Voyage France
Du Valier au Canigou (GTP Ă©tapes 3&4)

Grande Traversée des Pyrénées - Trek France

L'aventure (Pyrénéees)

Ce voyage du val d'Aran pour rejoindre le pic du Canigou est la poursuite de cette traversée inoubliable des Pyrénées. Les plus beaux paysages pyrénéens y sont représentés : le mont Valier, le massif du Certascan, le massif d'Estat avec les 3 derniers 3000m de la chaîne, l'Andorre, la Réserve d'Orlu près d'Ax-les-Thermes, le massif du Carlit avec le lac des Bouillouses, le train jaune de la vallée de la Têt et les gorges de la Carrança, la réserve de Mantet et celle de Py, pour arriver sur le très célèbre pic du Canigou. Une traversée marquée par une grande différenciation des paysages tout au long du circuit. Entre Espagne et France, découverte aussi du plus petit pays pyrénéen, l'Andorre. Ce circuit clôturera en beauté cette traversée spectaculaire des Pyrénées. lire la suite

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

4 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Une véritable traversée franco-espagnole d'ouest en est en passant par l'Andorre et la Cerdagne
  2. Plusieurs ascensions de sommets proches des 3000m
  3. Un itinéraire permettant de "randonner léger" (accès à votre bagage 8 nuits sur 14).
  4. La nature sauvage des Pyrénées ariégeoises

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vallée de Montgarri (1650m)

    Accueil à la gare de St Gaudens. Transfert immédiat en Val d’Aran au départ de la vallée de Montgarri. Petite randonnée de mise en jambes pour découvrir ces estives de transhumance et atteindre le refuge de Montgarri situé dans l’ancien presbytère du village du même nom. Montgarri était jusqu’au milieu du XXe siècle le plus haut village d’Espagne, à 1650 m d’altitude. Après trois décennies d’abandon, il remonte lentement ses ruines et laisse voir au randonneur de passage son histoire et son église où tinte encore la cloche à chaque nouvel an.

  • Jour 2 Barlonguère (2400m) - refuge des Estagnous (2246m)

    Par un beau sentier qui serpente entre les buissons de bruyère, de genêts et de pins, une petite série de lacets permet de rejoindre la crête frontalière. Magnifique panorama sur le massif de Marimanha qui culmine à 2750m, ainsi que sur la vallée de Montgarri. Passage au Port de Barlonguère puis descente sur le versant français en direction des lacs Long et Redon. Arrivée ensuite au refuge des Estagnous, au pied du Mont Valier, dans une ambiance de haute montagne.

  • Jour 3 Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises - Couserans

    Ascension facultative et matinale du sommet du mont Valier. Magnifique panorama depuis le sommet sur toute la région du Courserans, la région la plus reculée de Pyrénées. Il s'agit de la vallée des ours. Puis traversée des estives de la montagne de Haute Serre, au-dessus du village de Bethmale connu pour sa légende maure et son fromage. Joli parcours où lacs, prairies d'altitude et rhododendrons offrent un paysage sans cesse renouvelé. Continuation par le GR10 à travers forêts de jeunes bouleaux, framboisiers et myrtilliers. Arrivée au col de la Core (1395m). Court transfert et installation au gîte.Sommet du mont Valier (2838m), facultatif. Dénivelé +/-600m, 2h30 environ

  • Jour 4 Parc naturel régional des pyrénées ariégeoises – Cirque de Cagateille – refuge de Certascan (2240m)

    Court transfert au pied du cirque de Cagateille au fin fond de la vallée d’Ustou, lieu de prédilection des ours. Le sentier monte tranquillement sous les grandes forêts de hêtres et de sapins jusqu’à arriver au cœur du cirque. Les impressions d’immensité sont fortes. Continuation pour passer le ressaut vertical du cirque et prendre pied aux abords du lac de la Hilette, entre rochers et estives verdoyantes. Par la suite, le sentier se dirige à travers quelques lapiazs jusqu’à la crête frontalière et c’est la descente sur différents petits lacs avant de rejoindre le refuge de Certascan sur les rives du lac du même nom.

