Voyage Serbie
L'essentiel de la Serbie

De Belgrade à la petite province de Voivodine au nord, en passant par le massif de Fruska Gora ou encore celui de Zlatibor, nous découvrons les incontournables de la Serbie, petit pays niché au coeur des Balkans. Ce voyage permet à la fois d'explorer l'incroyable patrimoine culturel et historique du pays et de randonner dans les montagnes où la nature se révèle très généreuse. Tout comme l'accueil que nous y trouvons.

L'aventure

La Serbie, un pays où l'on se sent bien dès notre arrivée : l'accueil est souriant et chaleureux. Immédiatement, nous plongeons dans l'histoire et la culture serbe avec la visite de la capitale Belgrade. Sa position exceptionnelle sur le Danube et son histoire millénaire, son atmosphère unique entre communisme et modernisme nous "bouscule" un peu. Nous partons au nord, en Voivodine, l'un des joyaux serbes, avant de gagner la région du Bas Danube et ses forteresses impressionnantes. Nous poursuivons en Serbie orientale entre caves a vin, sites romains et la célèbre station thermale serbe : Vrnjacka banja. Le lendemain, cap à l'ouest, nous nous émerveillons devant les fresques des monastères Studenica, classé au patrimoine de l'Unesco et explorons la sauvage réserve naturelle d'Uvac. La suite du voyage nous emmène à travers les traditions avec la visite d'ethno villages (Sirogojno et Mecavnik) et la beauté du massif de Zlatibor avant de remonter sur Belgrade via la "Toscane" serbe.

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

4 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Belgrade, capitale moderne et carrefour majeur des Balkans
  2. Randonnées dans la montagne de Zlatibor et de Fruska Gora
  3. La beauté des monastères orthodoxes, des églises et des sites archéologiques
  4. Les découvertes gastronomiques et les hébergements de charme

Le programme de la rando

1 jour, 4 demi-journées et des temps de visites tous les jours

  • Jour 1 Vol France/Serbie - DĂ©couverte de Belgrade

    Arrivée à Belgrade. Accueil par un représentant de notre équipe locale. Transfert à l'hôtel. Avec environ 2 millions d'habitants, Belgrade, la capitale serbe est une des plus anciennes villes d'Europe et depuis longtemps, elle a représenté une plaque tournante en tant que carrefour des routes de l'Europe de l'Est et de l'Ouest. Elle s'est construite autour de deux fleuves internationaux, au confluent de la Sava et du Danube, entourée d'eau des trois côtés. Cette situation géographique lui a valu le nom de « Porte des Balkans » et de « Porte de l'Europe centrale ». La forteresse Kalemegdan domine spectaculairement le confluent du Danube et de la Sava. Comme nulle autre capitale en Europe, la ville a été détruite soixante fois , mais a toujours réussi à se relever de ses cendres.  La forteresse était pendant des siècles, un poste frontalier où se sont disputés plusieurs envahisseurs tels les Romains, Goths, Avares, Huns, Byzantins, Croisés, Hongrois, Turcs et autres. Au IXe siècle dans les archives est mentionnée "Alba Graeca" – La ville blanche en serbe. Dans la soirée, visite de Skadarlija. La rue Skadarlija est un quartier de la capitale à l'ambiance originale et centre de la vie bohème avec beaucoup de musique et aux manifestations cultuelles intéressantes. Dîner sur place. Nuit à l'hôtel.

