Voyage Arménie
Randonnées et rencontres aux portes du caucase

Ce voyage entre nature et culture permet de découvrir les trésors de l'Arménie à travers des randonnées et des visites culturelles passionnantes. Des canyons, des forêts, des monts enneigés, des alpages, des lacs, des églises, des

L'aventure

Ce voyage entre nature et culture permet de découvrir les trésors de l'Arménie à travers des randonnées et des visites culturelles passionnantes. Des canyons, des forêts, des monts enneigés, des alpages, des lacs, des églises, des monastères; tout au long de notre périple, nous explorons les différents paysages de ce pays caucasien. Dès notre arrivée, nous sommes conquis par cette vue imprenable sur le majestueux Mont Ararat (5165 m) qui domine la ville d'Erevan. Nous voilà en Arménie, pays de hauts plateaux et de montagnes ! A pied nous sillonnons les sentiers de ce territoire montagneux pour accéder à des monastères et des villages isolés. Nous randonnons sur les alpages à la rencontre du peuple Yézidi au pied du Mont Aragats, le plus haut sommet de l'Arménie. Nous découvrons de nombreux canyons, et des points de vue inoubliables. Puis nous visitons des églises et des monastères, car ce pays est avant tout connu pour son patrimoine culturel exceptionnel. Au cours de notre voyage nous explorons l'histoire et la culture arméniennes. Ghégarde, Tatev, Noravank, nous découvrons les plus beaux monastères du pays. Nous visitons également des monastères moins fréquentés et isolés dans les montagnes, comme ceux de Spitakavor ou de Kobayr. Certains de ces édifices ne sont accessibles qu'à pied ou par des routes sinueuses de montagnes. Pour couronner le tout, ce qui constitue le vrai point fort de ce voyage et de cette destination, est l'accueil chaleureux du peuple arménien heureux de nous faire découvrir sa patrie.

4 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. De nombreuses randonnées aussi belles que variées.
  2. Une découverte complète de la culture arménienne.
  3. Une sélection d'hébergements à la fois confortables et conviviaux.
  4. Un guide francophone expérimenté et passionné de son pays.

Le programme de la rando

7 jours et 2 demi-journées de marche

Itinéraire Randonnées et rencontres aux portes du caucase

  • Jour 01 : Vol pour Erevan.
    Hébergement : Hôtel.

    Vol pour Erevan, capitale arménienne et une ville bien dynamique. Erevan est située à presque 1000 m d'altitude sur les plaines d'Ararat, dominées par le majestueux sommet enneigé qui culmine à 5165 m. Accueil à l'aéroport, puis transfert à l'hôtel. 

  • Jour 02 : Randonnée dans la gorge de Garni - Monastère de Géghard.
    1h30 heures de marche, Dénivelé plus : 200, Dénivelé moins : 200, Hébergement : Même hôtel.

    Nous partons pour le temple païen de Garni, joyau de l'architecture arménienne pré-chrétienne, l'unique monument appartenant à la culture hellénistique épargné des premiers âges du christianisme arménien. Après la visite nous randonnons dans la gorge de Garnie, parsemée de surprenantes orgues de basaltes. Nous nous baladons au cœur de la forêt de Khosrov, l'une des 5 réserves naturelles d'Arménie. Pour le déjeuner, nous sommes reçus dans une famille arménienne où nous dégustons des mets de la gastronomie locale. Dans l'après-midi, nous visitons le monastère de Géghard, édifié au XIIIe siècle et classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Après la visite nous revenons à Erevan. Sur la route nous avons de belles vues sur le mont Ararat, culminant à 5165 m.

  • Jour 03 : Massif d'Aragats: randonnée entre le lac Kari et la forteresse d'Amberd.
    4 heures de marche, Dénivelé plus : 100, Dénivelé moins : 1050, Hébergement : Hôtel.

    Nous quittons Erevan pour rejoindre le massif de l'Aragats. L'Aragats forme un vaste bouclier à pentes douces, dominé par une ligne de crêtes enneigées dont le sommet est occupé par un énorme cratère profond de 350 m et large de 3km. De nombreuses traces datant de la préhistoire ont été trouvées sur ses flancs, en particulier d'énormes stèles en forme de poisson appelées « vichap ». L'Aragats est la plus haute chaîne de montagnes de la République d'Arménie culminant à 4090 m. Autour du cratère se situent 4 pics : sommet sud (3879m), sommet est (3916m), sommet ouest (4080m), et le sommet et point culminant de la chaîne (4090m).

  • Jour 04 : Stepanavan - Forteresse de Lori - Village de Koghes - Basilique d'Odzun.
    5 heures de marche, Dénivelé plus : 755, Dénivelé moins : 100, Hébergement : Chez l'habitant.

