Voyage Madagascar
Au pays des baobabs

PlutĂ´t Madagascar ?

Trois semaines de découverte de Madagascar d’ouest en est : randonnée dans le dédale des tsingys, marche dans l’allée des Baobabs, navigation sur le canal des Pangalanes, parc national de Ranomafana...

L'aventure

Une exploration de Madagascar d'ouest en est, à travers des décors surprenants ! Au pied des cathédrales de calcaire des tsingys du parc de Bemaraha, le long de la sublime allée des Baobabs et du canal du Mozambique, ou au sein du parc national de l'Isalo, la diversité des paysages est au rendez-vous. Tout comme les rencontres, que se soit sur les berges de la rivière Tsiribihina ou dans un village de pêcheurs du canal des Pangalanes. Une visite intégrale des plus beaux sites de l'île rouge. 

3 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Les paysages emblématiques de Madagascar : Hautes Terres, tsingys de Bemaraha, allée des Baobabs, parc de l’Isalo.
  2. Les descentes de la rivière Tsiribihina en chaland privatisé et du canal des Pangalanes en pirogue.
  3. L’ambiance et les rencontres dans les villages, les gîtes, le long du canal des Pangalanes ou sur les sentiers de randonnée.

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 France...

    Vol pour Antananarivo (Tana). Nuit à bord.


    Repas libre.

  • Jour 2 ... Antananarivo

    Selon l’heure d’arrivée, randonnée guidée dans la capitale. En passant par les ruelles et les escaliers, nous gagnons la haute ville et découvrons l’histoire des rois et reines qui se sont succédé dans la “ville des milles“. Déjeuner dans un restaurant en terrasse avec vue panoramique sur la ville. L’après-midi, nous poursuivons notre randonnée citadine en descendant vers les vieux bâtiments de l’ancienne école de médecine, le lac Anosy et le marché aux fleurs. Ces quartiers sont toujours très animés. Transfert à l’hôtel en fin de journée.


    4 h de marche. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : soir. Repas libres : matin, midi. Transfert : 1 h.

  • Jour 3 Randonnée des Hautes-Terres

    Départ très matinal pour la région des Hautes-Terres, au sud de la capitale. Dès la sortie de Tana, les rizières en terrasses et les maisons typiques de la région dessinent le paysage. Nous atteignons Antsirabe pour le déjeuner. Notre après-midi est consacrée à une randonnée dans les Hautes-Terres. Nous sommes ici dans un milieu montagnard et agricole. Notre chemin nous mène vers de petits villages de maisons hautes, en briques rouges, ceinturées de varangues et de balcons, surmontées de toits de chaume. Les rizières omniprésentes couvrent les vallées, offrant une variété de couleurs aux tonalités rouge, ocre, beige... Cette magnifique randonnée nous transporte dans un monde rural sous le regard bienveillant des habitants qui aiment communiquer avec les voyageurs de passage. Dîner et nuit en gîte rural à Betafo.


    Distance : 170 km. 3 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 3 h 30.

  • Jour 4 Descente de la rivière Tsiribihina

    Tôt ce matin nous disons veloma (au revoir) à nos hôtes, puis nous prenons la route vers l’ouest jusqu’à Miandrivazo. A partir du village, une trentaine de kilomètres de piste cahoteuse nous permettent de rejoindre l’embarcadère, sur les rives d’un affluent de la Tsiribihina. Cette rivière, que nous descendrons pendant les deux prochains jours, draine un large bassin d’eau et atteint un kilomètre de largeur à certains endroits lors des pluies ! Accueil par notre équipage du chaland. Ce bateau typique de la région est le moyen idéal pour découvrir la vie sur le fleuve. Surélevé, il permet de bien observer les alentours (pont supérieur protégé du soleil). Nous déjeunons à bord avant de commencer notre lente navigation, et prenons le temps d’aller à la rencontre des villageois vivant au bord de la rivière. En fin d’après-midi, nous accostons sur un banc de sable au bord de la rivière. Toute l’équipe s’organise pour monter le camp et préparer le dîner au feu de bois. Le soir, c’est sous l’immense Voie lactée que nous passerons la nuit.


    Distance : 250 km. 5 h de navigation. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 4 h.

