Voyage Turquie
L'odyssée des petits sultans

Turquie, entre Orient et Occident

Voyage complet et ludique en Turquie, de la Cappadoce à la Méditerranée, en passant par les montagnes des Taurus et les palais des sultans à Istanbul.

L'aventure

Réaliser son rêve d’enfant, devenir sultan et partir à la recherche des trésors incroyables de Turquie : de l’Anatolie à la Méditerranée, toute la richesse et la diversité des paysages, de la culture et de l’histoire de ce merveilleux pays ! Des labyrinthes fantastiques de Cappadoce aux montagnes sauvages des Taurus, des eaux cristallines de la Lycie à Istanbul, la ville aux trésors, un fabuleux circuit en famille mêlant Histoire, mythologie et rencontres.

5 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Les randonnées dans les plus beaux sites naturels de Turquie : Lycie, Cappadoce et Taurus.
  2. La diversité des paysages, de la montagne à la mer.
  3. Un programme intégrant des moments de détente sur la côte turquoise.
  4. Un topo-guide fourni pour la visite d’Istanbul.
  5. Le guide La Turquie des enfants.

Le programme de la rando

Itinéraire L'odyssée des petits sultans

  • Jour 1 : Vol Paris - Ankara
    Hébergement : Hôtel - Repas libres

    Transfert à l’aéroport et vol retour vers la France.

  • Jour 2 : Ankara - Pasabag - Çavusin
    3 h de Marche Hébergement : Pension - Repas inclus : matin, midi, soir - Transfert : 4 h

    Départ en minibus pour la Cappadoce (4 h de route). Après le déjeuner, marche jusqu’aux cheminées de fées de Pasabag (les “vignes du seigneur”), leur forme conique, quasi parfaite, a forgé la légende selon laquelle les fées qui les habiteraient jetteraient des sorts… Sur le chemin, nombreux reliefs d’érosion, pénitents, meringues, des formations variées et colorées, blanc, ocre, rose… Arrivée au très joli village de Çavusin. Visite du vieux village en fin de journée. Construit autour de deux massifs rocheux creusés d’anciennes maisons troglodytiques, c’était au Ve siècle un grand centre de pèlerinage dédié à saint Jean-Baptiste, comme en témoigne aujourd’hui la basilique qui lui est consacrée.

  • Jour 3 : Çavusin - vallées Rouge et Rose - vallée de Meskendir - Ortahisar
    5 à 6 h de Marche Hébergement : Pension - Repas inclus : matin, midi, soir

    Ce matin, randonnée à Güllüdere et Kizilcukur, les mythiques vallées Rose et Rouge – le plus bel ensemble de vallons de la région, aux tons de rouges éclairés de coulées blanches et ponctués de taches soufrées –, au pied de l’énorme plateau de Bozdag qui domine le centre de la Cappadoce. Sur des centaines de mètres d’épaisseur, l’érosion a fouillé les replis de ces roches plus ou moins tendres et créé une succession de paysages irréels conjuguant perfection du détail et harmonie des couleurs, douceur des formes et gigantisme du relief, opposant luxuriance des verts des jardinets aux superbes tons pastel de la roche. Repas de midi typique au cœur de la vallée Rouge, dans un décor grandiose. Puis direction le village d’Ortahisar, par une vallée encore secrète, la vallée de Meskendir.

  • Jour 4 : Vallée Blanche - Uçhisar - vallée des Pigeonniers - Göreme - vallée des Epées - Çavusin
    5 à 6 h de Marche Hébergement : Pension - Repas inclus : matin, midi, soir

