Voyage Islande
Saga islandaise

Islande, terre dédiée à la nature

Un circuit optimisé sur onze jours, réunissant les joyaux de la côte sud, les montagnes multicolores de Landmannalaugar, le désert de Sprengisandur et le site de Mývatn.

L'aventure

Terre de contrastes, volcanique, désertique, glaciaire, l'Islande et ses panoramas exceptionnels vous ouvrent les bras ! Depuis les sites majeurs du sud de l'île, entre volcans, glaciers et Océan, l'itinéraire plonge au cœur des régions sauvages des hautes terres, via le désert de Sprengisandur, en suivant la ligne du grand rift. Voici alors les différentes formations volcaniques : collines colorées, immenses déserts de cendre, coulées de lave, géothermie. Un périple de onze jours idéal pour découvrir le sud, le nord et les régions sauvages de l'intérieur.

3 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Un circuit optimisé de onze jours réunissant les sites les plus grandioses de la côte sud, des Hautes Terres et du nord.
  2. L’hébergement sous toit et le véhicule privé pendant tout le voyage.
  3. Les traversées du pays par le grand rift volcanique et la piste de Kjölur.

Demandez votre devis Gratuit et sans engagement

Le programme de la rando

  • Jour 1 : Paris - ReykjavĂ­k
    HĂ©bergement : guest-house (reykjavĂ­k). Repas libres. Transfert : 45 min.

    Vol Paris-Keflavík. Transfert à Reykjavík, à 45 kilomètres.

  • Jour 2 : Parc national de Thingvellir - Geysir - Gullfoss - cascades de Seljalandsfoss et SkĂłgafoss - VĂ­k
    Dénivelée positive : 60 m. Dénivelée négative : 60 m. 3 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 4 h.

    Route pour Thingvellir, la vallée du Parlement, un site superbe : un lac magnifique bordé par un petit canyon, en fait une faille du rift dans laquelle se jette une cascade. Randonnée dans le site. Ensuite, par la piste de Lyngdalsheiði, transfert à Geysir, qui a donné son nom à toutes les fontaines de vapeurs jaillissantes du monde, les geysers. Visite de Gullfoss (la puissante “cascade dorée”). Nous rejoignons ensuite la côte sud. Arrêt à la magnifique cascade de Seljalandsfoss (derrière laquelle il est possible de passer !) et à l’impressionnante cascade de Skógafoss. Nous continuons vers l’est jusqu’au village de Vík, où l’on peut, en début de saison, observer la plus grande colonie de sternes arctiques du pays. Marche jusqu’à la plage de sable noir ou sur les falaises côtières pour admirer les aiguilles rocheuses dépassant de l’Océan.

  • Jour 3 : Skaftafell - lac glaciaire de JökulsárlĂłn
    Dénivelée positive : 200 m. Dénivelée négative : 200 m. 3 à 4 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 4 h 15.

    Route vers l’est en longeant plus ou moins la côte. La route traverse les grandes plaines d’inondation de Myrdalssandur, grand désert parcouru par les cours d’eau issus du glacier Myrdalsjökull, puis les immenses étendues de lave d’Eldhraun (la “lave de feu”), l’une des plus grandes coulées de lave de l’histoire. Après Skaftafell, nous longeons le pied des plus hautes montagnes du pays jusqu’au lac glaciaire de Jökulsárlón, parsemé d’icebergs “vêlés” par le grand glacier de Breiðamerkurjökull, l’une des merveilles de cette région. Randonnée près du lac.  Retour à Skaftafell, puis, suivant l’heure d’arrivée, première exploration des sentiers de ce magnifique parc au pied du plus grand glacier d’Europe, le Vatnajökull. Nuit dans les environs de Skaftafell ou Kirjubæjarklaustur.

  • Jour 4 : Parc national de Skaftafell - la “faille de feu” - Landmannalaugar
    Dénivelée positive : 50 m. Dénivelée négative : 50 m. 3 h de marche. Hébergements : gîte ou refuge. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 3 h 20.

    Le matin, randonnée dans le parc national de Skaftafell, une oasis verte de bouleaux arctiques, entourée de montagnes et de glaciers, décorée de vallées colorées, de rivières, de cascades et de fleurs. Avec vue sur l’énorme plaine d’inondation noire, le Skeiðarársandur. Montée à la cascade de Svartifoss, qui franchit d’un bond une falaise d’orgues basaltiques. Puis retour au véhicule et route vers l’ouest. Après le village de Kirkjubæjarklaustur, route vers l’intérieur du pays jusqu’à Eldgjá, la “faille de feu”, datant probablement de l’an 934, comme en atteste l’analyse des cendres et des carottages effectuée dans les glaciers du Groenland. L’éruption a été pratiquement aussi puissante que celle du Laki en 1783. A cet endroit, la Terre se craquelle comme une peau que le froid gerce. Eldgjá n’est qu’un morceau du long rift médio-atlantique qui depuis 200 millions d’années éloigne, lentement mais sûrement, l’Amérique de l’Europe. Sous la poussée de la lave, les deux lèvres du rift s’écartent ici à la vitesse de 1,8 centimètre par an en moyenne. Nous continuons notre route jusqu’à Landmannalaugar, dans un paysage extraordinaire et multicolore d’ocres jaunes aux inclusions rougeâtres ou bleutées.