  • Jour 5 Descente de la rivière Tsiribihina

    Ce matin, nous ouvrons l’œil aux premières lueurs du jour. Après un solide petit déjeuner, nous remontons à bord du bateau. Tout au long de notre tranquille descente, d’innombrables espèces d’oiseaux, de reptiles et de lémuriens se laissent observer. L’ambiance est calme et détendue, nous pouvons nous adonner au farniente, jouer aux cartes, lire, monter sur le toit pour bronzer... Nous débarquons cependant à de nombreuses reprises, afin de nous balader dans cet environnement sauvage et préservé : gorges, cascades, piscines naturelles propices à la baignade, plantations de tabac... Les repas sont préparés par notre équipage et pris à bord autour de la grande table ou sur les berges. En fin d’après-midi, le rituel est immuable : nous débarquons sur un large banc de sable, l’apéritif est servi au bord de l’eau pendant que le cuisinier prépare le dîner. Le reste de l’équipe se charge d’allumer un feu de bois pour la soirée et d’installer le camp pour la nuit. Quelques curieux s’invitent à la soirée pour danser et chanter, parfois jouer de la musique !


    Distance : 60 km. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 6 Rivière Tsiribihina - Bekopaka

    Cette troisième journée de navigation commence tranquillement, mais impossible de s’ennuyer pendant la descente des méandres de la Tsiribihina, où les forêts de baobabs et les petits villages se succèdent. Les occasions sont nombreuses de rencontrer et d’échanger avec les Malgaches vivant au bord de l’eau. Il arrive que les pêcheurs nous vendent leurs prises du jour pour le repas. Nous débarquons en milieu de journée pour retrouver nos chauffeurs et leurs 4x4. Une piste en mauvais état nous conduit vers le nord, pour rejoindre la rivière Manambolo. Nous arrivons en fin d’après-midi au village de Bekopaka après la traversée du bac.


    Distance : 150 km. 4 h de navigation. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 4 h .

  • Jour 7 Grands tsingy de Bemaraha

    Journée de découverte de cette curiosité géologique que sont les tsingy. La réserve des tsingy de Bemaraha, sanctuaire naturel inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, constitue l’un des paysages les plus spectaculaires de Madagascar. Cet immense réseau minéral composé de coquillages et autres formes de vie marine fossilisés est émergé depuis cinq millions d’années. La pluie a sculpté le reste par un lent travail d’érosion, donnant naissance à d’immenses cathédrales, des crevasses et des lames de calcaire. L’endroit a aussi servi d’abri aux premiers occupants de Madagascar. Aujourd’hui, oiseaux, lémuriens, reptiles, caméléons, chauve-souris et autres animaux ont trouvé refuge dans ce vaste ensemble karstique. En compagnie de nos guides, cette journée sera consacrée à la découverte des grands tsingy. La randonnée est spectaculaire, les paysages superbes. La marche débute en forêt, où lémuriens se laissent apercevoir, et se poursuit vers le pont suspendu et le point de vue de Ranotsara. Descente dans la grotte jusqu’à Andamozavaky et les ponts suspendus et les passerelles d’observation dominant les tsingy. Retour à l’hôtel en fin de journée.


    Distance : 34 km - Dénivelée positive : 150 m. Dénivelée négative : 150 m. 6 h de marche. Hébergement : hôtel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 2 h 30.

  • Jour 8 Tsingy de Bemaraha - allée des baobabs - Morondava

    Nous quittons le site au petit matin. Traversée des rivières Manabolo et Tsiribihina par le bac, puis route plein sud en direction de Morondava et de la fameuse allée des baobabs, paysage emblématique de Madagascar. Déjeuner dans un restaurant puis continuation vers Morondava. Madagascar compte sept espèces de “racines du ciel”, comme les appellent les Malgaches, parmi les neuf existantes sur la planète. Zone protégée depuis 2007, l’allée des baobabs regroupe des dizaines de spécimens du plus majestueux d’entre eux, l’Andasonia grandidieri, formant ainsi une somptueuse haie végétale. Au pied de ces géants pouvant atteindre près de 30 mètres de haut, on se sent minuscule ! Il n’est pas rare de croiser quelques paysans dans des charrettes tirées par des zébus. En fin de journée, le soleil embrase le paysage, les couleurs sont spectaculaires. Nuit à l’hôtel.


    Distance : 238 km. 1 h de marche. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 9 h.