    Départ par Akvadi, la vallée Blanche, hérissée de cheminées de fées, où le tuf est d’un beau blanc, parfois rayé de soufre. Les cultures se nichent sur de petites terrasses abritées au pied de la falaise. Ces hameaux de demoiselles coiffées, dont les anciennes portes et fenêtres sculptées dans le tuf s’ouvrent sur des pièces d’habitation aujourd’hui désertes, qui servaient autrefois de remises ou d’écuries, donnent une vie étrange aux lieux. Arrivée au village d’Uçhisar, regroupé autour de son promontoire rocheux, appelé la “forteresse”, habitat troglodytique durant la période hittite. Montée au sommet du château qui le domine pour  découvrir la vue panoramique sur la Cappadoce. Après le déjeuner, nous repartons pour une magnifique balade vers Güvercinlik, la vallée des Pigeonniers. Sur ses parois aux couleurs pastel courent des traînées lie-de-vin, des jaunes safran ou des verts moussus. Traversée d’un petit village où la vie rurale traditionnelle se perpétue ; des maisons troglodytiques sont encore habitées. Par un canyon miniature, nous rejoignons une gorge dont les parois sont protégées par des piliers massifs creusés de pigeonniers. Arrivée à Göreme. En fin de journée, c’est par la vallée de Kiliclar, ou vallée des Epées, que l’on rejoint le beau village de Çavusin.

  • Jour 5 : Derinkuyu (ville souterraine) - Taurus : gorge de Kazikli - camp d’Emli
    Dénivelée positive : 400 m - 3 à 4 h de Marche Hébergement : Camp aménagé - Repas inclus : matin, midi, soir - Transfert : 2 h

    Après le spectacle des montgolfières semblant flotter au-dessus de cet océan d’aiguilles qu’est la Cappadoce, départ pour les Taurus, superbe chaîne de montagnes qui s’étend sur tout le sud de la Turquie, le long de la côte, jusqu’aux frontières de l’Asie. Nous nous arrêtons en chemin pour visiter la ville souterraine de Derinkuyu (classée par l’Unesco), avec ses huit étages et ses galeries (55 m de profondeur) creusés dans le sol, afin de se protéger des envahisseurs. Nous arrivons finalement au village de Camardi. Après le déjeuner, départ vers la belle vallée de Kazikali ; nous pénétrons dans l’univers minéral de ces montagnes sauvages. Les bergers de la région s’y installent avec leurs troupeaux de moutons pour trouver la fraîcheur des prairies d’altitude et préparer le fromage qui constitue leur principale source de revenus. Arrivée au campement d’Emli (1800 m), entouré de sapins de Cilicie et de cimes majestueuses.

  • Jour 6 : Vallée d’Emli (1800 m) - Sokullupinar (2100 m)
    Dénivelée positive : 700 m ; Dénivelée négative : 400 m - 5 h de Marche Hébergement : Camp aménagé - Repas inclus : matin, midi, soir

    Randonnée dans la vallée d’Emli, à travers une forêt de résineux couronnée par les cimes. A l’arrivée, pique-nique sur le plateau d’Eznevit, près de la source froide (2530 m), où quelques campements de bergers sont installés pendant l’été. Poursuite par un sentier en balcon qui longe le mont Karasay, passage au pied des demoiselles coiffées de Gelincik Kayalari, roches dressées telles des cheminées. La légende veut que, lors d’un mariage arrangé, Dieu ait transformé en pierres tous les invités de la noce, afin de sauver la mariée de ce mariage qu’elle refusait. Descente au campement de Sokullupinar (2100 m), situé au pied d’un des principaux sommets des Taurus, le Demirkazik.

  • Jour 7 : Sokullupinar - gorge de Cimbar - Konya
    Dénivelée positive : 300 m ; Dénivelée négative : 700 m - 3 h de Marche Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin ; Repas libres : midi, soir - Transfert : 4 h

    Départ du camp pour le plateau d’Arpalik. Arrivés sur ce pâturage d’été, la gorge de Cimbar s’ouvre devant nous. Descente dans ce canyon qui offre de très beaux panoramas. Nous rejoignons le village de Cukurbag. A l’extrémité de la gorge, le minibus nous attend pour nous conduire à Konya, l’une des plus anciennes villes de Turquie. Capitale et grand centre culturel sous la dynastie des Seldjoukides, aux XIIe et XIIIe siècles, c’est ici que le mystique Mawlanâ Jalâl al-Dîn Rûmî créa l’ordre des derviches tourneurs, ces danseurs qui tournent sur eux-mêmes, une main vers Dieu, l’autre vers la terre. Visite du mausolée de Mawlanâ, monument le plus célèbre de la ville. Possibilité d’assister le soir à un spectacle de derviches tourneurs (en supplément). Nuit à l’hôtel à Konya.

