Voyage Mongolie
Du désert de Gobi à la vallée de l'Orkhon

Trek Mongolie - Désert de Gobi - Vallée de l'Orkhon

L'aventure

Le désert de Gobi, situé au sud de la Mongolie, couvre plus du tiers de la surface du pays. Vous parcourrez ses dunes de sable, ses chaînes de montagnes et ses plaines battues par les vents. Vous rallierez ensuite la vallée de l'Orkhon où vous randonnerez quatre jours durant. Les lacs de montagne y reflètent des cieux changeants, et le vert tendre des vallées répond au bronze des steppes. Dans ce décor grandiose, vous partirez à la rencontre du peuple nomade. Ce voyage vous offre un panorama complet de ce pays méconnu. lire la suite

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

5 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Le mythique désert de Gobi et ses dunes chantantes
  2. Une magnifique randonnée dans le parc des 8 lacs
  3. Le confort et la rapidité d'un vol intérieur
  4. Des rencontres inoubliables avec les nomades
  5. Un retour Ă  la nature avec des campements dans des sites sauvages

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vol pour Oulan-Bator (1350m)

    Vol pour Oulan-Bator.

  • Jour 2 Oulan-Bator

    Arrivée à Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie. En fonction des horaires de vol, première visite de la ville. Repas libres.Programme indicatif : après avoir traversé la place centrale où trône le mausolée de Gengis Khan et la statue de Sukbataar, nous visitons le musée national de Mongolie qui retrace l'histoire du pays.

  • Jour 3 Oulan-Bator - Dalanzadgad (vol) - réserve naturelle de Yoliin Am (randonnée) - plaine de Chandmany

    Tôt le matin, vol pour Dalanzadgad (environ 1h30) dans le sud du pays, porte d'entrée du désert du Gobi. Nous retrouvons nos véhicules et faisons la connaissance de notre chauffeur et notre cuisinier qui nous accompagnent tout au long du voyage. Nous partons en direction du canyon de la réserve naturelle de Yoliin Am à 2500m, refuge des gypaètes barbus, ibex et argalis. Nous randonnons dans le canyon de Yoliin Am, très encaissé et dont la rivière est gelée la majeure partie de l'année. Nous continuons par une piste à travers le massif de Gurvan Saikhan et débouchons par un étroit corridor sur l'immense plaine de Chandmany.

  • Jour 4 Plaine de Chandmany - dunes de Khongor (désert de Gobi)

    Nous empruntons une belle piste sauvage qui traverse Zoolongiyn nurru ("la montagne tendre") jusqu'à la plaine de Gyalaan Tal, puis longeons le massif pour atteindre les premières dunes où nous pique-niquons. Nous apercevons nos premiers troupeaux de chameaux de Bactriane, une espèce endémique des steppes d'Asie centrale. Promenade à pied pour admirer la vue spectaculaire sur le bassin et les contrastes saisissants entre les montagnes et le désert. Nous installons notre camp au pied des grandes dunes de Khongoryn els, surnommées les "dunes chantantes".Le soir, si le temps est clair, nous pourrons observer un magnifique ciel étoilé et peut-être même apercevoir la voie lactée.

  • Jour 5 Dunes de Khongor - Bulgan - falaises de Bayanzag

    Très tôt, nous partons à pied en direction de la plus haute des dunes qui peut atteindre jusqu'à 200m. La vue au sommet restera inoubliable. Pour ceux qui le souhaitent, possibilité de randonnée à dos de chameau dans les magnifiques dunes de Gobi (balade de 1 ou 2h, nous consulter pour le tarif). Retour à notre campement et départ pour Bulgan. Nous traversons une grande plaine avant d'arriver à Bayanzag, et visitons cette superbe falaise de sable rouge où furent découverts les premiers œufs fossilisés de dinosaures en 1922. Le soir, balade à pied pour admirer le merveilleux coucher du soleil sur ces falaises teintées d'ocre et de rouge (pensez à prendre votre répulsif anti-moustiques !).

  • Jour 6 Falaises de Bayanzag - monastère d'Ongiin hiid - Bayangol (1300m)

    Nous quittons le mythique désert de Gobi pour remonter plus au nord en traversant quelques déserts de pierres, herbes rases et mini dunes. Le ciel et la terre se confondent en mirages dans une immensité digne du bush australien. Pique-nique face aux ruines du monastère d’Ongiin hiid, détruit par les dernières purges staliniennes en 1939. C'était l'un des plus grands du désert de Gobi ; il pouvait accueillir jusqu'à 1000 moines. Nous poursuivons notre route jusqu'à Bayangol où nous installons notre campement au bord d'une rivière.

  • Jour 7 Bayangol - marché de Arvaïkheer - Uyanga - parc national de Naïman Nuur ou des 8 lacs (2500m)

    Continuation en direction des verts pâturages et de la chaîne de montagnes du Khangaï. En chemin, nous nous arrêtons à Arvaïkheer et visitons son marché de containers (s'il est ouvert lors de notre passage). Si nous le souhaitons, et selon la taille du groupe, nous essayerons d'acheter un mouton afin de préparer un khorkhog le soir (plat typique mongol de viande cuite dans une énorme cocotte à l'aide de pierres chauffées).Nous reprenons la route par une piste de montagne jusqu'à Uyanga, aux portes du parc national de Naïman Nuur (signifiant "huit lacs"). Situés à une altitude moyenne de 2500m, ces lacs de montagne sont alimentés par la rivière Urkhit et environnés de cratères de volcans éteints.Nous rencontrons la famille nomade qui nous accompagnera pour le portage par yacks ou chevaux pendant notre randonnée. Selon la capacité des yourtes, nous avons la possibilité, soit de dormir dans une des yourtes installées près de celle de la famille (4/5 personnes par yourte), soit dans une tente que nous installons à côté du camp de nomades.Nuit en yourte chez l'habitant ou sous tente.

