Voyage Cambodge
Au coeur du pays Khmer

Voyage Cambodge - Randonnée Angkor - Lac Tonlé Sap

L'aventure

Angkor, édifiée du IXe au XIIIe siècle à l'apogée de la civilisation khmère, est un chef-d'œuvre du patrimoine de l'humanité. Sur les diguettes des rizières, sur les sentiers forestiers, nous partons à la découverte de ses édifices prodigieux, des monuments les plus célèbres aux sanctuaires les plus secrets dont seuls les anciens gardent la mémoire. Angkor est un site bien vivant, occupé par des milliers de villageois qui vivent aujourd'hui comme autrefois. A pied, en bateau, à vélo, à travers montagnes sacrées, plaines cultivées, villages lacustres et forêt inondée, nos randonnées nous mènent ainsi au contact du paysan, du pêcheur et de l'artisan. Elles offrent à chaque instant des rencontres précieuses et propices à la découverte des différentes facettes de la vie locale et d'un monde ancestral. Plus encore, elles suscitent le partage d'une expérience avec un peuple attachant dont l'éternel sourire est un enchantement.Le voyage se poursuit sur la rive ouest du lac Tonlé Sap, région la plus fertile du pays où l'on sillonne la campagne de Battambang à la rencontre de ses habitants, au milieu d'innombrables rizières et vergers.Enfin, nous visitons la bouillonnante capitale Phnom Penh, puis profitons d'un séjour détente sur les belles plages de l'île de Koh Rong. lire la suite Découvrir le pays

6 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Un seul guide pour tout le voyage
  2. Une approche originale du site d'Angkor à pied et à vélo
  3. Les superbes rizières dans la région de Battambang
  4. Les belles plages de l'île de Koh Rong
  5. Les nuits chez l'habitant et les nombreuses rencontres
  6. La découverte de la vie des pêcheurs du lac Tonlé Sap

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vol pour Siem Reap

    Vol pour Siem Reap.

  • Jour 2 Siem Reap

    Arrivée à Siem Reap, deuxième ville du Royaume du Cambodge située à proximité d’Angkor, glorieuse capitale des rois khmers et sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1992. Selon votre horaire d'arrivée, une première traversée du site permet de prendre la mesure de son immensité : le parc archéologique couvre une superficie de 400 km² ! Tous les monuments n’ont pas été dégagés des grands arbres de la forêt tropicale. Le temple de Ta Prohm, envahi par la végétation, conserve cette image mythique des temples d’Angkor, un dédale de structures emprisonnées par la forêt, des galeries sombres, des tours à visages et leur sourire de pierre, l’esprit des explorateurs du siècle dernier. On pourrait rester une journée dans ce lieu magique ; nous y reviendrons pour en sentir à nouveau l’incroyable atmosphère et en apprécier l’histoire empreinte de mystères. Pendant six siècles, Angkor a présidé aux destinées du royaume khmer.Repas libres.

  • Jour 3 Siem Reap - Roluos - lac Tonlé Sap - Siem Reap

    Nous marchons à travers champs vers le quartier monumental de la première grande capitale de la plaine d’Angkor (IXe siècle). Sur le site de Roluos, un chemin sableux file au sud vers le temple de Tropeang Phong, situé dans une oasis de verdure. On accède à ces vestiges méconnus en traversant les douves du monument les pieds dans l’eau, avant d’apprécier le prasat et sa tour-sanctuaire. Au centre de l’ancienne cité ordonnée selon les préceptes de la cosmologie hindoue, se dresse la pyramide de Bakong, symbole de la royauté. Ici l’on dénoue, à l’ombre des grands arbres, architecture, religion et pouvoir, avant d’admirer l’ornementation stuquée du temple de Preah Ko, dédié aux ancêtres du roi fondateur. La cité s’est développée au plus près du lac Tonlé Sap, qui peut-être était déjà le lac le plus poissonneux du monde, une source d’approvisionnement incomparable avant le développement d’un système hydraulique dont on a ici le prototype. En témoigne la présence d’un réservoir gigantesque qui devait assurer l’irrigation des rizières en aval pendant la saison sèche. Au-delà, les terres sont baignées par les crues du lac dont la surface triple à la saison des pluies sous la pression du Mékong. Les maisons haut perchées du village de Kompong Phluk et les espèces semi-aquatiques de ladite forêt inondée composent un décor étonnant qui rend compte du caractère exceptionnel de ce milieu naturel. Retour à Siem Reap en fin de journée.Repas inclus.Entre 1h et 1h30 de marche.Environ 1h de navigation selon la saison.ATTENTION : le niveau des eaux du lac peut être très bas entre les mois de mars et de juin. Selon les conditions de navigation, le programme de cette journée peut alors être modifié.

