Voyage Islande
CĂ´te sud et laugavegur

Un circuit combinant une découverte active de la côte sud, entre geysers, volcans, langues glaciaires et icebergs et le célèbre trek de Landmannalaugar à Skógar, le tout en hébergement sous toit.

L'aventure

Venir en Islande, c'est tutoyer la marge du monde. Une île bordée par le cercle arctique où l'homme a pris possession des terres côtières. A quelques kilomètres seulement vers l'intérieur du pays commencent les étendues sauvages, vides d'hommes. Marcher dans cet “échantillon du début” est une évidence. La première découverte se fera à l'aide d'un véhicule, de site en site, pour profiter des plus belles randonnées : vallée du Parlement de Þingvellir, monolithe de Hjörleifshöfði pour dominer les étendues de sable noir, parc national du Vatnajökull avec ses nombreuses langues et lagons glaciaires. Mais déjà les terres de l'intérieur fonctionnent comme un aimant : cratères du Laki ou l'écrin tenu secret de Núpsstaðaskógur, et la faille d'Eldgjá. Il est temps de poursuivre vers la seconde partie de l'itinéraire, et de ne plus compter que sur la force motrices de ses jambes : un trek de six jours, le long du fameux Laugavegur et ses paysages de genèse qui font sa réputation. Un voyage en deux temps qui associe une découverte active de la côte sud et l'un des plus beaux treks au monde.

3 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Deux voyage en un : une découverte itinérante de la côte sud et le célèbre trek du Laugavegur.
  2. La souplesse du véhicule privé réservé au groupe durant la première moitié, et le confort du transport de la logistique sur le trek.
  3. A l’abri des intempéries avec un hébergement sous toit tout au long du séjour.

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vol pour l’Islande - Keflavík - Reykjavík

    Repas libre. Transfert : 45 min.

  • Jour 2 Reykjavik - Cercle d’or

    Départ dans la matinée à bord d’un minibus privatif. Le voyage débute par la découverte du Cercle d’or : la vallée du Parlement de Þingvellir, le geyser Strokkur, à Geysir, et les chutes de Gullfoss. A Þingvellir, première randonnée originale, comme 98 % des visiteurs ne le font pas ! L’itinéraire sinue au centre même du vaste bassin d’effondrement situé sur la ride médio-atlantique. Ce sera l’occasion de découvrir une végétation luxuriante eu égard à ce que l’Islande peut proposer et vos premières failles. Il s’agit d'un site géologique de première importance doublé d’un site historique essentiel au peuple islandais puisque c’est ici que le Parlement en plein air fut fondé en 930. Après un transfert rapide, ce sera l’occasion de laisser respirer la terre et d’observer le spectacle hypnotique du geyser Strokkur, avant de visiter le site de Gulfoss, cette immense chute d’eau se déployant dans une faille. Cap vers la campagne de la côte sud. Nuit dans les environs de Hella.


    3 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 4 h 30.

  • Jour 3 Côte sud : cascades, plages de sable noir, Vík, monolithe de Hjörleifshöfði

    Dénivelée positive : 200 m. Dénivelée négative : 200 m. 3 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 3 h 30.

  • Jour 4 Cratères du Laki ou vallée perdue de Núpsstaðaskógur

    Aujourd’hui, première incursion dans les hautes terres d’Islande. Selon les conditions météorologiques et l’état des pistes, votre guide vous emmène, soit jusqu’aux cratères du Laki, soit dans la vallée de Núpsstaðaskógur. Les cratères du Laki sont un alignement d’environ 120 cratères sur une fissure de 25 kilomètres de long. Cette fracture géologique s’est ouverte brusquement en 1783 pour créer une éruption qui fut la plus importante des temps historiques, et qui vint clore un siècle de malheurs pour les Islandais, entre catastrophes naturelles incessantes et épidémies, famines... Les traces de cette éruption se voient dès la route qui fait le tour de l’île, puisque cette dernière traverse la coulée de lave d’Eldhraun, l’un des paysages les plus étonnants du pays : mousses épaisses vertes et grises, cratères au relief préhistorique, magnifique montagne Uxatindar, juste au-dessus de l’imprévisible rivière glaciaire de la Skaftá ! Par temps clair, le glacier Vatnajökull apparaît au loin. Aller à Núpsstaðaskógur vous donnera plus un sentiment de l’exploration, avec sa vallée en forme de cul-de-sac, creusée par la rivière Núpsá. La probabilité d’y rencontrer d’autres randonneurs est quasiment nulle. L’érosion a formé quelques belles petites gorges, laissé des cascades aux eaux pures, dévoilé des orgues basaltiques et autres curiosités qui résultent des éruptions sous-glaciaires. En résumé, c’est une portion de nature dévoilée par le recul des glaciers et vous aurez ainsi une idée des paysages qui peuvent se cacher sous les actuelles calottes glaciaires. Retour vers la côte en fin de journée.


