Voyage Pologne
Cracovie et la route des Carpates

Un programme tout simple : d’un côté, la plus belle ville de Pologne, Cracovie, et de l’autre, la chaîne des Carpates. Avec son joyau, bien sûr, le massif des Hautes Tatras, mais avec également l’infini diversité de ses paysages, depuis les canyons du Paradis Slovaque jusqu’aux forêts profondes des Beskides Noires, en passant par le parc national des Pieniny, qui évoque le Jura.
Un voyage tout simple : d’un côté, quelques-unes des plus belles randonnées des Carpates et de l’autre, la vraie découverte culturelle d’un patrimoine riche et pourtant peu connu : châteaux-forts, églises et temples en bois, splendeur des retables gothiques, mémoire d’un monde juif disparu...
La recherche d’un équilibre entre nature et culture, véritable clef de tous nos voyages...

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 Paris - Cracovie - Zakopane

    Arrivée à l’aéroport de Cracovie en fin de matinée ou en début d’après-midi. Si vous arrivez suffisamment tôt, possibilité de visiter les célèbres mines de sel de Wielicka, situées à une quinzaine de kilomètres de Cracovie. Classées au patrimoine mondial de l’humanité, exploitées depuis le Moyen Age, ces mines ont été partiellement aménagées à la fin du XIX°s : on y trouve d’immenses salles ornées de sculptures (en sel), des chapelles, des lacs, et un musée intéressant sur les modes d’extraction depuis la préhistoire. Trajet (100km environ) de Cracovie jusqu’à la région des Hautes Tatras et Zakopane, le «Chamonix» polonais. Première nuit en pension dans la région de Zakopane. Les gérants de cette pension sont francophones.


    HĂ©bergement : Nuit en pension dans la pension de Zakopane

  • Jour 2 La rĂ©gion de Podhale, le PiĂ©mont des Tatras

    Nous commencerons notre voyage par une petite randonnée de « mise en jambes » à travers les alpages de la région de Podhale, le Piémont des Tatras depuis « Gubalowka » (1120m) où nous monterons en funiculaire depuis le centre même de Zakopane (après avoir visité le marché de la ville). Le Podhale, c'est en quelque sorte le piémont du massif des Tatras : un vaste plateau de collines s'étendant entre 800 et 1100m d'altitude, lieu privilégié d'implantation humaine. Tous les éléments de l'économie montagnarde traditionnelle y sont encore bien vivants. On trouve ainsi, en altitude, les forêts et les paturages (où se prépare un excellent fromage de brebis), et plus bas l'extraordinaire damier des parcelles cultivées. Et puis, partout, de petits villages, comme Witow et Chocholow, où l'on reste fidèle à l'architecture traditionnelle en bois. En fin de notre randonnée, nous parcourons les rues de Chocholow, village riche en architecture en bois, typique pour la région et dite « en style de Zakopane ». Retour de Chocholow à Zakopane en autocar régulier.


    Hébergement : Nuit en pension dans la région de Zakopane. Distance : 16km. Heures de marche : 4h. Dénivelé + : 350m. Dénivelé - : 350m

  • Jour 3 Le Parc National des Pieniny

    Il s’agit d’un petit massif calcaire qui s’étend le long de la frontière polono-slovaque, à une trentaine de kilomètres à l’Est de Zakopane. Ses paysages, très différents de ceux des Tatras, massif cristallin, rappellent à la fois le Jura et la Chartreuse. Le matin, nous le traverserons à pied le long des crêtes. L’après-midi, nous reviendrons lentement et paresseusement à notre point de départ, en descendant comme tout un chacun, en radeaux (avec bateliers, s’il vous plait !), le cours paisible du Dunajec, qui se glisse dans des gorges magnifiques (s'il fait trop frais pour que la descente de rivière soit agréable, nous avons d'autres itinéraires de randonnée en réserve !). Transfert : Trajet routier de 110 km aller-retour.


    Hébergement : Nuit en pension dans la région de Zakopane. Distance : 14km. Heures de marche : 4h. Dénivelé + : 600m. Dénivelé - : 600m

