Voyage Maroc
Les 4000 en traversée

Atlas marocain, l'âme berbère

En un seul voyage, la traversée de la barrière du Haut-Atlas par le sommet du M'Goun et une boucle d'envergure par les hauts cols et le sommet du Toubkal.

L'aventure

Du versant nord des Aït Bougmez au versant sud, la traversée de la barrière de l'Atlas central par le sommet du M'Goun et ses gorges impressionnantes, suivie de l'ascension du seigneur de l'Afrique du Nord — de toute l'Afrique, vous diront les Berbères ! —, le Toubkal, que l'on atteint après le passage de plusieurs hauts cols d'altitude. Deux semaines au cœur de l'Atlas !

1 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. En un seul voyage, la traversée de la barrière de l’Atlas central par le sommet du M’Goun et une boucle d’envergure par les hauts cols et le sommet du Toubkal.

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 : France - Marrakech
    HĂ©bergement : hĂ´tel.

    Vol pour Marrakech. Accueil et installation dans un hĂ´tel 4 Ă©toiles.

  • Jour 2 : Marrakech - Abachkou - vallĂ©e des AĂŻt Boulli - haute route du M’Goun - Rougoult (1900 m)
    Dénivelée positive : 400 m. 3 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 5 h.

    Transfert en minibus pour le Haut-Atlas central via Demnate : panoramas magnifiques sur la montagne et ses vallées. Rencontre avec notre équipe de muletiers à Aït Boulli (littéralement “les gens qui ont des troupeaux de chèvres et de moutons”) et repas de midi. Début de la randonnée en remontant la vallée. Villages de terre rouge, nombreux noyers, passage à Tazegzaout, puis l’Aqua n’Daghour et ses cultures en terrasses pour se rendre au village de Rougoult. Camp à proximité du village.

  • Jour 3 : Rougoult - n’Ait Ahmed - tizi n’Rougoult (2900 m) - Idoughmamen
    Dénivelée positive : 900 m. Dénivelée négative : 400 m. 7 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Transfert en minibus pour le Haut-Atlas central via Demnate : panoramas magnifiques sur la montagne et ses vallées. Rencontre avec notre équipe de muletiers à Aït Boulli (littéralement “les gens qui ont des troupeaux de chèvres et de moutons”) et repas de midi. Début de la randonnée en remontant la vallée. Villages de terre rouge, nombreux noyers, passage à Tazegzaout, puis l’Aqua n’Daghour et ses cultures en terrasses pour se rendre au village de Rougoult. Camp à proximité du village.

  • Jour 4 : Idoughmamen - plateau de la Tarkedit (2900 m)
    Dénivelée positive : 900 m. Dénivelée négative : 300 m. 5 à 6 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Le beau sentier d’Assdremt permet de rejoindre les hauts plateaux au pied du M’Goun. Au long du chemin, découverte de nombreux gouffres et des grottes occupées pendant l’été par les nomades. Les Aït Atta viennent nombreux depuis le Sarhro sur le plateau de la Tarkedit, de mai à septembre pour l’estive d’été, avec leurs troupeaux de moutons et les dromadaires pour transporter les bagages.

  • Jour 5 : Plateau de la Tarkedit (2900 m) - traversĂ©e du M’Goun (4068 m) - bergeries d’Izabine (2600 m)
    Dénivelée positive : 1180 m. Dénivelée négative : 1470 m. 7 à 8 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Départ tôt le matin pour atteindre la longue ligne de crête de l’Ighil M’Goun, que nous suivrons jusqu’au sommet, à 4 068 mètres ; c’est une montagne de calcaires riches en coquillages, qui présente de nombreux fossiles sur la crête. Vue exceptionnelle sur l’ensemble du Haut-Atlas central et, au sud, sur la vallée du Dadès, le Sarhro, la hamada du Draa. Redescente sur le col d’Oumsoud, pour rejoindre le bivouac à proximité des bergeries d’Izabine (2600 m). Un cadre “western” et magique.

  • Jour 6 : Bergeries d’Izabine - tizi n’AĂŻt Boualli (2900 m) - Arous - Agouti (vallĂ©e des Bougmez)
    Dénivelée positive : 500 m. Dénivelée négative : 1200 m. 6 à 7 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Une étape au travers de paysages magnifiques de montagnes rouges, avant de franchir la barrière naturelle du col d’Aït Boualli, à 2 900 mètres. Du col, vue panoramique sur la vallée des Bougmez et les bergeries d’Ikis. Descente à travers les gorges, avant de rejoindre les maisons troglodytes puis le magnifique village d’altitude d’Arous, avec ses maisons en pisé. Puis nous voila arrivés à la “vallée heureuse” des Bougmez.

  • Jour 7 : Agouti - Azilal - Marrakech
    HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi. Repas libre : soir. Transfert : 5 h.

