Voyage Islande
La boucle Islandaise

Que ce soit à la fin de l'hiver nordique ou après le rush de l'été, venez découvrir le calme de cette île du milieu de l'Atlantique nord en dehors de la haute saison touristique ! Réalisez un tour de l'Islande avec le confort des nuits en hébergement, des randonnées faciles et à petit prix. Au printemps découvrez les paysages encore enneigées de l'Islande et les journées qui s'allongent. L'automne venu, peut-être aurez-vous la chance d'observer les premières aurores boréales de la saison... Côte Sud de l'Islande, lagune de Jökulsárlón et ses icebergs, profonds fjords de l'Est, lac de Myvatn, bains dans les sources chaudes, petits ports de pêche de la côte Nord et péninsule de Snæfellsnes décrivent le décor de ce périple. Sans oublier la magie des aurores boréales (jusqu'à fin avril) et le nouveau volcan Fagradalsfjall !

L'aventure

Que ce soit à la sortie de l'hiver nordique ou après le rush de l'été, venez découvrir le calme de cette île du milieu de l'Atlantique Nord en dehors de la haute saison touristique ! Ce voyage en Islande est l'occasion de faire le tour de l'ile à la rencontre des islandais et des paysages parfois enneigés. Ayez le plaisir de parcourir pour vous seuls les sites majeurs islandais et de vous détendre dans les bains d'eau chaude naturelle. Un tour de l'Islande avec le confort des nuits en hébergement, des randonnées faciles et un petit prix. Au printemps découvrez les paysages encore enneigées de l'Islande et les journées qui s'allongent. L'automne venu, peut-être aurez-vous la chance d'observer les premières aurores boréales de la saison... Côte Sud de l'Islande, lagune de Jökulsarlon et ses icebergs, profonds fjords de l'Est, lac Myvatn, haut lieu du volcanisme, petits ports de pêche de la côte nord et la péninsule de Snæfellsnes décrivent le décor de ce périple.

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

4 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. DĂ©couverte de l'Islande en dehors de la haute saison
  2. HĂ©bergement en dur 'sous toit'
  3. L'exploration méconnue des fjords de l'est
  4. La variété des paysages sur le tour de l'Islande

Le programme de la rando

9 demi-journées de marche de marche

  • Jour 1 Envol pour L'Islande - Reykjavik - Cercle d'Or

    Arrivée en Islande à Keflavik, sur la péninsule de Reykjanes (la baie des fumées). Accueil par votre guide et départ pour le Cercle d'Or. Le premier site est Thingvellir, la vallée du parlement, haut lieu de l'histoire islandaise. C'est là que se tenaient les sessions d'été de l'antique parlement d'Islande établi en 930, une des premières républiques du monde. La découverte du Cercle d’Or se poursuit par le site de Geysir, dont le geyser Strokkur jaillit toutes les 5 à 10 minutes jusqu'à 20m de haut ! Après une pause pour se restaurer (diner à votre charge), installation à l’hébergement. En fonction des conditions, c’est le moment de prolonger la découverte de Geysir ou partir explorer le site de Gullfoss - la Chute d'Or - gigantesque cascade à deux niveaux se jetant dans un ravin orné d'orgues basaltiques. En fin d'après midi ou début de soirée, les sites sont vidés de leur fréquentation habituelle, et la visite a un goût d’exceptionnel. Retour à l’hébergement ou dans le décor de Geysir pour profiter du jet d'eau sous la lumière rasante ou les aurores boréales…seul au monde !