  • Jour 4 Siem Reap - Angkor à vélo - village de Tbeng

    La montagne est par excellence la résidence divine, un lieu saint naturel habillé par les hommes qui façonnent les dieux à leur image et les revêtent de perfection. Elle est trop rare dans la plaine d’Angkor pour ne pas faire systématiquement l’objet de cette attention. Le Phnom Bakheng situé au centre d’Angkor n’échappe pas à ce schéma cosmique. La colline est coiffée d’une pyramide à gradins couronnée de 108 tours, nombre symbolique de la cosmologie indienne. Au centre de la composition, la tour centrale abritait Shiva, divinité suprême choisie par le roi qui déterminait ainsi la religion d’Etat. Ce temple-montagne, désert au petit matin, vous accueille avec les premiers rayons du soleil. Le panorama est saisissant et l’on apprécie d’en jouir seuls un long moment. L’ancien chemin des éléphants mène vers d’autres cieux. Les tours alignées du Prasat Kravan mettent en scène Vishnou et ses avatars dont un nain trompeur qui, par un astucieux stratagème, reprend le contrôle de l’univers, tandis qu’au Mébon Oriental, des éléphants de pierre gardent les mânes des ancêtres de la première dynastie. C’est ensuite à vélo sur des chemins de traverse bordés de hameaux et de rizières que nous traversons la campagne jusqu’au village méconnu de Tbeng, situé au pied de la grande montagne sacrée d’Angkor, idéal pour une immersion dans le Cambodge profond. Première soirée au sein d’une famille paysanne.Repas inclus.Entre 2 et 3h de vélo.

  • Jour 5 Tbeng à vélo - Banteay Srei - Beng Mealea - Tbeng

    Cette nuit dans le village de Tbeng et le petit déjeuner dans la rizière à-côté sont de grands moments. La rencontre de nos hôtes, dont la gentillesse n’a d’égale que la beauté des lieux, révèle cet esprit khmer né dans la rizière il y a des millénaires et nous engage à goûter aux plaisirs de la vie paysanne, découvrir le mode de fabrication du sucre de palme ou le cycle du riz, semé au mois de mai, repiqué en juillet-août et récolté en fin d’année. Nous parcourons les pistes de Tbeng, de rizières en jardins, de notre petite maison typique à la pagode du village, enfin de la pagode à l’école où la rencontre des enfants vaut bien un monument. Cependant, nous nous échappons un moment pour découvrir Banteay Srei, la "citadelle des femmes" située à proximité. Le temple présente sa silhouette effacée dans un coude de la rivière Siem Reap, il n’est pas moins renommé pour la richesse de son iconographie et l’extrême finesse de ses sculptures. De l’autre côté de la montagne sacrée, sur les passerelles en bois qui traversent le temple de Beng Mealea, nous explorons à nouveau. Les édifices écartelés par de grands arbres dévoilent les secrets de leur assemblage et le soin apporté à la construction du monument mis à mal par la forêt tropicale, tandis que la visite de la carrière archéologique à proximité rend compte de l’ampleur de la tâche des bâtisseurs. Retour au village de Tbeng en fin de journée. Nouvelle soirée au sein d’une famille paysanne.Repas inclus.

