Voyage Madagascar
L'île aux montagnes rouges

PlutĂ´t Madagascar ?

Les plus beaux sentiers du sud de Madagascar en deux semaines avec un hébergement à l’hôtel : falaises de l’Andringitra, faune et flore du parc de Ranomafana le long de la célèbre nationale 7.

L'aventure

Le voyage idéal pour découvrir Madagascar, sa culture et ses traditions, par ses plus beaux chemins de randonnée. Les lémuriens de la réserve d'Anja, les aiguilles de grès du parc national de l'Isalo, le massif granitique de l'Andringitra, les frondaisons de la forêt tropicale de Ranomafana… Un parcours au cœur de terres dédiées à la marche et à la rencontre des paysans et artisans malgaches.

4 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Les plus belles randonnées du sud de Madagascar.
  2. Les hébergements sous toit tout au long du voyage.
  3. L’approche de la vie quotidienne des Malgaches. 
  4. L’abondance de la faune et la flore dans les parcs et réserves.

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 France...

    Vol pour Antananarivo (Tana). 


    HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas libre.

  • Jour 2 ... Antananarivo

    Accueil par notre guide à l’aéroport et transfert à notre hébergement. En fonction des horaires d’arrivée, visite libre de la capitale en attendant que tous les participants arrivent. Ces premières heures dans la capitale nous permettent de nous remettre de ce long voyage et de goûter à l’ambiance malgache avant de prendre la route dès le lendemain matin.


    HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : soir. Repas libres : matin, midi.

  • Jour 3 D’Antananarivo à Antsirabe - les Hautes Terres malgaches

    Rendez-vous avec notre guide à l’hôtel. Départ vers le Sud. Dès la sortie de la capitale, les rizières et les villages caractéristiques des Hautes Terres dessinent le paysage. A Ambatolampy, nous faisons une pause et allons découvrir le travail, plutôt étonnant, des fabricants de cocottes en aluminium, que l’on retrouve partout à Madagascar. Continuation vers Antsirabe, plus au sud. Arrivée dans l’après-midi. Nous prenons le temps d’une petite visite de la ville en cyclo-pousse, le mode de locomotion des Antsirabéens. Un peu plus loin sur la nationale 7, le village de Manandona avec, en arrière-plan, le mont Ibity, sera notre étape pour la nuit. Ce petit village, dont les maisons sont construites en terre rouge typique de la région des Hautes Terres, est absolument charmant. Les villageois curieux de notre présence viendront rapidement nous saluer.


    Distance : 170 km. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 3 h 30.

  • Jour 4 Randonnée au mont Ibity

    Le massif du mont Ibity court du nord au sud sur une vingtaine de kilomètres. Ce matin, nous partons à pied en longeant son flanc puis progressons vers le col du Grand Tombeau. De là, nous entamons la crête vers le sud pour atteindre enfin le sommet. Le cadre est majestueux, déjà tellement loin de la civilisation. Après la pause déjeuner, nous replongeons dans la vallée à l’ouest, la vallée d’Ihasy. Là, un autre petit gîte nous ouvre ses portes. L’accueil dans ces trop rares gîtes villageois est toujours simple et chaleureux, les repas comme à la campagne, et il n’est pas rare que les gens du coin viennent nous rendre visite. La soirée sera alors accompagnée de chants et de rires.


    Distance : 10 km - Dénivelée positive : 800 m. Dénivelée négative : 800 m. 6 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 5 Gîte d’Ihasy - Ambositra - Ambalavao

    Nous disons veloma à nos hôtes puis nous rejoignons la nationale 7 et progressons vers le sud. La route est agréable avec généralement peu de circulation et des paysages grandioses. Au village d’Ambositra, nous allons chiner dans les boutiques des artisans zafimaniry à la recherche d’une pièce de bois sculptée ou d’un carré de marqueterie finement ouvragé. Nous prenons le temps de flâner dans le village et de déjeuner dans un restaurant où nous goûtons aux spécialités locales comme la viande de zébu. L’après-midi, la route est plus sinueuse, nous ne sommes pas loin des plus hauts sommets de Madagascar. Nous atteignons Ambalavao en fin de journée.


    Distance : 295 km. 1 h de marche. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 7 h.

