Voyage Namibie
Exploration Namibienne !

Avec Philippe Frey, grand spécialiste des déserts à travers le monde, préparez-vous à prendre part à une aventure unique à travers le désert du Namib, dans sa partie isolée et sauvage, loin des sentiers touristiques habituels. Vous traversez l'immense désert du Namib, somptueux dans sa diversité autant végétale, animale qu'humaine. Votre aventure dans ce désert vous mènera, à travers les plus grandes dunes du monde, jusqu'à la rivière Kukene et la frontière angolaise.

L'aventure

Avec Philippe Frey, grand spécialiste des déserts à travers le monde, préparez-vous à prendre part à une aventure unique à travers le désert du Namib, dans sa partie isolée et sauvage, loin des sentiers touristiques habituels. Vous traversez l'immense désert du Namib, somptueux dans sa diversité autant végétale, animale qu'humaine. Votre aventure dans ce désert vous mènera, à travers les plus grandes dunes du monde, jusqu'à la rivière Kukene et la frontière angolaise. Lors de cette exploration, le désert laisse place peu à peu aux magnifiques paysages lunaires et arides du Kaokoland, l'une des terres les moins peuplées de Namibie, mais c'est dans ces derniers espaces vierges que vous ferez vos plus belles rencontres aussi bien humaines, qu'animales. Cette aventure vous mènera jusqu'aux vallées isolées de Hartmann et Marienfluss, où croiser un jeune bouvier himba avec ses vaches sera aussi étonnant pour vous que pour lui. La faune isolée dans ces lieux reculés n'est pas en reste et la rencontre avec une trentaine de zèbres de montagne, éléphants et lions du désert n'est pas impossible. Pour clore ce périple, vous vous rendez dans l'une des plus grandes réserves animalières d'Afrique, le parc national d'Etosha. Alors n'attendez plus et plongez dans cet univers isolé et méconnu qui se mérite et qui se gagne !

2 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. L'expédition de trois jours en 4x4 dans la partie méconnue et sauvage du désert du Namib, en autonomie
  2. Le Kaokoland, les chutes d'Epupa et les rencontres authentiques avec le peuple himbas, loin des villages touristiques

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Image Exploration Namibienne !

Le programme de la rando

  • Jour 1 Paris - Windhoek

    Vol de nuit Paris - Windhoek (départ de province sur demande).


    HĂ©bergement : Ă  bord

  • Jour 2 Windhoek- Sesriem (canyon)

    A notre arrivée à Windhoek, la capitale du pays, nous prenons la route, puis la piste vers Sesriem. Nous descendons dans le canyon de Sesriem pour une petite découverte Le canyon de Sesriem, était un endroit vital pour les peuples Nama, Hereros et Damara. Cette gorge de 50 m de profondeur, a été creusée par la rivière Tsauchab. Sesriem signifie 6 lanières, ce qui était nécessaire pour remonter les seaux d'eau depuis la gorge La présence d’une source permanente a suscité au fil des siècles la convoitise de ces différents peuples. Aujourd’hui habité principalement par des oiseaux, la source et le canyon sont un lieu d’excursion.Nuit au camp-site de SesriemTransfert: env .330 km, environ 4h30 de route


    Hébergement : en camping aménagé

  • Jour 3 Parc de Naukluft - Dunes de Sossusvlei - Deadvlei

    Tôt le matin, visite du site de Sossusvlei et de la vallée de la Tsauchab qui nous permet de découvrir le Namib central et ses dunes géantes. Sossusvlei, est avant tout le terminus d’une rivière qui, il y a quelques milliers d’années, se jetait dans L’Atlantique. Aujourd’hui la pluie a disparu et la rivière n’a plus la force d’atteindre l'Océan. Les dunes, poussées par le vent, ont couvert la vallée progressivement. Certaines années, l’eau de la rivière rejoint le pied des dunes et forme un lac a Sossusvlei. La visite de ce site est, grâce au jeu des lumières et des ombres sur les dunes, éblouissante. A Sossusvlei vous découvrirez les plus hautes dunes du monde (plus de 300 mètres) dans le plus vieux désert de la planète. Ce parc est aussi le royaume de l'oryx, très belle antilope qui a su s'adapter aux conditions extrêmes du désert. Les plus sportifs peuvent grimper en haut de Big Daddy et admirer la vue sur la mer de dunes qui part à l'infini (n'oubliez pas de vous munir d'eau et d'une bonne protection contre le soleil). Transfert en véhicule 4 x 4 pour les derniers 5 km dans le sable qui permettent de rejoindre Sossusvlei. Découverte de Dead Vlei, lac asséché dont la blancheur du sable contraste avec les dunes rouges. Spectacle magique, où seuls quelques arbres morts millénaires se détachent dans le décor. Nous sommes récompensé de nos efforts lorsque nous découvrons le panorama du haut d'une dune. Déjeuner pique-nique. Dîner barbecue préparé par votre guide. Nuit au camp-site de Sesriem