  • Jour 2 Cercle d'Or - piscine et bains chauds de Fludir - orgues basaltiques de Vik

    Un dernier coup d'œil aux fumeroles de la zone géothermique de Geysir avant de prendre la route vers le Sud pour gagner la petite localité de Fludir, dominée par les flancs verdoyants de la colline Miðfell. Et si la journée débutait par un moment de relaxation ? Pour vivre une expérience islandaise, votre guide vous emmène à la piscine ! C'est en effet un lieu où les islandais viennent quasi quotidiennement pour nager, mais aussi se détendre et discuter dans les bains chauds. Au-delà d'un moment de bien-être, c'est aussi une plongée (sans jeux de mots ;-) dans la culture islandaise. Cap au Sud-Est afin de rallier les plages de sable noir de Vik. Au pied des falaises de Reynisfjara s'élèvent au milieu des flots d'étranges aiguilles rocheuses noires dont la légende évoque un ancien navire attaqué par des trolls... Entre la plage, les falaises et les orgues basaltiques, votre guide choisira avec vous la meilleure randonnée ! Installation à l'hébergement entre Vik et Skaftafell.

  • Jour 3 Vik - Skaftafell - icebergs de JökulsárlĂłn et Diamond Beach - DjĂşpivogur

    Départ matinal vers les immensités blanches du Vatnajökull, plus grand glacier d'Europe, de la taille de la Corse (!). Les langues glaciaires descendent presque jusqu’à la route et offrent un paysage alpin étonnant à quelques dizaines de mètres d’altitude seulement. Le Hvannadalshnjúkur, point culminant d'Islande nous toisent de ses 2109m. L'itinéraire débouche beintôt sur la lagune de Jökulsárlón, où le glacier Breidarmerkurjökull donne naissance à des icebergs qui dérivent vers l'océan. A marée haute, les phoques viennent chasser dans la lagune, slalomant entre les icebergs, et nous observant de leurs grands yeux noirs. A marée descendante, au milieu des sternes arctiques et devant vos yeux, les icebergs se cabossent, se cassent et se retournent. les nuances de bleu et les bruits sont uniques. Un grand moment. Sur la plage de sable noir ont été déposés des glaçons translucides, parfois de la taille d'une voiture. Le contraste est saisissant et photogénique. Il faudra poursuivre la route pour rejoindre Djúpivogur, la porte d'entrée des fjords de l'Est. Ce village permet de découvrir aussi l’une des plus anciennes maisons d’Islande : l’ancien bâtiment du comptoir de commerce, installé sur le port. Installation à l'hébergement.

  • Jour 4 Djupivogur - village "français" de FĂ skrùðsfjörĂ°ur - BorgarfjörĂ°ur

    Une belle journée de route, dans un paysage marin et dentelé. Ce matin, vous quittez les grandes lagunes propices aux oiseaux migrateurs pour gagner les fjords méconnus de l’Est. La route serpente le long de la côte, entre cap et « fjorður ». Arrêt dans l'étonnant village de Fàskrùðsfjörður, aux pancartes de signalisation en français ! A partir du XIXe siècle et jusqu'en 1930, des pêcheurs de Dunkerque, Gravelines et Paimpol venaient pêcher la morue sur les côtes d'Islande. Faskrudsfördur était un point de rendez vous avec le navire ravitailleur français qui leur livrait du courrier, du matériel, des provisions et du sel afin de poursuivre la campagne de pêche. Un hôpital français fut même créé en 1903. Le bâtiment abrite désormais un hôtel et un restaurant, ainsi qu'un musée dédié aux marins français. Films, photos, documents, objets divers, jeux de lumière et bruitages permettent de s'immerger dans cette grande épopée. Si vous n'avez pas le mal de mer (!), n'hésitez pas à visiter le musée (à votre charge). Poursuite du trajet et arrivée à Borgarfjörður pour profiter d'un moment de relaxation entre bain chaud et sauna. Installation à l’hébergement pour deux nuits et diner libre (15 à 25e) au restaurant de l'hébergement ou dans les cafés du village.