  • Jour 5 Massif de Certascan et Couserans – refuge du Pinet (2240m)

    Le sentier s’épanouit rapidement dans une succession de lacs avant de passer le col frontière du Port de l’Artigua (2477m). Côté français, on retrouve les pentes abruptes chères à l’Ariège et qui expliquent si bien l’isolement et l’authenticité de cette région des Pyrénées… Par un cheminement en balcon surplombant la vallée et oscillant entre sentes animales et estives cairnées, descente sur le refuge du Pinet (2240m).

  • Jour 6 Sommet du Montcalm (3077m) - Pique d’Estats (3143m) - refuge Vall Ferrera (2324m)

    Départ du refuge en direction du sommet du Montcalm. Arrivée au lac d’Estats puis continuation le long des pentes maintenant rocailleuses jusqu’au sommet. Le Montcalm fait partie des trois derniers sommets de 3000m lorsqu’on vient de l’ouest ; direction ensuite le sommet de la Pique d’Estats (3143 m) que l’on atteint rapidement. Le panorama depuis la Pique d’Estats est magnifique : une grande partie des Pyrénées centrales s’étendant à l’ouest, tandis qu’à l’est les pentes tendent à devenir plus débonnaires, s’infléchissant vers la Méditerranée. Descente ensuite dans le cirque d’Estats, en versant espagnol, par le Port de Sullo. Après avoir longé les lacs d’Estats et de Sullo dans leur écrin de verdure, continuation de la descente dans la vallée du Vall Ferrera. Arrivée au refuge du même nom au milieu des bois de sapins.

  • Jour 7 Vall Ferrera - Andorre

    Remontée du Vall Ferrera par le GR11 entre rhododendrons et pins éparses ; plus haut, arrivée sur les berges des lacs de Baiau… passage d’un col frontière à 2823m puis descente en territoire andorran. Petite principauté indépendante, l’Andorre est le plus petit Etat du monde reconnu par les Nations Unis. Ascension facultative du pic de Comapedrosa (2939m) pour avoir une vue à 360° sur la chaîne et admirer toute la vallée de Comapedrosa classée parc naturel. Descente par le vallon de Pedrosa le long de ses petits laquets et arrivée au refuge du même nom. Poursuite de la descente sous les sapins jusqu’au bas de la vallée. Court transfert dans un petit village au cœur de l’Andorre. Ascension de la Comapedrosa (2939m), facultatif. Dénivelé +/-115m

  • Jour 8 Andorre - Vall d’Incles - Merens les Vals

    Transfert au Vall d’Incles. Remontée le long du torrent afin de rejoindre les Estanys (lacs) Juclar. Petite pause au refuge avant de poursuivre le long des lacs qui mènent au col d’Alba (2539m) et en territoire français. Ascension facultative du pic de Rulhe (2791m) puis descente le long du torrent qui mène à Merens les Vals. Ascension du Rulhe (2791m), facultatif. Dénivelé +/-300m

  • Jour 9 Réserve nationale de faune d’Orlu - refuge des Bessines (1488m)

    Court transfert en vallée d’Orlu et départ à pied dans la célèbre réserve d’Orlu qui nous permettra de découvrir et probablement d’apercevoir certains animaux typiques des montagnes : isards, mouflons, marmottes et aigles pour les plus facilement observables, ou encore l’ours, le renard, le sanglier et le lynx pour les autres animaux beaucoup plus discrets. Arrivée sur le refuge d’En Beys au bord du lac du même nom. Superbe panorama sur toute la crête qui sépare l’Ariège des Pyrénées orientales : une série de sommets entre 2500 et 2700m. Continuation le long de quelques petits lacs puis, passage à 2475m avec un très beau panorama sur le lac de Lanos dominé par le pic de Carlit (2921m), objectif du lendemain. Courte descente ensuite pour rejoindre le refuge des Bésines au pied du cirque de Pedros.