    Dénivelée positive : 300 m. Dénivelée négative : 300 m. 4 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 5 h.

  • Jour 5 Parc national du Vatnajökull

    Découverte du parc national de Vatnajökull. A Skaftafell, un plateau laissé libre par les glaces, aux versants couverts de bouleaux arctiques, domine une vaste plaine alluviale formée par les éruptions successives des énormes volcans sous-glaciaires situés sous des épaisseurs de glace pouvant atteindre jusqu’à 900 mètres d´épaisseur ! Le point culminant du pays, le Hvannadalshjnúkur (2110 m) n’est pas loin et les langues glaciaires en dévalent littéralement les versants. Journée de randonnée pour aller jusqu’aux pointes de Krístinartindar et se préparer au trekking qui approche. Du sommet, c’est toute la région de Skaftafell qui se dévoile, et si certaines ambiances sont alpines, les vastes sandar (plaines de sable noir) qui composent la plaine littorale sont là pour vous rappeler que vous êtes bien en Islande.


    Dénivelée positive : 1200 m. Dénivelée négative : 1200 m. 7 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 2 h.

  • Jour 6 Lagunes glaciaires de Fjallsárlón et Jökulsárlón

    La route contourne le Hvannadalshjnúkur et le glacier Öræfajökull pour longer les glaciers. Vers les années 1890, ils ont atteint leur avancée maximale. Depuis, ils reculent, laissant ici et là quelques moraines fraîches que la végétation tente de s’approprier et quelques lagunes à la beauté singulière que vous vous empresserez d’aller découvrir. Cela commence par celle de Fjallsárlón, petite, discrète, au pied d’une splendide langue glaciaire qui dévale des sommets, et dont le front glaciaire est très proche du rivage. Cela continue par celle de Jökulsárlón, imposante, grandiose, qui a reculé de plus de sept kilomètres en 100 ans. Ici, phoques, sternes arctiques, bernaches se plaisent à merveille. Randonnée dans ces paysages d’un autre monde.


    4 à 5 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 2 h 30.

  • Jour 7 Intérieur des terres - faille d’Eldgjá

    Cap sur les hautes terres de l’intérieur, inhabitées, inhabitables, terres du rift volcanique actif, aux paysages particulièrement tourmentés par la lutte incessante et complice que se livrent la glace et le feu. La piste de Fjallabaksleið Nyrðri nous servira de fil conducteur. Elle commence de manière anodine lorsque quelques lambeaux de campagne cèdent leur place à de vastes étendues de landes verdoyantes. Peu à peu, ici et là, surgit la lave, et la rivière Skaftá se fait de plus en plus proche et agitée. A l’approche de la faille d’Eldgjá le paysage change du tout au tout pour devenir trop inhabituel. Randonnée dans les environs de la faille d’Eldgjá, jusque vers les étangs de Álftavötn.


    Dénivelée positive : 150 m. Dénivelée négative : 150 m. 4 à 5 h de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 2 h 30.

  • Jour 8 Eldgjá - Landmannalaugar

    Eldgjá, la gorge de feu. Magnifique randonnée dans ce paysage de d’apocalypse ou de genèse. Certains savants avancent que les violentes éruptions survenues au Xe siècle, et qui créèrent cette balafre béante à l'air libre, inspirèrent les anciens Islandais dans la description du Ragnarök, la fin du monde de la mythologie scandinave. Ce qui en reste, c’est cette faille visible sur une trentaine de kilomètres, profonde par endroit de 250 mètres et large de 600. La cascade à étages d’Öfærufoss vient égayer sa noirceur, toute teintée du vert de ses mousses et du rouge de ses fers oxydés. Le sommet Gjátindur domine la faille comme une sentinelle, offrant un panorama imprenable sur les environs, notamment sur les alignements de cratères du Laki et les immenses glaciers de la région. Une fois la randonnée finie, route par une improbable piste qui franchit autant de rivières que de kilomètres pour gagner Landmannalaugar. Possibilité de se relaxer dans la source chaude...


    Dénivelée positive : 500 m. Dénivelée négative : 500 m. 6 h de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 9 Landmannalaugar

    Journée passée dans les massifs multicolores rhyolitiques du Landmannalaugar. Ici, la terre a façonné des paysages qui comptent parmi les plus beaux et les plus surprenants du pays. Les roches volcaniques y sont plus acides, et leur contact avec la glace au moment des éruptions a pour résultat une des plus vastes zones géothermiques du pays. Aujourd’hui, exploration des sommets des cumulo-dômes de Bláhnjúkur et Breinnisteinsalda d’où s’échappe la coulée d’obsidienne du Laugahraun. Derrière se cache une vallée fermée et quelques manifestations géothermiques, sous forme de marmites d’eau bouillante... Ambiance ! Retour au refuge par les crêtes de Suðurnámur. Possibilité de se baigner dans la source chaude, pour se détendre après la bonne journée de marche d’aujourd’hui.


