Voyage Inde
De la vallée de Sham à la vallée de la Nubra

Trek Ladakh - Trekking Srinagar - Vallée de l'Indus

L'aventure

Les hauts plateaux du Ladakh offrent aux visiteurs l'austère beauté d'un univers minéral aux étonnantes couleurs ocre, parsemé d'oasis de peupliers et d'abricotiers. Dans les montagnes, les villages blanchis à la chaux comptent parmi les derniers bastions de la culture et du mode de vie du Tibet. Après avoir visité la “capitale”, Leh, et les monastères des environs, nous marchons à la rencontre des grands villages et des monastères parsemant l'ancienne piste caravanière qui reliait le Cachemire au Ladakh. Nous découvrons la vallée de Sham à pied, aux vastes paysages lunaires et superbes panoramas. Les nuits sous tente dans les villages nous permettent de découvrir le quotidien des Ladakhis et favorisent les échanges. Nous rejoindrons enfin la vallée de la Nubra où nous trouvons plusieurs monastères bouddhistes tels Sumur, Tigar et Disket. lire la suite Découvrir le pays

3 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Un beau trek dans la vallée de Sham
  2. Tous les grands sites bouddhiques de la haute vallée de l'Indus
  3. L'authentique vallée de la Nubra

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vol pour Delhi

    Vol pour Delhi. En fonction des horaires de vols, arrivée à Delhi en soirée ou dans la nuit. Accueil par un membre de notre équipe et transfert au terminal pour prendre votre vol pour Leh. Votre billet pour Leh vous sera directement remis à Delhi.Note : en fonction de l’horaire d’arrivée, une chambre sera mise à votre disposition dans un hôtel à proximité de l’aéroport sans frais supplémentaires.

  • Jour 2 Delhi - Leh (3505m)

    Vol matinal pour Leh (3505m) (vol soumis aux aléas climatiques et opérationnels). Journée d’acclimatation et premier contact avec la capitale du Ladakh (bazar, poste, Lakhang Soma…).

  • Jour 3 Leh - vallée de l'Indus - Leh (3505m)

    Découverte de la haute vallée de l’Indus et de quelques uns des grands monastères qui la jalonnent, hauts lieux de l’histoire et du paysage ladakhis : Shey (3400m, 15km de Leh) et son Bouddha Shakyamuni géant ; Thiksé (3400m, 20km de Leh) et son nouveau Bouddha Maitreya, "miniature du Potala" ; Hémis (3570m, 43km de Leh) le monastère le plus vénéré du Ladakh, abrité dans un vallon de belles roches sédimentaires. Possibilité de visiter le musée de la médecine tibétaine, de rencontrer un amchi.Important : cette journée avec 2 nuits à 3500m permet, non seulement, de visiter des grands sites de la haute vallée de l'Indus, mais aussi, et surtout, de s'acclimater à l'altitude avant le trekking. En effet, Il est possible que nous nous sentions très fatigués durant les premiers jours à Leh. Risque de mal de tête léger, ressenti par la majorité des voyageurs. Ce phénomène est normal et s’estompe rapidement. Mais en cas de maux de tête, il est peut-être préférable de rester un jour à l’hôtel afin de nous reposer. Nous mettrons ainsi toutes les chances de notre côté pour être en forme pour la suite du voyage et le trekking.

  • Jour 4 Leh - Spituk - Phyang - Alchi - Rigzong - Yangthang (3650m)