  • Jour 8 : Konya - Antalya - Camyuva - Phaselis (ville antique) - Ulupinar
    Dénivelée positive : 100 m ; Dénivelée négative : 100 m - 3 à 4 h de Marche Hébergement : Pension - Repas inclus : matin, midi, soir - Transfert : 5 h

    Route vers la Lycie. La traversée des monts Taurus est remarquable ; petit à petit, on perçoit le changement de décor et de climat. Arrivée dans la région d’Antalya. La ville, au bord de la Méditerranée, est bâtie sur un plateau calcaire dont les falaises plongent dans la baie et vers le vieux port. La végétation alentour, les vergers verdoyants de la côte (agrumes, pêches, abricots, figues, olives, bananes) et la continuité du massif des Taurus qui encercle la baie offrent un cadre magnifique. Route pour Camyuva, point de départ d’une marche menant jusqu’à la cité lycienne de Phaselis, qui dans l’Antiquité faisait commerce des parfums (déjeuner sous forme de pique-nique). La ville fut fondée au VIIe siècle avant J.-C. par des colons venus de Rhodes. Dominés par le mont Tahtali (le mont Olympe), les trois ports de Phaselis témoignent de son rôle de centre commercial historique. Balade parmi ces ruines encerclées par les pins, on peut admirer l’aqueduc, le théâtre, les thermes. Baignade dans les eaux turquoise. Court transfert (15 min) pour le village d’Ulupinar. Installation pour deux nuits en pension au milieu des montagnes et des orangers.

  • Jour 9 : Ulupinar - plateau d’Ucoluk (1550 m) - mont Olympe (2350 m)
    Dénivelée positive : 100 m ; Dénivelée négative : 750 m - 5 h de Marche Hébergement : Pension - Repas inclus : matin, midi, soir

    Petit transfert en direction du plateau d’Uçoluk, les “trois fontaines” en turc ; c’est traditionnellement le lieu de villégiature estivale des bergers de la région. Début de la marche dans une très belle forêt de cèdres avec en toile de fond le mont Olympe (2366 m). Après avoir sillonné les flancs du mont Olympe, début la descente vers le village de Beycik (800 m) tout en profitant d’une splendide vue plongeante sur les baies d’Olympos et de Maden qui s’étirent le long d’une mer turquoise. Nuit en pension à Ulupinar.

  • Jour 10 : Ulupinar - les flammes de la Chimère - Cirali
    Dénivelée positive : 500 m ; Dénivelée négative : 1150 m - 2 h 30 à 3 h de Marche Hébergement : Pension - Repas inclus : matin, midi, soir

    Après le petit déjeuner, départ à pied pour franchir un petit col qui nous ouvre le chemin de crête descendant jusqu’à la plage. Pins, lauriers roses et autres plantes méditerranéennes bordent le sentier. Pause sur la plage de galets d’Olympos pour profiter de ses eaux translucides. En fin de journée, lorsque le crépuscule pointe, c’est le moment idéal pour découvrir les flammes de la Chimère pour ceux qui le souhaitent. La mythologie raconte que le monstre cracheur de feu, tué par Bellérophon, a été enseveli ici, ce qui explique ainsi les dizaines de flammes qui jaillissent d’entre les rochers. En réalité, l’émanation d’éthane et de méthane explique la présence, depuis plus de 2000 ans, de ces flammes qui font l’intérêt de ce lieu insolite.

