Voyage États-Unis
Roadtrip de Portland Ă  San Francisco

Autotour à la découverte des plus beaux paysages d'Oregon et de Californie, de Seattle à San Francis

L'aventure (Ouest Américain )

Le mix parfait entre villes américaines et parcs nationaux grandioses se trouve dans ce voyage. Oui, messieurs-dames : le charme authentique de l'Oregon associé au farniente de la Californie, il fallait oser. Et pourtant c'est tout naturellement que ce voyage s'est construit, avec le meilleur de ce que chaque Etat a à offrir. De la futuriste Seattle au charme singulier de la baie de San Francisco, vous découvrirez les curiosités qu'offrent ces deux Etats si différents et pourtant si proches. Crater Lake, Lassen Volcanic National Park, Mono Lake ou encore les eaux cristallines du Lake Tahoe, autant de paysages naturels qui semblent débarqués d'une autre planète ! Alors, prêt à partir à l'aventure ?

5 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Goûter aux bières locales de la très branchée Portland
  2. Pagayer à bord d’un kayak ou d’un paddle sur les eaux cristallines du Lake Tahoe
  3. Parcourir les rues escarpées de San Francisco
  4. Randonner dans les parcs méconnus de l’Oregon, comme le Crater Lake National Parc
  5. Prendre le pouls de la très futuriste Seattle

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Image Roadtrip de Portland Ă  San Francisco

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vol pour Seattle !

    Départ en début de matinée sur votre vol à destination de Seattle, dont la silhouette est reconnaissable entre mille, grâce à sa tour futuriste Space Needle. Arrivée en début desoirée, accueil et transfert libre vers votre hôtel.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 2 Seattle

    Cette première journée dans le Nouveau Monde vous fera découvrir Seattle. Vous voici dans une ville tout à fait unique ! Idéalement située sur la côte escarpée, entre îles émeraude et montagnes enneigées, vous aurez l’impression ici d’avoir fait un bond dans le futur. Commencez par en prendre plein les yeux en vous rendant dans la fameuse Space Needle, la tour au look futuriste plantée dans le quartier de Lower Queen Anne. Du haut de son observatoire en forme de soucoupe volante, vous aurez une superbe vue sur toute la ville. Rendez-vous ensuite au Museum of Pop Culture, musée à l’allure ultra moderne qui fait la part belle au répertoire musical de Seattle, du mythique Jimi Hendrix au très emblématique grunge. Vous êtes aussi dans la ville natale du Boeing, fleuron de l’aéronautique américaine. Un musée y est consacré, hangar immense où semblent voler de nombreux avions, depuis les premiers coucous jusqu’au Concorde. Ce midi, rendez-vous au Pike Place Market, marché emblématique de Seattle. Perché en surplomb du Pacifique, c’est là que respire l’âme de Seattle. Bruyant, coloré et très bien achalandé, vous vous sentirez ici comme un véritable seattleite. Vous pouvez y grignoter un casse-croûte, choisi parmi les nombreux stands de produits locaux. Pour la fin de journée, place au calme de Pioneer Square, quartier historique de la ville, où l’on peut encore observer des totems indiens, ainsi qu’un emblématique bâtiment fait de briques rouge et de tours bleues. Rendez-vous ensuite à Discovery Park, ancienne base militaire transformée en réserve naturelle côtière, abritant de nombreux écosystèmes. Enfin, munissez-vous de votre appareil photo et grimpez à Kerry Park, haut point de la ville d’où vous pourrez prendre des clichés dignes de carte postale, avec pour personnage principal la skyline si particulière de Seattle.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 3 Seattle – Mount Rainier (104 km +/- 1h30)

    Vous récupérez votre véhicule en début de matinée à votre hôtel puis prenez la route pour le parc national de Rainier. Laissez-vous impressionner par cet immense volcan qu’est le Mount Rainier. Du haut de ses 4392 m, il domine tout l’Etat de Washington. Lieu incontournable de l’alpinisme américain, il se part des couleurs pastel des fleurs sauvages l’été, et enfile son manteau immaculé de neige l’hiver. Rendez-vous au Lake Tipsoo à votre arrivée pour découvrir un paysage des plus photogéniques, où le volcan se reflète dans les eaux miroir du lac, en révélant toute sa beauté. De nombreuses randonnées sont possibles, les plus belles se trouvant dans le secteur sud, sobrement nommé Paradise. Des chemins tracés parmi les vallées de fleurs sauvages, avec en prime de belles vues sur le Mount Rainier. Vous pouvez également vous mesurer à l’un des courts tronçons du Wonderland Trail, sentier de randonnée encerclant le Mount Rainier de 150 km, lequel se boucle en 10 à 15 jours, pour les plus courageux ! Une autre activité ravira les yeux sans fatiguer les jambes : le Mount Rainier Scenic Railroad, train à vapeur traditionnel au départ d’Elbe (au Sud du parc), vous mènera à travers le parc vers de magnifiques paysages. Forêt, rivière Nisqually et montagnes en toile de fond s’offrent à vous !