    Notre journée commence par une petite halte à la ville-forteresse de Lori (Lori Berd), située à 4 km de Stepanavan sur la rive gauche de la rivière Dzoraget. Elle est bordée par les rivières Miskhana et Dzoraget. Les canyons profonds de cette région ont fait de Lori Berd une forteresse pratiquement inaccessible pour l'ennemi. La forteresse a été fondée par Davit Anhoghin au début de XIe siècle. Lori fut un centre commercial et culturel de l'Arménie médiévale, abritant à peu près 10 000 personnes entre XI-XIIIe siècles. La forteresse est un site d'archéologie important où où ont été trouvés de riches matériaux archéologiques de l'époque de l'Age de Bronze et de Fer pendant des fouilles.

  • Jour 05 : Randonnée d'Odzun au monastère de Kobayr - Vanadzor.
    4 heures de marche, Dénivelé plus : 30, Dénivelé moins : 300, Hébergement : Nuit chez l'habitant.

    Nous commençons notre journée par la visite de l'église d'Odzun. Des sculptures représentant des scènes bibliques et la christianisation de l'Arménie décorent cet édifice sacré. Elle dispose d'un monument funéraire unique.

  • Jour 06 : Vanadzor - Ascension du Mont Maymekh (3090 m) - Dilidjan.
    6 heures de marche, Dénivelé plus : 850, Dénivelé moins : 850, Hébergement : Chez l'habitant.

    Départ de Vanadzor en direction du Mont Maymekh, un pic sur la chaîne de montagnes Pambak. Il se trouve sur la ligne frontière des régions de Kotayk et de Lori et permet d'admirer les paysages les plus variés depuis son sommet qui culmine à 3090 m. Transfert à Dilidjan, une ville au charme particulier, proclamée Parc National en 1958. Elle est dotée de plusieurs maisonnettes en bois aux balcons ouvragés, ce qui lui a valu l'appellation de « Suisse Arménienne ».  Dîner et nuit chez l'habitant à Dilidjan.  

  • Jour 07 : Randonnée dans le parc national de Dilidjan - Lac Sevan.
    5 heures de marche, Dénivelé plus : 400, Dénivelé moins : 350, Hébergement : Chez l'habitant.

    Nous commençons notre randonnée sur les berges du lac de Parz entourées par des montagnes boisées essentiellement d'hêtres. Puis par un chemin forestier paisible nous montons progressivement jusqu'aux alpages. Nous descendons ensuite au village de Gosh. Juste avant d'arriver au village, nous avons une vue surplombante sur l'ensemble du monastère de Gochavank. Datant du XIIème siècle, ce monastère est considéré comme l'un des chefs-d'oeuvre de l'architecture arménienne. Après la visite du monastère, nous continuons notre randonnée vers le lac de Goch caché dans les bois. Nous récupérons notre véhicule et reprenons la route pour le lac Sevan.

  • Jour 08 : Ascension du mont Armaghan (2829 m).
    6 heures de marche, Dénivelé plus : 550, Dénivelé moins : 750, Hébergement : Nuit chez l'habitant.

    Le matin transfert au col de Vardeniats où depuis le village de Madina nous commençons l'ascension du mont Armaghan, un ancien volcan culminant à 2829 mètres. En arrivant au sommet de la montagne nos efforts sont récompensés par la vue magnifique qui s'offre à nous : le mont domine toute la vallée de Argitchi et le lac Sévan. Nous avons aussi un panorama imprenable sur le mont Ararat. Après ce beau spectacle, descente sur l'autre versant de la montagne. Nous reprenons notre route vers le sud. Arrêt au caravansérail d'Orbelian datant du XIVe siècle. Ce site évoque le temps des caravaniers quand l'Arménie se trouvait sur la Route de la Soie. Arrivée à Yeghegnadzor. Installation chez l'habitant.

  • Jour 09 : Sud d'Arménie.
    5 heures de marche, Dénivelé plus : 550, Dénivelé moins : 900, Hébergement : Hôtel.

    Dans la matinée, nous prenons la route vers les villages de Gladzor et de Vernanchen. Nous laissons les véhicules au bout du village de Vernachene pour emprunter le sentier utilisé par les villageois pour rejoindre l'église de Spitakavor XIVème siècle, dédiée à la Vierge Marie. Puis, nous continuons notre route en direction des montagnes de Yeghegis, et des vestiges du monastère de Chatin XIIIème - XIVème siècle. Avec un peu de chance nous pouvons observer les mouflons caucasiens (espèce endémique). Sur tout le chemin les beaux paysages du Sud défilent sous nos yeux : montagnes arides, brûlé de soleil. Transfert à Vayk, dîner et nuit en petit hôtel.   

  • Jour 10 : Mont Vayots Sar (2581 m).
    5 heures de marche, Dénivelé plus : 600, Dénivelé moins : 550, Hébergement : Hôtel.

    Transfert au village de Her Her, point de départ de notre randonnée vers le sommet du mont Vayots Sar, l'un de plus intéressant volcan éteint du Caucase. Vayots Sar culmine à 2581 m d'altitude et son cratère est à 150 m de profondeur. Du sommet nous avons une très belle vue sur toute la chaîne de montagne de Vardenis. En été, des bergers nomades viennent paître leurs animaux sur les pentes du volcan. Après la journée de randonnée, transfert à Sissian.     

