Voyage Tibet
Pékin-lhassa, le train céleste

Plutôt Tibet ?

Un voyage exceptionnel empruntant le célèbre train reliant Pékin à Lhassa pour une découverte de la richesse du patrimoine culturel chinois et tibétain.

L'aventure

Vivez l’expérience unique de la ligne ferroviaire la plus haute du monde. Elle relie Pékin à Lhassa, capitale historique du Tibet. Depuis Golmud, cité perdue aux confins du plateau tibétain, le train s’engage dans des espaces ouverts à l’infini, territoires réservés jusqu’alors aux seuls explorateurs. Voici un fantastique voyage en Chine et au Tibet, à la rencontre des multiples dynasties. Visites et courtes randonnées permettent d’en mesurer la grandeur passée et de mieux appréhender la complexité de la Chine d’aujourd’hui.

3 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. La visite de sites prestigieux : Grande Muraille de Chine, monastère de Labrang, grottes aux cent mille bouddhas, Xi’an et l’armée de terre cuite, Potala…
  2. La traversée des plateaux du Tibet dans le train le plus haut du monde.
  3. La découverte de la diversité chinoise.

Le programme de la rando

Itinéraire Pékin-lhassa, le train céleste

  • Jour 14 : France - Pékin
    Hébergement : Hôtel - Repas libres

    Envol pour Pékin. Arrivée à l’aéroport de Pékin le J2 et transfert à l’hôtel. En fonction des horaires d’arrivée, visite libre de Pékin, capitale de la Chine depuis 800 ans. Soirée libre.

  • Jour 2 : Arrivée à Pékin
    Hébergement : Hôtel - Repas libres

    Arrivée à l’aéroport de Pékin et transfert à l’hôtel. En fonction des horaires d’arrivée, visite libre de Pékin, capitale de la Chine depuis 800 ans.

  • Jour 3 : Pékin - visite de la ville
    2 h de Marche Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin, midi ; Repas libre : soir - Transfert : 1 h 30 de transport urbain

    Journée consacrée à la visite de Pékin. Le matin, découverte du temple du Ciel (symbole de Pékin). Sa salle de prières et son mur de l’Echo ont été construits sans utiliser un seul clou : un miracle d’architecture ! L’après-midi, balade sur la grande place Tian’anmen jusqu’à la porte éponyme (“porte de la Paix céleste”). C’est un accès prestigieux au célèbre palais impérial : la Cité interdite, patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1987. Vingt-quatre empereurs s’y sont succédé sous les dynasties Ming et Qing. Dans cette immense cité, vous pourrez admirer palais, toits dorés et beaux jardins. Selon le temps qu’il nous reste, visite de la vieille ville, avec ses anciennes rues. Retour à l’hôtel.  

  • Jour 4 : La Grande Muraille de Chine
    2 h de Marche Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin, midi ; Repas libre : soir - Transfert : 3 h

    Départ en bus pour Mutianyu, au nord-est de Pékin (150 km). Randonnée sur le “serpent de pierre” qui se faufile le long de montagnes escarpées. Visite de plusieurs forteresses et de la pagode de Wanjing. Dans l’après-midi, visite de la Voie sacrée et des tombeaux ming avec notamment celui du plus important empereur de cette dynastie, l’empereur Yongle, dont le tombeau est l’un des plus beaux. Yongle a transféré la capitale de Nanjing à Pékin, construit  la Cite interdite, renforcé la Grande Muraille telle que nous la connaissons aujourd’hui au nord de Pékin et lancé les expéditions de l’amiral Zheng He jusqu’aux côtes de l’Afrique. Retour à l’hôtel.

  • Jour 5 : Visite de la ville de Luoyang (135 m) - temple de Shaolin
    3 h de Marche Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin, midi, soir - Transfert : 3 h de bus

    Tôt le matin, train rapide pour Luoyang et transfert à l’hôtel. Luoyang, antique cité impériale, fut capitale de la Chine pendant neuf dynasties (1 000 ans), depuis 770 avant J.-C. C’était la ville préférée de l’impératrice Wu Zetian – seule impératrice de Chine à avoir fondé sa propre dynastie, celle des Zhou –, la plupart des palais et des jardins ont vu le jour sous son impulsion. Après le petit déjeuner, route vers Dengfeng pour visiter le site appelé “premier temple bouddhique sous le ciel”. Le moine indien Bodhidharma, connu en Chine sous le nom de Damo, y aurait fondé la célèbre secte Chan. Pendant des années, les moines créèrent progressivement leur propre école d’arts martiaux. Flânerie jusqu’à la forêt de pagodes. Halte à l’école d’arts martiaux.