    Hébergement : en camping aménagé

  • Jour 4 Sesriem - DĂ©sert du Namib - VallĂ©e de la lune - Spitzkoppe

    Après le petit déjeuner, nous empruntons les pistes qui traversent le désert du Namib jusqu'à Homeb. Depuis Homeb, nous longeons la rivière Kuiseb, aujourd'hui à sec et prenons le temps de rencontrer des villageois Topnaars. Les Topnaars sont des métis de Bushmen et sont les descendants des seuls habitants du Namib. En route, nous nous arrêtons pour visiter la " welwitchia mirabilis". Cette plante est une espèce dite panchronique, c'est à dire une plante qui a très peu évolué depuis la préhistoire, une plante "fossile". L'espèce est endémique de Namibie et d'Angola, certaine plantes observées ont entre 1000 et 2000 ans. Nous reprenons la route est visitons le site de la vallée de la lune, partie encore caillouteuse du désert, elle nous donne l'impression d'un autre monde ! Ses collines et vallées ont été sculptées par des siècles de cheminement de la rivière Swakop, le résultat est lunaire. Nous arrivons en fin de journée au campement de Spitzkoppe, où nous passons la nuit. Transfert: 466 Km, environ 6h de route


    Hébergement : en camping aménagé

  • Jour 5 Spitzkoppe - Swakopmund- Walvis bay

    Après le petit déjeuner, accompagnés par un guide Damara (ethnie des Bushmen), nous nous rendons dans le "Busman Paradise" et admirons les peintures rupestres datant de plusieurs milliers d'années. Notre guide nous explique au travers des différentes peintures, la vie quotidienne de ses ancêtres. La grotte qui abrite ces œuvres d'un autre temps a été découverte au début du 20ème siècle. A l'époque de sa découverte, la grotte a été classifiée comme l'une des plus belles collections de peintures rupestres en Namibie. En 1917, la première fouille archéologique de la cave a été menée par le géologue E. Reuning. En 1948, l'archéologue Abbé H. Breuil note que " le mur arrière de l'abri est recouvert de bout en bout de peintures, dont certaines sont en excellent état". Malheureusement, la plupart sont aujourd'hui gravement endommagés par le vandalisme et les visiteurs. Quelques années plus tard, un autre archéologue a décrit les figures suivantes à l'intérieur de la grotte : une girafe, deux hippopotames, un hartebeest, un jackal, un kudu, plusieurs formes d'humains, un rhinocéros, un sphinx avec un corps mince et un épais arrière train. Depuis le 1er Juillet 1954, la grotte et ses peintures rupestres est classée monument national.Nous prenons la route pour la côte atlantique jusqu'à la station balnéaire de Swakopmund, nous y passerons la fin d'après midi et la nuit. En cours de route, nous nous arrêtons et visitons les colonies d’otaries à fourrure à Pélican Point (au bout de la presqu’île de Walvis Bay. Diner et nuit en bungalow.Il est possible sur demande d'aménager un temps libre pour effectuer des excursions libres à Swakopmund. (détail en fiche technique)Sous ses airs de bourgade tranquille Swakopmund est en réalité la principale ville touristique du pays, après Windhoek. Elle fut fondée qu’en 1892, par les colons allemands. A l’origine, la région était la terre de peuples nomades, notamment les Hereros. Ils y venaient pour profiter des avantages de la rivière Swakop. Littéralement, Swakopmund signifie « embouchure de la Swakop » en allemand. C’est aussi ce qui les a attiré, ils voulaient faire de l’endroit le port principal de la colonie du Sud-Ouest Africain pour rivaliser avec les Britanniques, qui possédaient le port de Walvis Bay, situé à 30 kilomètres au sud. En raison de ce projet, Swakopmund évolua pour devenir aujourd’hui l’une des villes les plus blanches d’Afrique australe. C’est aussi celle où l’on parle le plus allemand et afrikaans de tout le pays.La ville est la porte d’entrée vers la surprenante Skeleton Coast, au nord, et le majestueux Namib, au sud. Transfert 155 km, env 1h40


