Voyage États-Unis
Le Far West en camping-car

Autotour en camping-car dans l'ouest américain, avec la découverte du Monument Valley, Zion, Bryce C

L'aventure (Ouest Américain )

Si vous cherchez le dépaysement, n'allez pas plus loin, on a fabriqué le voyage qu'il vous faut ! A chaque jour ses nouveaux panoramas, des rues escarpées de San Francisco aux plages de sable fin de Santa Monica, en passant par les couleurs flamboyantes des parcs nationaux du far West : Grand Canyon, Monument Valley, Bryce Canyon… Préparez vos yeux, ils n'en reviendront pas ! Vous vivrez ici une expérience unique, entre randonnées et découvertes marines, littorales et citadines, toujours au volant de votre camping-car tout équipé. Un véritable cocktail de destinations concentrées en un seul et même voyage, créateur de souvenirs exceptionnels.

5 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Découvrir les rues escarpées de San Francisco
  2. Observer les loups de mer se prélasser le long de la côte californienne
  3. Flâner sur les plages de stars à Malibu, Santa Barbara et Santa Monica
  4. Randonner dans le parc national de Zion
  5. Battre le pavé parmi les buttes en grès de l’Ouest Américain au volant de votre camping-car

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Image Le Far West en camping-car

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vol pour Los Angeles !

    Départ en début de journée sur un vol direct à destination de Los Angeles. Arrivée en fin de journée, accueil et transfert vers votre hôtel. Profitez de cette soirée soirée pour appréhender l’ambiance si particulière de cette ville. Rendez-vous d’ores et déjà à Venice Beach, pour déguster un bon repas à l’américaine au High Rooftop Lounge.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 2 Los Angeles – Kingman via Joshua Tree (513 km +/- )

    Livraison de votre camping car en début de matinée à votre hôtel. Après un lunch à l’américaine, vous prenez la route vers Kingman via la mythique Route 66. Sur le chemin, arrêt à Joshua Tree National Park. Ce parc a la particularité d’abriter deux écosystèmes de désert, la partie basse avec le désert du Colorado, et la partie haute avec le désert de Mojaves. C’est dans ce dernier que pousse le Joshua Tree, qui a donné son nom au parc. Preuve que le parc en est riche : il en pousse de toutes sortes et de toutes tailles, donnant une silhouette unique à l’horizon. Si le temps vous le permet, vous pouvez marcher une petite randonnée. La plupart des sentiers proposés par le parc sont assez court, et vous permettent de faire des boucles de 30 minutes, tout en en prenant plein les yeux. Parmi d’autres, Barker Dam, Cap Rock, Cholla Cactus Garden ou encore l’Arch Rock Trail vous permettront de découvrir le parc en douceur, au plus près des arbres Joshua. Vous reprenez ensuite la route vers Kingman, votre point de chute pour la soirée. Avant d’arriver, n’hésitez pas à vous arrêter à Oatman, véritable village fantôme digne des plus grands westerns. Vous voici à Kingman, bienvenue dans le cœur historique de la Route 66 ! Les nombreux lieux d’intérêt estampillés du logo de cette road mythique ne manqueront pas de vous le rappeler. Cette petite ville a misé sa renommée sur le chemin goudronné le plus connu du monde. Le soir venu, n’hésitez pas à vous arrêter dans un diner typique, et dégustez un bon hamburger, accompagné de ses fidèles french fries. On vous conseille le très emblématique Mr D’z Route 66 Diner, à la devanture rose et bleue so american ! Première nuit dans votre camping car, dans un emplacement de choix aux portes de Kingman.


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 3 Kingman – Grand Canyon (118 km +/- 1h30)

    Départ matinal en direction du Grand Canyon, fameux parc national de l’Ouest américain. Voici un paysage que vous n’êtes pas prêt d’oublier : des roches vertigineuses d’un rouge flamboyant datant pour certaines de plus d’un milliard d’années. Les chiffres sont affolants : des falaises profondes d’1,6 km, un canyon qui s’étend sur 446 km de long et 29 km de large. Profitez de cette journée au Grand Canyon pour découvrir ce monument naturel mondialement connu. De nombreux sentiers de randonnée sont possibles à tous les niveaux. Le plus simple longe les parois, alors que des sentiers de plus haute volée descendent au fond du canyon. Gare au retour : ça va grimper ! Vous aurez là toute l’opportunité de vous rendre compte des dimensions impressionnantes de celui qui porte (très) bien son nom. Ne manquez pas ce soir d’admirer le soleil se coucher sur l’horizon du Grand Canyon. Puis nuit dans le camping du parc, avec vue s'il-vous-plaît !