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 4 Mount Rainier – Kelso (139 km +/- 1h30)

    Nouvelle journée dans le parc national de Mount Rainier. Profitez-en pour faire de nouvelles randonnées, à la découverte des formidables paysages que vous offre ce parc, dominé par le mont volcanique de Rainier. Le volcan est toujours considéré comme actif, mais il n’est pas entré en éruption depuis 1882. Son cratère est recouvert pas le plus vaste système glaciaire des Etats-Unis. De nombreux glaciers sont accessibles à la randonnée, les chemins sont plutôt difficiles donc mieux vaut être bien entraîné. C’est en effet un panorama qui se mérite ! De nombreux randonneurs viennent s’y mesurer tous les ans, parfois sans parvenir au sommet. Le Wonderlan Trail, long de 150 km, sert d’ailleurs souvent de terrain d’entraînement aux sportifs voulant se mesurer aux expéditions de l’Himalaya. Le soir venu, vous reprenez la route vers votre point de chute pour ce soir, la ville typiquement américaine de Kelso. Profitez-en pour vous détendre et déguster un bon hamburger au Nipps Drive-Through.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 5 Kelso – Portland (80 km +/- 1h)

    Ce matin, vous faites route vers la ville de Portland. Vous voici arrivé en Oregon, dans la cité autoproclamée « la plus européenne des Américaines » ! Ici, tout est tendance, dans l’air du temps de la culture hipster, ces nouveaux hippies friands de culture, de vintage et d’écologie. Et son emplacement en pleine nature a certainement contribué à cette fière identité verte. Flânez dans les rues de cette ville branchée, en commençant par le poumon vert tentaculaire de la ville, le Washington Park. Vous y découvrirez notamment le Hoyt Arboretum, majestueuse plantation forestière d’espèces végétales du monde entier, International Rose Test Garden, la plus ancienne roseraie des Etats-Unis et Portland Japanese Garden, qui abrite cinq types de jardins japonais. La gastronomie est un monument à part entière à Portland. Tout y est bio, et déclinable en version végétarienne. Une rue entière est dédiée à l’art de la bière, vous pouvez par exemple vous arrêter en déguster une à Bridgeport Brewing, la plus ancienne brasserie artisanale de l’Oregon. La ville fait également la part belle aux food trucks ou autres stands de restauration de rue. De quoi se régaler pour pas cher et très bon !Enfin, vous pouvez dédier cet après-midi à la culture, omniprésente ici. Les scènes artistiques et musicales ne sont pas rares dans les rues de Portland, qui abrite également le plus ancien musée des arts de la Côte Ouest, ainsi que de très nombreuses galeries indépendantes.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 6 Portland – Bend (262 km +/- 3h)

    Après avoir pris un bon café dans l’un des nombreux bâtiments de torréfaction de Portland, vous reprenez la route vers Bend. Le chemin peut sembler long, mais les multiples vues qu’il vous offre sembleront accélérer le temps. Bienvenue dans la ville tournée vers l’extérieur. Ici, les activités de plein air sont la norme. Cette destination familiale saura vous ravir et vous proposer un repos sans pareil avant votre prochaine étape. Ceci dit, si la détente ne vous dit rien, Bend propose de nombreux sentiers de randonnée, ou des activités terrestres plus insolites, comme une randonnée à vélo dans les montagnes environnantes. La rivière Deschutes, au cœur de la cité, offre elle aussi de nombreuses sorties en kayak ou en paddle.Nichée en pleine nature, entre montagnes et forêts, Bend est un arrêt qui saura vous ravir. Petite ville sans prétention, on peut aussi bien y pratiquer des activités nautiques que des randonnées alpines. Vous pouvez vivre cette parenthèse comme vous l’entendez, pourvu que vous profitiez au mieux de ce que cette ville a à vous offrir. En soirée, postez-vous au Broken Top Bottle Shop & Ale Cafe, et dégustez-y un bon mac & cheese, accompagné d’une bière, de préférence brassée dans la région.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 7 Bend – Crater Lake (165 km +/- 2h)