  • Jour 6 : Grottes de Longmen - Train pour Xi’an
    Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin, midi, soir - Transfert : 2 h

    Le matin, transfert pour les grottes de Longmen, à 12 kilomètres au sud de la ville de Luoyang. Ces grottes constituent l’un des trésors architecturaux de la Chine. Comparables à celles de Dunhuang (Gansu) et de Yungang (Shanxi), les travaux de leur construction commencèrent en 494, à l’époque des Wei du Nord. Pendant les 400 ans qui suivirent, elles firent l’objet d’aménagements et d’agrandissements continuels. Sur les deux rives de la rivière Yi He, appelée Yishui dans l’Antiquité, sur les parois d’une falaise longue de 1000 mètres du nord au sud, on dénombre 2100 grottes et niches abritant 100 000 statues de bouddha. La plus haute dépasse 17 mètres ; la plus petite atteint 2 centimètres seulement !

  • Jour 7 : Xi’an : l’armée des guerriers de terre cuite
    Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin, midi, soir - Transfert : 2 h

    Le matin, transfert pour les grottes de Longmen, à 12 kilomètres au sud de la ville de Luoyang. Ces grottes constituent l’un des trésors architecturaux de la Chine. Comparables à celles de Dunhuang (Gansu) et de Yungang (Shanxi), les travaux de leur construction commencèrent en 494, à l’époque des Wei du Nord. Pendant les 400 ans qui suivirent, elles firent l’objet d’aménagements et d’agrandissements continuels. Sur les deux rives de la rivière Yi He, appelée Yishui dans l’Antiquité, sur les parois d’une falaise longue de 1000 mètres du nord au sud, on dénombre 2100 grottes et niches abritant 100 000 statues de bouddha. La plus haute dépasse 17 mètres ; la plus petite atteint 2 centimètres seulement !

  • Jour 8 : Lanzhou - Xiahe - Labrang
    Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin, midi, soir - Transfert : 5 à 6 h

    Tôt le matin, train rapide pour Lanzhou. Accueil à la gare par le guide local de Lanzhou et route pour la ville tibétaine de Xiahe, à proximité du grand monastère de Labrang. En cours de route, nous traversons les régions du Lingxia, peuplées de nombreuses communautés de musulmans Hui. Établis depuis l’époque de la route de la Soie, leurs villages s’égrènent dans la campagne. Arrivée sur le plateau tibétain abritant la ville de Xiahe et installation pour la nuit.

  • Jour 9 : Visite du monastère de Labrang
    Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin, midi, soir - Transfert : 1 h

    Fondé en 1709, c’est le plus important ensemble monastique du Tibet oriental et l’un des plus grands centres du bouddhisme de l’école des Bonnets jaunes (Gelugpa). De nombreux moines viennent ici étudier pendant de longues années, parfois toute leur vie. Pour vous imprégner du mystère des lieux, il faut commencer par l’admirer de l’extérieur, depuis un point de vue en hauteur, puis s’approcher ensuite des bâtiments pour observer la ferveur des pèlerins venus en nombre. Une journée complète est à peine suffisante pour apprécier ce lieu remarquable.

  • Jour 9 : Labrang - Xining - train du Ciel vers le Tibet (2900 m - 3600 m)
    Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin, midi, soir - Transfert : 6 h de bus et 22 h de train

