Voyage Kirghizistan
Le pic lénine (7134 m)

PlutĂ´t Kirghizstan ?

Au cœur du Pamir, l'ascension du pic Lénine (7134 m), un des “7000 m” les plus abordables de la planète, idéal pour une première expédition.

L'aventure

Au cœur des montagnes du Pamir, le pic Lénine (Chon Ton), situé sur la frontière entre le Tadjikistan et le Kirghizistan, est certainement le “7000” le plus gravi au monde, objectif privilégié de celui qui souhaite s'essayer à la très haute altitude et réaliser une première grande expédition. L'ascension par l'arête ouest (voie normale) ne présente pas de difficultés techniques importantes, cependant, elle nécessite une bonne acclimatation et une excellente forme physique et mentale. Un must pour l'alpiniste ! Expédition du 27 juillet 2020 encadrée par Antoine Boyrie.

7 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Le pic Lénine (7134 m), une ascension idéale pour un premier “7000”.
  2. La possibilité de gravir le pic Razdelnaïa (6148 m) lors de la période dédiée à l’acclimatation.
  3. Un camp de base et un camp I “confortables”.
  4. L’encadrement par un guide de haute montagne IUAGM français.
  5. Un guide pour 4 participants maximum, avec la présence d’un guide local en renfort à partir de 5 participants.
  6. Un groupe limité à 8 participants maximum.
  7. Le portage du matériel individuel entre le camp de base et le camp I et le portage du matériel collectif sur toute la durée de l’ascension.

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 France...

    Vol à destination de Bishkek.

  • Jour 2 ... Bishkek - Osh

    HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas libre.

  • Jour 3 Transfert Osh - Achik Tash (camp de base du pic Lénine)

    Transfert en bus 4X4. Arrêt au col de Taldyk (camp de yourtes) pour le déjeuner. Arrivée au camp de base, vue superbe sur le pic Lénine.


    Distance : 300 km. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 6 h de route.

  • Jour 4 Camp de base d'Achik Tash (3620 m)

    Journée d’acclimatation réservée à la préparation du matériel. Visite aux bergers kirghiz qui gardent leurs troupeaux près du camp de base. Ils installent leurs yourtes pendant l’été et vivent ici avec leur famille pendant deux ou trois mois. Accueil chaleureux, dans la grande tradition de l’Asie centrale.


    HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 4 Expédition

    La première journée est réservée à l’organisation générale de l’expédition et à un complément d’acclimatation. Montée au-dessus du camp I et ascension de la crête gauche (4200 m) d’où l’on peut voir la totalité de l’itinéraire sur la montagne. Vous commencez ensuite l’ascension proprement dite, partant du camp I vers les camps II, puis III, avec des descentes régulières au camp précédent pour parfaire votre acclimatation et vous reposer avant l’assaut final. • La première phase est le pré-équipement du camp II, en coordination avec l’équipe russe. • La deuxième phase consiste à équiper le camp III et à redescendre passer une nuit ou deux au camp II avec éventuellement un retour au camp I si cela se révèle nécessaire. Selon l’état de la glace sur la pente à 35 à 40 degrés au-dessus du camp II, il sera procédé à l’installation de cordes fixes sur cette partie de l’itinéraire. • La troisième phase correspond à l’ascension proprement dite, en utilisant les équipements en place. Ce déroulement est structuré par le chef d’expédition qui compose des équipes, en fonction du nombre de participants et de leur forme, ainsi que des conditions de la montagne. Les camps et les difficultés se positionnent de la manière suivante : — Camp I : altitude 4200 mètres. Accès sans difficulté technique particulière. — Camp II : altitude 5400 mètres. Accès sans difficulté technique particulière. Après le camp II, passage redressé dans une pente à 35 à 40 degrés, parfois en glace vive. Pose éventuelle de cordes fixes. — Camp III : altitude 6100 mètres. — Partie sommitale (environ 1000 m) : une pente glaciaire et neigeuse (200 m de dénivelée). Au passage, ascension du pic Razdelnaïa, à 6200 mètres. Vous suivez ensuite une longue arête, avant de retrouver des pentes jusqu’au sommet, à 7134 mètres. Pas de difficulté particulière, si ce n’est celles liées à l’altitude elle-même (possibilité de froid ou de vents violents) et la longueur du parcours : quatre kilomètres entre le camp III et le sommet ! • La phase terminale consiste à redescendre les équipements des camps.


    HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 22 Camp de base - Osh - Bishkek

    HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir.

  • Jour 23 Bishkek - France

    Vol pour la France.


    Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit au Kirghizistan

Ce séjour au Kirghizistan est proposé par Allibert Trekking.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)