    Route matinal vers le parc national de Crater Lake. Ce parc protège le lac éponyme, immense cratère rempli d’une eau des plus cristallines. Vous voyez là l’un des bijoux de l’Oregon, à l’image du cratère le plus profond des Etats-Unis : creux de 592 m et perché à plus de 2100 m d’altitude, ce lac donne le vertige !De nombreuses randonnées le bordent, plus ou moins longues et plus ou moins difficiles. Quelques excursions en bateau sont aussi proposées, à la découverte des roches volcaniques qui semblent flotter sur le lac. Certaines d’entre elles ont le profil de voiliers, et portent ainsi le nom de « vaisseaux fantômes ». Au centre de ce cratère impressionnant, les restes d’un volcan subsistent. Mount Mazama forme une île singulière, à la terre noire et fournie d’une forêt dense. Le soir venu, vous pouvez vous poster à Watchman Overlook, pour observer le soleil se coucher sur un splendide panorama.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 8 Crater Lake – Klamath Falls (111 km +/- 1h30)

    Route matinale vers Klamath Falls, petite ville de l’Oregon. Non loin de Crater Lake, il y règne une ambiance semblable, très proche de la nature. Niché parmi un relief tout à fait accessible depuis la ville, vous pouvez partir vous balader dans les alentours. Vous découvrirez par exemple l’Upper Lake Klamath, lac d’eau douce situé aux portes de la chaîne des Cascades, accessoirement la plus grande réserve d’eau douce de l’Oregon. N’hésitez pas également à vous rendre à Lava Beds National Monument, curiosité faite de roches et de grottes, auxquelles on accède parfois par des échelles. Une véritable aventure aux portes de la ville ! Vous n’êtes pas rassasié par ce bol de nature ? Rendez-vous à la Mountain Lakes Wilderness, réserve naturelle faite de forêts et de montagnes. Ou encore marcher sur le Lake Ewauna Wing Watchers Nature Trail, à la rencontre de nombreuses espèces d’oiseaux. Le soir venu, enfilez vos plus belles santiags et vissez votre chapeau de cowboy pour aller écouter un concert de country dans l’un des bars de la ville, par exemple le Whoa Tavern !


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 9 Klamath Falls – Lassen Volcanic National Park (264 km +/- 3h)

    Ce matin, vous reprenez la route en direction du Lassen Volcanic National Park. Direction le Nord de la Californie, pour découvrir ce parc volcanique tout à fait préservé. En effet, à côté de ses voisins très connus, il est plutôt délaissé… Mais c’est pour notre plus grand bonheur, puisque ça nous permet de profiter du calme et de la force tranquille de ce parc méconnu. La Lassen Volcanic National Park Highway traverse le parc du Nord au Sud. Cette route saura vous combler par ses si nombreux panoramas sur les montagnes et les forêts environnantes. Vous y verrez notamment le Lassen Peak, montagne perchée à 3187 m d’altitude, qui domine toute la région ! Des randonnées s’attaquent à son sommet, et forcément, ça grimpe. Composée de lave dacite, cet ancien volcan était considéré comme inactif, jusqu’en 1914 où il est entré en ébullition-surprise. De nombreuses traces des coulées de lave sont encore visibles, arrêtez-vous à Sulphur Works et Bumpass Hell pour observer fumeroles, marres de boue en ébullition et terres colorées. Le volcan n’a pas laissé un parc désolé, sans vie. Bien au contraire. Ouvrez l’œil, vous allez sûrement rencontrer écureuils, cerfs, et avec un peu de chance, des ours ! Même chose au niveau du Manzanita Lake, étendue d’eau douce offrant une vue privilégiée sur le Lassen Peak, majestueuse toile de fond.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 10 Lassen National Park – Lake Tahoe (251 km +/- 3h)

