Voyage Mongolie
Randonnée de la vallée de l'Orkhon à l'Arkhangaï

Trek Mongolie - randonnée Orkhon - trek Arkhangaï

L'aventure

Un voyage de randonnée original, alliant sites incontournables et zones perdues, loin des sentiers touristiques. Un premier arrêt au parc national de Khustaï nous permet de découvrir le fameux cheval de Przewalsky. Nous filons ensuite vers l'ouest jusqu'au parc national de Naïman Nuur (parc des 8 lacs) et entamons un court trek dans des paysages superbes, entre collines, forêts et lacs, jusqu'à la mythique et superbe vallée de l'Orkhon et ses coulées de lave.Nous reprenons les véhicules en direction de l'Arkhangaï, bastion montagneux mystérieux entre le désert de Gobi et le massif de l'Altaï, où nous nous lançons dans un trek de 8 jours. En chemin, nous croisons yaks et chameaux à l'estive, rencontrons les bergers nomades et leurs troupeaux de moutons, goûterons à l'aïrak avec eux dans leurs yourtes hospitalières.Le retour à Oulan-Bator est difficile après ce bain de nature dans des régions reculées ! lire la suite

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

4 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Le petit trek des 8 lacs à la vallée de l'Orkhon
  2. Le trek dans l'ArkhangaĂŻ loin des sentiers battus
  3. De superbes paysages, entre montagnes, steppes et lacs
  4. La découverte de la vie nomade

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vol pour Oulan-Bator

    Vol pour Oulan-Bator.

  • Jour 2 Oulan-Bator

    Arrivée à Oulan-Bator. Accueil par votre guide et transfert à l'hôtel (en cas de vol différent du groupe, transfert avec chauffeur mais sans le guide).Reste de la journée libre. Selon vos horaires de vols, nous effectuerons si possible une visite de la ville (sans supplément). Programme indicatif : Gandan, monastère bouddhiste où les Mongols viennent prier et consulter les moines médecins ou astrologues, musée d’histoire nationale…Repas libres.

  • Jour 3 Oulan-Bator – parc national de Khustaï

    Nous prenons la route pour le parc national de Khustaï, célèbre pour ses chevaux sauvages takhi, connus sous le nom de chevaux de Przewalsky, l’explorateur russe qui en a fait mention le premier. Au bord de l’extinction en 1970, ils ont été récemment réintroduits depuis plusieurs élevages étrangers dans leur foyer historique, la Mongolie. C’est l'une des races les plus vieilles du monde.Au cours de la randonnée, nous pouvons observer la faune locale comme le cerf, la marmotte ainsi que d'autres mammifères.Repas inclus.

  • Jour 4 Khustaï – Arvaïkheer – parc national de Naïman Nuur ou des 8 lacs (2500m)

    Nous partons en direction du parc national de Naïman Nuur en passant par la ville de Arvaïkheer. Nous reprenons la route par une piste de montagne jusqu'à Uyanga, aux portes du parc national de Naïman Nuur (signifiant "huit lacs"). Situés à une altitude moyenne de 2500m, ces lacs de montagne sont alimentés par la rivière Urkhit et environnés de cratères de volcans éteints.Nous rencontrons la famille nomade qui nous accompagnera pour le portage par yaks ou chevaux pendant notre randonnée. Selon la capacité des yourtes, nous avons la possibilité, soit de dormir dans une des yourtes installées près de celle de la famille (4/5 personnes par yourte), soit dans une tente que nous installons à côté du camp de nomades.Repas inclus.NB : en fonction de la météo et de la capacité des yourtes, la nuit peut se faire sous tente.

  • Jour 5 Parc national Naïman Nuur – lac du Nombril (2200m)

    Ce matin les chauffeurs nous quittent ; nous les retrouverons au parc national de l’Orkhon. Préparation et chargement des chevaux ou yaks qui porteront nos affaires. Montée facile jusqu’à un petit col où nous passerons une forêt primaire. Vue magnifique sur le lac Vert (2900m), le lac Pontif (Shireet) (2500m) et le lac Bugat (2250m). Camp au bord du lac du Nombril où nichent de nombreux oiseaux migrateurs (2200m). Repas inclus.Note : bagages réduits du J5 au J7. Le véhicule ne pouvant pas nous suivre pendant ces 2 jours de randonnée, nous devons réunir dans un petit sac, que nous pouvons vous fournir, uniquement nos affaires pour ces 2 jours. L'ensemble de ces petits sacs sera acheminé par des chevaux ou des yaks qu’il ne faut pas surcharger.

