Voyage Madagascar
La grande traversée du makay

PlutĂ´t Madagascar ?

Un trek exclusif dans le massif du Makay, du nord au sud, pour une immersion entre canyons et montagnes au cœur de paysages spectaculaires.

L'aventure

C'est la découverte d'un Madagascar inédit et exclusif qu'offre ce trekking engagé dans le Makay, un lieu sans équivalent, d'abord dans le nord puis dans le sud, peu exploré. Au sein de ce paradis perdu, loin de toute civilisation, chaque pas est une récompense : cours d'eau rugissants, canyons tortueux, terre rougeoyante, forêt dense, reliefs ruiniformes… Un incontournable pour tout trekkeur en quête de nature sauvage et doté d'un esprit de pionnier ! 

3 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Un trekking engagé du nord au sud du massif du Makay, une exclusivité Allibert.
  2. Un univers très varié : lacs de montagne, crêtes, grottes, canyons, forêts denses et rivières.
  3. L’encadrement par une équipe expérimentée et aux petits soins.

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 Départ de Paris

    Repas libres : matin, midi, soir.

  • Jour 2 Antananarivo - Antsirabe

    Arrivée à Antananarivo. Accueil par votre guide à l’aéroport et départ vers le Sud. Dès la sortie de la capitale, les rizières en terrasses et les maisons ocre rouge au toit de chaume des villages des Hautes Terres dessinent le paysage. A Ambatolampy, nous faisons une pause pour découvrir le travail des fabricants de cocottes en aluminium que l’on retrouve dans tous les foyers malgaches. Nous continuons notre route pour Antsirabe. Arrivée à Antsirabe en fin de journée.


    Distance : 170 km. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : midi, soir. Repas libre : matin. Transfert : 3 h 30.

  • Jour 3 Antsirabe - Tsiazorambo

    Nous rejoignons Malaimbandy par la nationale 34. Au fil des kilomètres, nous redécouvrons un Madagascar plein de vie en traversant plusieurs villes et villages. Nous descendons vers l’ouest de l’île. Quel contraste ! Déjeuner pique-nique. Arrivée en fin d’après-midi au village de Tsiazorambo, point de départ du trek, où nous faisons connaissance avec les porteurs et le pisteur du nord du massif. L’équipe s’occupe des derniers détails du trek – organisation des porteurs, dernières provisions – et prodigue de précieux conseils pour les prochains jours. Nuit sous tente.


    Distance : 380 km. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 8 h.

  • Jour 3 Trekking dans le nord du Makay

    Parmi les différents biotopes de Madagascar, le massif du Makay est une œuvre remarquable de la nature. Les plateaux de grès jaunes et rouges ruiniformes sont recouverts en grande partie de végétation typique des milieux secs de l’Ouest malgache. L’érosion du massif a parallèlement donné naissance à des canyons de plusieurs centaines de mètres de haut qui, à l’inverse, abritent une végétation humide non sans lien avec les forêts tropicales de l’Est malgache. Le tout regorge d’espèces pour certaines encore inconnues : la vie s’y est développée pendant des millions d’années, sans qu’aucun homme ne la devine. Accompagnés des pisteurs et des porteurs, nous pénétrons aujourd’hui dans la partie la plus méconnue du massif, le Nord. Notre équipe est rompue à cet exercice et nous guide à l’intérieur d’immenses failles rectilignes laissant parfois à peine pénétrer le soleil et dont les parois sont recouvertes d’une végétation des plus étonnantes. Les montées sur les crêtes sont courtes, mais raides, et il est parfois nécessaire de s’assurer avec des cordes. La rivière Sakapaly se faufile entre les montagnes et traverse le massif de part en part : nous arpentons les canyons le long de son cours et organisons les campements sur les bancs de sable. Pas de difficultés particulières, mais cette partie du trek est soutenue, car l’environnement dans lequel nous évoluons peut se révéler hostile : la chaleur est permanente, nous marchons dans le sable, souvent mou, et dans l’eau, parfois jusqu’aux genoux, ce qui nécessite équilibre et agilité. Canyons inextricables, falaises vertigineuses, forêts abritant de nombreux lémuriens, cours d’eau tortueux, mais aussi galets qui roulent sous la chaussure... Ici ou là, les porteurs s’essayent, souvent avec succès, à la pêche à l’anguille. Nous traversons les gorges où coule une eau cristalline, puis longeons des cours d'eau encaissés au fond de canyons. Nous pourrions qualifier ce trek “d’aquatique” tant l’eau est omniprésente dans les canyons et gorges. Un monde perdu, véritable sanctuaire pour une faune et une flore qui n’ont pas encore livré tous leurs secrets. Nous sommes loin de tout, l’isolement est total et requiert une grande autonomie Chaque journée apporte son lot d’adrénaline et de surprises : un régal pour les explorateurs dans l’âme ! Le soir, partage et convivialité autour du feu de camp en compagnie des guides et des porteurs viennent compléter le sentiment de vivre une expérience unique.