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 6 Swakopmund - Twyfelfontein - Palmwag

    Aujourd'hui, nous roulons vers le Nord et empruntons des pistes sablonneuses. Notre route nous mène jusqu'au site de Twyfelfontein, ce nom signifie littéralement "fontaine hésitante". Twyfelfontein est l'une des plus grandes concentrations d'art rupestre d'Afrique, l'UNESCO a admis Twyfelfontein comme premier site de l'héritage mondial de Namibie. Le site est habité depuis environ 6000 ans, les premiers habitants étaient des chasseurs-cueilleurs, ils ont été suivis par des éleveurs, les Khoikhoi (ou San). Ces deux groupes ethniques ont utilisé cet endroit comme lieu de culte pour mener des rites chamaniques. Pour le déroulement de ces rituels, un peu moins de 2 500 gravures rupestres ont été créées. Nous continuons de rouler vers le Nord et passons la nuit au campement de Palmwag. Transfert: 445 KM, environ 6h de route


    Hébergement : en camping aménagé

  • Jour 7 RemontĂ©e du dĂ©sert du Namib (parallèle Ă  la Skeleton Coast)

    Aujourd'hui, nous quittons les sites plus "classiques" pour partir à l'aventure explorer de façon plus approfondie le désert du Namib le long de la célèbre "skeleton coast" Nous remontons en 4x4 vers le Nord et entamons la descente de la rivière Hoanib. Cette rivière est l'une des 12 rivières "éphémères" de Namibie. La plupart du temps elle est asséchée mais de temps en temps lors des grosses pluies, le lit de la rivière peut se remplir. Lorsqu'elle est asséchée, la rivière devient le territoire des éléphants du désert, de girafes, d'oryx ou parfois même de lions. La rivière à sec se heurte aux dunes de la Skeleton Coast. Ses dunes monumentales sont très "sahariennes" pourtant la mer n'est qu'à 26 km de là !Nous poursuivons notre traversée jusqu'aux terres Himbas à Purros. Nous passons la nuit au campement de Purros (ou équivalent), où nous pourrions recevoir la visite des éléphants du désert du Namib pendant la nuit. Transfert: 295 km environ, env. 8 à 9h de piste


    Hébergement : en camping aménagé

  • Jour 8 DĂ©sert du Namib de la Skeleton Coast Ă  la VallĂ©e de Hartmann

    Nous poursuivons notre périple en longeant au plus près les dunes de la Skeleton Coast. Notre route pourrait être ponctuée de rencontres avec les zèbres, les oryx ou encore les autruches "sauvages" qui y affluent.On aboutit devant la rivière Cunene, située à 20 mètres de l'Angola. C'est le bout de la vallée de Hartmann, noyée de sable rouge. Très rares sont les privilégiés à pouvoir s'y rendre, car il faut en connaître l'accès et avoir la logistique en conséquence.Transfert: 285 km environ, env. 8 à 9h de piste


    HĂ©bergement : en bivouac

  • Jour 9 VallĂ©e de Hartmann - VallĂ©e de Marienfluss

    Après notre nuit dans le climat sec et aride de la vallée de Hartmann, nous reprenons nos 4x4 et par des pistes non répertoriées (-ou hors piste) nous gagnons la deuxième vallée qui donne sur la Cunene et l'Angola : la vallée de Marienfluss, voisine de celle de Hartmann, la Vallée de Marienfluss est cernée par le désert et la rocaille du Kaokoland.Des dizaines de springboks s'échappent comme des sauterelles dans cette vallée fermée qui débouche sur l'Angola. Quelques Himbas, teints en ocre, s'aventurent jusque là dans le désert. Il est difficile de sortir de la vallée désertique de Marienfluss. La piste traverse le Kaokoland et nous croisons de nombreux éleveurs Himbas. Nous arrivons en milieu d'après midi, balade possible d'environ deux heures dans les environsNuit sous tente dans la vallée.Transfert: 150 km environ, env. 5h de piste