    Départ le long de l’Indus vers Rigzong (77km, 2h30 de route). En chemin, visite des monastères de Spituk, Phyang et Alchi.Spituk (3400m, 6km de Leh) : le monastère gelugpa le plus vénéré du Ladakh, accroché à un piton rocheux surplombant la vallée. Il abrite une très belle collection de masques, de peintures et de statues du 5ème Dalaï Lama, d'Amitabha et du Bakula Rimpoche (l’un des disciples du Bouddha). Phyang (3500m, 17km de Leh) : la légende raconte que Kungha Tagspa (XVe siècle), lama médecin au Tibet, a guéri à distance le roi Jamyang Namgyal atteint de la lèpre alors que tous les autres médecins avaient échoué sur place. En échange, le roi lui offrit la terre de son choix sur laquelle Kungha Tagspa fonda un monastère pour sa sangha (communauté religieuse) consacrée au Drikung-Kargyuk, dont dépendent aujourd’hui Phyang et Lamayuru.En continuant la route, visite d'Alchi (3060m), le plus ancien et sans doute le plus beau monastère du Ladakh. Nous y découvrons des fresques murales de style cachemiri, d’une grande finesse, représentant bouddhas, bodhisattvas et mandalas, réalisés avec des peintures végétales et minérales. La finesse de ses peintures a contribué à la renommée mondiale de ce monument érigé au Xe siècle par Rinchen Zangpo, "le très précieux traducteur", fondateur de 108 monastères au Ladakh, au Spiti et au Tibet central. Montée sinueuse jusqu'au monastère de Rigzong (3300m) dominant toute la vallée et le village construit à ses pieds. Visite du monastère, imposant bâtiment construit sur différents étages. Rapide transfert (15mn) jusqu'au point de départ de notre randonnée. Nous longeons la rivière et traversons ses rives à plusieurs reprises dans cette vallée encaissée. Montée progressive puis arrivée au village de Yangthang (3650m) avec son école, temple et maisons typiques. Traversée des cultures d'orge jusqu'au camp.

  • Jour 5 Yangthang - Hemis-Shukpachan (3650m)

    Après une visite du village, de son école et de sa gompa, nous montons en 1h30 au col Sermanchan La (3880m) dans un univers rocheux. Belle descente vers Hemis-Shukpachan où vivent 250 familles environ. A l'entrée du village, nous croisons une rangée d'anciens chörtens et deux murs de "manis" (murs de pierres gravées). Visite du monastère construit en hauteur du village où vivent quelques moines et nones. Shukpa signifie cèdre : depuis longtemps dans ce village les hommes ont plantés des cèdres/genévriers, dont ils utilisent les branches pour fabriquer et brûler les encens cérémonials. Campement à Hemis-Shukpachan (3650m).

  • Jour 6 Hemis-Shukpachan - Meptek La (3880m) - Tingmosgang (3310m) - Tia (3350m)

    Après avoir traversé le village et ses cultures, nous passons un premier col (3770m) et traversons une gorge. Par une montée raide, nous atteignons le Meptek La (3880m) dans un paysage lunaire et de dégradé de couleurs: roches minérales roses, vertes et jaunes. Une descente tranquille nous conduit au village de Ang puis une demi-heure plus tard à celui de Temisgam (Tingsmogang) (3310m) où nous apercevons les ruines de sa forteresse et de son monastère au sommet. Nous continuons jusqu'au superbe village de Tia (Tea) : ruelles étroites, vieilles maisons etc... Nous installons notre campement (3350m).

  • Jour 7 Tia - Skyndiyang (3600m)

    Notre chemin emprunte une piste par endroit puis nous laissons cette dernière pour suivre un petit sentier traversant des champs verdoyants. Par un petit pont nous traversons un torrent puis nous montons en zigzag par un sentier rocailleux qui nous mène aux cols Temong La (3900m) et Cham La (4030m). Nous poursuivons en descente et pénétrons alors dans une vallée en V, où des restes de chörtens sont visibles au-dessus du village de Skyndiyang (3600m). Nous établissons notre camp après une descente raide mais assez courte pour rejoindre le village.

  • Jour 8 Skyndiyang - Nyarmu (3250m) - Leh

    Deux itinéraires sont possibles en fonction du niveau de l'eau. En règle générale, nous attaquons la montée par un petit sentier qui part à droite au-dessus du village puis surplombe le côté droit de la vallée. Après avoir traversé un torrent puis être passé près de vieilles maisons, nous montons vers le col Sedhchan (4040m). Du col, la vue sur les sommets enneigés est superbe. Le second itinéraire a une première partie de descente raide puis nous marchons en creux de rivière. Du col, descente facile, le sentier continue vers la droite et atteint enfin de verts pâturages situés à 3740m, où paissent généralement des troupeaux de yacks. En suivant toujours le sentier nous atteignons un autre petit col avant de descendre vers les champs de Yarmu Dok que nous apercevons sur la gauche en contrebas à 3600m. Nous pique-niquons au bord d’un petit torrent puis nous continuons avant de rejoindre les crêtes et le magnifique panorama à 360° à 3830m d'altitude. Nous descendons ensuite vers Nyarmu (3250m) puis transfert pour Leh.