    Nous quittons Xiahe (Labrang ) très tôt pour rejoindre Xining. Route vers les hauteurs de Gangjja et ses populations de nomades sédentarisés. Nous atteignons les rives du fleuve Jaune. Arrivée à Xining, gare d’accès au train qui se dirige vers Lhassa. Départ vers 16 heures. Voyage fantastique dans le train le plus haut du monde. Rares sont ceux qui se risquent dans les espaces immenses s’étendant à perte de vue autour de nous. Après la ville de Golmud, ancien terminus de la ligne (1142 km), la ligne s’incurve vers le sud et le train passe sur le haut plateau près de Tuotuohe. Le Yangtze prend sa source non loin de là. Après le col de Tanggula (5068 m), frontière de la province autonome du Tibet, on s’enfonce vers les rives de la Salween jusqu’à Nagchu. Cette ville grossit chaque année de l’arrivée de nouveaux colons chinois qui peuplent les territoires récemment ouverts aux confins du Nyengchentangla et du Chang Tang. Arrivée à la ville sainte de Lhassa vers 15 heures. Pas d’activité particulière lors de cette première journée, afin de nous acclimater. Balade autour du Jokhang et du Barkhor avec ses centaines de pèlerins réalisant la circumambulation traditionnelle.

  • Jour 12 : La ville du Soleil - Lhassa (3600 m)
    Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin, midi ; Repas libre : soir

    Journée consacrée à la découverte de la capitale tibétaine, avec la visite du Potala, ancienne résidence du Dalaï-lama, dominant la ville de ses 13 étages, aujourd’hui transformée en musée. Cet imposant ensemble abrite plus de 1000 salles : sanctuaires, bibliothèques, appartements privés. L’après-midi, visite du temple de Johkang, le plus sacré et le plus vieux du Tibet, avec ses boiseries au style newar népalais du temps de la princesse Bhrikuti. Cœur de la religion tibétaine, où convergent les pèlerins d’Amdo, Kham, Ü-Tsang, Kongpo et Pemako, il renferme la statue sacrée du Jowo Sakyamuni, ramenée de Chine par la princesse Wencheng. Vues imprenables de Lhassa depuis les toits du Jokhang. Temps libre et nuit à l’hôtel.

  • Jour 13 : Lhassa - monastères de Ganden (4300 m) et de Sera (3700 m)
    Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin, midi ; Repas libre : soir - Transfert : 2 h

    Ganden (avec Drepung) et plus encore la cité monastique de Sera donnèrent à Lhassa son statut de premier centre pérégrinal du Tibet. En remontant la rivière Kyichu, vous gagnez tout d’abord Ganden, à l’est de Lhassa. Le monastère fondé en 1409 par Tsong Khapa a été gravement endommagé pendant les combats de 1959. Une partie a été reconstruite. Si le temps le permet, nous ferons la petite khora (ou circumambulation) du monastère. Dans l’après-midi, transfert à Sera, fondé en 1419 par un disciple de Tsong Khapa. Les bâtiments imposants qui se répartissent sur un site de 12 hectares ont abrité jusqu’à cinq mille moines. Ce monastère est l’un des mieux préservés du Tibet. Visite, puis retour à l’hébergement.

  • Jour 14 : Lhassa - vol pour Pékin
    Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin, midi ; Repas libre : soir

    Temps libre dans la matinée à Lhassa pour les derniers achats et visites libres. Transfert pour le vol de Lhassa à Pékin, via Chengdu. Arrivée à Pékin tard en soirée et transfert à l’aéroport international ou à l’hôtel selon vos horaires de vol.

  • Jour 15 : Vol Pékin-Paris

    Arrivée en France.

Circuit véhiculé au Tibet de 15 jours

Ce séjour itinérant de 15 jours dans le pays Tibet est un voyage de type voyage véhiculé. Il s'effectue sur une durée de 15 jours. Le niveau indiqué de difficulté est de 1 sur 6.

Ce voyage m'intéresse

Nom de famille obligatoire
Prénom obligatoire
Préciser votre email.
Préciser un numéro de téléphone.
OK :)

Combien font 3 + trois ?
Partez en voyage avec

Allibert Trekking

Prix :

3395 euros

Durée :

15 jours

Pays :

Tibet

Voyage :

voyage véhiculé

Difficulté :

1 sur 6

Ce voyage m'intéresse

L'agence de voyage pour ce circuit au Tibet

Ce séjour au Tibet est proposé par Allibert Trekking.

Ces autres voyages au Tibet devraient vous intéresser :

Voyage en véhicule Tibet : Le tibet à vélo, de lhassa au pied de l'everest

Tibet : Le tibet à vélo, de lhassa au pied de l'everest

Une traversée mythique à vélo du plateau tibétain, depuis Lhassa, la capitale du Tibet, jusqu’au camp de base de...