Voyage Maroc
Sarhro et dunes

Maroc, fascinant royaume

Un trek “montagne et désert”, des pitons volcaniques et villages à flanc de montagne jusqu’à l’immensité de l’erg.

L'aventure

D'abord une marche dans le djebel Sarhro, dans le Haut-Atlas : un massif présaharien d'origine volcanique, aux roches sombres, granit rouge, jaillissements d'aiguilles, superbes villages au creux des vallées. Puis un trekking dans le sud du Maroc : l'erg Chegaga, un monde déjà saharien, avec ses caravanes de chameaux, puits, champs de dunes, oasis abandonnées. Hauteur des dunes, couleur changeante des sables, silence des grands espaces, une sensation unique ! Un voyage “montagnes et déserts” dont l'intérêt ne faiblit jamais.

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

5 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Un trekking dans le Sud marocain entre montagne et désert.
  2. Quatre jours de marche en montagne, quatre jours dans les dunes.
  3. Des pitons volcaniques aux grandes dunes de sable.
  4. Des villages à flanc de montagne à l’erg.
  5. Pour les nuits en camp : tentes montées et démontées par l'équipe locale.

Le programme de la rando

  • Jour 1 France - Marrakech

    HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas libre.

  • Jour 2 Marrakech - Tagdilt

    Départ par le tizi n’Tichka et la route des Casbahs ; la route grimpe jusqu’au col, à 2 260 mètres, passant d’un paysage de plaine à un paysage de montagne aride, ponctué de villages de pierres sèches aux toits plats et de cultures en terrasses, avant de basculer dans la vallée du Dadès, ruban de verdure bordé de palmeraies et jalonné de casbahs (forteresses) et de ksour (villages fortifiés) en pisé. A Tagdilt, installation en gîte pour la nuit. Les montagnes volcaniques du Sarhro Petites oasis, champs d’orge et figuiers constellent pentes et fonds de vallée à l’entrée du massif. Progressivement, le paysage devient plus minéral, caractéristique de cet ensemble volcanique qu’est le Sarhro. Gorges, orgues basaltiques, pitons rocheux rouges et ocre…, voici le “Hoggar du Maroc”. Un jaillissement d’aiguilles de toutes les formes : grandiose ! L’homme n’est pas totalement absent de ce paysage : on y trouve quelques villages isolés et des campements de nomades Aït Atta avec leurs troupeaux.


    Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 6 h.

  • Jour 3 Tagdilt (1650 m) - Tizi n'Ouzarzam (2500 m) - Almou nÂ’Ouarg (2300 m)

    Après ce beau village situé en fond de vallée, au pied des montagnes, le sentier quitte la vallée du Dadès pour s’enfoncer progressivement dans la montagne. Un canyon à traverser, un col (tizi n’Ouzarzam, 2 500 m). Vue panoramique sur les sommets à 4 000 mètres du M’Goun et la grande plaine de Boumalne du Dadès. Bel endroit pour le campement, sur un petit plateau entre les montagnes, près d’un puits utilisé par les nomades. Un endroit de rêve !


    Dénivelée positive : 870 m. Dénivelée négative : 320 m. 5 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 4 Almou nÂ’Ouarg (2300 m) - Kouaouch (2600 m) - Igli

    Nous voilà au deuxième jour de l’aventure. Quelques lauriers-roses, puis un chemin en lacets permet d’atteindre le col d’Imi n’Ouarg (2 550 m). Un peu plus haut, à 2 600 mètres, le sommet du Kouaouch, point culminant du circuit, offre une superbe vue sur les montagnes du Haut-Atlas central enneigé et sur les déserts au sud. Tout autour, des vallées profondes et des sommets découpés. Descente entre les reliefs tabulaires. Au passage, des azibs (abris sommaires en pierre) et des campements de nomades. Camp à Igli, grand plateau entouré de pitons rocheux.


    Dénivelée positive : 360 m. Dénivelée négative : 900 m. 5 h 30 de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 5 Igli - Bab nÂ’Ali (1350 m)

    Nous sommes au cœur du massif. Descente par une petite vallée verdoyante, Afourar, avec ses petites maisons traditionnelles en pisé — ce sont des maisons de nomades sédentarisés —, et ses petits champs d’orge ou de henné entourés de lauriers-roses. Puis traversée d’une grande formation de pitons rocheux rouges et ocre jusqu’à Bab n’Ali. Après le repas de midi, continuation pour franchir un petit col entre les deux pitons qui forment la “porte” de Bab n’Ali, puis descente par un ravin (Amguis). Nous croisons de nombreux nomades Aït Atta avec leurs troupeaux. Camp près d’un puits.