    Après avoir observé le soleil se lever derrière les monts éternellement enneigés du Lassen National Park, vous reprenez la route vers le Lake Tahoe. Prenez le temps d’admirer les paysages montagneux sur la route, ils sont magnifiques ! En fin de matinée et après quelques lacets, vous arrivez au Lake Tahoe. Niché entre le Nevada et la Californie, il est aussi perché à près de 1900 m d’altitude sur la Sierra Nevada et est le plus grand lac d’Amérique du Nord. L’eau y est cristalline : vous allez en tomber à la renverse ! Pour l’apprécier à sa juste valeur, n’hésitez pas à le découvrir à bord d’un kayak. Vous pourrez vous approcher au plus près des berges sauvages du lac, et admirer la vue, l’eau turquoise au premier plan et les montagnes enneigées en toile de fond. Côté terre, de nombreuses randonnées vous attendent, particulièrement dans la partie Ouest du Lake. Tahoe City et Emerald Bay State Park vous offriront de splendides panoramas. Si le temps vous le permet, vous pouvez également pousser jusqu’à la partie Est, appartenant au Nevada, où vous pourrez marcher le Sand Harbor Overlook dans un environnement encore plus sauvage, et d’autant plus beau. Destination familiale oblige, de nombreux restaurants bordent le Lake Tahoe. Le soir venu, n’hésitez pas à vous installer sur une terrasse avec vue et à déguster un bon burger typiquement américain, on vous conseille le Sunnyside Restaurant, aussi bien dans la vue que dans l’assiette !


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 11 Lake Tahoe – Lee Vining (178 km +/- 2h)

    Vous reprendrez bien un peu de Lake Tahoe ? Profitez bien de la vue, vous pouvez même y observer un magnifique lever de soleil, puis route vers l’est. Prochain arrêt : Lee Vining. Petite bourgade du comté de Mono, en Californie, l’intérêt de cet endroit est le très particulier Mono Lake. Le dépaysement sera total, vous passez d’un lac bordé de forêts denses à un paysage plus sec et insolite. Son point fort, ce sont les tufas, ces colonnes de calcaires posées à la manière de cheminées sur le lac. Ces silhouettes ressemblent à des stalagmites, qui se reflètent sur l’eau du lac. Elles lui donnent un horizon tout à fait unique, qui saura se rendre très photogénique. On vous passe les détails scientifiques, mais ces drôles de formes seraient le résultat d’une eau très dense en sel : le taux de salinité y est 2,5 fois plus élevé que dans l’océan ! Et comme trop de sel tue le sel, les poissons ne peuvent pas vivre dans cette eau saturée. N’y subsistent que quelques crevettes, algues et mouches. Mono Lake est donc partiellement mort, le contraste avec les montagnes enneigées de la Sierra Nevada est alors saisissant. N’hésitez pas à vous balader autour de ce lac, un sentier facile l’entoure, et vous permet d’observer ce paysage unique de plusieurs points de vue. Vous pouvez aussi vous y baigner (attention à ne pas boire la tasse, qui s’avèrera très salée !), ou y pagayer à bord d’un kayak, en location au bord du lac. Le soir venu, retour à Lee Vining, où vous pouvez aller dîner une bonne grillade made in Californie au Bodie Mike’s Barbeque.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 12 Lee Vining – Yosemite (20 km +/- 20 minutes)

    Départ matinal vers le parc national de Yosemite. La route sera courte, ce qui vous laissera tout le temps d’apprécier au mieux ce parc magnifique. Le paysage sera tout à fait différent de ce que vous avez quitté : des sommets à perte de vue, habillés de forêts denses d’un vert profond. Si le temps vous le permet, vous pouvez entreprendre une randonnée. Vous n’avez que l’embarras du choix : près de 1300 km de sentiers nervurent le parc ! Cet endroit est un paradis pour les amoureux de nature. Quelque 135 espèces d’oiseaux s’y côtoient, accompagnés de cerfs, de biches, de raton-laveurs et autres pumas, lynx, ou encore ours noirs. Et les paysages ne sont pas en reste : montagnes de granit, chutes vertigineuses, vallées encaissées et forêts de séquoias centenaires… Une pépite nichée au cœur de la Sierra Nevada. Pas étonnant donc que cet endroit soit un véritable terrain de jeu pour les randonneurs, qui y trouveront tous les niveaux, dénivelés, longueurs de parcours et de nombreuses variétés de paysages. N’hésitez pas à marcher la randonnée éponyme qui vous mènera au sommet du Sentinel Dome, au départ de Glacier Point, formidable point de vue sur le Half Dome. De retour à Glacier Point, postez-vous là et attendez le coucher du soleil. Il est splendide et révèle les mille couleurs de Yosemite.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 13 Yosemite – San Francisco (268/ km +/- 3h30)