  • Jour 11 : Sissian - Ltsene - Monastère de Tatev - Goris.
    6 heures de marche, Dénivelé plus : 600, Dénivelé moins : 600, Hébergement : Hôtel.

    Le matin transfert au village de Ltsène. Sur la route, nous visitons le monastère de Vorotnavank datant du Xème siècle. Du village de Ltsène, nous randonnons dans la profonde gorge boisée de la rivière Vorotan jusqu'au village de Tatève tout en admirant de superbes paysages entre les deux. Arrivée à Tatève, nous visitons son incontournable monastère classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il se dresse sur un piton rocheux au-dessus de la gorge de Vorotan à plus de 1500 m. L'église principale de Saint Paul et Pierre date du Xème siècle et protège le mausolée de Grigor de Tatev, maître de la pensée médiévale arménienne qui a vécu et a enseigné au monastère. Le monastère de Tatève était connu également pour son université et de son école supérieure. Après les visites, nous partons à Goris. Dîner et nuit à l'hôtel à Goris. 

  • Jour 12 : Khndzoresk - Noravank - Khor Virap - Erevan.
    Hébergement : Hôtel.

    La journée commence par la découverte des habitations troglodytes du vieux Khndzoresk. Une traversée de canyon en explorant les anciennes habitations troglodytes. Arrêt dans la région de Vayots Dzor pour la visite du monastère de Noravank (XIIIème siècle). Le monastère est l'un des plus intéressants monuments d'Arménie tant pour sa conception architecturale que pour le cadre du site. Le travail des architectes illustres Momik et Siranes a donné des constructions surprenantes, comme l'église principale de Saint-Jean-Baptiste avec son tympan unique présentant Père Dieu créant Adam et la Crucifixion avec la Vierge et les autres personnages bibliques. Sur la direction d'Erevan, nous marquons un arrêt au monastère de Khor Virap qui est un lieu de pèlerinage important pour les Arméniens. Le site offre une vue sur le mont biblique Ararat et ses neiges éternelles. C'est ici que Saint-Grégoire l'Illuminateur, le fondateur de l'église apostolique arménienne, a était emprisonné durant treize années avant de convertir le pays au christianisme en 301. Arrivée à Erevan. Dîner au restaurant traditionnel. Nuit à l'hôtel.  

  • Jour 13 : Découverte d'Erévan à pied.
    Hébergement : Même hôtel.

    Découverte de la ville à pied. La promenade nous permet de visiter la rue Abovian; la première rue construite au milieu du XIXe siècle, l'une des plus pittoresque et élégante, l'église de la Sainte-Mère-de-Dieu, dite Katoghiké (XIIIe siècle); l'élégante place Aznavour, l'un des pôles culturels de la cité; la galerie des tableaux d'enfants; la place de la République, les vielles rues d'Erévan pour atteindre le musée Maténadaran. Nous visitons le musée de Maténadaran où sont exposés plus de 17000 manuscrits anciens. Puis nous poursuivons notre balade vers le mémorial du Génocide des Arméniens. Pour terminer notre journée, nous visitons un atelier de doudouk, une sorte de flûte traditionnelle faite en bois d'abricotier. En soirée, nous dînons dans un restaurant traditionnel à Erevan.

  • Jour 14 : Vol retour depuis Erévan.
    Hébergement : Même hôtel.

    Vol retour depuis Erévan. Arrivée à Paris le jour 14.

Circuit randonnée Arménie de 14 jours

Ce séjour itinérant de 14 jours dans le pays Arménie est un voyage de type randonnée pédestre. Il s'effectue sur une durée de 14 jours (7 jours et 2 demi-journées de marche). Le niveau indiqué de difficulté est de 3 sur 6.

Ce voyage m'intéresse

Nom de famille obligatoire
Prénom obligatoire
Préciser votre email.
Préciser un numéro de téléphone.
OK :)

Combien font 3 + trois ?
Partez en voyage avec

Huwans Adventure

Prix :

1695 euros

Durée :

14 jours

Pays :

Arménie

Voyage :

randonnée pédestre

Difficulté :

3 sur 6

Ce voyage m'intéresse

L'agence de voyage pour ce circuit Arménie

Ce séjour Arménie est proposé par Huwans Adventure.

Ces autres voyages Arménie devraient vous intéresser :

Voyage à pied Arménie : De l\'Ararat au Caucase

Arménie : De l'Ararat au Caucase

Par des balades et des randonnées, nous partons découvrir deux univers intimement mêlés autant par la géologie que par l'histoire.

Voyage à pied Arménie : Découverte ludique de l\'armenie du nord au sud

Arménie : Découverte ludique de l'armenie du nord au sud

Pays encore méconnu, niché en plein cœur du Caucase, l'Arménie offre une grande diversité de paysages, ainsi qu'une...

Voyage à pied Arménie : Perles du caucase

Arménie : Perles du caucase

Un parfait équilibre entre nature et culture pour ce voyage permettant d’aborder l’Arménie et la Géorgie.