  • Jour 6 Tbeng - Angkor Vat à vélo - Siem Reap

    Ce matin, nous prolongeons cette parenthèse écologique et champêtre au village de Tbeng, en remontant en selle pour traverser ses rizières et palmeraies en direction du site d’Angkor. Nous reprenons ainsi la voie des grands sanctuaires du pays khmer pour découvrir le plus célèbre d’entre eux, Angkor Vat. Ce chef-d’œuvre a été conçu au début du XIIe siècle. Expression grandiose d’une civilisation à son apogée alors que l’empire khmer couvrait largement la péninsule indochinoise, c’est aujourd’hui un symbole national. L’espace sacré, grand comme une cité, est parcouru par de longues chaussées et des galeries ajourées aux perspectives infinies, ornées de bas-reliefs, mythes et épopées qui mettent en scène les dieux et le roi, défenseur de la loi et représentant privilégié de la divinité logée dans la plus haute tour du sanctuaire. Le sourire de milliers de danseuses célestes accompagne le pèlerin au sommet où réside à présent Bouddha veillé par les bonzes des pagodes alentour. Après la visite de cette encyclopédie de pierre, un break s’impose : la découverte des ateliers des artisans d’Angkor et la rencontre de ces derniers conclut en beauté cette journée.Repas inclus.Environ 1h de vélo.

  • Jour 7 Siem Reap - Ta Prohm - Preah Khan - Neak Pean - Siem Reap

    Nous entamons au petit matin cette grande journée de découverte des sanctuaires bouddhiques de la fin du XIIe siècle par le temple de Ta Prohm. La visite de ce site emblématique au petit matin, avant l’arrivée des hordes de touristes, prend une toute autre saveur. Envahi par la végétation, il conserve cette image mythique des temples d’Angkor, un dédale de structures emprisonnées par la forêt, des galeries sombres, des tours à visages et leur sourire de pierre. Pouvoir ainsi disposer du monument, se promener dans ses allées seulement peuplées des grands arbres fromagers, est un rêve d’enfant que l’on prolonge au-delà de ses douves encombrées d’arbres… Nous passons par une porte dérobée pour explorer la forêt alentour, sur les sentiers taillés par les villageois qui exploitent la résine des gommiers ou sur la piste sableuse qui mène au temple méconnu de Ta Nei. Quelques pas supplémentaires nous mènent à l’entrée Est du temple de Preah Khan dont le mur d’enceinte semble soutenu par de gigantesques et fabuleux oiseaux qui portent symboliquement la cité céleste. A l’intérieur, des milliers de bonzes et d’officiants servaient le Bouddha et 430 divinités ; à l’extérieur, de nombreux villages étaient entièrement voués au service du monument. Nous traversons enfin son grand bassin jusqu’à l’îlot central où demeure le templion de Neak Pean, lieu de purification des fidèles, invitation au paradis bouddhique.Repas inclus.

  • Jour 8 Siem Reap - "Grande Cité" d'Angkor Thom - temple du Bayon - Siem Reap

    Découverte d’Angkor Thom, dernière capitale renommée de l’empire khmer (XIIe-XIIIe siècles). Nous franchissons la haute muraille qui ferme la "Grande Cité" par une immense porte d’entrée, dominée de quatre visages au sourire énigmatique. Le chemin de ronde offre une vue superbe sur les environs. En suivant les allées taillées à la boussole pour les prospections archéologiques, nous allons chercher dans les quartiers boisés le relief accentué qui témoigne de l’organisation de la ville jusqu’au palais royal, pièce maîtresse de la composition urbaine. Ici, chaque nuit, le roi devait s’unir à la Nâgî, maîtresse des richesses du sol et divinité tutélaire du royaume, afin d’y garantir la paix et la prospérité. Notre parcours matinal s’achève auprès des monuments de la place royale et sur les terrasses qui la dominent, ornées de défilés d’éléphants. Le site est grandiose. Au centre géométrique de la cité, au cœur du royaume, le fameux roi Jayavarman VII a fait construire son temple-montagne, le Bayon, extraordinaire forêt de pierre constituée de cinquante tours à visages et ornée de scènes de la vie quotidienne que renvoie aujourd’hui la société cambodgienne.Repas inclus.