  • Jour 6 Parc national Naïman Nuur : lac du Nombril – vallée de Khyatruun

    Nous marchons jusqu'au Döröö nuur (lac de l'Etrier) et remontons sur les collines se trouvant en face. Nous continuons à travers ces vallées parsemées de lacs aux couleurs changeantes. Chacun est constitué de micro-organismes différents et pour la plupart endémiques. Passage du col Buurug offrant une vue splendide sur la coulée de lave fermant la vallée des "huit lacs" puis descente vers la plaine.Nous quittons la réserve naturelle des "huit lacs". Le paysage devient plus volcanique avec de grandes coulées de lave qui annoncent la vallée de l’Orkhon. Nous récupérons nos véhicules à Buurug. Marche entre coulées basaltiques et forêt de conifères jusqu’à notre campement dans la vallée de Khyatruun.Repas inclus.

  • Jour 7 Vallée de Khyatruun – randonnée dans la vallée de l’Orkhon

    Nous marchons dans la plaine de la vallée de l’Orkhon classée au patrimoine mondial par l’Unesco en 2004, où vivent de nombreuses familles d’éleveurs. La vallée est recouverte de lave provenant du volcan Togoo (qui signifie "le chaudron" ou "la marmite") entré en éruption il y a probablement 20 à 30 000 ans ; cela a donné naissance à une faille dans laquelle s’écoule l’Orkhon et ses affluents, dont le fleuve Rouge Ulaan). Nous rejoignons les célèbres chutes de l'Orkhon (22m de haut).Repas inclus.

  • Jour 8 Vallée de l’Orkhon – Monastère Tuvkhun

    Continuation par une petite vallée menant au monastère de Tovkhon (2312m d’altitude). L’après-midi, balade et visite du monastère de Tovkhon construit par Zanabazar, 1er Bogden, en 1651. Il servait comme atelier mais malheureusement les temples ont été détruits dans les années 30 par les communistes. La restauration a commencé au début des années 90. Le 27 octobre 1993 le complexe monastique a été officiellement ré-ouvert au public. Il est protégé depuis 1971 par l’administration de la province Uvurkhangai et par l'Etat depuis 1994. Il est classé au patrimoine par l’UNESCO depuis 1996.

  • Jour 9 Monastère Tuvkhun – Tsetselerg – Ikh Tamir

    Nous continuons la traversée de la vallée de l’Orkhon. Après une visite d'un pétroglyphe, une "pierre de cerf" datant de la préhistoire, nous nous arrêtons à Tsetselerg pour faire les courses au marché local haut en couleurs, afin d'avoir des denrées fraîches pour les repas à venir. Ces achats permettent également de participer d'une manière active à l'économie locale.Repas inclus.

  • Jour 10 Ikh tamir –Taïkhar – Chuluut (2030m)

    Ce matin, avant partir vers Chuluut, nous passons par le site de pétroglyphes de Taïkhar. Ce grand rocher de granite de 20m de haut est couvert d’environ 150 inscriptions en différentes langues et écritures (écritures runique, sogd, ouïghour, mongole, nangiad, tibétaine) et issus de différentes époques. La plus ancienne est l’écriture runique, datant de la période turque du 6ème au 8ème siècle.Nous passons d'un paysage de steppe à un environnement de plus en plus montagneux : cette région est d'ailleurs surnommée "la petite Suisse mongole" ! Nous arrivons au point de départ du trekking : un petit village de la vallée de Chuluut. Campement au bord de la rivière Chuluut Gol (2030m).Repas inclus.

