Voyage France
La Ligurie de Menton Ă  San Remo

En Italie, on l’appelle le “Sentiero Balcone”. A partir de Menton, Il prolonge en effet, en longeant la côte ligure, nos célèbres “Balcons de la Côte d’Azur”.

Au premier regard, peu de différences entre les hauteurs du Comté de Nice et les terres de l’ancienne République de Gênes. Mêmes villages splendides,  perchés ou accrochés dans des pentes impossibles; même patrimoine, où les retables des Primitifs du XVIème siècle se cachent dans les délires dorés du Baroque; même réseau de chemins ancestraux se faufilant astucieusement d’une vallée à l’autre, au milieu du maquis et des pins.

Pourtant, passée la frontière, très vite, l’ambiance se fait différente. Les balises se raréfient en même temps que les randonneurs ; les sentiers se font plus discrets et plus sauvages. A l’inverse, les villages sont plus vivants. Vignes et oliveraies, loin d’être à l’abandon, couvrent partout les pentes. C’est un autre monde, plus secret et mieux préservé.

3 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Les villages perchés de la Riviera dei Fiori, plsu vivant et habités que ceux du Comté de Nice
  2. Deux catégories d’hébergement
  3. Des sentiers absolument magnifiques et sauvages

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 Menton

    Dans l’après-midi installation à l’hôtel. Dîner libre. Nuit à Menton en hôtel 2* ou 3*.


    HĂ©bergement : HĂ´tel 2* ou 3*

  • Jour 2 Menton - Vintimille par les crĂŞtes frontières

    Tôt le matin, transfert en autobus pour le petit village de Castellar, qui domine la baie de Menton (340m d’altitude) et marque le point de départ de la randonnée. A partir de là, vous avez le choix entre deux itinéraires, long ou court : Itinéraire court : L’itinéraire s’élève ensuite à flanc sous le Roc de l’Orméa, atteint le col et la chapelle Saint Bernard (769m) puis se hisse jusqu’à la crête frontière, franchie au Passo della Corna (1045m). La descente sur le versant Italien est facile et magnifique, descendant une crête face à la mer. Elle aboutit par un bon sentier jusqu’au Passo dei Sette Camini (424 m). Une piste aboutit plus bas au hameau de Grimaldi (130m d’altitude). Court transfert en autobus ou en taxi (WE) pour Ventimiglia. Visite de la vieille ville de Ventimiglia (cathédrale et baptistère romans). Itinéraire long : Une rude montée permet de gagner le col du Berceau (1090m) : vue splendide vers le Nord comme vers le Sud. On peut gagner en quelques minutes la cime de Restaud (1190m) (c’est encore plus beau !) Redescente en forêt sur le versant Nord, avant d’entamer la dernière montée jusqu’au Passo de la Corna (1045m). Descente sur le versant Italien par une crête splendide jusqu’au Passo dei Sette Camini, où l’on rejoint l’itinéraire court jusqu’à Grimaldi. Court transfert en autobus pour Ventimiglia. Nuit en hôtel 2* ou 3* à Ventimiglia.


    Hébergement : Hôtel 2* ou 3*. Heures de marche : 5 h. Dénivelé + : 700 m. Dénivelé - : 800 m

  • Jour 3 Torri - Airole - Rochetta Nervina

    Itinéraire long : Transfert le matin en autobus régulier ou taxi de Ventimiglia jusqu’au hameau de Torri, dans la vallée de la Bévéra (altitude : 95m). Un très beau chemin remonte doucement la rive gauche de la Bévéra, pour gagner le hameau de Collabassa (320m), à cheval sur une crête séparant la Roya et la Bévéra. Le chemin redescend pour traverser la Roya au pied du très beau village d’Airole (110m), dont nous parcourons les ruelles étroites. Après une petite pause, il faut attaquer la montée à la Sella dei Due Abelli (750m) : un itinéraire sauvage et magnifique qui se joue des obstacles du terrain. Sur l’autre versant, après quelques mètres sur l’ancienne route stratégique de la ligne Maginot italienne, nous attend une belle descente sur la vallée de Rochetta Nervina. Une dernière oliveraie et le chemin nous conduit directement à notre hôtel (altitude 200m). Version courte : Pour les moins courageux, il est possible de gagner directement le village d’Airole soit en taxi soit en autobus. Nuit en hôtel 3* à Rochetta Nervina.