  • Jour 5 BorgarfjörĂ°ur - montagnes de Dyrfjöll - StĂłrurĂ° - BorgarfjörĂ°ur

    Découverte de la région méconnue de Borgarfjördur Eystri. Ce fjord, entouré des montagnes de Dyrfjöll (1136 mètres surplombant la mer) compte parmi les plus beaux de l’île. S’il reste peu touristique de par son isolement géographique, c’est pourtant un superbe terrain de jeu pour les randonneurs. La randonnée vers le site de Stórurð est magique. Après 2h à 2h30 de marche, le sentier débouche sur un oasis de bassins aux eaux turquoises ponctués d'énormes rochers mousseux, dans un décor de prairies verdoyantes et de rivières scintillantes. Le tout au pied des montagnes escarpées de Dyrfjöll. Assurément un des coups de cœur de notre équipe locale ! Ce recoin d'Islande est aussi un "spot" privilégié pour l’observation des oiseaux marins. A la pleine saison (entre mai et août), les innombrables macareux se regroupent sur un petit promontoire près du port. Les autres oiseaux sont tout aussi passionnant à observer : pingouin torda, guillemot, fulmar boréal, mouette tridactyle...Un fascinant spectacle ! Retour à l'hébergement.

  • Jour 6 BorgarfjörĂ°ur - maison de tourbe de Sænautasel - Möðrudalur -Myvatn

    Il faut se résigner à quitter la frange Est de l'île et partir explorer le nord du pays. Ce sera aussi l'occasion, via la piste F901, d'une incursion vers les Highlands d'Islande, pour vous donner un aperçu des paysages désolés de l'intérieur des terres. Au détour d'un carrefour, laissez-vous surprendre par le lac de Saenautavatn, dont l'extrémité cache un trésor : de vieilles maisons de tourbe. Visite du lieu aux allures viking. Et si le cœur vous en dit, la tenancière vous offrira volontiers un café fumant au coin du feu, sur la vieille table de bois. Après cet arrêt hors du temps, le véhicule empruntera toujours la piste pour rejoindre d'abord le hameau de Möðrudalur. Avec sa ferme, sa petite église blanche, son café et sa station service au toit végétal, vous êtes arrivés au bout du monde ! Certains disent que des renards polaires jouent autour du café. D'autres apprécient particulièrement les Astarpungar ("love balls"), une spécialité culinaire islandaise à ne pas rater. Puis la piste rejoint la route n°1 pour rallier Myvatn, dont le lac, riche en minéraux, profite aux oiseaux migrateurs et notamment à une extraordinaire population de canards. Installation à l'hébergement pour 2 nuits. En option, possibilité de baignade dans la source chaude du "Blue Lagoon" de Myvatn.

  • Jour 7 Myvatn - fumerolles - cratères - champs de lave

    Journée complète dédiée aux différentes manifestations géologiques de la région de Myvatn et du champ volcanique de Krafla. Le choix est vaste : immense cratère d'explosion de Hverfjall ; faille de Grjótagjá, abritant une grotte et une source chaude, fumerolles, solfatares et mares de boue bouillonnante de Namafjall-Hverir, pseudo cratères de Skutustadargigar... C’est aussi une occasion unique de ressentir la chaleur volcanique en se promenant sur les coulées de lave de la faille éruptive de Krafla... La dernière coulée de Leirhnjúkur, datant des "feux de Krafla" de 1984, présente des laves cordées, des chaos de magma noir, des veines de rhyolithes orange, le tout dans un décor de fin du monde, sans végétation, où s'effiloche des nappes de vapeurs... Retour à l'hébergement pour le diner et la soirée. En option, possibilité de retourner se détendre dans les eaux bleues et chaudes du "Blue Lagoon" de Myvatn.

  • Jour 8 Myvatn - Godafoss « la Chute des dieux » - Trollaskagi - restaurant

    Route vers les chutes de Goðafoss, « la Chute des dieux », entourée d'orgues basaltiques et de nombreuses cascades. Passage à Akureyri, la "capitale du Nord", pour un éventuel ravitaillement. Puis la route s'incurve vers le Nord, à l'assaut de Trollaskagi, la "Péninsule des Trölls". Arrivée au village côtier de Dalvik et ses maisons colorées, dans la région d’Eyjafjörður. De là, départ en randonnée, afin de prendre de la hauteur et découvrir ce paysage alpin. Le choix des itinéraires est vaste mais nos guides apprécient particulièrement la vue sur le petit glacier de Thverarjökull ! Installation à l'hébergement et diner au café local, afin de gouter au plat national d'Islande : la Fisksupa. Ce met traditionnel à base de légumes et de poisson date de la colonisation. Largement répandu encore aujourd'hui, on le retrouve régulièrement dans les menus des restaurants comme des stations services du pays.

