Voyage Groenland
Au cƓur du Scoresby

Exploration du Scoresby Sund au Groenland, à pied et en bateau, avec Michaël Charavin, LE guide spéc

"Je n'ai jamais vu plus gros icebergs, au Groenland, que ceux du Scoresby. Connaissant la vitesse du bateau, j'Ă©valuais les dimensions des plus gros de ces icebergs supĂ©rieures au kilomĂštre ! Mais d'oĂč pouvait venir ces monstres, de quels glaciers Ă©missaires de l'inlandsis pouvaient-ils ĂȘtre le fruit ?" notait dans son carnet, il y a une quinzaine d'annĂ©es, notre guide polaire, Michael Charavin. Ce voyage unique a pour va notamment permettre de rĂ©soudre ce mystĂšre...

L'aventure

"Je n'ai jamais vu plus gros icebergs, au Groenland, que ceux du Scoresby. Connaissant la vitesse du bateau, j'Ă©valuais les dimensions des plus gros de ces icebergs supĂ©rieures au kilomĂštre ! Mais d'oĂč pouvait venir ces monstres, de quels glaciers Ă©missaires de l'inlandsis pouvaient-ils ĂȘtre le fruit ?" notait dans son carnet, il y a une quinzaine d'annĂ©es, notre guide polaire, Michael Charavin. Ce voyage unique va notamment permettre de rĂ©soudre ce mystĂšre...D'une superficie totale de 38 000 kmÂČ (comparable Ă  celle de la Suisse), se dĂ©veloppant sur une distance de 350 kilomĂštres, le Scoresby Sund est le plus vaste systĂšme de fjords au monde. Le dessin complexe d'un littoral dĂ©coupĂ© en de profonds et nombreux bras, mais aussi le caractĂšre trĂšs alpin de cette cĂŽte (les hautes parois alternent avec les fronts glaciaires maritimes), justifient pleinement l'usage du bateau sans lequel il ne serait tout simplement pas possible d'explorer les secteurs reculĂ©s de cette rĂ©gion.....Avec Kamak, un magnifique voilier d'exploration polaire de 24 mĂštres, Ă©quipĂ© d'un grĂ©ement de type ketch (deux mats), nous aurons, non seulement, un confortable camp de base itinĂ©rant, mais surtout, l'outil parfait pour nous emmener aux « 4 coins » du Scoresby Sund, autant de secteurs oĂč nous randonnerons.

4 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Accéder à des terres quasi vierges aux panoramas hallucinants.
  2. DĂ©couvrir le Scoresby Sund : en bateau au plus prĂšs des fronts glaciaires, en kayak biplace entre icebergs et observation de la faune, Ă  pied lors de magnifiques randonnĂ©es ou encore lors d'une partie de pĂȘche
  3. Profiter du confort d'un voilier d’expĂ©dition
  4. Etre accompagné par Michaël Charavin, grand spécialiste des régions polaires et boréales

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Image Au cƓur du Scoresby

Le programme de la rando

  • Jour 1 Envol pour Reykjavik

    Hé oui, c'est via le pays des Elfes que se fait le voyage vers la cÎte orientale du Groenland.Atterrissage à l'aéroport international de Keflavík et transfert en bus (environ 50 min) vers Reykjavík, via les champs de lave de la péninsule de Rekjanes... Hébergement dans la capitale islandaise.En fin d'aprÚs-midi, nous faisons un point complet sur le déroulement du séjour et le matériel embarqué. Cette premiÚre journée se clÎture par un repas pris en ville et, pour ceux qui le souhaitent, par la visite d'un des innombrables pubs de la cité.


    HĂ©bergement : Ă  l'auberge

  • Jour 2 Vols vers Nerlerit Inaat (Constable Point) via Akureyri.

    Transfert vers l’aĂ©roport domestique et envol pour Constable Point (Est Groenland) moyennant une Ă©ventuelle escale Ă  Akureyri, la principale ville du nord de l’Islande. L’arrivĂ©e Ă  Constable Point, petit aĂ©rodrome Ă©tablit sur les rives du fjord Hurry et desservant la communautĂ© la plus septentrionale du Groenland de l’est, nous plonge immĂ©diatement dans une ambiance de bout du monde. Transfert vers ce qui fut un temps un embarcadĂšre et embarquement Ă  bord du voilier Kamak. Accueil par l’équipage, installation dans les cabines, informations sur les rĂšgles et usages du bord. Le bateau lĂšve l’ancre pour un transit de quelques heures jusqu’au village d’Ittoqqortoormiit (qui signifie « grande maison » en groenlandais), anciennement Scoresbysund en danois, devant lequel nous mouillerons pour cette premiĂšre nuit groenlandaise.