  • Jour 2 DĂ©couverte de la nouvelle Belgrade et Zemun

    Sur le territoire de Zemun, autrefois une ville et aujourd'hui une municipalité de Belgrade, c'est la tribu celte des Scordisques qui s'est installée la première, au IIIe siècle av. J.-C. en lui donnant le nom de Taurunum. Le territoire situé sur la rive gauche du Danube est censé devenir la « Troisième Belgrade » au cours du XXIe siècle.Nous entamons aujourd'hui la descente sur le Danube, qui est le deuxième plus long fleuve d'Europe et qui servait autrefois de frontière naturelle à l'Empire romain. Nous rejoignons le point le plus haut de Zemun : la colline de Gardos, d'où l'on peut voir Zemun, le Danube et le centre de Belgrade. C'est également le lieu de la Tour millénaire ou la Tour de Sibinjanin Janko, haute de 36 m, édifiée en 1896 par les autorités hongroises. Le quartier de Gardos se distingue par ses rues étroites goudronnées et par son architecture particulière. Au pied de Gardos, le long du Quai de Zemun de la rive du Danube, se sont installés de nombreux restaurants avec de la musique live, cafés et clubs. C'est une promenade populaire, point de rencontre des pêcheurs locaux et des artistes, avec des marines pour les bateaux et des galeries d'art. Déjeuner sur place. Dans l'après-midi retour à l hôtel. Fin d'après-midi libre. Dîner et nuit à l'hôtel.

  • Jour 3 Province de Voivodine : Fruska Gora

    Aujourd'hui nous partons pour la petite province de Voivodine tout au nord du pays (le sud de la Hongrie de l'époque), à une heure de route environ de Belgrade. Nous commençons la découverte de cette province avec la montagne de Fruska gora au coeur de la plaine Pannonienne, réputée pour ses vignobles et ses dix-sept monastères du 15e et 16e siècles, centre de la spiritualité serbe. Visite du monastère de Fruška Gora- Ravanica, Krusedol, Mala Remeta. Dans un espace de 50 km de long et de 10 km de large, sur la montagne de Srem, Fruska gora, on trouve 16 monastères orthodoxes serbes, construits vers la fin du Moyen âge, lorsque, suite aux invasions des Ottomans, le centre de la culture serbe a été transféré en Hongrie du sud de l'époque. Cet ensemble culturel et historique unique a été proclamé bien culturel de valeur exceptionnelle pour la Serbie. Afin de nous imprégner de l'endroit, nous suivons un sentier d'une longueur de 18km au départ du monastère Ravanica de Vrdnik. Dans l'après-midi, nous nous rendons à l'ethno-village Lugarnica. Dîner, soirée et nuit sur place.  (3 à 4h de marche à Fruska Gora)

  • Jour 4 Vojvodine : Stremski Karlovci - Novi Sad - Belgrade - Ada Ciganlija

    Après le petit déjeuner, nous partons pour Sremski Karlovci et  Novi Sad.  Visite à pied (env 30min) de Sremski Karlovci, petite ville de Vojvodine. Située à 11 km de Novi Sad, c'est une ville-musée aux nombreux monuments, culturels et historiques : Patriarcat, cathédrale orthodoxe, église haute et église basse, église catholique romaine, musée régional, premier lycée en Serbie de 1791 et la fameuse Chapelle de la paix. Puis visite de Novi Sad (2h à pied). Autrefois zone frontalière pendant la grande guerre austro-turque, aujourd'hui centre culturel, économique et commercial. On y voit l'école grecque, la vieille bibliothèque et la galerie de la Matica Srpska, la cathédrale orthodoxe dont l'iconostase (1742-1880) avec des icônes peintes par Paja Jovanovia représentent des scènes de l'histoire médiévale serbe, St.Nicolas, Almaska, l'église de l'Assomption et Beljanski Mémorial. Nous faisons la pause déjeuner  à la Forteresse de Petrovaradin Située sur la rive droite du Danube, elle est surnommée le “Gibraltar du Danube” à cause de sa position stratégique à travers les siècles.  Retour sur Belgrade après le déjeuner. L'après-midi nous nous rendons sur l'île de Ada Ciganlija. L'île est située sur la Save et un quartier de Belgrade. Le nom d'Ada Ciganlija peut aussi familièrement désigner le lac de la Save et la plage, qui bordent l'île. En raison de sa popularité, Ada Ciganlija est familièrement surnommée More Beograda, la « Mer de Belgrade », surnom officiellement adopté comme un slogan publicitaire en 2008, sous la forme More BeogrADA. Dîner sur place dans un restaurant au bord du lac. Retour à l'hôtel. (8km de marche autour du lac à Ada Ciganlija)