  • Jour 8 Randonnée dans le parc national des huit lacs : lac Vert (2900m)

    Ce matin les chauffeurs nous quittent ; nous les retrouverons au parc national de l’Orkhon. Préparation et chargement des chevaux ou yacks qui porteront nos affaires. Pique-nique au bord du "lac Vert" et montée facile jusqu’à un petit col. Vue magnifique sur le "lac de la Table" (Shireet). Camp au bord de l’eau à l’orée de la forêt (2900m).Note : bagages réduits du J8 au J10. Le véhicule ne pouvant pas nous suivre pendant ces 3 jours de randonnée, nous devons réunir dans un petit sac uniquement nos affaires pour ces 3 jours. L'ensemble de ces petits sacs sera acheminé par des chevaux ou des yacks qu’il ne faut pas surcharger.

  • Jour 9 Randonnée dans le parc national des huit lacs : lac Vert - lac du Nombril (2200m)

    Randonnée au-dessus du lac Shireet puis en forêt. Nous passerons près du lac Bugat ("lac du Cerf") où nichent de nombreux oiseaux migrateurs (2250m). Nous continuons à travers ces vallées parsemées de lacs aux couleurs changeantes… Chacun est constitué de micro-organismes différents et pour la plupart endémiques. Nous marchons jusqu'au "lac de l’Autel" puis traversons un autre lac, désormais asséché, et remontons sur les collines en face. Pique-nique au Döröö nuur ("lac de l'Etrier"), puis courte marche pour rejoindre le camp au-dessus du Khuis nuur ( "lac du Nombril") à 2200m : vue splendide sur la vallée.

  • Jour 10 Randonnée dans le parc national des huit lacs : lac du Nombril - vallée de l’Orkhon (1800m)

    Nous quittons la réserve naturelle des 8 lacs. Le paysage devient plus volcanique avec de grandes coulées de lave qui annoncent la vallée de l’Orkhon. Passage du col Buurug offrant une vue splendide sur la coulée de lave fermant la vallée des 8 lacs puis descente vers la plaine où nous récupérons nos véhicules. Marche entre coulées basaltiques et forêt de conifères jusqu’à notre campement.

  • Jour 11 Randonnée dans la vallée de l’Orkhon

    Nous marchons dans la plaine de la Vallée de l’Orkhon classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2004, où vivent de nombreuses familles d’éleveurs. Pique-nique au bord de la rivière Orkhon. La vallée est recouverte de lave provenant du volcan Togoo (qui signifie "le chaudron" ou "la marmite") entré en éruption il y a probablement 20 à 30 000 ans ; cela a donné naissance à une faille dans laquelle s’écoule l’Orkhon et ses affluents, dont le "fleuve Rouge" (Ulaan). Nous rejoignons les célèbres chutes de l'Orkhon (24m de haut).Si vous le souhaitez, possibilité de faire une balade à cheval.

  • Jour 12 Vallée de l’Orkhon - monastère de Shankh - Karakorum

    Ce matin, nous quittons la vallée de l’Orkhon pour le monastère de Shankh qui abrite encore une communauté d'une cinquantaine de moines. Fondé en 1647 par Zavarazar, il reste 3 temples principaux ayant échappé à la destruction soviétique. Visite après la prière du matin puis route pour Karakorum.

  • Jour 13 Karakorum - monastère d'Erdenezu - Khögnö Khan

    Ce matin, visite d'Erdenezu, l’un des plus anciens et importants monastères mongols. Construit au XVIe siècle sur les ruines de l’ancienne capitale mongole, ses temples furent souvent brûlés et détruits au cours des invasions. Célèbre pour sa muraille de 400m couronnée de 108 chörtens, c’est aujourd’hui un lieu de culte et un musée. Visite du petit marché local. L'après-midi, route en direction de l'est : palette de vert pastel et steppe qui moutonne à l’infini. Nous arrivons aux magnifiques monts de granit rose de Khögnö Khan, splendide chaîne de montagnes aux formes irréelles.

  • Jour 14 Khögnö Khan - monastère de Erdene Khamba - parc national de Khustaïn

    Nous visitons le monastère d'Erdene Khambiin qui date du XVIIe siècle et se trouve au pied de la montagne Khögnö Khan. Nous en profitons pour faire une courte randonnée dans ce décor semi-désertique. Route pour le parc national de Khustaïn, célèbre pour ses chevaux sauvages takhi, connus sous le nom de "Przewalsky", l’explorateur russe qui en a fait mention le premier. Au bord de l’extinction en 1970, ils ont été récemment réintroduits depuis plusieurs élevages étrangers dans leur foyer historique, la Mongolie. C’est l'une des plus vieilles races de chevaux du monde.Note : en cas de besoin, cette journée sera utilisée comme journée de sécurité.

  • Jour 15 Parc national de Khustaïn - Oulan-Bator

    Tôt le matin, courte visite de la réserve de Khustaïn puis route pour Oulan-Bator. Temps libre et repas libres. Le soir, nous assistons à un spectacle d'arts traditionnels mongols, chants traditionnels, danses, koumis (le chant bitonal si surprenant) et contorsionnistes (depuis des siècles les enfants mongols sont les spécialistes de cette spectaculaire discipline).

  • Jour 16 Oulan-Bator - vol de retour

    Transfert à l'aéroport et vol de retour.Note : en fonction des horaires de vol, il est possible que le départ d'Oulan-Bator soit le J15 au soir.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Terres d'aventure. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Terres d'aventure

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en Mongolie

Ce séjour en Mongolie est proposé par Terres d'aventure.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)