  • Jour 6 Randonnée villageoise d’Ambalavao à la réserve de Anja – Vallée du Tsaranoro

    Petit-déjeuner à l'hôtel d'où nous partons à pied pour une randonnée que nous affectionnons particulièrement jusqu'à la réserve de Anja. Sur le chemin nous rencontrons de nombreux villageois se rendant de leur hameau à la grande bourgade qu'est Ambalavao pour vendre ou acheter au marché local. Pique-nique en cours de randonnée et arrivée à la petite réserve d'Anja en milieux d'après midi. Au pied des immenses falaises de granites, entre les chaos de blocs, nous faisons connaissance avec le lémur Catta, un lémurien à queue annelé. Peu farouches, ils généralement facilement observables dans les arbres de forêts où ils trouvent leur nourriture. Enfin, c'est en véhicule 4x4, par une courte piste aux paysages splendides, que nous atteignons le cœur de la vallée du Tsaranoro. Face à nous, cet énorme massif barre l'horizon de ses crêtes granitiques. Notre guide nous propose d'effectuer les deux derniers km à pied, pour une approche plus douce du site. Arrivée et installation au camp.


    Distance : 30 km - Dénivelée positive : 300 m. Dénivelée négative : 300 m. 6 h de marche. Hébergement : bungalow. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 1 h.

  • Jour 7 Randonnée dans le massif de l’Andringitra

    Le lever de soleil sur les falaises du Tsaranoro restera sans doute l'un de meilleur souvenir de ce voyage. Nous faisons un court transfert en 4x4 pour le village de Morarano, au milieu de la vallée, à l'entrée du parc. Début de notre randonnée à la découverte du parc national de l'Andringitra qui abrite le plus haut sommet de Madagascar le pic Bobby. Nous progressons sur le côté ouest du parc, traversons des rizières avant de monter jusqu'au camp d'Antaranomby. Pause au bord de la rivière puis continuation par une forêt de palmiers endémiques vers le site des « extraterrestres ». La vue se dégage sur la vallée du Tsaranoro et la superbe falaise du Karambony, haut lieu de l'escalade mondiale. Nous sommes au coeur du massif, la végétation se fait plus rare, nous évoluons au milieu d'un dédale de blocs de granites arrondies par le temps. Dans l'après midi, nous prenons le chemin du retour, après cette splendide journée de montagne nous sommes contents de retrouver le confort du camp.  


    Dénivelée positive : 1300 m. Dénivelée négative : 1300 m. 8 h de marche. Hébergement : bungalow. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 8 Randonnée au mont Caméléon - route vers le parc de l’Isalo

    Aujourd’hui, c’est de notre hôtel que nous partons pour une superbe randonnée. Le sentier débute dans la forêt et au pied des falaises. Il n’est pas rare de croiser quelques lémurs catta cherchant de la nourriture. Les dômes granitiques gigantesques font de ces montagnes aux vallées étendues un spectacle étonnant, en particulier au lever et au coucher du soleil. Beaucoup de croyances existent autour de ces montagnes, nous apprendrons à les connaître. Si l’énergie est là, nous monterons sur le Caméléon, une montagne à la forme particulière et offrant un très beau point de vue sur le Karambony. Retour à l’hôtel à l’heure du déjeuner. Nous quittons le parc de l’Andringitra pour retrouver la nationale 7. D’une montagne à l’autre, nous arrivons dans les paysages du sud, aux grandes plaines occupées par les éleveurs de zébus. Le massif de l’Isalo fait bientôt face, les derniers rayons du soleil nous offriront un magnifique spectacle. Arrivée à l’hôtel juste avant la nuit.


    Distance : 270 km - Dénivelée positive : 500 m. Dénivelée négative : 500 m. 4 h de marche. Hébergement : hôtel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 5 h.

  • Jour 9 Randonnée dans le parc de l’Isalo : canyons et lémuriens

    Ce matin, un très court transfert nous amène à l’entrée du parc où un ranger nous attend. Composé principalement de grès, le massif de l’Isalo offre un paysage très particulier de falaises et de dédale de pitons, éperons nés de l’érosion de la roche. La matinée se déroule dans le canyon des singes, petite vallée étroite où il n’est pas rare de croiser le maki et le sifaka, deux espèces de lémuriens typiques de la région. Après la pause déjeuner, nous montons sur l’escarpement pour un atteindre un grand plateau, l’ambiance est incroyable, on se croirait au milieu d’un western. Dans la journée, nous atteignons une petite oasis où il est possible de se baigner dans l’eau claire des piscines naturelles. Retour à l’hôtel en fin de journée.