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 4 Grand Canyon – Monument Valley (623 km +/- 6h)

    Après un lever de soleil des plus grandioses sur l’horizon du Grand Canyon, lui donnant toutes ses plus belles couleurs, vous reprenez la route vers Monument Valley. Un long chemin vous attend, n’oubliez pas de vous ravitailler en eau avant le départ. Vous pourrez admirer de nombreux panoramas merveilleux, typiques de l’Ouest américain. Vous arrivez en début d’après-midi à Monument Valley. L’horizon de ce parc si particulier vous semblera d’emblée très familier. Vous l’avez sans doute déjà aperçu en toile de fond de nombreux westerns hollywoodiens. Ses buttes en grès rouge sont reconnaissables entre mille, pensez bien à recharger votre appareil photo. N’hésitez pas à parcourir la Valley Drive, piste qui sillonne le parc sur 27 km en 2h environ. Celle-ci vous permettra de passer par les sites les plus emblématiques de ce parc tout autant symbolique. Parmi eux : John Ford Point, Three Sisters, Totem Pole, et ces trois fameuses buttes West Mitten, East Mitten et Merrick. Le soir venu, postez-vous à un endroit bien placé et admirez le soleil se coucher sur Monument Valley. C’est l’une des choses qu’il ne faut pas manquer ici. La lumière tombant à l’horizon donne au parc une atmosphère hors du temps, et des nuances de rouge exceptionnelles.


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 5 Monument Valley – Lake Powell (200 km +/- 2h)

    Ce matin encore, vous profitez d’un splendide lever de soleil sur la ligne d’horizon de Monument Valley. Vous continuez ensuite votre chemin vers le Lake Powell. Bienvenue en Arizona ! Laissez-vous subjuguer par le plus grand lac artificiel des Etats-Unis. Ici, eau bleue cristalline se mêle aux nuances orangées des canyons. N’hésitez pas à aller vous baigner dans l’une des nombreuses plages des berges du Lake. Vous pouvez également louer un kayak et pagayer au plus près des canyons. Les rives de ce fantastique point d’eau sont pleines de surprises, n’hésitez pas à vous y aventurer pour des moments inoubliables. Après une journée riche en découvertes, arrêtez-vous dans l’un des restaurants autour du parc, pour y dîner un bon repas à l’américaine. Puis nouvelle nuit sous les étoiles américaines, dans un camping tout proche du Lake.


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 6 Lake Powell – Bryce Canyon (242 km +/- 2h30)

    Ne manquez pas ce matin de vous rendre à Antelope Canyon. Vous êtes là dans un slot canyon (canyon en fente), qui prend à la levée du jour des couleurs intenses du blanc au rouge en passant par l’orangé. Rechargez les batteries de votre appareil photo, vous ne le regretterez pas ! Route ensuite vers Bryce Canyon. Véritable paradis des hoodoos, ou cheminées de fées, ce parc n’a rien de semblable aux autres parcs. Doté de couleurs sensationnelles, il saura vous éblouir à toute heure du jour. Vous avez devant vos yeux un paysage qui semble tout droit sorti d’un tableau. Pas étonnant que les visiteurs prennent en moyenne 150 photos sur une seule journée dans ce parc !Les points de vue sont nombreux sur la beauté de ses paysages : Swamp Canyon, Fairview Point, Natural Bridge, Bryce Point, Inspiration Point, Sunset Point, Sunrise Point… Attention, ils se méritent. De nombreux sentiers de randonnée vous sont proposés à Bryce Canyon : le plus souvent, ça grimpe ! Repos du guerrier le soir dans un des campings de Bryce Canyon.


