Voyage Massif Central
Les chemins d'Aumont-Aubrac Ă  Conques

Plateau de l'Aubrac - Vallée du Lot - Randonnée Conques

L'aventure (Massif Central)

La "via Podiensis"conduisait jadis les pèlerins de Notre-Dame du Puy-en-Velay au but ultime : Santiago de Compostela. Le poids autant symbolique qu'historique fait de ce chemin un grand classique. Il débute dans le pays du Gévaudan, puis mène en terres d'Aubrac, continue dans la vallée du Lot, avec l'incontournable village de Conques, puis part en direction du sud-ouest et des Pyrénées. Entre Gévaudan et Rouergue, le cheminement se déroule dans des paysages très contrastés. Sur le plateau de l'Aubrac (plus vieux massif volcanique d'Europe), les pâturages d'altitude offrent des paysages dénudés parsemés de forêts de hêtres entre 1000 et 1400 mètres d'altitude. Les prairies d'altitude sont dotées d'une flore très riche, surtout entre mai et début juillet avec quelques espèces endémiques. Dans la vallée du Lot, la traversée de paysages boisés alterne entre hêtres, chênes et châtaigniers. Vers la fin du circuit, c'est la découverte de paysages de bocage et de causse (vaste plateau calcaire). lire la suite

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

4 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Un séjour itinérant sans transfert véhicule
  2. Le contraste des paysages et de l’architecture
  3. La beauté des sites naturels et des villages
  4. La visite de l'abbaye Sainte-Foy Ă  Conques

Le programme de la rando

  • Jour 1 Aumont-Aubrac

    Accueil à Aumont-Aubrac à l’hébergement. Installation en gîte d’étape et dîner. Selon l'heure d'arrivée, possibilité de faire une visite libre du village formé autour d’un prieuré fondé par les barons de Peyre vers l’an 1000.

  • Jour 2 Aumont-Aubrac - Nasbinals

    Depuis Aumont-Aubrac en Terre de Peyre, comprendre "terre de pierre", le chemin de Compostelle traverse de jolis bosquets de pins avant de rejoindre les immensités de l’Aubrac tapissées de pâturages à perte de vue et ponctuées de burons. Ces terres sont le pays du célèbre couteau de Laguiole, instrument indispensable pour couper le fromage du même nom. Nuit en gîte d’étape.

  • Jour 3 Nasbinals - Saint-Chély-d’Aubrac

    Départ pour le cœur du plateau de l’Aubrac où le rite ancestral de la transhumance est toujours vivace (la fête de la transhumance a lieu tous les ans, en principe autour du 25 mai). Les gourmets retrouveront au moment du déjeuner toutes les saveurs de cette région en dégustant au passage, dans un buron ou bien encore dans une auberge de campagne, les plats du terroir tels que l’aligot, la charcuterie de montagne ou encore une bonne omelette aux cèpes. Dîner au restaurant et nuit en gîte d’étape.

  • Jour 4 Saint-Chély-d’Aubrac - Saint-Côme-d’Olt

    Départ du pays des "boraldes" (nom donné aux cours d’eau qui descendent de l’Aubrac) pour rejoindre plus bas la vallée du Lot à hauteur de Saint-Côme-d’Olt. Ce village est classé parmi "les plus beaux villages de France". C’est l’ancienne appellation du Lot qui a donné son nom au pays d’Olt. Du passé, le pays d’Olt a conservé les vestiges de nombreux ponts jetés au-dessus du Lot pour faciliter le passage des pèlerins. Nuit au couvent de Malet.

  • Jour 5 Saint-Côme-d’Olt - Estaing

    L’itinéraire du Chemin de Saint-Jacques suit le cours de la rivière du Lot jusqu’au joli village médiéval d’Estaing qui, depuis le XIVe siècle, perpétue la tradition de la fête de Saint-Fleuret le premier dimanche de juillet. A cette occasion, une grande procession parcourt le bourg où 150 figurants en costumes ayant marqué l’histoire, dont celui des pèlerins de Saint-Jacques, y sont représentés. Découverte du château des comtes d’Estaing organisé tout autour du village et de son pont gothique du XVIe siècle classé au patrimoine mondial. Nuit en hôtel.

  • Jour 6 Estaing - Golinhac

    Départ de la rive gauche du Lot peu avant le lieu-dit Montegut où le sentier s’élève jusqu’à 666m pour rejoindre le village de Golinhac. Il domine les gorges profondes de la rivière du Lot. Découverte de son église mi-romane mi-gothique, des XIe et XVIe siècles et de sa croix en pierre qui arbore un petit pèlerin sculpté. Nuit en gîte d’étape.

  • Jour 7 Golinhac - Conques

    Découverte d’Espeyrac où la légende prétend qu’en 960, un pèlerin rendu aveugle suite à une agression, retrouva la vue en invoquant la patronne de Conques. Descente par la combe encaissée de l’Ouche, arrivée sur le Dourdou (qui se jette un peu au nord dans le Lot) et découverte de Conques, bourg aux toits pointus d’où surgissent les trois tours de l’abbatiale romane Sainte-Foy, joyau de l’architecture médiévale, classée au patrimoine mondial, et de son pont des pèlerins qui permet de franchir le Dourdou. Fin du séjour vers 17h à Conques.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Terres d'aventure. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Terres d'aventure

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en France

Ce séjour en France est proposé par Terres d'aventure.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)