    HĂ©bergement : Ă  l'auberge

  • Jour 3 DĂ©couverte du village d’Ittoqqortoormiit et de ses environs.

    Ittoqqortoormiit est l'un des lieux habitĂ©s les plus isolĂ©s du Groenland : Deux (!) rotations annuelles de cargo assurent l’essentiel de l’avitaillement de ce bourg de moins de 400 habitants Ă©tablit sur les rives de la pĂ©ninsule du Liverpool Land, Ă  l’embouchure du grand fjord Scoresby Sund. EdifiĂ© de toutes piĂšces en 1922 par les autoritĂ©s danoises afin d’assoir dĂ©finitivement leur souverainetĂ© sur l’est d’un Groenland Ă©galement convoitĂ© par la NorvĂšge, le bourg reste aujourd’hui encore inaccessible par voie maritime prĂšs de 9 mois par an du fait d’une dĂ©rive quasi permanente de dĂ©bris de banquise sur le littoral de la mer du Groenland. La desserte rĂ©guliĂšre du village par avion puis hĂ©licoptĂšre ne date que du dĂ©but des annĂ©es 1990. BĂąties sur les flancs de collines dĂ©pourvues de toute vĂ©gĂ©tation, les petites maisons de bois aux couleurs vives, tĂ©moignent d’une vie singuliĂšre Ă  la lisiĂšre du monde mais Ă  la fois connectĂ©e avec celui-ci.En seconde partie de journĂ©e, courte randonnĂ©e le long du littoral, vers la Baie du Morse ou l’ancien hameau satellite Kap Tobin, avec pour vue principale la passe d’entrĂ©e du Scoresby sund, ses glaces parfois dĂ©rivantes, et l’impressionnante chaĂźne de montagnes basaltiques qui borde la rive sud du grand fjord. En fin de journĂ©e, dĂ©part en direction de Kap Brewster, Ă  l’extrĂ©mitĂ© de la corne que dessine la cĂŽte de Volquart Boon, sur la rive sud du grand Scoresby