  • Jour 5 Bas-Danube : Viminacium - Ram - Kladovo

    Aujourd'hui nous prenons la direction du Bas-Danube avec pour objectif la découverte de forteresses et sites archéologiques qui font la richesse du pays : Viminacium, capitale et le castrum militaire de la Mésie romaine au IIème siècle. On a récemment découvert sur la nécropole de cette ville antique de nombreuses tombes, des fresques impressionnantes qui témoignent de la richesse énorme de ses habitants. Nous visitons le parc archéologique Nekropol,  l'amphithéâtre, le parc Mamut, les thermes et le Domus. Puis randonnée et visite de la forteresse de Ram (le sentier fait environ 16km).  Nous suivons le remblai menant à la forteresse de Ram sur le bord du Danube. La forteresse a été construite sur une falaise de presque 20 m2 qui donne sur le fleuve du côté du nord-ouest et l'accès s'effectuait au sud-est par une tour-donjon. Déjeuner au pied de la forteresse. En fin d'après-midi, départ à Kladovo. Diner et nuit à Kladovo.

  • Jour 6 Kladovo - Parc National de Djerdap - Vrnjacka Banja

    Nous commençons la journée par une randonnée dans la gorge de Djerdap. Elle a représenté, pendant des milliers d'années, un défi pour les voyageurs, les commerçants, les guerriers et les pacificateurs. Sa "Porte de fer" relie deux parties culturelles et économiques très importantes de l'Europe. Cette gorge est en effet la plus grande percée en Europe, tracée par le puissant Danube à travers les montagnes des Carpates, sur une longueur de 90 kilomètres. Il y a en fait quatre gorges : Golubac, Gospodinvir (le Tourbillon de la dame) près de LepenskiVir, et Kazan (la chaudière) où a été sondée la profondeur fluviale record de 90 mètres, ainsi que trois vallées : Ljupkovska, Dojnomilanovacka et Orsavska. Nous empruntons le sentier le plus beau et long dans le parc national de Djerdap (environ 15km de marche). Une partie de cette route se termine au bélvèdere Ploce qui est le plus visité du parc national Djerdap. Il est important à noter que la seconde partie de la randonnée pédestre est très exigeante.Dénivelé plus -650m Dénivelé  moins- 305m. Déjeuner dans un restaurent local. Plus tard dans l'après-midi nous prenons la direction de Vrnjacka banja, la plus célèbre et la plus belle station thermale en Serbie. La Serbie se classe parmi les régions les plus riches du monde pour ses facteurs de guérison naturelle, y compris quelques 350 sources de différentes eaux minérales curatives connues à ce jour et examinées, ainsi que plus de 25 sources de santé avec des valeurs curatives et écologiques exceptionnelles. Ainsi, on l'appelle souvent la République des Spas.  Arrivée à Vrnjacka Banja en fin d'après-midi ; Courte promenade pour découvrir cette agréable station. Hébergement  et dîner à l'hôtel.

  • Jour 7 Vrnjacka Banja - Monastère Studenica - Novi Pazar - Uvac - Novi Pazar

    Départ pour le monastère Studenica. Ce monsatère a été fondé vers la fin du XII ème siècle par le prince Stevan Nemanja, créateur de l'État serbe médiéval. Il est le plus grand et le plus riche monastère orthodoxe de Serbie. Ses deux monuments principaux sont : l'église de la Vierge et l'église du Roi, construits en marbre blanc, en font un véritable conservatoire de la peinture byzantine des XIIIe et XIVe siècle. Pique nique en cours de route. Arrivée à Novi Pazar vers 14h30, installation à l'hôtel. Dans l'après-midi,  nous partons explorer la Réserve Naturelle d'Uvac. Peut-être l'une des plus belles attractions naturelles de Serbie. Comme elle est très peu fréquentée , cette réserve paisible à la nature intacte est un lieu idéal pour se ressourcer. Une petite navigations le long du lac Uvac (3h env) nous permet d'observer les espèces protégées dans cette région.  La deuxième pause est au début d'un sentier de randonnée jusqu'au point de vue qui offre une vue spectaculaire sur les méandres d'Uvac. L'ascension de la colline dure environ 50 minutes. Après une pause photos au point de vue, nous redescendons et embarquons à nouveau (7km au total) Le trajet en bateau continue vers la grotte Ledena (Ice) qui fait partie du plus long système de grottes de Serbie. Après avoir traversé la grotte et profité de sa beauté, retour au point de départ et fin de la navigation. NOTA BENE : la croisière est réalisable du 01/01 au 20/10 ; aussi si la croisière n'est pas disponible , dans le période mentionnée, en raison de mauvaises conditions météorologiques, une alternative sera proposée. Retour a Novi Pazar. Dîner et nuit.