    Hébergement : en camping aménagé

  • Jour 10 VallĂ©e de Marienfluss - Opuwo (Kaokoland)

    Nous quittons la vallée de Marienfluss en direction d'Opuwo. Longue journée pour sortir de la vallée de Marienfluss, puis traversée de “tout” le Kaokoland en passant par Orupembe- Otjiu- Kaokootavi jusqu’à Opuwo. Nous retournons à la civilisation où nous passons la nuit dans un campement en bordure d'Opuwo, principale ville du territoire Himba, la capitale du Kaokoland.Transfert: 380 km environ, env. 9h de piste et route


    Hébergement : en camping aménagé

  • Jour 11 Opuwo - Chutes Epupa (Kaokoland)

    Matinée de piste jusqu'aux chutes d'Epupa. Ce nom signifie "eaux fracassantes et écumantes". Les chutes Epupa sont situées sur la rivière Kunene, sur la frontière entre la Namibie et l'Angola. Elles font parties des plus belles chutes d'Afrique. On dénombre en tout 22 cascades et la plus grande est de 37 mètres. Nous commençons notre excursion dans ce décor époustouflant entre les chutes d'eau d'Epupa et le paysage âpre et semi désertique du Kaokoland. Transfert: 279 Km, environ 2h40.


    Hébergement : en camping aménagé

  • Jour 12 TraversĂ©e de l'Ovamboland jusqu'au Parc National d'Etosha

    Aujourd'hui, nous prenons la route à travers l'Ovamboland, territoire de l'ethnie des Ovambo. Cette région est plutôt plate et sablonneuse, ce qui la rend propice à l'agriculture. Cependant, il y pleut très peu. L'Ovamboland est l'une des régions les plus peuplée de Namibie. Nous arrivons au Nord du Parc National d'Etosha en fin d'après midi, Nous aurons peut être la chance d'observer quelques animaux sur la piste qui nous permet de rejoindre le campement. Ce parc est l'une des plus grandes réserves animalières d'Afrique, on y trouve près de 114 espèces de mammifères et 340 espèces d'oiseaux. Nous passons la nuit dans le parc. Transfert: 650 km, environ 8h de route


    Hébergement : en camping aménagé

  • Jour 13 Safari dans le Parc National d'Etosha

    Journée complète de safari dans le parc national d'Etosha pour admirer la faune africaine. Vous aurez le temps de parcourir toutes les pistes de point d'eau en point d'eau pour surprendre les animaux qui viennent se désaltérer. Nous pouvons apercevoir des éléphants, des rhinocéros, des girafes, des lions, mais également des oryx, des springboks et bien d'autres espèces... Le parc national d'Etosha est d'une superficie de 22 935 km², c'est l'une des plus grandes réserves animalières d'Afrique et seul 1/3 du parc est accessible par les visiteurs. Les animaux sont plus visibles pendant la saison sèche, en effet durant la saison humide, ils remontent vers les espaces verdoyants non accessibles aux visiteurs.


    Hébergement : en camping aménagé

  • Jour 14 Parc National d'Etosha - Windhoek

    Dans la journée, nous reprenons la route pour Windhoek, où nous passerons la nuit. Windhoek, capitale de la Namibie, ne ressemble à aucune autre capitale africaine. En effet, elle garde des traces de l'époque coloniale et on y admire des maisons en colombage et des rues piétonnes de style germanique.Nuit en camp de toile à WindhoekTransfert: 457 KM, environ 4h40 de route


    HĂ©bergement : en camp de toile

  • Jour 15 et 16 Windhoek - Paris

    Journée soumise aux impératifs aériens. Transfert jusqu'à l'aéroport, pour le vol de retour à destination de Paris. Arrivée le J16.


    HĂ©bergement : Ă  bord

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Nomade Aventure. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Nomade Aventure

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en Namibie

Ce séjour en Namibie est proposé par Nomade Aventure.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)