    Distance : 35 km - Dénivelée positive : 150 m. Dénivelée négative : 150 m. 5 h de marche. Hébergement : hôtel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 2 h.

  • Jour 10 Randonnée dans le parc de l’Isalo : cascades et piscines naturelles

    Etendu sur plus de 80 hectares, le massif de l’Isalo mérite une seconde journée d’exploration. Nous partons en direction de Namaza pour atteindre le lieu dit de la piscine naturelle. Nous passons par la cascade des Nymphes avec la piscine noire et la piscine bleue. Nous marchons tranquillement à travers des paysages étonnants. La végétation, composée de nombreuses espèces endémiques, aloès, euphorbes et pachypodiums (mini-baobabs), agrémente notre journée. Nous prenons notre pique-nique en cours de chemin. Arrivée à la piscine naturelle en début d’après-midi pour une baignade bien méritée ! Retour à l’hôtel en fin de journée.


    Dénivelée positive : 150 m. Dénivelée négative : 150 m. 5 h de marche. Hébergement : hôtel. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 11 Du parc de l’Isalo au parc de Ranomafana

    Notre périple dans le Sud malgache s’arrête ici, il nous faut dès lors remonter la nationale 7 jusqu’à la capitale, mais ceci en plusieurs jours avec de nouvelles étapes ! Après avoir laissé la bourgade d’Ihosy, nous traversons l’immense plateau aride de l’Horombe. Nous longeons le massif de l’Andringitra dont nous voyons les crêtes vers le sud. A Ambalavao, nous effectuons une halte pour visiter une fabrique artisanale de papier antemoro. Ce papier végétal à base d’écorce de mûrier avoha a été introduit à Madagascar au XVe siècle par les Arabes et est encore aujourd’hui fabriqué selon le même procédé par ce petit atelier d’Ambalavao. Déjeuner au village. Continuation jusqu’au parc de Ranomafana. Installation, dîner et nuit à l’hôtel.


    Distance : 360 km. 1 h de visite. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 7 h .

  • Jour 12 La forêt primaire de Ranomafana et le village d’Ambositra

    Matinée dédiée à la visite du parc national de Ranomafana. Ce site abrite l’une des plus belles forêts primaires de Madagascar. Accompagnés d’un ranger du parc, nous partons pour une visite pédestre. De nombreuses espèces de lémuriens sont présentes comme l’hapalémur doré, le lémur à front roux ou le lémur à ventre rouge, encore faut-il arriver à les débusquer ! Sur le plan botanique, le parc est le réservoir génétique de certaines espèces végétales rares et endémiques, mais aussi de nombreuses plantes médicinales. Il est recommandé de prévoir une cape de pluie pour la visite. Déjeuner dans un petit restaurant local. Dans l’après-midi, nous reprenons la nationale 7 pour rejoindre la ville d’Ambositra.


    Distance : 180 km - Dénivelée positive : 200 m. Dénivelée négative : 200 m. 4 h de visite. Hébergement : hôtel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 4 h.

  • Jour 13 D’Ambositra à Antananarivo : les Hautes Terres

    Ce matin, nous reprenons la route en direction Tana, et retrouvons les paysages familiers des Hautes Terres, cultures en terrasses, villages aux maisons en pisé et au toit végétal. Nous faisons un arrêt à Antsirabe pour rendre visite aux artisans locaux qui travaillent la corne pour la transformer en bijoux et autres objets de décoration intérieure. Nous découvrons aussi les ateliers de confection de miniatures (vélo, voiture...) issues du recyclage de boîtes de conserve, une grande spécialité du pays. Déjeuner en ville avant de reprendre la route vers la capitale. Arrivée à Antananarivo en fin de journée.


    Distance : 260 km. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 6 h.

  • Jour 14 ... Antananarivo

    Selon les horaires des vols internationaux, visite possible du marché artisanal : de la vannerie, de la marqueterie, des sculptures sur bois, des petits jouets en fer, des voitures miniatures, des pierres semi-précieuses. Le tout dans une ambiance détendue et bon enfant. Transfert à l’aéroport et vol retour sur Paris.


    Repas inclus : matin, midi. Repas libre : soir.

  • Jour 15 ... France

    Arrivée en France.


    Repas libre.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit Ă  Madagascar

Ce séjour à Madagascar est proposé par Allibert Trekking.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)