  • Jour 8 Novi Pazar - Zlatibor

    Nous commençons la journée par une visite à pied de Novi Pazar (env 2h). Après la conquête du sud de la Serbie, un noble turque Isa-Beg Ishakovic a fondé la ville de Novi Pazar (littéralement "le nouveau marché” ) au milieu du 15ème siècle comme un important poste sur une route commerciale qui relie Istanbul à Dubrovnik et à la Bosnie. La ville perd de son importance au cours du 19ème siècle, mais elle reste le centre de Sanjak ( Sandzac en serbe) – unité administrative de l'Empire ottoman. Sandjak de Novi pazar avait une grande importance pour les Turcs et Autrichiens. Aujourd'hui Novi Pazar est la ville la plus orientale de toutes les villes en Serbie. Ensuite nous partons pour Zlatibor, massif montagneux connu pour sa beauté remarquable, ses vastes pâturages, ses forêts de pins, ses collines pittoresques, ses rivières et ses ruisseaux. C'est d'ailleurs de là que Zlatibor tient son nom : zlato signifie "doré" et bor signifie "pin". Petite randonnée d'environ 3h à la découverte de ce massif enchanteur. Dîner et nuit sur place.

  • Jour 9 Zlatibor - Sirogojno - Mokra Gora

    Après  le petit déjeuner, départ  pour  Sirogojno. Ce village ethno est un musée à ciel ouvert, connu sous le nom de " vieux musée du village ", dont les maisons en bois à l'ancienne sont étalées sur une superficie de 15 hectares. A l'intérieur on y retrouve des objets authentiques de la vie quotidienne du XIX e, recueillis en peu partout dans la région. A Sirogojno on retrouve l'ethno dans sa forme authentique dans l'art, dans les ateliers d'artisanat où sont fabriqués les souvenirs, dans l'aspect de l'église et du cimetièreDépart pour Mecavnik-Drvengrad ("Le village en bois”) sur Mokra Gora, à 10 minutes environ de Sarganska osmica. L'idée de construire Drvengrad est venue au célèbre réalisateur Emir Kusturica pendant le tournage du film "La vie est un miracle".  Le village ethno Mecavnik a été construit sous le patronage de UNESCO. Visite de Mokra Gora et Sarganska osmica Construite dans une région montagneuse en 1925, la ligne vue du ciel ressemble à un "8", d'où le surnom qui lui a été donné de Šarganska osmica, le "Huit de Sargan". Cette forme en huit permet au train de gravir progressivement la pente escarpée de la montagne. C'est une section de la voie ferrée reliant la Serbie occidentale et la Bosnie orientale, longue de 13,5km, de Sargan jusqu'à la station de Mokra Gora. Le chemin de fer est large de seulement 0,76 mètres. Il atteint une altitude de 450 mètres. Pour réussir cette distance, le train passe vingt tunnels et plus de cinq ponts. Comme une attraction touristique, ce train a commencé à fonctionner après la reconstruction en 1999. Après la visite, retour à l'hôtel vers 17h. 

  • Jour 10 Zlatibor - Belgrade / Vol retour Belgrade - France

    Transfert retour de Zlatibor jusqu'à Belgrade. Transfert à l'aéroport et vol retour.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Huwans. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Huwans

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en Serbie

Ce séjour en Serbie est proposé par Huwans.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)