    Cocorico ! Debout aux aurores pour admirer un superbe lever de soleil derrière les montagnes de Yosemite. Vous faites route ensuite vers la belle San Francisco. Vous voici arrivé dans la ville la plus unique de Californie. Sa silhouette se dessine par ses maisons victoriennes, contrairement aux autres mégapoles américaines dont la skyline est meublée par de nombreux gratte-ciels. Face à la baie, les rues sont abruptes, mais c’est ce qui fait tout le charme de cette ville connue pour son atmosphère hippie.Comme vous arriverez en fin de matinée, vous pouvez d’ores et déjà vous arrêter au restaurant Sotto Mare, pour déguster un bon Cioppino, spécialité de la ville à base de poissons et de crustacés. Cet après-midi, baladez-vous à Fisherman’s Wharf. Flâner le long du Pier 39 vous permettra d’observer les lions de mer. Rendez-vous ensuite à la Coit Tower, tour art déco au sommet de laquelle vous aurez accès à un splendide panorama sur San Francisco et sa baie. En fin de journée, direction Chinatown, le plus vieux quartier chinois des Etats-Unis. N’hésitez pas à dîner des dim sums dans l’un des restaurants du quartier, tout est fait minute ! On vous conseille le Hang Ah Dim Sum Tea House, qui en a fait sa spécialité. Rendez-vous dans un hôtel idéalement placé, où vous passerez la nuit après avoir restitué votre véhicule de location.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 14 DĂ©couverte de San Francisco

    Profitez de cette journée pour explorer au mieux la ville de San Francisco. En matinée, commencez par vous rendre au passage obligé pour chaque visiteur de cette cité de légende : le Golden Gate Bridge. Ce pont écarlate paraît jaillir de la brume. Rechargez les batteries de votre appareil photo, vous allez prendre des clichés dignes des plus belles cartes postales. N’hésitez pas également à le traverser, à pied ou même à vélo. En revenant sur la ville, allez faire un tour à Lombard Street, la rue la plus sinueuse de la ville, composée de pas moins de 8 lacets très serrés ! Impressionnante, on vous conseille de la grimper, pour admirer de là-haut une très belle vue sur la baie de San Francisco. Après une telle ascension, vous avez bien un petit creux ! Goûtez à une autre spécialité franciscaine, la pizza. On sait, on se trompe de continent, seulement la pizza de Tony’s Pizza Napoletana de San Francisco a été élue meilleure du monde pas moins de 12 fois ! Ca vaut bien le coup de traverser l’Atlantique pour la tester, non ? Sinon, plus près de Lombard Street, vous pouvez vous rentre à la Pizzeria Avellino, autre très bonne pâte !Vous continuez à découvrir la ville après déjeuner. Montez à bord d’un cable-car pour vous sentir comme un vrai franciscain, et découvrir les rues à travers ce vieil engin emblématique. Profitez-en pour vous rendre à Alamo Square, parc haut perché de la ville avec une vue privilégiée sur les Seven Painted Ladies, alignement de maisons victoriennes célèbre de San Francisco. Le soir venu, rendez-vous dans le quartier de Soma, où vous trouverez des bars et des animations nocturnes. Rendez-vous au Tempest, étonnant bar où des vélos pendent du plafond, à l’ambiance typiquement américaine ! San Francisco était autrefois connu pour son côté festif, profitez de cette soirée pour en faire l’expérience, toujours avec modération !


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 15 San Francisco - Vol reour

    Avant votre transfert libre vers l’aéroport, profitez des derniers instants dans la cité au pont rouge pour déguster un dernier brunch ! L’un des meilleurs de toute la ville, le Brenda’s French Soul Food, propose des plats typiques du Sud des Etats-Unis, sous forme de breakfast, des crevettes épicées et autres plats garnis de maïs et de bacon… Un délice ! Départ pour votre vol international de nuit.


    HĂ©bergement : Ă  bord

  • Jour 16 Fin de votre aventure

    Arrivée en début de matinée.


    HĂ©bergement : Ă  bord

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Nomade Aventure. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Nomade Aventure

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit aux États-Unis

Ce séjour aux États-Unis est proposé par Nomade Aventure.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)