  • Jour 4 Les Hautes Tatras Polonaises

    Le massif des Hautes Tatras, ce sont les "Alpes" des Carpates. Seulement une trentaine de kilomètres le long de la frontière polono-slovaque, mais une débauche d'aiguilles rocheuses et de lacs glaciaires, et des altitudes exceptionnelles en Europe centrale : plus de 2600 m ! Deux itinéraires de randonnée de difficulté différente (selon les conditions météo et d’enneigement) vous seront proposés dans la partie la plus haute du massif, autour de ses plus beaux lacs glaciaires, notamment celui de Morskié Oko («L’Oeil de la mer») : le premier est un splendide parcours de crête, qui démarre à l’arrivée du téléphérique de Kasprovy Wierch (1960m). Passant d’abord, en suivant le fameux «sentier des Aigles» par le sommet de Swinica (2301m), puis par la vallée des Cinq Lacs (1700m), il franchit ensuite le col de Szpiglasowa (2110m), avant de redescendre sur le lac de Morskie Oko (1400m). C’est le plus bel itinéraire du massif, mais il représente 800m de dénivelée à la montée et 1100m à la descente, soit 6h30 de marche environ. le second est plus facile, mais néanmoins très beau. Il relie le lac de Morskie Oko (gagné en chars à bancs !) à la vallée des Cinq Lacs, en empruntant un superbe sentier balcon, avant de redescendre le long d’une longue vallée glaciaire. 4h30 avec +450m, et - 750m. Transfert : Transferts routiers de 35 km maximum.


    Hébergement : Nuit en pension dans la région de Zakopane. Heures de marche : 6h30. Dénivelé + : 800m. Dénivelé - : 1100m

  • Jour 5 De Pologne en Slovaquie

    Journée de repos et de récupération, qui sera donc entièrement culturelle. La matinée sera consacrée à la visite de Zakopane. Sont prévues les découvertes suivantes : - La villa Koliba, premier exemple du «style de Zakopane», devenue aujourd’hui le musée consacré à son inventeur : le peintre Stanislav Witkiewicz, puis sa plus belle création, l’élégante chapelle en bois de Jaszczurowka. - Nous n’oublierons pas l’art contemporain polonais. Zakopane abrite une galerie consacrée à l’un de ses artistes, disparu il y a 2 ans, Wladyslaw Hasior, version polonaise (et donc tragique?) du pop-art. Plus apaisante, la découverte de l’une des églises contemporaines (il y en a des centaines dans ce pays) dont l’architecture est parmi les plus réussies : celle du village d’Olcza. Transfert pour la Slovaquie, pour aller visiter le temple protestant de Kezmarok, petite merveille de 1688, surprenante à plus d’un titre : d’abord, parce qu’il s’agit d’une construction entièrement en bois, en dépit de dimensions imposantes, et ensuite parce qu’il reçut au XVIII°s une décoration entièrement baroque, quasi incongrue dans un édifice réformé. Première nuit en pension dans la région de Poprad. Au total, environ 75 km de route.


    Hébergement : Nuit en pension dans la région de Poprad

  • Jour 6 Le Slovensky Raj (Le "Paradis Slovaque")

    Journée de randonnée pédestre à travers le parc national du Slovensky Raj. Situé à environ 30km au Sud-Est des Tatras, c'est un plateau calcaire d'altitude assez modeste (entre 600 et 1100m), couvert de forêts, mais qui offre surtout des phénomènes étonnants d'érosion karstique. C'est ainsi que l'entaillent une multitude de petits canyons, parcourus par des ruisseaux et semés de nombreuses cascades. Des sentiers, soigneusement aménagés à l'aide d'échelles et de passerelles, pour la plupart à sens unique, et toujours surprenants permettent de parcourir cette belle réserve naturelle. Vous ne serez certainement pas les seuls à vous mouiller les pieds dans la remontée de Sucha Belà ou de Biela Dolina, avant de redescendre sur le refuge de Klastorisko, site d'un ancient couvent, et de suivre le sentier étonnant qui remonte la vallée de la rivière Hornad. Remarque : si vous avez des problèmes de vertige ou d’équilibre, nous proposons un itinéraire sans aucune difficulté de cet ordre. Transferts routiers de 46 km aller-retour.


    Hébergement : Nuit en pension dans la région de Poprad. Heures de marche : 6h. Dénivelé + : 500m. Dénivelé - : 500m

  • Jour 7 Les Hautes Tatras Slovaques

    Deux randonnées de niveaux différents, mais parmi les plus beaux itinéraires du massif, avec un point de départ commun : le funiculaire de Hrebienok, au départ de Stary Smokovec. Le premier circuit est celui des Trois Cols. Ce splendide itinéraire se déroule en effet en plein coeur du massif, sous le regard de ses points culminants (le Gerlach 2654m et le Lomnicky Stit 2633m), et franchit successivement trois cols : celui de Priecné Sedlo (2352m), puis, au-delà du refuge de Zbojnicka Chata (1960m), ceux de Prielom (2290m) et de Polsky Hreben (2199m). Descente sur le refuge de Sliezky Dom (1670m), puis Stary Smokovec. +/-1200m de dénivelée et 7h de marche. Le second, beaucoup plus facile, suit le sentier-balcon de la «Magistrale», franchissant un col avant de redescendre sur le lac de Popradské Pleso. + /-600m de dénivelée et environ 5h de marche. Tranferts routiers de 30 km aller-retour. 