  • Jour 10 Parc naturel des Pyrénées catalanes - massif du Carlit et des Bouillouses

    Par un sentier qui serpente au pied du pic Pedros (2842m), montée tranquille parmi les fleurs qui parsèment ce cirque d'où s'écoulent de nombreuses sources. Passage de deux petits cols par la HRP (Haute Route Pyrénéenne). A travers de belles estives le joli sentier prend doucement de la hauteur. Les 300 derniers mètres sont les plus raides mais le panorama au sommet est absolument magique. Vue panoramique à 360° sur les sommets ariégeois, les lacs, estives et forêts. Descente par les laquets supérieurs du lac des Bouillouses. Accueil et installation au refuge.

  • Jour 11 Parc naturel des Pyrénées catalanes - réserve naturelle de Nyer - refuge de la Carança (1808m).

    Vous emprunterez le petit train jaune des Pyrénées catalanes pour descendre une partie de la vallée de Têt. Ce train représente un élément phare du patrimoine régional depuis plus de 100 ans, offrant un véritable film panoramique à mi-hauteur des pentes de la vallée. Descente à Thuès-Carança pour entamer un sentier remontant les gorges de la Carança, empruntant des ponts de singes, des passerelles, des vires "vertigineuses", traversant le torrent et surplombant de belles falaises. Arrivée au refuge, un des plus charmants et singuliers des Pyrénées.Transfert en train : 35mn

  • Jour 12 Parc naturel régional des Pyrénées catalanes - réserve naturelle de Mantet et de Py - Village de Mantet (1500m)

    Découverte de la réserve naturelle de Mantet caractérisée par sa forêt de pins à crochets à plus 2200m et la présence de nombreux isards (le chamois pyrénéen). Passage d’un premier col à 2294m en empruntant le GR10 puis continuation par un sentier en balcon qui domine tout le vallon de Mantet, depuis le village jusqu’au col frontière avec l’Espagne. Superbe panorama. Après avoir passé la cabane de l’Alemany, le sentier remonte le vallon en suivant les cascatelles du torrent puis débouche sur la crête en offrant un panorama sur la réserve naturelle de Mantet d’un côté et la réserve naturelle de Py de l’autre. Cette dernière se caractérise par une végétation très différente, un type maquis méditerranéen qui contraste fortement avec la réserve de Mantet. Arrivée au village de Mantet, terminus de la route, et installation au gîte.

  • Jour 13 Parc naturel régional des Pyrénées catalanes - pic du Canigou (2784m) - Refuge des Cortalets (2150m)

    Transfert au-dessus des gorges de Cady et départ pour l’ascension du pic du Canigou (2784m). Passage au refuge de Mariailles qui surplombe les derniers virages des gorges de Cady puis continuation par un sentier qui monte en écharpe sur les premiers flancs du pic du Canigou. Après avoir traversé la rivière de Cady presque à sa source, la montée se fait plus directe et l’on atteint rapidement la dernière pente sommitale. Après un court passage un peu plus raide, c’est l’arrivée au sommet. Un panorama grandiose s’offre à vos yeux émerveillés après l’océan aperçu le premier jour de la traversée, c’est maintenant la Méditerranée que vous verrez à l’horizon. En vous tournant vers l’ouest, c’est toute une série de pics et de sommets qui s’alignent. Tout simplement grandiose. Descente ensuite vers le refuge des Cortalets. Accueil et installation.

  • Jour 14 Descente sur Prades

    Journée de descente. Très joli sentier en crête avec de belles vues sur la vallée du Conflent à l'ouest et sur les montagnes qui se meurent peu à peu jusqu'à la mer, vers l'est. Le sentier serpente dans une végétation typiquement méditerranéenne, en bordant les profondes ravines des flancs du massif du Canigou. Arrivée au petit village de Taurinya puis à l'abbaye Saint-Michel de Cuxa. Visite facultative et continuation jusqu'à Prades. Accueil et installation à l'hôtel.

  • Jour 15 Prades - Perpignan - fin du séjour

    Après le petit déjeuner, transfert en navette publique jusqu'à la gare routière et SNCF de Perpignan. Arrivée dans la matinée.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Terres d'aventure. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Terres d'aventure

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en France

Ce séjour en France est proposé par Terres d'aventure.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)