    Dernier petit déjeuner “berbère” au gîte. Le véhicule attend, et c’est parti pour le retour à Marrakech. Déjeuner sur la route. Arrivée à Marrakech en première partie d’après-midi ; installation en hôtel 4 étoiles. Il reste du temps pour profiter de la ville, toujours passionnante, depuis les souks jusqu’aux mosquées et superbes palais, en passant par la place animée Djemaa el-Fna.

  • Jour 8 : Marrakech - Oukaimedem - haute route du Toubkal
    Dénivelée positive : 620 m. Dénivelée négative : 840 m. 4 à 5 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 2 h.

    Transfert en minibus à Oukaimedem (la seule station de ski de l’Atlas, à 2 600 m d’altitude) par la vallée de l’Ourika. Pendant que le cuisinier prépare le repas de midi, balade pour découvrir les gravures rupestres du plateau. Rencontre avec les muletiers, puis chargement des bagages. Montée douce pour le col d’Addi (2 980 m) ; vue panoramique sur la vallée d’Imane et les sommets du Haut-Atlas. Descente vers Tachedirt, plus haut village de l’Atlas, et installation du camp à Fousaou (2 300 m), au pied du Likemt.

  • Jour 9 : Tachedirt - tizi n’Likemt - pied du tizi n’Aouray
    Dénivelée positive : 1650 m. Dénivelée négative : 1050 m. 7 h 30 de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Par le tizi n’Likemt, domaine de la haute montagne (3 550 m), nous rejoignons les azibs n’Likemt. Ces azibs, très isolés, équivalents de nos bergeries d’alpage, sont animés d’une vie foisonnante quatre à cinq mois par an, lors de l’estivage des troupeaux des villageois d’Amsouzert. Ils trouvent là l’herbe qui fait défaut dans leur village, déjà trop au sud du massif. Campement au pied du tizi n’Aouray, vers 2 900 mètres.

  • Jour 10 : Tizi n’Aouray - lac d’Ifni
    Dénivelée positive : 890 m. Dénivelée négative : 1540 m. 6 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Journée très “montagne” encore une fois : les cultures sont loin en contrebas et nous ne les apercevrons qu’en fin d’après-midi, après le passage du tizi n’Aouray, très aride (3 109 m). Descente soutenue jusqu’au village d’Amsouzert (1 740 m). La marche se termine derrière la moraine qui retient le lac d’Ifni, au cœur d’un superbe cirque de montagne. Suivant la saison, possibilité de baignade. Campement à 2 295 mètres, au bord du lac d’Ifni.

  • Jour 11 : Lac d’Ifni - tizi n’Ouanoums - vers le refuge du Toubkal
    Dénivelée positive : 1350 m. Dénivelée négative : 580 m. 5 h 30 de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Durant cette étape, le Toubkal nous domine de sa masse. Une gorge puis de rudes lacets conduisent au tizi n’Ouanoums (3 600 m), un passage difficile pour la caravane de mulets. Une descente facile et courte nous mène à proximité du refuge Neltner (3 200 m) ; installation du campement dans les prairies environnantes.

  • Jour 12 : Ascension du Toubkal (4167 m)
    Dénivelée positive : 1180 m. Dénivelée négative : 2400 m. 8 à 9 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir.

    L’ascension du plus haut sommet d’Afrique du Nord se fait sans difficulté majeure. Un sentier caillouteux monte tout près du camp, dans un éboulis puis dans un vallon plus encaissé, encombré de gros blocs. La crête finale est large et se couche peu à peu à l’approche du point culminant. Du sommet, vue très large sur la plaine de Marrakech, le Siroua, le Grand Sud. En général, la descente s’effectue par un autre itinéraire, sur le versant nord. Après le thé et le repas de midi au camp, une descente agréable nous fait passer d’un décor de montagne aride aux vallées irriguées qui conduisent par Sidi Chamharouch (marabout) au beau replat cultivé d’Aremd (1 900 m).

  • Jour 13 : Fin du trekking - Marrakech
    HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir.

    Après un bon petit-déjeuner sur la terrasse du gîte, transfert à Marrakech, où nous arrivons en fin de matinée. Installation à l’hôtel 4 étoiles. Il reste du temps pour profiter de cette ville passionnante, depuis toutes les animations de la place Djemaa el-Fna jusqu’aux monuments et superbes palais et jardins.

  • Jour 14 : Marrakech - France

    Transfert à l’aéroport et vol de retour vers la France.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

Circuit eau vive au Maroc de 14 jours

Ce séjour itinérant de 14 jours dans le pays Maroc est un voyage de type voyage eaux vives. Il s'effectue en groupe sur une durée de 14 jours. Le niveau indiqué de difficulté est de 5 sur 6.

Quand partir faire ce voyage ?

Il est conseillé de partir au Maroc pendant les mois de Avril, Mai, Juin, Juillet, Aout, Septembre et Octobre. Ce sont les meilleurs mois pour voyager au Maroc en terme de météo et climat.

L'agence de voyage pour ce circuit au Maroc

Ce séjour au Maroc est proposé par Allibert Trekking.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)