  • Jour 9 Morondava - Manja

    Aujourd’hui nous partons pour une journée de transfert à travers la savane. Nous quittons Morondava après un passage au marché pour le ravitaillement. Nous prenons la piste vers le sud, et traversons la rivière Kabatomena. L’aventure prend forme en franchissant cette barrière assez large, peu profonde, mais avec un fond de sable mouvant et où les véhicules peuvent s’enfoncer. Puis nous suivons la piste “Mon ami” ou faisons un détour par Mangabe, selon l’état de la piste. Nous arrivons au village de Manja en fin de journée. Notre hébergement du soir : l’hôtel Kanto est de ces petits hôtels de brousse comme on en voit tant à Madagascar. Il se situe à Manja, sur la piste entre Morondava et Tuléar. C’est un hôtel très simple avec 13 bungalows et 6 chambres standards avec des sanitaires privés. Il dispose d’un restaurant qui sert une cuisine malgache et européenne.


    Distance : 200 km. HĂ©bergements : tente ou hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 8 h.

  • Jour 10 Manja - Ifaty (Tuléar)

    Nous continuons notre route — plutôt notre piste — vers le sud. Loin d’être la meilleure de Madagascar, elle se perd dans de nombreux culs-de-sac et requiert patience et adaptation ! Cette partie du pays étant très peu desservie, nos chauffeurs devront mettre en pratique tout leur savoir-faire. Aujourd’hui encore, de nombreuses rivières sont à traverser sans l’aide de pont ou de bac. Sauf pour la rivière Mangoky ! Encore quelques heures de route dans un paysage désolé et en apparence inhabité, avant de retrouver la mer et le lagon aux eaux turquoise d’Ifaty (région de Tuléar). La fin d’après-midi est libre afin de prendre un repos bien mérité.


    Distance : 230 km. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 10 h de piste.

  • Jour 11 Journée libre en bord de mer

    Cette journée libre sur les bords du canal du Mozambique vous permettra de goûter aux diverses activités que propose l’hôtel. Pour ceux qui voudraient profiter de la mer et du lagon : snorkeling, balade en pirogue avec les pêcheurs Vezo, baignade ou juste farniente. Les amateurs de randonnée pourront découvrir, à l’intérieur des terres, une végétation spécifique et singulière constituées d’euphorbes, de baobabs, de didiéracées, d’aloès… Dans le sud, les épineux sont rois. Activités en option : • Pirogue traditionnelle avec les pêcheurs Vezo. • Plongée bouteille sur la barrière de corail. • Visite du jardin botanique de Reniala.


    HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, soir. Repas libre : midi.

  • Jour 12 Ifaty - parc national d'Isalo

    Nous quittons le canal du Mozambique pour entrer dans les terres jusqu’à Ranohira, aux portes du parc national de l’Isalo. Petit arrêt au marché de Tuléar pour quelques achats de fruits pour la route. Nous nous arrêtons aussi pour contempler les tombeaux Mahafaly. Traversée d’Ilakaka, le village où la découverte d’un gisement de saphir a provoqué la ruée de plus de 100 000 personnes dans les années 2000. La fièvre est aujourd’hui retombée… Déjeuner dans un petit restaurant local. Nous traversons les larges plaines hérissées de palmiers lataniers et de baobabs, et abordons le massif ruiniforme de l’Isalo au coucher du soleil.


    Distance : 280 km. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 6 h.

  • Jour 13 RandonnĂ©e dans le parc national de l’Isalo

    Ce massif est qualifié de ruiniforme. Au vu de ses arêtes et aiguilles de grès, de ses canyons profonds et grands plateaux, cela paraît évident ! Le parc national de l’Isalo, le plus populaire de Madagascar, mérite largement une journée de visite. Nous randonnons du site de Namaza jusqu’à la piscine naturelle, en passant par la cascade des Nymphes et la piscine noire à ses pieds. Une marche tranquille, au sein de paysages étonnants. Nous prenons notre pique-nique à l’intérieur du parc. La végétation endémique se compose entre autres d’Aloès, d’Euphorbes, de Pachypodiums et de Kalanchoe. D’autre part, nous aurons rendez-vous (si nous sommes chanceux) avec nos premiers lémuriens : le Maki (lémur catta) et le Sifaka (propithèque de Verreaux) peuplent la forêt sèche au pied de la grande falaise, nos pisteurs seront d’une aide précieuse pour les débusquer.