    Hébergement : Hôtel 3*. Heures de marche : 6 h. Dénivelé + : 890 m. Dénivelé - : 870 m

  • Jour 4 Rochetta Nervina - Isolabona - Apricale

    Nous commençons la journée par la visite du village de Rochetta-Nervina, blotti en fond de vallée dans le confluent étroit de deux torrents. Un petit sentier longe le torrent, puis entreprend une longue et sauvage montée en suivant le fil d’une crête (735m). Sur l’autre versant, c’est la descente sur le village d’Isolabona et la vallée de la Nervia (100m). Après la visite du village, le plus dur reste à faire, puisqu’il nous faut remonter jusqu’au village d’Apricale (250m) accroché dans la pente, et classé parmi les plus beaux villages d’Italie.  Nuit en hôtel 3* à Apricale.


    Hébergement : Hôtel 3*. Heures de marche : 5 h. Dénivelé + : 705 m. Dénivelé - : 635 m

  • Jour 5 Apricale - Dolceacqua - Pigna

    Après la visite d’Apricale, un bon chemin nous fera monter sur la crête où se juche le village de Perinaldo : presque 600m d’altitude et une vue absolument imprenable sur la mer ! Descente ensuite sur Dolceacqua, le long d’un chemin de pèlerinage à la Vierge de Douleurs. On parvient au-dessus du vieux village par son imposant château, mais Dolceacqua est surtout célèbre pour la beauté de son audacieux pont médiéval jeté sur la Nervia (et pour ses vins !). Après la visite du village, transfert en autobus régulier pour le village de Pigna, dans la haute vallée de la Nervia. Ce beau village abrite un splendide retable ainsi qu’une chapelle, peinte par Canavesio, l’un des artistes majeurs de la fin du XVème siècle dans cette aire culturelle de la Savoie et de la Ligurie. Nuit en chambres d’hôtes 3* ou en hôtel 2* à Pigna.


    Hébergement : Chambre d'hôtes ou hôtel 2*. Heures de marche : 4h30. Dénivelé + : 450 m. Dénivelé - : 650 m

  • Jour 6 Pigna - Baiardo

    Le sentier part de notre hôtel et gagne le village perché de Castelvittorio (412m). On traverse ce village en remontant des ruelles en escaliers, et l’on poursuit la montée jusqu’à la chapelle San Sebastiano (700m). Après un petit bout de plat, descente jusqu’au pont de Bonda (500m), avant d’entamer la longue montée en forêt qui conduit au plus haut village perché de notre circuit : Baiardo (900m). Nuit en chambres d’hôtes à Baiardo.


    Hébergement : Chambre d'hôtes. Heures de marche : 5 h. Dénivelé + : 825 m. Dénivelé - : 200 m

  • Jour 7 Baiardo - Monte Bignone - San Remo

    Du village de Baiardo, vous allez remonter une très longue crête boisée qui vous conduira, sans aucune difficulté, jusqu’au sommet du Mont Bignone (1299m), le plus beau belvédère de la côte ligure (A la Belle Epoque, un téléphérique y montait même les touristes de la Riviera). Descente à travers la forêt de la réserve naturelle de San Romolo (760m). Transfert en autobus pour San Remo. Nuit en hôtel 2* ou 3** au centre de San Remo.


    Hébergement : Hôtel 2* ou 3*. Heures de marche : 4h30. Dénivelé + : 450 m. Dénivelé - : 540 m

  • Jour 8 San Remo

    Nous vous recommandons de consacrer au minium une matinée à la découverte de San Remo, et surtout si vous vous y trouvez un samedi, jour où se déroule le marché hebdomadaire au pied de la cathédrale. Retour en trolleybus ou en train sur Ventimiglia (très nombreux départs). Correspondance à Ventimiglia avec les trains TER sur Menton ou Nice.


    Hébergement : Hôtel 2* ou 3*. Heures de marche : 4h30. Dénivelé + : 450 m. Dénivelé - : 540 m

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Grand Angle. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Grand Angle

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en France

Ce séjour en France est proposé par Grand Angle.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)