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 7 Bryce Canyon – Parc National de Zion (116 km +/- 1h30)

    Nouvelle étape ce matin au parc national de Zion. Route matinale vers le plus vieux parc de l’Utah. Façonné par la Virgin River, vous y découvrirez falaises abruptes, canyons creusés, dômes flamboyants, piscines naturelles cristallines et cascades vertigineuses. Un véritable hymne à la nature doublé d’un paradis pour les randonneurs. Aujourd’hui, si le temps vous le permet, n’hésitez pas à emprunter le chemin The Narrows, célèbre sentier qui vous fera passer par la portion la plus étroite de Zion Canyon. Les pieds dans l’eau et la tête à l’ombre des montagnes de grès. Celle-ci passe souvent par la rivière, ce qui lui donne un côté ludique mais aussi très particulier. La tenue doit donc être de mise : le visitor center propose à la location des chaussures spécialement conçues pour la marche en rivière, et des tenues néoprènes pour éviter d’avoir froid. Mais ça, c’est pour les plus frileux, car lorsqu’il fait beau, le short suffit amplement, on est même plutôt contents de se mouiller un peu !Le soir venu, rendez-vous à Saint-George, aux portes du parc, pour une soirée concert devant un splendide paysage.


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 8 RandonnĂ©e au Parc National de Zion

    Réveil devant ce spectaculaire panorama offert par le parc national de Zion. Si vous êtes matinal, postez-vous au Court of the Patriarchs Viewpoint pour admirer le soleil se lever. Ce point de vue s’atteint par une courte marche. D’ici, vous aurez tout le loisir d’observer les Trois Patriarches, montagnes impressionnantes et tout à fait photogéniques. Ensuite, la journée vous appartient. Vous pouvez vous atteler à l’Angels Landing Trail, sentier de randonnée emblématique de Zion. A flanc de montagne, elle se mérite puisqu’elle est assez difficile. Certaines portions sont impressionnantes, et vous feront vivre des sensations fortes. Sur environ 1 km, vous traversez une crête étroite, avec 300 m de vide de chaque côté. Accrochez-vous, cette aventure en vaut la peine ! Le panorama sur Zion Canyon qui vous attend au bout du sentier vous laissera sans voix. Si vous ne vous sentez pas assez en forme pour affronter Angels Landing Trail, vous pouvez vous contenter d’Emerald Pools Trail. Vous y traverserez une végétation dense et verdoyante, et rencontrerez de nombreuses piscines naturelles, ainsi que quelques cascades vertigineuses. En fin de journée, vous pouvez reprendre le volant et emprunter la Mount Carmel Highway, la route panoramique du parc, qui vous donnera à voir de nouvelles splendeurs made in Zion. A titre d’exemple, la Great Arch perchée à flanc de falaise, et Checkerboard Mesa, impressionnant dôme de grès blanc.


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 9 Zion National Park – Las Vegas via Fire Valley (259 km +/- 2h30)

    Après avoir de nouveau observé le soleil se lever sur le splendide parc national de Zion, vous reprenez la route vers la trépidante Las Vegas. En chemin, arrêt dans la fantastique Vallée de Feu. Ce parc vous étonnera par sa couleur flamboyante. Le désert semble s’embraser dans cette vallée rouge, imaginez un peu l’émerveillement des premiers chercheurs d’or venus dans la région tenter fortune. Arrivée en après-midi à Las Vegas. Bienvenue dans la ville de la démesure ! Laissez-vous entraîner par celle que l’on nomme « Sin City », à la découverte des fameux néons, des casinos et des bâtiments à l’architecture incroyable. Las Vegas est la cité de tous les superlatifs, y passer une soirée mémorable est à faire au moins une fois dans sa vie. Le soir, vous parquez votre camping-car dans un camping idéalement placé, proche de l'animation mais assez loin des néons et de la musique qui pourraient perturber votre sommeil.


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 10 Las Vegas – Death Valley (241 km +/- 2h30)

    Route matinale vers la Vallée de la Mort. Vous voici dans l’un des endroits les plus secs et chauds d’Amérique du Nord. Entouré par cinq chaînes de montagnes, l’air marin de Californie ne vient pas jusque dans la Death Valley, ce qui lui donne ce profil si sec. La chaleur définit également cet endroit, où l’on a déjà atteint le record de température de 56,7°C. Passez à Artist’s Palette, boucle d’environ 15 km où des collines colorées de mille nuances se succèdent, ou encore à Darwin Falls, où après une courte randonnée vous arrivez à un point d’eau et sa cascade, cocon de verdure dans ce désert aride. Vous pouvez ensuite vous arrêter à Rhyolite Ghost Town, cité fantôme datant de 1904 laissée à l’abandon par les chercheurs d’or venus trouver fortune. Autre curiosité, Badwater est aussi à voir, c’est le point le plus bas des Etats-Unis, à 86 m en-dessous du niveau de la mer. Le soir venu, postez-vous à Dante’s Valley pour admirer le soleil se coucher sur cette vallée de la mort et révéler ses plus belles nuances flamboyantes.