    Dénivelée positive : 520 m. Dénivelée négative : 570 m. 5 h 30 de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 6 Bab nÂ’Ali - Ighazoun - Hanedour

    Descente de la petite vallée d’Amguis, au pied des pitons rocheux, jusqu’au village de Ighazoun Nimlas. Traversée du plateau, aux  somptueuses formations rocheuses, pour rejoindre la vallée de Igue, avec ses nombreux villages entourés de palmiers-dattiers et d’amandiers. Terre rouge des maisons, vert des champs, pureté du ciel. A la sortie de cette vallée, un immense plateau découvre une ouverture vers le sud. Fin de la première partie de notre périple à Hanedour, village perché dans une falaise. Camp un peu après le village.


    Dénivelée positive : 300 m. Dénivelée négative : 650 m. 5 h 30 de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 7 Hanedour - NÂ’Kob - Ouled Driss

    Petite marche de 20 minutes avant de retrouver les véhicules. Puis transfert dans la vallée du Drâa. Visite de la bibliothèque coranique de Tamegrout (selon ouverture). Installation en camp aménagé : tentes berbères khaimas équipées de lits ; douches et toilettes.


    20 minutes de marche. Hébergement : camp aménagé. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 5 h.

  • Jour 8 Début du trek dans le désert

    Petit déjeuner avant la présentation de l’équipe qui nous accompagne dans le désert et le chargement des dromadaires. Puis c’est le départ pour l’aventure. Route vers l’est pour traverser la palmeraie, les champs et la vallée de Drâa ; laissant les falaises de la hamada du Drâa au sud, nous progressons au rythme de nos chameaux en direction des premières dunes et de la belle palmeraie de Mhamid-el-Ghizlane. Quelques villages en terre sur notre route ; déjeuner à Rass Nkhel. L’après-midi, découverte d’un grand reg où nous nous pourrons voir quelques morceaux de poterie et les ruines d’un ancien village juif, Sidi Naji.


    7 h de marche. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 9 Les grandes dunes

    Toujours sur la rive gauche de l’oued asséché du Drâa. Marche entre erg et reg plein est vers les grandes dunes de Zahar. Déjeuner à Malga Ouedane (oueds). Nous continuons notre marche jusqu’au pied des plus grandes dunes. Après le thé, nous allons profiter du soleil qui descend et disparaît depuis les plus hautes crêtes de sable. Camp dans les dunes.


    7 h de marche. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 10 Grand erg de Mhazil - erg Smar

    Direction plein nord pour traverser le lit du Drâa, rempli de tamaris et d’acacias, à sec depuis longtemps. Le désert est un monde à découvrir : des hamadas, des regs, des ergs et des arbres y vivent malgré le manque d’eau. D’après les chameliers les plus âgés (chibanis), cet oued alimentait autrefois le lac Iriki, aujourd’hui un plateau sec. Pour être plus précis, depuis 1972, avec la construction du barrage El-Mansour-Eddhabi à proximité de Ouarzazate, l’oued Drâa a perdu sa capacité à inonder sa longue vallée. Avant cette date, les crues limoneuses venaient remplir le lac Iriki chaque année ; poissons et oiseaux y vivaient en abondance, l’oued poursuivant sa route parfois jusqu’à l’océan Atlantique. Aujourd’hui, des dunes barrent le passage de l’eau, et l’oued reste désespérément aride. Selon les pluies, l’eau est lâchée deux à cinq fois par an, mais elle n’arrive pas toujours à Ouled Driss. Déjeuner à l’ombre des beaux tamaris à Lahdibat. La marche se poursuit entre arbres et sables jusqu’à l’immense erg Smar, peu fréquenté, où nous installons le campement. Au loin, des ruines, les anciennes maisons de Mhamid-el-Ghouzlane, village envahi par le sable, et plus à l’ouest quelques palmiers-dattiers.


    7 h de marche. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 11 Erg Smar - erg Chegaga - Ouled Driss

    Marche toute la matinée à travers les dunes, d’un erg à l’autre, en direction du djebel Bani, jusqu’à l’erg Chegaga. Déjeuner dans le sable avec l’équipe de chameliers, au pied de la grande dune de l’Abedia. C’est ici que nous avons rendez-vous avec les chauffeurs. Compter entre une et deux heures de 4x4 pour Ouled Driss, où nous arrivons en fin d’après-midi. Installation en camp aménagé : tentes berbères khaimas, lits, douches et toilettes.


    5 h de marche. Hébergement : camp aménagé. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 2 h.

  • Jour 12 Ouled Driss - Marrakech

    C’est en minibus que nous remontons la vallée du Drâa. Arrivée à Marrakech en fin d’après-midi. Installation en hôtel 4 étoiles. Il reste la soirée pour profiter de la “ville rouge”, très animée après le calme du désert : la fameuse place Djemaa el-Fna, les souks...


    HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi. Repas libre : soir. Transfert : 8 Ă  9 h.

  • Jour 13 Marrakech - France

    Transfert à l’aéroport et vol de retour vers la France.


    Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit au Maroc

Ce séjour au Maroc est proposé par Allibert Trekking.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)