    HĂ©bergement : Ă  l'auberge

  • Jour 4 Ă  15 Exploration du Scoresby Sund

    A partir de lĂ , nous entrons Ă  proprement parler dans la phase exploratoire de ce voyage. L’exploration, qui sera fonction des choix effectuĂ©s, pourra se dĂ©couper selon les grandes lignes suivantes :- Navigation le long des rives escarpĂ©es du Volquart Boon Kyst, une pĂ©ninsule en forme de biseau, qui pointe vers la Mer du Groenland et dont le rempart nord domine l’entrĂ©e du Scoresby Sund. OĂč que l'on soit dans cette branche du fjord, cette muraille de basalte dĂ©finie le paysage, attire l’Ɠil, les rĂȘves et convoitises des aventuriers. 1000 Ă  1600 mĂštres de murailles abruptes s'Ă©tirent sur plus de cent trente kilomĂštres d'est en ouest, faisant plus ou moins barrage aux glaces continentales accumulĂ©es sur les hauts plateaux cis entre les cĂŽtes de Blosseville et de Volquart Boon.Cette forteresse est entaillĂ©e par une vingtaine de saillies par lesquelles s'Ă©coulent jusque dans les eaux du fjord des glaciers chaotiques. C'est d'ailleurs peut-ĂȘtre lĂ  que nous aurons le plus de chance de croiser Nanoq, le seigneur sursitaire des lieux, l'ours blanc.- Tentative d’exploration du GĂ„sefjord. Le « fjord de l'Oie » forme le plus mĂ©ridional des bras du Scoresby. Profond d'une centaine de kilomĂštres, il recueille les icebergs de 4 gros glaciers descendus des plateaux situĂ©s aux confins de la calotte et de la pĂ©ninsule prĂ©cĂ©demment dĂ©crite. Les sommets stratiformes et basaltiques qui encadrent le fjord culminent aux alentours des 2000 mĂštres. Il n'est pas du tout certain que l’on puisse atteindre le fond de ce fjord manifestement bien alimentĂ© en glaces continentales : celles-ci se retrouvant Ă  terme dans les eaux du fjord, elles peuvent, selon l'activitĂ© des glaciers, obstruer le passage (comme le laisse par exemple entrevoir l’image satellite visible sur Google Earth).- PossibilitĂ© d’entreprendre le tour du Milne Land : Avec une superficie de presque 4 000 kmÂČ (la taille d'un petit dĂ©partement français) et un peu plus de 110 km de long, la Terre de Milne est la troisiĂšme plus grande Ăźle du Groenland, aprĂšs l'Ăźle principale et celle de Disko sur la cĂŽte ouest. Elle est sĂ©parĂ©e de la pĂ©ninsule GĂ„seland au sud par le FĂžnfjord (un bras trĂšs Ă©troit, de 4 Ă  6 km de large), de la pĂ©ninsule du Renland au nord par l'Øfjord (un fjord Ă  peine plus large que le prĂ©cĂ©dent et qui s'Ă©tire sur une centaine de kilomĂštres), et du reste du Groenland Ă  l'ouest par le RĂždefjord.MĂȘme en milieu d'Ă©tĂ©, ces diffĂ©rents bras ne sont pas toujours navigables, car il arrive que de la glace dĂ©rivante face "bouchon" dans ces Ă©troitures. Le RĂždefjord et les branches occidentales du Øfjord, en particulier, sont alimentĂ©s par plusieurs grands glaciers (dont le Rolige, le Eielson et le Vestfjord) qui descendent tout droit de la calotte toute proche. Si les rives du FĂžnfjord et plus encore celles de l'Øfjord sont particuliĂšrement escarpĂ©es et, de ce fait, davantage propices Ă  la contemplation qu'Ă  la randonnĂ©e, les secteurs du RĂždefjord, du Rypefjord, du Harefjord offrent une multitude de possibilitĂ©s de randonnĂ©es, sur les roches moutonnĂ©es rouges (socle prĂ©cambrien) de RĂžde Øya, dans les canyons qui font face Ă  l'Ăźle de StorĂž, sur les moraines de Rundefjeld qui jouxtent la belle langue glaciaire du Rolige BrĂŠ... Ce sont ici les domaines des bƓufs musquĂ©s, des liĂšvres et des renards arctiques, des oies Ă  bec court et des lagopĂšdes, des phoques annelĂ©s...l'Øfjord est connu des alpinistes pour ses flĂšches de granite et de gneiss qui jaillissent des eaux et s'Ă©lancent vers les cieux en des murailles compactes hautes de 2000 mĂštres - une des plus spectaculaire de ces aiguilles portent le nom de Grundvigskirken (« CathĂ©drale de Grundvig ») et culmine Ă  1882 m d'altitude.- Nous ferons escale sur les « Îles de l’ours » (BjĂžrne Øer), un trĂšs bel archipel d’une dizaine d’ülots, certains trĂšs Ă©troits aux allures de dorsales de gneiss jaillies de l’eau et dont les sommets culminent jusqu’à 600 mĂštres au-dessus de la mer. Des points de vue Ă  nul autre pareil sur les icebergs du Scoresby, les parois de la Terre de Milne et la calotte glaciaire du Renland. Mais aussi un poste d’observatoire privilĂ©giĂ© pour repĂ©rer la prĂ©sence Ă©ventuelle de narvals, d’un petit rorqual ou d’un cachalot
- En fonction de nos envies, de la mĂ©tĂ©o, de l’englacement de la Mer du Groenland, nous pourrions Ă©galement envisager de remonter le long des rives du Liverpool Land, une pĂ©ninsule longue de 120 kilomĂštres situĂ©e en dehors du systĂšme du Scoresby Sund, et dont la cĂŽte orientale est particuliĂšrement dĂ©coupĂ©e. C’est aussi, souvent, le lieu d’amoncĂšlement de floes, ces rĂ©sidus de banquise qui arrivent du pole et dĂ©rivent au grĂ© des courants transpolaire et du Groenland oriental.


    HĂ©bergement : Ă  l'auberge

  • Jour 16 Nerlerit Inaat (Constable Point) - Akureyri - Reykjavik

    Adieux Ă  l’équipage et dĂ©barquement sur la rive du fjord Hurry, Ă  2 km de l’aĂ©rodrome. Une navette 4x4 (ou une derniĂšre demi-heure de marche) nous ramĂšne Ă  celui-ci. Nous dĂ©collons dans l’aprĂšs-midi et arrivons Ă  Reykjavik deux heures plus tard. Une navette nous amĂšne Ă  notre hĂ©bergement en centre-ville oĂč nous cĂ©lĂ©brons la fin de l’expĂ©dition autour d’un bon repas.


    HĂ©bergement : Ă  l'auberge

  • Jour 17 Retour en France

    Reykjavik - ParisVol depuis Reykjavik pour la France.


    HĂ©bergement : Ă  l'auberge

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Nomade Aventure. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Nomade Aventure

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit au Groenland

Ce séjour au Groenland est proposé par Nomade Aventure.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)