Voyage Maroc
Le raid du toubkal

Atlas marocain, l'âme berbère

Au programme, l'ascension de cinq sommets, dont trois “4000”, avec 6 500 mètres de dénivelée positive.

L'aventure

Depuis Marrakech, une haute barrière scintille à l’horizon : la chaîne du Haut-Atlas, qui culmine au Toubkal. Autour, de nombreux autres sommets, dont plusieurs “4000”. Le paysage, minéral, s’adoucit parfois aux abords verdoyants d’une rivière. Au cœur de cet environnement grandiose, le défi est bien réel. Une semaine de trekking intense !

4 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Un vrai défi sportif : 6 500 mètres de montée, cinq beaux sommets, dont trois “4000”.
  2. Le dépaysement en un minimum de temps et à proximité de Marrakech.
  3. Une acclimatation progressive à l’altitude et à la dénivelée.
  4. Un groupe limité à dix personnes.

Le programme de la rando

Itinéraire Le raid du toubkal

  • Jour 1 : France - Marrakech
    Hébergement : Hôtel - Repas libres

    Vol pour Marrakech. Accueil à l'aéroport et installation dans un hôtel 4 étoiles. Reste de la journée libre.

  • Jour 2 : Marrakech - Setti Fatma - Timichi - Yabassen (2350 m)
    Dénivelée positive : 950 m - 5 h de Marche Hébergement : Tente - Repas inclus : matin, midi, soir

    Nous remontons la fameuse vallée de l’Ourika, verdoyante et très habitée. Au village de Setti Fatma, rencontre avec l’équipe des muletiers ; chargement du matériel, et début de ce raid par une piste en balcon avec une vue superbe. Traversée de beaux villages, Tadrart, Anfli, Tiourdiw, Timichi. Arrivée à Yabassen, le plus ancien village du secteur, une architecture simple en cailloux et terre, des petits champs en terrasses pour cultiver légumes et céréales. Installation du camp en pleine nature.

  • Jour 3 : Yabassen - tizi n’Tachedirt (3172 m) - Imlil
    Dénivelée positive : 1100 m ; Dénivelée négative : 1500 m - 7 h de Marche Hébergement : Tente - Repas inclus : matin, midi, soir

    Un bon chemin muletier enroule ses lacets entre deux hauts sommets sauvages, l’Anghour et l’Inghemmar. Traverseé du tizi n’Tachedirt à 3 172 mètres. Descente par de beaux sentiers de montagne sur le haut de la vallée d’Iminin, vers Tacheddirt, le plus haut village de l’Atlas. Nous découvrons les traditions agricoles des montagnards berbères. Les terrasses irriguées remontent très haut sur les flancs de la vallée. Le canal supérieur (targa) forme une limite quasi rectiligne entre le brun de la montagne et le vert des cultures ; les villages sont construits au-dessus pour ne perdre aucun arpent de terre fertile. Traversée des villages de Ouaneskra, Tamguist et Timghrin, avant de remontrer au tizi n’Tamanert à 2 200 mètres, découvrant de belles vues sur les deux vallées Iminin et Aït Mizan. Camp sous les noyers géants à proximité de Aït Souka.

  • Jour 4 : Imlil - tizi n’Tezikert (2830 m) - Adje (3129 m) - Tazarart (3000 m)
    Dénivelée positive : 1350 m ; Dénivelée négative : 300 m - 7 h de Marche Hébergement : Tente - Repas inclus : matin, midi, soir

    Une montée douce jusqu’à Aremd (village bâti sur une moraine), puis un chemin en lacets bien exposé à l’est amène au Tizi N'Tizekart ; vue sur Tamsoulte et le sommet de Bouguinoussen. De là, en tout-terrain, direction le sommet de Adje en forme de pic, avec une très belle vue panoramique sur 180 degrés : vallée d’Azaden, vallée d’Imlil, les sommets tout autour du Toubkal. Retour au col, puis continuation vers le refuge de Lépiney (Tazarart). Camp sur une belle terrasse qui surplombe toute la vallée.

  • Jour 5 : Tazarart - tizi n’Tadat - Bouguinoussen (4025 m) - pied du Toubkal
    Dénivelée positive : 1025 m ; Dénivelée négative : 725 m - 7 h de Marche Hébergement : Tente - Repas inclus : matin, midi, soir

    Le chemin qui serpente mène au tizi n’Tadat (3800 m) – tadat signifie “doigt”. Belle vue sur le sommet du Toubkal et la vallée d’Imlil. Du col, continuation en tout terrain, vers le sommet escarpé du Bouguinoussen (4025 m). Retour au col, puis descente vers les prairies d'altitude au pied du Toubkal, où le camp est installé pour deux nuits vers 3300 m.