    Dénivelée positive : 500 m. Dénivelée négative : 500 m. 6 h de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 10 Début du trek : Landmannalaugar - Hrafntinnusker

    C’est parti pour cinq jours de randonnée itinérante sur le célèbre trek du Laugavegur ! Cette fois, il ne faut pas se contenter des rebords de la caldeira du Torfajökull, puisque les deux prochains jours seront l’occasion de les franchir. Depuis Landmannalaugar, le mieux est de prendre les chemins buissonniers par Skalli, afin d’aborder ce vaste volcan aux bords incertains et à la partie centrale effondrée, constellée de marmites d’eau et de boue bouillonnante, lui donnant des aspects de grosse chaudière. La glace n'est jamais loin pour former un lieu étrange, comme situé hors du monde. Une belle journée au milieu des hautes terres d’Islande !


    Dénivelée positive : 500 m. 7 à 8 h de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 5 h 30.

  • Jour 11 Hrafntinnusker - Hvanngil

    Traversée d’un plateau ondulé aux nombreux ponts de neige couvrant des ravines aux tons pastel. Et toujours, ces volutes de fumée... Vers Háskerðingur, la partie méridionale de la caldeira plonge brusquement sur des alignements de chaînes volcaniques qui suivent l’axe du rift actif. Le décor change, noir et vert, agrémenté de quelques lacs, notamment celui d’Álftavatn. Une fois les pentes dévalées, poursuite par une vallée cachée vers le refuge de Hvanngil, qui ne se dévoile qu’au dernier moment.


    Dénivelée négative : 350 m. 6 h de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 12 Hvanngil - Emstrur

    Ambiance désert ! Une mer de sable, plate et noire, où sont posées, comme au hasard, des montagnes coniques vertes. Détour le long du glacier Mýrdalsjökull qui vient mourir en pente douce, par des moraines couvertes par endroit de mousses et de ronds de sorcière. Une puissante rivière nous en sépare jusqu’à un endroit où se trouve une chute d’eau encore inconnue il y a quelques années, et apparue avec le retrait de la glace. Le sentier longe la rivière Fremri-Emstrurá par un petit canyon, avant de remonter jusqu’au refuge et aux gorges creusées par la rivière Markarfljót, qui atteignent dans ces parages 130 mètres de haut.


    Dénivelée positive : 500 m. 6 h de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 13 Emstrur - Þórsmörk

    Le trek prend plein le sud. Les glaciers Eyjafjallajökull et Mýrdalsjökull encombrent l’horizon de leur forme massive. Le sentier suit plus ou moins la rivière Markarfljót et ses formations de lave en coussins et autres orgues basaltiques, sous la silhouette intrigante de Einhyrningur, montagne aux allures de rhinocéros. Peu à peu, la verdure gagne sur les paysages volcaniques et l’on se laisse même surprendre par la présence de quelques bouleaux arctiques qui finissent par former de véritables petites forêts ! Arrivée dans la vallée glaciaire de Þórsmörk, non sans avoir eu à franchir quelques rivières. Vos pieds vous confirmeront que l’eau est bien d’origine glaciaire !


    Dénivelée positive : 150 m. 7 h de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 14 Þórsmörk – col de Fimmvörðuháls - Skógar - Reykjavík

    Dernière journée d’apothéose avec l’ascension du col des cinq cairns, Fimmvörðuháls. Le sentier épouse la ligne de crête qui surgit des forêts de bouleaux de Þórsmörk pour déboucher sur un plateau presque parfaitement plat. Un dernier effort dans un décor panoramique sur le glacier Godalandsjökull, et c’est bientôt le col ! Une fois au sommet, ce sont les deux cratères et les deux coulées de lave nées de l’éruption de mars 2010 qui s’offrent au randonneur. Commence alors, après quelques ondulations, une longue descente le long de la rivière Skógá, véritable festival de chutes d’eau et de cascades en tous genres, dont la dernière est Skógafoss. La boucle est bouclée. Transfert à Reykjavík. Dîner libre. Nuit en guesthouse.


    Dénivelée positive : 900 m. Dénivelée négative : 1100 m. 8 h de marche. Repas inclus : matin, midi. Repas libre : soir. Transfert : 3 h.

  • Jour 15 Reykjavík - Keflavík - vol retour

    Transfert en principe dans la matinée vers l’aéroport, et vol retour.


    Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir. Transfert : 45 min.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en Islande

Ce séjour en Islande est proposé par Allibert Trekking.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)