Voyage France
Le tour des ecrins

Les Ecrins, la nature en majesté

L'intégrale du tour du massif le plus alpin des Alpes du Sud, au plus près des hauts sommets.

L'aventure (Alpes du Sud)

Parmi les derniers paradis sauvages français, le fier massif des Ecrins est réputé pour son parc national et ses sommets mythiques tels que la Meije, le Pelvoux, l'Ailefroide ou la barre des Écrins. En une semaine, ce tour par les vallées de l'Oisans et du Briançonnais offre des panoramas grandioses sur la haute montagne et les glaciers tout proches.

3 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Les trois plus beaux cols des Ecrins : Muzelle, Aup-Martin et Vallonpierre.
  2. Des panoramas exclusifs sur la Meije, le Pelvoux et les Ecrins.
  3. La découverte de villages authentiques.

  Voir les prix   Réserver ce voyage

Image Le tour des ecrins

  Découvrir l'itinéraire détaillé

Le programme de la rando

  • Jour 1 : Briançon - col de la Trancoulette (2293 m) -  Vallouise (1160 m)
    Dénivelée positive : 730 m. Dénivelée négative : 1300 m. 5 h 30 de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : midi, soir. Repas libre : matin.

    Le matin, route le long du rio Lima jusqu'à la ville historique de Ponte de Lima, une des plus anciennes du Portugal et étape de la via lusitania vers Santiago de Compostela. On y trouvera un centre historique, un pont romano-gothique sur le fleuve, des chapelles et des jardins. Temps libre. Puis route jusqu'à l'aéroport et vol retour l'après-midi.

  • Jour 2 : Entre-les-Aigues (1615 m) - col de l’Aup-Martin (2761 m) - refuge du Pré-de-la-Chaumette (1810 m)
    Dénivelée positive : 1200 m. Dénivelée négative : 1000 m. 6 h 30 de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Transfert aux ruines d’Entre-les-Aigues, d’où l’on rejoint le col de l’Aup-Martin à travers les larges pâturages du vallon de la Selle. Peu après ce premier col, le pas de la Cavale (2735 m) nous ouvre les portes du Champsaur, où nous descendons passer la nuit au refuge gardé du Pré-de-la-Chaumette, niché dans la haute vallée de Champoléon. Nuit en refuge.

  • Jour 3 : Col de Vallonpierre (2607 m) - La Chapelle-en-Valgaudemar (1100 m)
    Dénivelée positive : 1150 m. Dénivelée négative : 1400 m. 7 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Nous montons derrière le refuge pour contourner, par un sentier en balcon, l’imposant Sirac (3441 m) et ses glaciers suspendus. Une fois passés les trois cols de la Valette, de Gouiran et de Vallonpierre, nous descendons pique-niquer en Valgaudemar, au bord du lac de Vallonpierre. Nous rejoignons ensuite le chalet du Gioberney, où la navette nous attend pour nous conduire à La Chapelle-en-Valgaudemar.

  • Jour 4 : Col de la Vaurze (2500 m) - Valsenestre (1295 m)
    Dénivelée positive : 1500 m. Dénivelée négative : 1250 m. 8 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Après un court transfert, nous partons de Villar-Loubière pour le col de la Vaurze. Le sentier bien tracé monte en lacets réguliers au sein d’une végétation variée jusqu’au petit refuge des Souffles (1968 m), havre de paix surplombant la vallée, lieu idéal pour une pause. Tout au long de la montée, vue magnifique sur le majestueux mont Olan (3564 m). Nous descendons ensuite jusqu’à Désert-en-Valjouffrey, un hameau de type “bout du monde”. Transfert au petit hameau de Valsenestre, perdu au fin fond de la vallée du Béranger, au cœur d’une réserve naturelle.

  • Jour 5 : Col de la Muzelle (2613 m) - Venosc (935 m) - Besse-en-Oisans
    Dénivelée positive : 1350 m. Dénivelée négative : 1700 m. 7 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Le col de la Muzelle se mérite… Au terme de cette belle montée, l’effort est récompensé par le magnifique panorama sur le lac de la Muzelle, dans lequel se reflètent les glaciers alentour. Descente vers Venosc, transfert au gîte de Besse-en-Oisans.

  • Jour 6 : Plateau d’Emparis - La Grave (1500 m) - Villar-d’Arène (1670 m)
    Dénivelée positive : 1100 m. Dénivelée négative : 1000 m. 7 h 30 de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir.

    La traversée du plateau d’Emparis, où pâturent les troupeaux face à la cime blanche et orgueilleuse de la Meije (3983 m), est inoubliable. De La Grave, nous rejoignons Villar-d’Arène en remontant le long de l’impétueux torrent de la Romanche. Nuit en gîte.

  • Jour 7 : Col d’Arsine (2340 m) - Le Casset (1512 m) - Briançon
    Dénivelée positive : 800 m. Dénivelée négative : 950 m. 5 h 30 de marche. Repas inclus : matin, midi. Repas libre : soir.

    L’itinéraire suit un temps les bords boisés de la Romanche, avant de s’élever vers les pelouses alpines du col d’Arsine. La montagne des Agneaux et ses glaciers donnent ici naissance au petit Tabuc, étonnant torrent aux reflets turquoise que nous suivons jusqu’au hameau du Casset, terme de notre randonnée. Transfert à Briançon et séparation à la gare vers 17 h.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

  Voir les prix   Réserver ce voyage

Circuit randonnée en France de 7 jours

Ce séjour itinérant de 7 jours dans les Alpes du Sud est un voyage de type randonnée pédestre. Il s'effectue en groupe sur une durée de 7 jours. Le niveau indiqué de difficulté est de 4 sur 6.

L'agence de voyage pour ce circuit en France

Ce séjour en France est proposé par Allibert Trekking.