  • Jour 9 Siem Reap – Battambang à vélo

    Après cette exploration de la région d’Angkor, nous vous invitons à découvrir la plaine de Battambang, située à l’extrémité de la corne nord-ouest du lac Tonlé Sap. Ces terres inondées à la saison des pluies sont parsemées de rizières, de plantations et de villages typiques. Au bord de la grande route qui mène les voyageurs initiés au cœur de ce "grenier à riz", le centre de la soie de Puok permet d’apprécier le savoir-faire local. Il présente toutes les étapes de la chaîne artisanale, de l’élevage du vers à soie au tissage du krama, le foulard traditionnel des Cambodgiens. En fin de matinée, nous entrons dans la ville de Battambang. La ville, traversée par la rivière Sangker, ornée de pagodes et parsemée de vergers, offre des opportunités de balades et de rencontres mémorables. C’est à vélo que nous prenons les pistes et les petites routes qui s’enfoncent dans la campagne, loin du flux des visiteurs qui empruntent les routes nationales. Une rivière guide nos pas, le Stung Chas, jalonnée de cultures maraîchères et des nombreux légumes que possède le Cambodge. De petits ponts de bambous l’enjambent ici et là, offrant aux paysans ainsi qu’aux écoliers leur trame effilée pour la traverser. A la saison des pluies et jusqu’au mois de janvier, alors que le pays est plus vert que jamais, on pourrait pendant des heures admirer ces charmants tableaux avant de gagner la maison d’hôtes qui nous est destinée. Repas inclus.Environ 15km de vélo (sur terrain plat).

  • Jour 10 Environs de Battambang à vélo

    Nous repartons ce matin dans les rizières pour nous rapprocher encore du paysan occupé par les travaux des champs et la gestion des petits commerces locaux qui naissent sur les pistes spontanément. Toujours à vélo, nous serpentons pour n’en laisser échapper aucun, du forgeron au fabricant de gâteaux et encore du fameux kralanh, riz gluant à la noix de coco grillé dans du bambou… De quoi reprendre des forces après la visite de la pagode de Somrong Knong et de son petit stupa orné de représentations de l’évacuation de la ville sous le régime de Pol Pot. Rien ne manque dans ces terres fertiles et chaque arrêt offre l’opportunité de goûter, de déguster, de se restaurer, ainsi dans une maison villageoise à l’heure du déjeuner où l’on savoure les fruits variés de ses nombreux fruitiers. L’après-midi est à l’unisson de la matinée, le marché de Prahok (sauce de poisson fermenté), le commerce de galettes de riz, la distillation de l’alcool, la fabrication des nattes font de ce parcours en selle une vraie découverte de la vie locale. On s’attarde volontiers le long du canal Don Teo pour mieux l’apprécier avant de mettre pied à terre au temple de Ek Phnom et de revenir à Battambang. Si le temps le permet, on peut encore pousser jusqu’au Phnom Sampoeu, creusé de grottes et peuplé de milliers de chauve-souris dont l’envol à la tombée de la nuit finit d’obscurcir le ciel.Repas inclus.Environ 30km de vélo (sur terrain plat).