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 11 Death Valley – Yosemite (371 km +/- 4h)

    Route matinale vers le parc national de Yosemite. Veillez à partir assez tôt pour profiter au mieux de ce parc de renom. Arrivée en début d’après-midi, dans un paysage tout à fait différent de celui que vous avez quitté ce matin. Si le temps vous le permet, vous pouvez entreprendre une randonnée. Vous n’avez que l’embarras du choix : près de 1300 km de sentiers nervurent le parc. Cet endroit est un paradis pour les amoureux de nature. Quelque 135 espèces d’oiseaux s’y côtoient, accompagnés de cerfs, de biches, de raton-laveurs et autres pumas, lynx, ou encore ours noirs. Et les paysages ne sont pas en reste : montagnes de granit, chutes vertigineuses, vallées encaissées et forêts de séquoias centenaires… Une pépite nichée au cœur de la Sierra Nevada. Pas étonnant donc que cet endroit soit un véritable terrain de jeu pour les randonneurs, qui y trouveront tous les niveaux, dénivelés, longueurs de parcours et de nombreuses variétés de paysages. N’hésitez pas à marcher la randonnée éponyme qui vous mènera au sommet du Sentinel Dome, au départ de Glacier Point, formidable point de vue sur le Half Dome. De retour à Glacier Point, postez-vous là et attendez le coucher du soleil. Il est splendide et révèle les mille couleurs de Yosemite.


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 12 Yosemite – Lake Tahoe (199 km +/- 2h30)

    En matinée, vous prenez la route pour le Lake Tahoe. Niché entre le Nevada et la Californie, il est aussi perché à près de 1900 m d’altitude sur la Sierra Nevada et est le plus grand lac d’Amérique du Nord. Sa position en hauteur en fait un endroit contrasté entre station de ski l’hiver et station balnéaire l’été. L’eau y est cristalline : vous allez en tomber à la renverse. Pour l’apprécier à sa juste valeur, n’hésitez pas à le découvrir à bord d’un kayak. Vous pourrez vous approcher au plus près des berges sauvages du lac, et admirer la vue, l’eau turquoise au premier plan puis les montagnes enneigées en toile de fond. Côté terre, de nombreuses randonnées vous attendent, particulièrement dans la partie Ouest du Lake. Tahoe City et Emerald Bay State Park vous offriront de splendides panoramas. Si le temps vous le permet, vous pouvez également pousser jusqu’à la partie Est, appartenant au Nevada, où vous pourrez marcher le Sand Harbor Overlook dans un environnement encore plus sauvage, et d’autant plus beau. Destination familiale oblige, de nombreux restaurants bordent le Lake Tahoe. Le soir venu, n’hésitez pas à vous installer sur une terrasse avec vue et à déguster un bon burger typiquement américain. Puis, vous garez votre camping car dans l'un des campings du parc, pour y passer la nuit.


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 13 Lake Tahoe – San Francisco (329 km +/- 4h)

    Une longue route faite de nombreux lacets sinueux vous attend ce matin. N’oubliez pas de prendre de l’eau avec vous pour le chemin. La belle ville de San Francisco se mérite : laissez-vous subjuguer par cette belle cité, unique en son genre. Face à la baie, les rues sont abruptes, mais c’est ce qui fait tout le charme de cette ville connue pour son atmosphère hippie.Comme vous arriverez en fin de matinée, vous pouvez d’ores et déjà vous arrêter dans l’un des très nombreux restaurants de la ville pour déguster un Cioppino, spécialité de la ville à base de poissons et de crustacés. Cet après-midi, vous pouvez vous balader à Fisherman’s Wharf. Flâner le long du Pier 39 vous permettra d’observer les lions de mer. Rendez-vous ensuite à la Coit Tower, tour art déco au sommet de laquelle vous aurez accès à un splendide panorama sur San Francisco et sa baie. En fin de journée, direction Chinatown, le plus vieux quartier chinois des Etats-Unis. N’hésitez pas à dîner des dim sums dans l’un des restaurants du quartier, tout est fait minute ! Campement dans un camping aux portes de la ville.