  • Jour 6 : Ouanoukrim (4088 m) - Iguer Nabli (3890 m)
    Dénivelée positive : 1160 m ; Dénivelée négative : 1160 m - 8 h de Marche Hébergement : Tente - Repas inclus : matin, midi, soir

    Le vallon de l’assif n’Aït Mizane, d’abord très doux (belle vue sur les aiguilles de l’Akioud, à 4030 m), donne accès par une pente plus raide au tizi n’Ouagane (3750 m). Un sentier serpente sur l’arête et disparaît progressivement. Vers 3 850 mètres, il faut parfois s’aider de ses mains pour passer (petites fissures, gendarmes à contourner, blocs à surmonter) ; ludique et sans difficulté particulière. La suite est en pente douce, sur des éboulis stabilisés de laves sombres et dures ; un parcours panoramique remarquable. On grimpe d’abord jusqu’au Timesguida n’Ouanoukrim, “la mosquée du Ouanoukrim”, puis une fois revenu à la selle entre les deux sommets, il est tentant de monter aussi au Ras Ouanoukrim (là encore, il peut être nécessaire de s’aider un peu des mains). Retour au col, puis un chemin à flanc permet d’atteindre le plateau d’Igeur Nabli, “les champs de Nabli”, vers 3 900 m. Vue sur le lac de moraine d’Ifini.

  • Jour 7 : Toubkal (4167 m) - Imlil - Marrakech
    Dénivelée positive : 900 m ; Dénivelée négative : 2400 m - 8 h de Marche Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin, midi ; Repas libre : soir

    Summit Day ! L’ascension du plus haut sommet d’Afrique du Nord se fait sans difficulté majeure. Un sentier caillouteux et raide monte tout près du refuge, dans un éboulis puis dans un vallon plus encaissé, encombré de gros blocs. La crête finale est large et se couche peu à peu à l’approche du point culminant. Du sommet, vue très large sur la plaine de Marrakech, le Siroua, le Grand Sud. On pourra également enchainer par le Toubkal Ouest (4030 m), facilement accessible depuis le tizi n’Toubkal. Une longue, mais agréable descente nous fait passer d’un décor de haute montagne aride aux vallées irriguées qui conduisent par Sidi Chamharouch (marabout) au beau replat cultivé d’Aremd (1900 m), puis Imlil. Transfert en véhicule à Marrakech, où nous arrivons en milieu ou fin d’après-midi. Installation dans un hôtel 4 étoiles. Soirée libre. L’artisanat est toujours florissant dans les petites rues de la ville. La foule nous porte sur la place Djemaa el-Fna, foule enivrante après le calme de notre vie nomade de ces derniers jours.

  • Jour 8 : Marrakech-France
    Repas inclus : matin ; Repas libres : midi, soir

    Visite libre de Marrakech, si les horaires d’avion le permettent. Transfert à l’aéroport et vol de retour.

Circuit randonnée au Maroc de 8 jours

Ce séjour itinérant de 8 jours dans le pays Maroc est un voyage de type randonnée pédestre. Il s'effectue sur une durée de 8 jours. Le niveau indiqué de difficulté est de 6 sur 6.

Ce voyage m'intéresse

Nom de famille obligatoire
Prénom obligatoire
Préciser votre email.
Préciser un numéro de téléphone.
OK :)

Combien font 3 + trois ?
Partez en voyage avec

Allibert Trekking

Prix :

695 euros

Durée :

8 jours

Pays :

Maroc

Voyage :

randonnée pédestre

Difficulté :

6 sur 6

Ce voyage m'intéresse

L'agence de voyage pour ce circuit au Maroc

Ce séjour au Maroc est proposé par Allibert Trekking.

Ces autres voyages au Maroc devraient vous intéresser :

Voyage à pied Maroc : Randonnée dans les dunes orangées de merzouga en individuel

Maroc : Randonnée dans les dunes orangées de merzouga en individuel

Passeport pour une aventure saharienne en terres marocaines, avec au programme : la traversée de la fameuse vallée du Dades, un beau...

Voyage à pied Maroc : Le long de la côte atlantique

Maroc : Le long de la côte atlantique

Le long de la côte atlantique marocaine, laissez vous envouter par la douceur de vivre du village de Sidi Kaouki. Une invitation au ressourcement...

Voyage à pied Maroc : De l'atlas au désert

Maroc : De l'atlas au désert

Des montagnes et vallées du massif du Toubkal aux dunes de Foum Tiza : deux semaines pour découvrir différentes facettes du...