  • Jour 11 : Cirali - baie de Maden - grottes marine de Ceneviz et Sazak - Olympos
    Dénivelée positive : 500 m ; Dénivelée négative : 500 m - 3 à 4 h de Marche Hébergement : Pension - Repas inclus : matin, midi, soir

    Après le petit déjeuner, départ à pied pour franchir un petit col qui nous ouvre le chemin de crête descendant jusqu’à la plage. Pins, lauriers roses et autres plantes méditerranéennes bordent le sentier. Pause sur la plage de galets d’Olympos pour profiter de ses eaux translucides. En fin de journée, lorsque le crépuscule pointe, c’est le moment idéal pour découvrir les flammes de la Chimère pour ceux qui le souhaitent. La mythologie raconte que le monstre cracheur de feu, tué par Bellérophon, a été enseveli ici, ce qui explique ainsi les dizaines de flammes qui jaillissent d’entre les rochers. En réalité, l’émanation d’éthane et de méthane explique la présence, depuis plus de 2000 ans, de ces flammes qui font l’intérêt de ce lieu insolite.

  • Jour 12 : Cirali - Antalya vieille ville - Istanbul
    Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin, midi ; Repas libre : soir - Transfert : 2 h 30

    Matinée plutôt détendue, temps libre à la plage... Après avoir bouclé les sacs, départ pour Antalya. Visite de Kaleici, la vieille ville d’Antalya, en fin de journée : ses vieux quartiers, ses ruelles étroites constituant le bazar, ses nombreuses maisons ottomanes et son charmant port de plaisance. Envol pour Istanbul en soirée, installation à l’hôtel dans un quartier permettant d’accéder facilement aux monuments les plus célèbres. Marches ponctuelles lors des visites.

  • Jour 13 : Istanbul
    Hébergement : Hôtel - Repas inclus : matin ; Repas libres : midi, soir

    Matinée plutôt détendue, temps libre à la plage... Après avoir bouclé les sacs, départ pour Antalya. Visite de Kaleici, la vieille ville d’Antalya, en fin de journée : ses vieux quartiers, ses ruelles étroites constituant le bazar, ses nombreuses maisons ottomanes et son charmant port de plaisance. Envol pour Istanbul en soirée, installation à l’hôtel dans un quartier permettant d’accéder facilement aux monuments les plus célèbres. Marches ponctuelles lors des visites.

  • Jour 14 : Istanbul - Paris
    Repas inclus : matin ; Repas libres : midi, soir

    Transfert à l’aéroport et vol de retour vers la France.

Circuit randonnée en Turquie de 14 jours

Ce séjour itinérant de 14 jours dans le pays Turquie est un voyage de type randonnée pédestre. Il s'effectue sur une durée de 14 jours. Le niveau indiqué de difficulté est de 3 sur 6.

Ce voyage m'intéresse

Nom de famille obligatoire
Prénom obligatoire
Préciser votre email.
Préciser un numéro de téléphone.
OK :)

Combien font 3 + trois ?
Partez en voyage avec

Allibert Trekking

Prix :

1445 euros

Durée :

14 jours

Pays :

Turquie

Voyage :

randonnée pédestre

Difficulté :

3 sur 6

Ce voyage m'intéresse

L'agence de voyage pour ce circuit en Turquie

Ce séjour en Turquie est proposé par Allibert Trekking.

Ces autres voyages en Turquie devraient vous intéresser :

Voyage à pied Turquie : Trilogie cappadoce, taurus, lycie et istanbul

Turquie : Trilogie cappadoce, taurus, lycie et istanbul

Le meilleur de la Turquie en deux semaines avec l'enchanteresse Cappadoce, les montagnes sauvages des Taurus, la douceur de vivre de la côte...

Voyage à pied Turquie : Cités de la côte lycienne

Turquie : Cités de la côte lycienne

Sites antiques, criques bleu turquoise, paysages vertigineux… Tous les charmes du littoral lycien réunis dans ce circuit.

Voyage à pied Turquie : La côte lycienne

Turquie : La côte lycienne

Randonner de ruines antiques en criques sauvages, admirer des paysages vertigineux depuis les sommets ou un bateau… font le charme de ce...