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 14 DĂ©couverte de San Francisco

    Profitez de cette journée pour explorer au mieux la ville de San Francisco. En matinée, commencez par vous rendre au passage obligé pour chaque visiteur de cette cité de légende : le Golden Gate Bridge. Ce pont écarlate paraît jaillir de la brume. Rechargez les batteries de votre appareil photo, vous allez prendre des clichés dignes des plus belles cartes postales. N’hésitez pas également à le traverser, à pied ou même à vélo. En revenant sur la ville, allez faire un tour à Lombard Street, la rue la plus sinueuse de la ville, composée de pas moins de 8 lacets très serrés ! Impressionnante, on vous conseille de la grimper, pour admirer de là-haut une très belle vue sur la baie de San Francisco. Après une telle ascension, vous avez bien un petit creux ! Goûtez à une autre spécialité franciscaine, la pizza. On sait, on se trompe de continent, seulement l’une des pizzas de San Francisco a été élue meilleure du monde pas moins de 12 fois ! Ca vaut bien le coup de traverser l’Atlantique pour la tester, non ? Vous continuez à découvrir la ville après déjeuner. Montez à bord d’un cable-car pour vous sentir comme un vrai franciscain, et découvrir les rues à travers ce vieil engin emblématique. Profitez-en pour vous rendre à Alamo Square, parc haut perché de la ville avec une vue privilégiée sur les Seven Painted Ladies, alignement de maisons victoriennes célèbre de San Francisco. Le soir venu, rendez-vous dans le quartier de Soma, où vous trouverez des bars et des animations nocturnes. San Francisco était autrefois connu pour son côté festif, profitez de cette soirée pour en faire l’expérience, toujours avec modération !


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 15 San Francisco – Monterey (185 km +/- 2h)

    Vous reprenez le volant en matinée direction Monterey. Votre itinéraire vous fait passer par la mythique Pacific Coat Highway, route côtière emblématique de l’Ouest américain. Prenez le temps d’admirer les paysages, avant d’atteindre votre point de chute. Bienvenue à Monterey, ancien centre de l’industrie sardinière de Californie. Vous pouvez encore voir Cannery Row, littéralement rue de la sardine, où près de 250 000 tonnes de sardines ont été transformées en 1945. Depuis, la ville est devenue un centre d’intérêt touristique des plus renommés, principalement grâce à son aquarium, le Monterey Bay Aquarium. C’est le plus grand des Etats-Unis, et pour cause, Monterey en connaît un rayon sur la vie sous-marine. Elle abrite une immense réserve littorale, où loutres, phoques et oiseaux sont protégés. La ville propose plusieurs tours en bateau à la rencontre des baleines. Le plus souvent, ces balades se font accompagnées de naturalistes et de biologistes, qui vous feront découvrir les baleines dans leur habitat naturel. Le soir venu, ville de littoral oblige, vous pouvez dîner d’un bon plat de poisson, spécialité du coin. Pour ça, rendez-vous au Fog Harbor Beach House. Entre nous, vous allez vous régaler !


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 16 Monterey – San Luis Obispo (227 km +/- 2h30)

    Route matinale vers San Luis Obispo. N’hésitez pas à vous arrêter en chemin à la Réserve d’Etat de Point Lobos. Ce littoral préservé vous permettra d’observer les lions de mer se prélasser sur les rochers, sous le soleil du Pacifique. Reprenez ensuite la route, via la Highway One, itinéraire emblématique longeant la côte. De nombreuses vues vous attendent au détour des virages, faites des pauses et dégainez votre appareil photo pour capturer au mieux ces paysages que vous offre le Pacifique. Vous roulez dans l’une des parties les plus cultivées de Californie. La Central Coast est une terre agricole très importante.Votre point de chute se trouve aujourd’hui à San Luis Obispo, ville pittoresque du littoral californien. Son héritage espagnol a laissé des traces jusque dans son architecture. De nombreuses curiosités vous y attendent, la plus improbable d’entre elles étant la Bubblegum Alley, allée dont les murs sont couverts de chewing-gums, collés là il y a plusieurs décennies pour certains. N’hésitez pas également à franchir le pas de la porte du Madonna Inn, hôtel très kitsch et entièrement rose ! Le soir venu, faites une pause dans un bon restaurant et profitez-en pour siroter un vin de la région. Nuit en camping dans la douceur de San Luis Obispo.