    4 Ă  6 h de marche. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 14 Ranohira - réserve d'Anja - Fianarantsoa

    Nous partons vers les Hautes Terres malgaches, après avoir traversé l’immense plateau aride et désolé de l’Horombe, et laissé derrière nous la bourgade d’Ihosy. Puis nous longeons le massif de l’Andringitra dont nous voyons les crêtes vers le sud. Ici, le paysage change totalement. Déjeuner pique-nique dans la petite réserve communautaire d’Anja. Blottie contre d’immenses monolithes granitiques, une forêt-galerie s’est développée au sein d’un chaos rocheux spectaculaire. De belles colonies de lémuriens à queue annelée vivent dans ce paradis vert, les Makis catta. De retour sur la RN7, nous faisons une halte au village d'Ambalavao, où nous visitons une fabrique artisanale de papier Antemoro, qui utilise encore aujourd’hui un procédé séculaire de fabrication de papier à base d’écorce de mûrier Avoha. Continuation vers la ville de Fianarantsoa où nous sommes attendus pour la nuit.


    Distance : 290 km. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 6 h.

  • Jour 15 Parc national de Ranomafana - Manakara

    Ce matin nous prenons la route pour la forêt de Ranomafana. A notre arrivée, accompagnés de notre guide, nous partons pour la visite pédestre du parc national, l’un des plus beaux sites que puisse offrir la forêt primaire et pluviale de Madagascar. De nombreuses espèces de lémuriens sont présentes, comme l’Hapalémur doré, le Lémur à front roux ou le Lémur à ventre rouge. Nous trouvons aussi des espèces rares et menacées, comme le Grand Hapalémur. Sur le plan botanique, le parc est le réservoir génétique de certaines espèces rares et endémiques, mais aussi de nombreuses plantes médicinales. Déjeuner dans un restaurant local, puis nous continuons notre route pour rejoindre la ville de Manakara.


    3 Ă  4h de marche. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 5h30.

  • Jour 16 Navigation sur le canal des Pangalanes

    Après le petit déjeuner, transfert à l’embarcadère, d’où nous partons en pirogue. Le canal des Pangalanes s’étire le long de la côte Est de Madagascar, entre Farafangana au sud et Foulpointe au nord, sur près de 600 km. A sa création, au début du XXe siècle, il facilitait le commerce entre les bourgades côtières, mais aussi le contrôle stratégique de ces zones très difficiles d’accès. Sur ce boulevard aquatique, nous croisons chalands, bateaux-taxis, pirogues et radeaux transportant les produits des localités environnantes vers les villes les plus proches : bananes et autres fruits de saison, manioc, poisson, feuilles de ravinala (l’arbre du voyageur) séchées pour les toitures des cases… Notre navigation est ponctuée par la visite de villages de pêcheurs et la découverte de l’artisanat le long du canal (tressage de nattes, construction de pirogues…). Les salutations spontanées, les cris de joie des enfants sur les berges nous accompagnent. Retour à l’hôtel en fin de journée.


    3h30 Ă  4h de navigation. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 17 Manakara - Ambositra

    Par la route des Ravinala, l’arbre du voyageur, nous quittons petit à petit la végétation du bord de mer pour entrer dans la grande forêt pluviale de l’est que nous avons déjà visitée à l’aller. Déjeuner dans un restaurant local en cours de route. Nous rejoignons la national 7, puis continuation pour Ambositra, où nous passerons la nuit. Au village d’Ambositra, nous allons chiner dans les boutiques des artisans Zafimaniry, à la recherche de la pièce de bois sculptée ou du carré de marqueterie si finement ouvragé. Nous prenons le temps de flâner, avant de nous installer à l’hôtel.


    Distance : 310 km. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 6 h.

  • Jour 18 Ambositra - AntsirabĂ© - Antananarivo

    Départ matinal vers la capitale par la nationale 7, bordée par les rizières. Arrêt en cours de route pour visiter la ville d’Antsirabé et effectuer une balade en pousse-pousse, mode de locomotion des Antsirabéens. Déjeuner dans un restaurant local. Nous reprenons la route, puis nouvel arrêt à Ambatolampy, où nous allons découvrir le travail, plutôt étonnant, des fabricants de ces cocottes en aluminium que l’on trouve partout à Madagascar. Arrivée à Tana en fin d’après-midi.


    Distance : 260 km. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 5 h.

  • Jour 19 Antananarivo...

    Selon les horaires des vols internationaux, visite possible du marché artisanal : de la vannerie, de la marqueterie, des sculptures sur bois, des petits jouets en fer, des voitures miniatures, des pierres semi-précieuses. Le tout dans une ambiance détendue et bon enfant. Transfert à l'aéroport et vol retour.


    Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir.

  • Jour 20 ... France

    Arrivée en France.


    Repas libre.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit Ă  Madagascar

Ce séjour à Madagascar est proposé par Allibert Trekking.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)