Voyage Espagne
Les sommets de Majorque

Les plus belles étapes de la traversée de la "Serra Tramuntana", massif emblématique à l'ouest de l'

Les montagnes de Majorque vivent un heureux mariage avec les eaux de la Méditerranée, se regardant et enrichissant mutuellement ses paysages avec les plus belles nuances du bleu, du vert et du gris. Pour le bonheur des randonneurs, la Serra de Tramuntana longue de 100 km, cache entre ses montagnes des petits villages fleuris, des vallées tapissés d'orangers et des terrasses peuplés des quelques uns des plus vieux oliviers du monde, tout ça gardé par des fiers sommets de plus de mille mètres. Entre ses habitants on compte des bergers, des paysans et des pécheurs, des gens qui perpétuent des métiers et des gestes ancestraux, pendant que le tourisme balnéaire et ses effets ravageurs n'ont pu prendre place sur les berges escarpés de la montagne où beaucoup de criques et des petites vallées ne sont accessibles qu'à pied. Notre parcours va au cœur de ces montagnes, à la recherche de ses plus beaux sentiers et paysages, de crique en crique et de sommet en sommet. Pour randonneurs en bonne condition physique.

L'aventure (Majorque)

Les montagnes de Majorque vivent un heureux mariage avec les eaux de la Méditerranée, se regardant et enrichissant mutuellement ses paysages avec les plus belles nuances du bleu, du vert et du gris. Pour le bonheur des randonneurs, la Serra de Tramuntana, longue de 100 km, cache entre ses montagnes des petits villages fleuris, des vallées tapissés d'orangers et des terrasses peuplées des quelques-uns des plus vieux oliviers du monde, tout cela sous l'oeil de fiers sommets de plus de mille mètres. Entre ses habitants on compte des bergers, des paysans et des pêcheurs, des gens qui perpétuent des métiers et des gestes ancestraux, pendant que le tourisme balnéaire et ses effets ravageurs n'ont pu prendre place sur les berges escarpées de la montagne où beaucoup de criques et de petites vallées ne sont accessibles qu'à pied. Notre parcours va au cœur de ces montagnes, à la recherche de ses plus beaux sentiers et paysages, de crique en crique et de sommet en sommet. Pour randonneurs en bonne condition physique.

4 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Effectuer un circuit engagé à la découverte des plus beaux lieux et points de vue des hauteurs de l'île.
  2. Bénéficier de l'encadrement d'une équipe locale expérimentée.
  3. Se reposer dans des hébergements confortables et soigneusement choisis.
  4. Admirer et découvrir les splendeurs méconnues de la nature majorquine.

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Image Les sommets de Majorque

Le programme de la rando

  • Jour 1 En route pour Majorque

    Vol Beauvais/ Palma. Dîner libre. Nuit à l'hôtel à Palma.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 2 De Valldemossa Ă  Deia. Sur les crĂŞtes de l'archiduc.

    Transfert privé jusqu'au village de Valldemossa. Boucle à pied pour visiter le beau village rendu célèbre par Chopin et George Sand et début de la rando qui nous amène vers les crêtes de l'Archiduc sur un des sentiers les plus panoramiques de l'île. En gagnant de l'altitude une grande partie de Majorque apparait devant nos yeux; la côte montagneuse de la Tramuntana et celle d'Andratx convergent vers le sud-ouest, et pendant les jours les plus claires, Ibiza se montre timide sur l'horizon. Descente par un sentier qui zigzague entre falaises et forêts de chaines verts vers Deià, le village de charme repère d'artistes où nous logerons au gîte-refuge pour la nuit.


    HĂ©bergement : au refuge

  • Jour 3 Du refuge de Muleta au refuge de Tossals Verds

    Une petite et charmante descente à pied vers la Cala de Deià et ses falaises nous amène en bord de mer. D'ici on va longer la côte par un sentier en balcon, à travers les pinèdes, de crique en crique. Baignade dans une des ses petites criques sauvages et visite à la nage d’une grotte aux parois multicolores. Après la traversé de la presqu’ile de Muleta et ses oliviers plus que centenaires, nous arrivons au refuge de Muleta, célèbre pour ses couchers de soleil incendiés et placé à côté du phare du même nom à 1,5 km du Port de Sóller. Nuit au refuge.


    HĂ©bergement : au refuge

  • Jour 4 Boucle par les sentiers de la contrebande

    Vers le nord du Port, la côte deviens de plus en plus escarpé et seul un sentier en balcon défie les falaises et les crêtes calcaires et nous amène vers les vallées cachés de s'Illeta et Bàlitx. Emprunté jadis par les contrebandiers, le tabac y circulait à dos d'homme pendant les nuits sans lune. Aujourd'hui, seulement quelques randonneurs promènent leurs yeux et leurs chaussures sur ce paysage au charme sauvage, perdu entre la mer et les pentes abruptes du Puig Major, le plus haut sommet des Baléares. Retour au Port par un autre sentier entre oliviers, orangers et citronniers. Deuxième nuit au refuge de Muleta.


    HĂ©bergement : au refuge

  • Jour 5 Au coeur de la montagne mĂ©diterranĂ©enne

    Départ à pied vers le Port de Sóller et d’ici, avec le vieux Tram jusqu’au village de Sóller (4 km à travers les champs d’orangers et citronniers). À partir de Sóller nous allons sillonner quelques uns des plus jolis sentiers de l'Ile: les gorges de Biniaraix et ses paysages aux terrasses d'oliviers perchés au dessus du vide et son sentier dallé; les sommets de l'Ofre, de Na Franquesa et de Sa Rateta, tous de plus de 1000m d'altitude, reliés par une crête que nous parcourons facilement et finalement, la descente par les gorges d'Almadrà vers le refuge de Tossals, caché dans sa petite vallée coquette. Nuit au refuge de Tossals verds.


    HĂ©bergement : au refuge

  • Jour 6 Vers le pic Massanella : le plus haut point de la traversĂ©e

    Départ à pied du refuge vers le col des Prat. D’ici un sentier escarpé nous permet l'ascension (facultative) du Pic Massanella. Le Massanella avec ses 1364 m d’altitude, est le sommet accessible le plus haut de la Tramuntana puisque son voisin, le Puig Major, de 1445 m, est un terrain militaire et fermé aux randonneurs. Du Massanella on peut contempler la presque totalité de Mallorca entouré du disque bleu de la Méditerranée... Descente vers le Col du Prat et par le pic Galileu et le beau sentier des « voltetes », nous arrivons au monastère de Lluc et au refuge Son Amer. Nuit au refuge.


    HĂ©bergement : au refuge

  • Jour 7 De Lluc Ă  Pollensa

    Départ à pied du refuge vers le Puig Tomir. Ascension du Tomir et récompense au sommet (1100 m), avec une vue imprenable de tout le nord de l’île : ses grandes baies, les caps de Formentor, Pinar et Farrutx et même, l’île voisine de Menorca. Descente du Tomir par un beau sentier qui longe la crête nord ouest du Tomir jusqu’au village de Pollensa. Transfert vers Palma, diner libre et nuit à l'hôtel.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 8 Fin du sĂ©jour

    Transfert aéroport et vol retour pour Paris.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Nomade Aventure. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Nomade Aventure

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en Espagne

Ce séjour en Espagne est proposé par Nomade Aventure.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)