  • Jour 9 Dalvik - SiglufjörĂ°ur - source chaude de Fosslaug - HrĂştafjörĂ°ur

    A travers fjords et tunnels, l'itinéraire file à l'extrémité de la péninsule jusqu'à l'ancienne capitale du hareng, Siglufjörður. Niché au creux du fjord, ce joli village coloré a été le témoin d'une véritable industrie du hareng, dont l'épopée est largement décrit et illustré dans son musée. Il faut bientôt poursuivre la route et quitter Trollaskagi. Que diriez vous d'un petit bain dans une eau à 39°C pour couper la route d'aujourd'hui ? A quelques encablures de Varmahlið se cache la cascade de Reykjafoss et une source chaude bordant la rivière, Fosslaug. En pleine nature, ce moment de détente est une véritable expérience islandaise ! Il reste alors moins de 2h de route environ pour rallier l'objectif. Installation à l'hébergement et diner en commun.

  • Jour 10 HrĂştafjörĂ°ur - pĂ©ninsule de Snaefellsnes

    Toujours plus à l’Ouest apparait alors la péninsule de Snaefellsnes où trône le strato-volcan Snaefellsjökull (1446m), en forme de cône si caractéristique et immortalisé par Jules Verne dans son roman «Voyage au Centre de la Terre ». Cette chaine montagneuse jetée dans l'océan sera le théâtre des randonnées du jour : champs de lave, falaises ornées d’orgues basaltiques, panoramas de paysages glaciaires, le tout ponctué par les vols acrobatiques et les passages virevoltants des oiseaux marins. Afin de découvrir en profondeur cette péninsule appelée « l’Islande en miniature », nous restons deux nuits à notre hébergement.

  • Jour 11 PĂ©ninsule de Snaefellsnes

    Exploration à pied de la péninsule. Entre Hellnar et Arnarstapi, notre sentier est tracé à flanc de falaises, ornées d’orgues basaltiques, où nichent de très nombreuses mouettes tridactyles. L’arche de lave de Gatklettur est remarquable. Nous découvrons également l’église noire de l’ancien village de pêche de Bùðir, dressée au milieu d’un champ de lave. Plus loin, la plage de sable blond est percée de rochers noirs dont le contraste attire les regards. C'est aussi une journée où l'on prend son temps, pour lire un livre face à l'océan, faire la sieste, jouer aux cartes... Nuit au même hébergement que la veille.

  • Jour 12 Snaefellsnes - nouveau volcan Fagradalsfjall - Reykjavik

    Départ vers le Sud pour gagner le site du nouveau volcan de Fagradalsfjall, dont l'éruption a commencé le 19 mars 2021. Qu'il soit encore très actif ou non, ce sera l'occasion de découvrir les dernières laves du pays, de sentir la chaleur de la terre !! Et si nous avons la chance d'être là au bon moment, alors les torrents de lave ou les geysers de magma sauront vous donner un aperçu de la puissance tectonique de l'Islande. Puis retour à Reykjavik et installation à l'hébergement. Temps libre pour découvrir la capitale islandaise. Soirée et diner libres. En option depuis Reykjavik, possibilité de visiter le musée national ou de faire une sortie en mer pour observer les cétacés souvent présents dans la baie de Faxafloi (92€ pour 3h de navigation).

  • Jour 13 Vol retour depuis Reykjavik

    Transfert matinal vers l’aéroport et vol retour.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Huwans. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Huwans

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en Islande

Ce séjour en Islande est proposé par Huwans.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)