    HĂ©bergement : en camping car

  • Jour 17 S. Luis Obispo, Santa Barbara, Malibu, Santa Monica, Los Angeles

    Vous reprenez la route ce matin vers Los Angeles. Vous longerez la côte Pacifique, pour un road trip californien côté plages, qui clôturera à merveille ce beau voyage. Premier arrêt : Santa Barbara. Sa particularité se situe dans son architecture espagnole. Toits en tuile rouge et façades immaculées, à l’orée d’une plage de sable fin bordée de palmiers. Au-delà du côté bohème chic de la marina, un quai (wharf) permet d’observer les otaries, et l’arrière-pays est très réputé pour son bon vin.Direction ensuite Malibu. Avec sa plage longue de 48 km, elle attire les stars hollywoodiennes, venues par dizaines poser leurs valises dans une maison avec vue privilégiée, directement sur la grande étendue de sable fin. Mais son véritable atout se trouve dans la qualité de ses vagues. En effet, la plage Surfrider Beach a été nommée la toute première « World Surfing Reserve » (Réserve de surf mondiale). C’est d’ailleurs ici que vous pouvez trouver le Surf Museum, hymne à ce sport de glisse qui expose des planches historiques, dont la plus ancienne date de 1910 ! Une autre plage vous tente ? Rendez-vous au terminus de la fameuse Route 66, la douce Santa Monica. Bordant le Pacifique, vous avez certainement déjà vu des images de cette ville paradisiaque. Sa jetée, connue sous le nom de Santa Monica Pier, abrite un parc d’attraction flottant, le Pacific Park. Regarder le soleil se coucher derrière la silhouette mécanique de la grande roue clôturera cette journée iodée en douceur. En soirée, vous reprenez la route vers Los Angeles. Vous passerez par Venice Beach, quartier mythique pour dîner au clair de lune puis passer la nuit dans un hôtel de la Cité des Anges, où vous restituerez votre véhicule.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 18 Los Angeles

    Réveil à Los Angeles, ville grouillant d’activités et de vie. Pour vous situer, ses 88 quartiers abritent en tout quelques 18 millions d’habitants, ce qui en fait la ville la plus peuplée des Etats-Unis. Vous vous sentirez tout petit devant l’immensité de la Cité des Anges ! Vous pouvez commencer cette journée en vous rendant dans le quartier si célèbre de Hollywood. Promenez-vous sur le parvis de Chinese Theater, où les plus grands noms du cinéma, de la télé ou de la musique ont laissé leurs empreintes dans le bitume. Un peu plus loin, découvrez le fameux Walk of Fame, où de nombreuses célébrités ont leur étoile. Vous pouvez faire un arrêt photo face au gigantesque « Hollywood » affiché dans la colline, surplombant cette ville aux mille visages. Après un bon déjeuner dans un diner typique, vous pouvez continuer votre périple à Beverly Hills, où de nombreuses villas de star forment un quartier résidentiel des plus chics. En fin d’après-midi, direction Venice Beach, où vous pouvez louer des rollers et vous sentir comme un véritable Angeleno ! N’hésitez pas ensuite à flâner sur Muscle Beach, à la rencontre des body-builders qui poussent de la fonte en plein air. Curiosité typiquement californienne !Une soirée dans la douceur de Los Angeles à l’observatoire de Griffith Park permettra une parenthèse enchantée, pour ponctuer cette dernière journée d’un souvenir mémorable.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 19 Los Angeles - Vol retour

    Profitez de cette dernière journée pour vous régaler d’un dernier brunch au Blu Jam Cafe, véritable institution de LA !Transfert à l’aéroport de Los Angeles pour votre vol international retour. Fin de votre découverte de l’Ouest américain. Nuit et prestations à bord.


    HĂ©bergement : Ă  bord

  • Jour 20 Fin de votre aventure

    Arrivée en début de matinée.


    HĂ©bergement : Ă  bord

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Nomade Aventure. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Nomade Aventure

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit aux États-Unis

Ce séjour aux États-Unis est proposé par Nomade Aventure.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)