  • Jour 11 Chuluut – parc national de l'Arkhangaï – rivière Ulziit (2130m)

    Après avoir traversé le petit village de Chuluut, fait de bâtisses en bois et de yourtes entourées d'enclos, nous quittons la "civilisation" pour 6 jours de trek en pleine nature dans le parc national de l'Arkhangaï. Nous commençons doucement par traverser un fond de vallée avant de monter à un premier col puis un second un peu plus important. Redescente dans la vallée d'un affluent de la Chuluut pour arriver au camp (2130m) près d'une rivière et de yourtes de nomades où nous retrouvons l'équipe locale avec les chevaux qui transporteront l'équipement et la nourriture.Repas inclus.

  • Jour 12 Parc national de l'Arkhangaï : vallée de la rivière Ulziit (2320m)

    Nous remontons la vallée que nous suivrons toute la journée. Le relief est doux et nous passons de nombreux gués à travers des forêts d'arbrisseaux plus ou moins denses puis, peu à peu, la steppe reprend sa suprématie. Camp près d'un torrent (2320m) au pied des premiers plateaux d'altitude.Repas inclus.

  • Jour 13 Parc national de l'Arkhangaï : vallée des lacs

    Nous quittons la vallée pour découvrir un paysage de plus en plus "alpin" avec de nombreux lacs ; le relief est de plus en plus marqué. Si les conditions climatiques le permettent, nous passerons par les crêtes afin de pouvoir profiter de la vue exceptionnelle sur la région. Passages de gués à prévoir.Repas inclus.

  • Jour 14 Parc national de l'Arkhangaï : col de Havchig (2500m)

    Nous passons à proximité du lac et nous traversons la "forêt sacrée" (domaine de déités animistes pour les Mongols) afin d'atteindre le premier col de la journée. Nous marchons ensuite sur un grand plateau ; d'abord jonché de dalles de grès, cet espace chaotique laisse ensuite place aux tourbières. Nous pique-niquons près d'un petit lac d'altitude avant de franchir le dernier col et de redescendre vers le campement (2500m) à travers une vallée très encaissée (passages de gués).Repas inclus.

  • Jour 15 Parc national de l'Arkhangaï : Khukh Davaa

    La vallée s'élargit progressivement pour déboucher sur une grande plaine avec plusieurs lacs. Selon les conditions climatiques et la forme du groupe, nous pouvons explorer les sommets alentour. Possibilité de visite aux nomades puis montée à flanc de colline pour atteindre un col. Traversée d'une forêt de mélèzes. Après le dernier col, installation du campement.Repas inclus.

  • Jour 18 Parc national de l'Arkhangaï – Tsetserleg – rivière Tsenkher

    Départ matinal en véhicule. En route, nous nous arrêtons pour voir la grande faille de Chulut, longue de 90km. Arrêt à Tsetserleg pour refaire le plein de provisions et visiter Zayiin Gegeenii Hiid (le musée de Tsetserleg). Campement un peu plus loin dans une oasis de verdure, près d'une rivière.Repas inclus.

  • Jour 19 Rivière Tsenkher – Karakorum – Bayan Gobi

    Après la matinée de route nous arrivons à Karakorum, capitale historique de la Mongolie où nous visitons le monastère bouddhiste d'Erdenenizu, l’un des plus anciens et importants monastères mongols. Construit au 16ème siècle sur les ruines de l’ancienne capitale, ses temples furent souvent brûlés et détruits au cours des invasions. Célèbre pour sa muraille de 400m couronnée de 108 stupas, c'est aujourd’hui un lieu de culte et un musée. Nous partons ensuite camper dans le Bayan Gobi (mini désert) ; un paysage complètement différent de ce que nous avons pu voir jusqu'à présent. Repas inclus.

  • Jour 20 Bayan Gobi – Oulan-Bator

    Route pour Oulan-Bator et temps libre. Le soir, spectacle d'arts traditionnels mongols (chants, danses, musiques, contorsionnistes...).Repas libres.

  • Jour 21 Oulan-Bator – vol de retour

    Temps libre. Transfert à l'aéroport et vol international de retour.Repas libres.NB : en fonction des horaires de vol, le départ pourra se faire le J19 au soir.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Terres d'aventure. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Terres d'aventure

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en Mongolie

Ce séjour en Mongolie est proposé par Terres d'aventure.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)