    Hébergement : Nuit en pension dans la région de Poprad. Heures de marche : 7h. Dénivelé + : 1200m. Dénivelé - : 1200m

  • Jour 8 L’ancienne province de Spiss Magurie

    Journée touristique en voiture. Après les Hautes Tatras, vous découvrirez une région qui reste encore totalement à l’écart du tourisme : il s’agit de l’ancienne ligue des villes de Spiss Magurie, qui s’étendait aux confins des royaumes de Hongrie et de Pologne, à cheval sur les monts des Beskides, et qui connut à la fin du Moyen Age une indépendance et une prospérité exceptionnelles. De cette glorieuse époque, la région a conservé un patrimoine architectural et artistique exceptionnel, qui vient d’être classé par l’UNESCO. Nous visiterons donc la petite cité de Levoca, dont l’église St Jacques abrite un retable d’autel gothique exceptionnel par ses dimensions : ce sera l’occasion pour nous de découvrir l’un des plus grands sculpteurs de l’époque, le maître Paul de Levoca. Vous poursuivrez ensuite vers l’est, pour gagner le petit hameau de Zehra, qui abrite une église décorée de belles fresques gothiques et Renaissance. De là, vous pourrez continuer jusqu’aux ruines imposantes du château-fort de Spiss, le plus vaste ensemble fortifié de Slovaquie (XIII)-XVI)s), puis jusqu’à la cathédrale de Spisska Kapitula, mélange d’art roman du XIII°s et de gothique tardif du XV°s.


    Hébergement : Nuit en pension dans la région de Poprad

  • Jour 9 Retour Ă  Cracovie

    Retour sur Cracovie. En chemin, nous nous arrêterons visiter une petite église en bois décorées de fresques, comme celle de Debno (XVèmes). Avant d’arriver à Cracovie, vous pouvez aussi, si vous ne l’avez pas fait le premier jour, visiter les mines de sel de Wielicka. Arrivée à Cracovie dans l’après-midi. Fin de la location de voiture. Trajet routier de 170 km.


    HĂ©bergement : Nuit en hĂ´tel Ă  Cracovie

  • Jour 10 Cracovie, la ville juive

    Nous vous proposons la découverte de Kazimierz, devenue au fil des siècles la cité juive de Cracovie (à la veille de la seconde guerre mondiale, la minorité juive représentait un quart de la population). La balade que nous vous proposons vous fera découvrir : l’église baroque des Pauliniens, dédiée à St Stanislas, patron de la Pologne, et devenue le panthéon de la culture polonaise deux splendides cathédrales gothiques de la fin du XIV°s, Ste Catherine et son cloître (très bel ensemble de fresques), et l’église du Corps du Christ, rare exemple de baroquisation vraiment réussie trois synagogues différentes : la synagogue Isaac (XVII°s) (présentation de courts métrages sur la tragédie de la dernière guerre), la vieille synagogue (fin XV°s), devenue musée de la culture juive, et la synagogue Tempel (XIX°s), recemment restaurée. En soirée, vous pourrez dîner dans un restaurant du quartier juif, et concert de musique Klezmer, cette musique traditionnelle (mais plus vivante que jamais), issue des minorités juives d’Europe centrale En option, il est possible de se rendre en pèlerinage à Auschwitz et à Birkenau. Bien que le premier soit un musée de l’Holocauste, davantage que de visite, il faut ici parler de pèlerinage sur un lieu de mémoire. Trajet routier de 120 km aller-retour. Nombreux minibus depuis Cracovie.


    HĂ©bergement : Nuit en hĂ´tel Ă  Cracovie

  • Jour 11 Cracovie, la vieille ville

    La découverte de la vieille ville historique de Cracovie se fera en deux temps. La matinée sera toute entière consacrée à la visite du château et de la cathédrale de Wawel. Au-delà de l’aspect architectural et artistique de cet ensemble, nous essayerons de vous faire sentir ce qu’il incarne aux yeux des Polonais : un concentré de toute l’histoire polonaise. L’après-midi, découverte du centre-ville : l’église Sainte Marie et le retable de Wit Stwosz, la place du Rynek, l’église Ste Anne (la plus belle des églises baroques), le Collegium Maius. Pour les amoureux de peinture, nous proposerons le petit musée dédié à Stanislaw Wyspianski (peintre et dramaturge de la « Jeune Pologne » : il est l’auteur des «Noces», porté à l’écran par Wajda) ou le Musée National, département de l’Art polonais du XXème siècle = splendide ! (et gratuit).


    HĂ©bergement : Nuit en hĂ´tel Ă  Cracovie

  • Jour 12 Cracovie - Paris

    Transfert pour l’aéroport. Vol retour Cracovie-Paris.


    HĂ©bergement : Nuit en hĂ´tel Ă  Cracovie

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Grand Angle. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Grand Angle

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en Pologne

Ce séjour en Pologne est proposé par Grand Angle.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)