    Distance : 15 à 25 Km par jour - Dénivelée positive : 300 à 400 m. Dénivelée négative : 300 à 400 m. 6 à 8h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 8 Liaison nord du Makay - Beronono

    Deux heures trente de marche nous amènent au village de Bekinana où nous retrouvons nos véhicules. C’est aussi là que nous quittons nos porteurs de cette partie Nord du massif. Un gentil petit pourboire sera toujours le bienvenu. En voiture donc. Là commence une autre aventure ! Nos chauffeurs vont vous conduire par des pistes tout à fait improbables jusqu’au village de Beronono. Piste difficile, caillouteuse, “paumatoire”, il faut être un véritable virtuose du 4x4 ! Après une journée de liaison jusqu’à Beronono, nous rencontrons nos nouveaux porteurs et pisteurs, prêts à nous faire découvrir leur région, le Sud. Déjeuner en pique-nique. Nuits en campement au bord de la rivière Makay.


    Distance : 125 km. 2h30 de marche. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 8h.

  • Jour 8 Trekking dans le Sud-Makay

    Retour au trek pour une découverte de la partie sud du massif. Départ du village de Beronono, traversée de la rivière Makay d’où un petit canyon nous amène vers les crêtes. Nos porteurs prendront le chemin le plus court vers le bivouac. Après deux heures de marche, nous découvrons le lac Anosilahy, encaissé entre les montagnes. Point de vue superbe. Des chauve-souris roussettes peuplent les arbres au fond la vallée. Nous attaquons une descente sérieuse pour aller pique-niquer, à l’ombre, au bord du lac. Nous éviterons la baignade pour cause de crocodiles ! Nous entrons dans le canyon d’Anosilahy pour remonter la rivière de Sakamanitra, pieds dans l’eau, jusqu’au deuxième lac : Saririaka. Bivouac. Après un bon petit déjeuner, remontée du très long et très beau canyon de Sakamanitra. Cette découverte étonnante nous prendra toute la matinée. La marche est un peu pénible car sur le sable et les galets. D’un canyon à l’autre, nous pique-niquons à l’ombre des hautes falaises. Nous poursuivons notre marche dans l’un des plus beaux sites du Makay. Parole d’experts ! Retour à Beronono en fin d’après-midi où nous rendons les porteurs à leurs familles. Dernière soirée sous le ciel étoilé du Makay. Nuit sous tente au bord de la rivière.


    Distance : 18 à 25 km - Dénivelée positive : 200 à 400 m. Dénivelée négative : 200 à 400 m. 6 à 8 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 11 Beronono - Beroroha - Ranohira

    Très tôt le matin, nous empruntons la piste pour Beroroha, l’un des derniers villages du massif avant de rejoindre les rives de la rivière Mangoky. Nous la traversons en bac, passant entre les nombreux bancs de sable qui forment son cours et ses rives. Nous longeons le parc national de l’Isalo par l’est et suivons la même piste jusqu’au village de Ranohira où nous rejoignons enfin la nationale 7.


    Distance : 220 km. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 10h.

  • Jour 12 Ranohira - Ambositra

    Nous poursuivons notre route sur la fameuse nationale 7. Nous passons par l’immense plateau désertique de l’Ihorombe, ponctué de pyramides de blocs rocheux : zébus en pâturage, femmes cherchant de l’eau dans la vallée ou labourant la terre pour cultiver du manioc sont les images de cette région. Nous traversons Ihosy, continuation pour Ambalavao, déjeuner au restaurant Tsienimparihy à Ambalavao où le groupe se sépare. Continuation pour Ambositra que nous atteignons en fin de journée.


    Distance : 400 km. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 8h.

  • Jour 13 Ambositra - Antananarivo

    Nous reprenons la route jusqu’à la capitale et faisons un arrêt à Antsirabe pour rendre visite aux artisans locaux qui travaillent la corne et la transforment en bijoux et objets de décoration. Nous découvrons aussi les ateliers de confection de miniatures (vélo, voiture...) issues du recyclage de boîtes de conserve. Déjeuner en ville avant de reprendre la route vers la capitale. Arrivée à Antananarivo.  Dernier dîner du groupe dans un restaurant sur la haute ville.


    Distance : 260 km. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 5h.

  • Jour 14 Antananarivo - dĂ©part pour la France

    Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir.

  • Jour 15 Arrivée en France

    Arrivée en France.


    Repas libres : matin, midi, soir.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit Ă  Madagascar

Ce séjour à Madagascar est proposé par Allibert Trekking.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)