  • Jour 11 Battambang – Kompong Chhnang – Phnom Penh

    Ce n’est pas sans un certain regret que nous laissons derrière nous la plaine de Battambang pour prendre la route de Phnom Penh. Cependant, les paysages de la rive ouest du Tonlé Sap ont gardé quelque chose du passé et ses rizières leur charme indicible. Nous retrouvons à Kompong Chhnang le Cambodge dans toute sa splendeur. Le « port des poteries » fournit au pays tout entier ses fourneaux et pots à riz traditionnels. Les rizières de l’arrière-pays, piquées de palmiers à sucre géants, sont parmi les plus belles du Cambodge. Nous les traversons à pied pour y trouver, non loin des terres poisseuses des premiers contreforts des monts Cardamomes, les potiers qui façonnent et cuisent l’argile selon des techniques ancestrales. Ainsi, il est encore possible de voir, au détour d’un jardin, une potière tourner autour du vase qu’elle forme à coups de battoir, et d’assister à la cuisson de pots empilés, à peine recouverts de cendres et de paille de riz… Mais Kompong Chhnang se tourne également vers le fleuve comme le montre son petit port de pêche animé par le transit fluvial et la ronde des bateaux qui ramènent du Tonlé Sap des poissons variés, victimes quotidiennes de pêches miraculeuses ; le port vaut bien une balade… Si le temps le permet, nous nous arrêtons à nouveau à Vat Kompong Tralach. L’ancien vihara de cette pagode renommée, dont il faut aux bonzes demander les clés, présente des peintures d’avant-guerre remarquables et nombre de scènes de la vie traditionnelle des Cambodgiens…Repas inclus.

  • Jour 12 Phnom Penh

    Journée de découverte de Phnom Penh. L’ancienne bourgade commerçante devenue cité royale au XVe siècle est enfin capitale au XIXe siècle, sous le protectorat français. La traversée des beaux quartiers révèle les travaux menés alors sur le modèle Haussmannien et l’architecture coloniale, du Vat Phnom, lieu de la fondation légendaire de la cité, jusqu’au Musée National dont l’édifice marie merveilleusement habitat traditionnel du Cambodge et architecture coloniale. Visite dans la matinée du Palais Royal, actuelle résidence du roi Sihamoni, qui a gardé des jardins soignés, une salle du trône grandiose et richement ornée et des collections d’effets royaux, tandis que la Pagode d’Argent située à proximité abrite des bouddhas d’or et de diamants au grand pouvoir. Les fresques qui ornent sa galerie extérieure sont remarquables. Les traditions artistiques du Cambodge ancien se perpétuent, comme le révèle en fin de matinée une école de danses, où l’on découvre à l’heure des répétitions la gestuelle des danseuses célestes qui habillent les terrasses supérieures d’Angkor Vat... Au-delà du monument de l’Indépendance côté sud et du Marché Central dont on aperçoit la coupole art-déco côté ouest, s’étendent les quartiers résidentiels, enfin les plus populaires, où l’on semble avoir oublié vingt années de troubles et de guerres. L’ancien quartier S21 rend compte du génocide perpétré par le régime khmer rouge qui asservit les cambodgiens à des travaux épuisants pendant près de quatre ans. Flâner au Marché Russe, grand bazar de la ville, conclut agréablement cette journée.Repas inclus.

  • Jour 13 Phnom Penh - Sihanoukville - île de Koh Rong

    Route pour Sihanoukville puis transfert au bateau sur l'île de Koh Rong, dont la côte ouest présente une plage magnifique et des bungalows confortables, havre de paix éloigné du littoral et de son développement, parfait pour un séjour de farniente.Séjour libre, sans guide, sur l'île de Koh Rong.Repas libres.

  • Jour 14 Koh Rong

    Journée libre à Koh Rong.Repas libres.

  • Jour 15 Koh Rong - Phnom Penh - vol de retour

    Transfert en bateau à Sihanoukville, puis route pour l'aéroport de Phnom Penh et vol international de retour.Repas libres.

  • Jour 16 Arrivée à destination

    Fin du voyage.

Ce voyage m'intéresse

Nom de famille obligatoire
Prénom obligatoire
Préciser votre email.
Préciser un numéro de téléphone.
OK :)

Combien font 3 + trois ?

L'agence de voyage pour ce circuit au Cambodge

Ce séjour au Cambodge est proposé par Terres d'aventure.