  • Jour 5 : Landmannalaugar
    Dénivelée positive : 350 m. Dénivelée négative : 350 m. 4 à 5 h de marche. Hébergements : gîte ou auberge. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Journée de marche sur quelques-uns des nombreux sentiers du site. Outre son importante activité géothermique, Landmannalaugar est très intéressant pour la diversité de ses formations volcaniques. On trouve côte à côte des roches acides (coulées ou dômes de rhyolithe), des cônes de cendres, des cratères explosifs, des pseudo-cratères, des lacs de cratère... et des sources chaudes pour un bon bain à la fin de la journée !

  • Jour 6 : DĂ©sert de Sprengisandur
    Dénivelée positive : 100 m. Dénivelée négative : 100 m. 2 à 3 h de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 3 h 30.

    Départ en véhicule, et premier arrêt au cratère du Ljótipollur. Issu d’une série d’éruptions qui ont secoué la région à la fin du XVe siècle, le cratère s’étire sur plus d’un kilomètre et abrite un magnifique lac entouré de parois noir et rouge. Puis direction le désert de cendres basaltiques de Sprengisandur, entre le Vatnajökull, le plus grand glacier d’Europe (8400 km2 et 2119 m d’altitude) et le Hofsjökull (950 km2 et 1763 m), le troisième du pays. Quand on dit “désert”, c’est un désert intégral ! Aucune trace de vie végétale, parfois sur des kilomètres. En plein centre du pays, nous passons au pied du “petit” glacier de Tungnafellsjökull par la vallée de Nýjidalur, où l’on trouve une belle variété de fleurs arctiques.

  • Jour 7 : NĂ˝idalur - MĂ˝vatn
    2 à 3 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 3 h 30.

    Poursuite de la piste vers le nord. L’espace devient plus vaste et désertique. Arrêt à la très belle et puissante cascade Aldeyjarfoss, qui franchit d’un bond une falaise d’orgues basaltiques ; randonnée à proximité jusqu’à une deuxième cascade. Puis route en direction du lac Mývatn, véritable sanctuaire pour les géologues et les ornithologues, doté d’une grande harmonie. Suivant l’heure, première découverte du site. Installation en gîte pour deux nuits dans les environs de Goðafoss ou Mývatn.

  • Jour 8 : MĂ˝vatn
    Dénivelée positive : 130 m. Dénivelée négative : 130 m. 5 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 30 à 45 min.

    Il y a tant de choses à voir ! D’abord le lac, aux eaux si pures. Mais la région de Mývatn est surtout un concentré de formations volcaniques. Entre autres, le volcan de Krafla (prononcer “Krabla”), avec sa série de fissures et ses vastes coulées de lave, entré neuf fois en éruption entre 1975 et 1984 ; l’énorme cratère explosif de Hverfjall ; le cratère de Víti, silencieux depuis 1724 ; Námaskarð et ses solfatares (marmites d’eau bouillante) ; les érosions étranges de Dimmuborgir ; mais aussi le pseudo-cratère de Skútustaðir. Comme son nom le laisse deviner, un pseudo-cratère n’est pas un vrai cratère, il n’a pas de cheminée et n’est pas en relation avec la lave souterraine. C’est la lave qui, en s’écoulant sur un lac, a formé des bulles, parfois géantes, lesquelles, en explosant, ont créé ces pseudo-cratères. En option, baignade à Jarðböðin, comparable au célèbre Blue Lagoon près de Reykjavík : bain dans un petit lac d’eau chaude de couleur bleu turquoise (prix indicatif : 48 €). Retour à l’hébergement de la veille.

  • Jour 9 : MĂ˝vatn - Akureyri - Reykjavik
    Dénivelée positive : 50 m. Dénivelée négative : 50 m. 3 à 4 h de marche. Hébergement : guest-house. Repas inclus : matin, midi. Repas libre : soir. Transfert : 1 h30.

    Départ en bus privé en reprenant en sens inverse le trajet du J 8 jusqu’à Goðafoss. Visite de la cascade si nous ne l’avons pas effectuée le J 7 ou le J 8. Au-delà, route vers l’ouest jusqu’à Akureyri, capitale du Nord, située au fond du plus long fjord d’Islande, Eyjafjörður. Avec ses 15 000 habitants, c’est la deuxième ville du pays. Nous y faisons une courte halte. Vol à destination de Reykjavík (durée, 50 minutes). Transfert à la guesthouse. Dîner libre et nuit en guesthouse.

  • Jour 10 : ReykjavĂ­k
    HĂ©bergement : guest-house (reykjavĂ­k). Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir.

    Journée de découverte libre de la capitale de l’Islande, une ville très vivante malgré son titre de capitale la plus septentrionale de notre planète ! Nombreux musées, cafés, expositions et magasins.

  • Jour 11 : KeflavĂ­k - Paris
    Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir. Transfert : 45 min.

    Transfert à l’aéroport et vol de retour vers Paris.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

Demandez votre devis Gratuit et sans engagement

Circuit randonnée en Islande de 11 jours

Ce séjour itinérant de 11 jours dans le pays Islande est un voyage de type randonnée pédestre. Il s'effectue en groupe sur une durée de 11 jours. Le niveau indiqué de difficulté est de 2 sur 6.

L'agence de voyage pour ce circuit en Islande

Ce séjour en Islande est proposé par Allibert Trekking.