  • Jour 9 Leh - vallée de la Nubra - Tigar (3150m)

    Tôt le matin, départ pour la vallée de la Nubra (145km, 6h de route environ). Passage du col Khardong (5600m), sur une des plus hautes routes goudronnées du monde. Depuis le col, par temps clair, la vue est superbe : nous pouvons admirer toute la partie sud, jusqu’à la vallée de l’Indus et les pics des monts du Zanskar au nord du massif du Saser. La vallée de la Nubra se trouve sur l’ancien chemin des caravanes qui ralliaient Leh à Kashgar (maintenant au Xinjiang chinois) via les cols du Saser et du Karakoram. Dans la vallée nous trouvons plusieurs monastères bouddhistes tels Sumur et Tigar (Tegarou Digar), mais également celui de Disket, construit il y a 350 ans, et célèbre pour ses fameuses peintures murales. Depuis le col, descente vers le village de Khardung et route à travers de très beaux paysages. A Khardung, la route laisse à gauche la vallée de la rivière Shayok qui mène à Disket. Les villages de la vallée, dont l'altitude est un peu plus élevée que celle de Leh, sont prospères et étendus sur les rives des rivières Shyok et Siachan qui coulent au milieu de la vallée. Installation au lodge (3050m). S'il reste du temps en fin de journée, balade dans le village de Tigar et dans les environs où se trouve un petit lac.

  • Jour 10 Tigar - vallée de Disket et Hundar - Tigar

    Journée d'excursion vers les vallées de Disket et Hundar. Si possible, lever matinal pour arriver à Disket au moment de la Puja du matin au monastère. La route repasse à la bifurcation afin de traverser la rivière par un pont avant le village de Tirith, dominé par le paysage très spectaculaire des sommets enneigés du massif du Karakorum. En comparaison de la vallée de l’Indus, le climat est ici plus chaud, et, de ce fait, la végétation est plus dense, et l’on trouve plusieurs variétés d’arbres et de fleurs. Route vers le nord-ouest en longeant la rivière Shyok sur 24km, par une route assez difficile et rocailleuse, qui devient rapidement très étroite dans les gorges avant d'arriver à Disket. Montée à pied au monastère que nous atteignons après une marche de 45 minutes environ le long d’un sentier bordé de chörtens. La gompa Tashscholing fut bâtie par Lama Changsem Sherap Zangpo, disciple de Tsonkhapa, fondateur de la secte réformée "bonnets jaunes". Le monastère, qui dépend du monastère de Thiksey, se trouve sur l’un des plus hauts points au-dessus des villages, 70 moines y résident. Le Dukhang, ou "hall des prières", possède de nombreuses statues. L’une d’entre elles exhibe la tête et le bras gauche d’un envahisseur turc qui daterait de 5000 ans. Temps libre pour flâner dans les petits hameaux environnants. Après la visite, continuation vers Hundar (7km), le long de la vallée désertique de Sany. Visite du monastère de "Chamba Lakhang" aux énormes statues de Bouddha Maitreya dont l'une est sculptée dans le rocher. A proximité nous pouvons voir les ruines d'un ancien palais Dechen Tsemo et deux temples très anciens Lakhang Karpo et Lakhang Marpo ainsi que l'ancienne maison royale du Lonpo de Hundar au milieu des dunes de sable. Observation de la faune et la flore. Pour les plus en forme, petite balade sur les crêtes surplombant la vallée (2h de marche environ). Dans l'après-midi, nous pourrons faire une petite promenade à dos de chameau de Bactriane, ou une balade à pied dans le désert pour rejoindre Disket. En fin de journée, retour à Tigar.

  • Jour 11 Tigar - Leh (3505m)

    Dans la matinée, route pour Leh. Fin de journée libre.

  • Jour 12 Leh - Delhi puis vol retour

    Le matin, transfert à l'aéroport puis vol Delhi. Après-midi libre à Delhi. Quelques chambres seront réservées pour prendre une douche et se changer avant le transfert à l'aéroport, en général en soirée. Vol retour dans la nuit du jour 12 au jour 13.

  • Jour 13 Arrivée à destination

    Fin du voyage.

Ce voyage m'intéresse

Nom de famille obligatoire
Prénom obligatoire
Préciser votre email.
Préciser un numéro de téléphone.
OK :)

Combien font 3 + trois ?

L'agence de voyage pour ce circuit en Inde

Ce séjour en Inde est proposé par Terres d'aventure.