Voyage France
Le tour des ecrins

Les Ecrins, la nature en majesté

L'intégrale du tour du massif le plus alpin des Alpes du Sud, au plus près des hauts sommets.

L'aventure (Alpes du Sud)

Le Pelvoux, la Meije, la barre des Ecrins : c'est dans un univers minéral d'exception que se dressent quelques-uns des plus prestigieux sommets des Alpes. Le tour du parc national des Ecrins par les hauts cols et les hautes vallées est un itinéraire incontournable et sans difficulté technique, destiné aux bons marcheurs souhaitant approcher le monde glaciaire.

3 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Une randonnée d’altitude accessible. 
  2. La découverte des vallées sauvages du Champsaur et du Valgaudemar.
  3. Les options transfert des bagages et nuits en hĂ´tels.

Demandez votre devis Gratuit et sans engagement

Le programme de la rando

  • Jour 1 : L’Argentière-les-Ecrins (980 m) - Les Vigneaux (1120 m) - Vallouise (1150 m)
    Dénivelée positive : 750 m. Dénivelée négative : 570 m. 5 h de marche. Hébergements : gîte ou hôtel. Repas inclus : soir. Repas libres : matin, midi.

    Vous déposez vos bagages à l’hôtel Glaizette à L’Argentière-les-Ecrins (le panneau routier à l’entrée du village affiche encore L’Argentière-la-Bessée). C’est par un chemin en balcon, parallèle à la vallée de la Gyronde, que vous remontez jusqu’au petit village des Vigneaux. Puis vous changez de rive pour arriver à Vallouise, aux portes du parc national.

  • Jour 2 : Entre-les-Aigues (1615 m) - col de l’Aup-Martin (2761 m) - refuge du PrĂ©-de-la-Chaumette (1810 m)
    Dénivelée positive : 1100 m. Dénivelée négative : 1000 m. 6 h 30 de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, soir. Repas libre : midi.

    Transfert aux ruines d’Entre-les-Aigues, d’où vous rejoignez le col de l’Aup-Martin à travers les vastes pâturages du vallon de la Selle. Peu après ce premier col, le pas de la Cavale (2735 m) vous ouvre les portes du Champsaur. Vous descendez passer la nuit au refuge gardé du Pré-de-la-Chaumette, niché dans la haute vallée de Champoléon.

  • Jour 3 : Col de Vallonpierre (2607 m) - La Chapelle-en-Valgaudemar (1090 m)
    Dénivelée positive : 1150 m. Dénivelée négative : 1600 m. 7 h de marche. Hébergements : gîte ou hôtel. Repas inclus : matin, soir. Repas libre : midi.

    Vous partez au nord derrière le refuge pour le col de la Valette ; attention, la descente dans les schistes peut être glissante par temps humide. Vous remontez au col de Gouiran et enfin, après une belle descente, vous montez au col de Vallonpierre (2607 m). Vous descendez pique-niquer au bord du lac (2271 m) sous la masse du Sirac.

  • Jour 4 : Villar-Loubière (1050 m) - col de la Vaurze (2500 m) - Le DĂ©sert-en-Valjouffrey (1255 m) - Valsenestre (1295 m)
    Dénivelée positive : 1550 m. Dénivelée négative : 1250 m. 8 h de marche. Hébergements : gîte ou hôtel. Repas inclus : matin, soir. Repas libre : midi.

    Après un court transfert, vous partez de Villar-Loubière pour le col de la Vaurze. Le sentier, bien tracé, monte en lacets réguliers au milieu d’une végétation variée, jusqu’au petit refuge des Souffles (1968 m), havre de paix surplombant la vallée, bienvenu pour une pause. Jusqu’au col, vous aurez le loisir d’admirer le majestueux mont Olan, avant de dévaler jusqu’au Désert-en-Valjouffrey, sorte de bout du monde.

  • Jour 5 : Valsenestre (hĂ´tel) ou hameau de Valsenestre (gĂ®te) (1295 m) - col de la Muzelle (2613 m) - Venosc (1000 m) - Besse-en-Oisans (1550 m)
    Dénivelée positive : 1350 m. Dénivelée négative : 1700 m. 7 h de marche. Hébergements : gîte ou hôtel. Repas inclus : matin, soir. Repas libre : midi.

    Formule en hĂ´tel : court transfert Ă  Valsenestre, puis vous rejoignez le col de la Muzelle par un sentier en forĂŞt.

  • Jour 6 : Plateau d’Emparis - La Grave (1490 m) - pont d’Arsine (1670 m)
    Dénivelée positive : 800 m. Dénivelée négative : 850 m. 6 h de marche. Hébergements : gîte ou hôtel. Repas inclus : matin, soir. Repas libre : midi.

    La traversée du plateau d’Emparis, où pâturent les troupeaux face à la cime blanche de l’orgueilleuse “reine” Meije (face nord), est inoubliable. Depuis La Grave, vous rejoignez le pont d’Arsine à pied le long de la Romanche, ou bien en taxi (optionnel).

  • Jour 7 : Col d’Arsine (2340 m) - Le Casset (1512 m)
    Dénivelée positive : 800 m. Dénivelée négative : 850 m. 5 h 30 de marche. Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir.

    Vous rejoignez le pont d’Arsine (hôtel) ; du pont d’Arsine, l’itinéraire suit un temps les bords boisés de la Romanche avant de s’élever vers les pelouses alpines du col d’Arsine. La montagne des Agneaux et ses glaciers, que vous laissez à droite, donnent ici naissance au petit Tabuc, étonnant torrent aux reflets turquoise qui serpente dans les prés. Après l’avoir descendu, vous arrivez au Casset, terme de la randonnée. Transfert et fin de séjour à L’Argentière-les-Ecrins.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

Demandez votre devis Gratuit et sans engagement

Circuit randonnée en France de 7 jours

Ce séjour itinérant de 7 jours dans les Alpes du Sud est un voyage de type randonnée pédestre. Il s'effectue libre sur une durée de 7 jours. Le niveau indiqué de difficulté est de 4 sur 6.

L'agence de voyage pour ce circuit en France

Ce séjour en France est proposé par Allibert Trekking.