Voyage France
La grande traversée des pyrénées (8)

De Vernet-les-Bains à Banyuls-sur-Mer, la dernière étape de la grande traversée des Pyrénées est extrêmement variée, des balcons du mythique Canigou jusqu’à la mer.

L'aventure (Pyrénéees)

C'est une terre de contrastes que traverse la dernière partie du mythique itinéraire transpyrénéen, en passant par les plus beaux balcons de ce splendide massif, au cœur de montagnes dont les neiges éternelles contemplent la mer. En perdant de l'altitude, apparaissent les forêts de hêtres et de châtaigniers du Vallespir, région frontalière reculée, riche d'une histoire à la fois tourmentée et passionnante. Les derniers reliefs des Pyrénées se présentent en douces crêtes qui conduisent jusqu'aux bois de chênes-lièges et à la Grande Bleue. Des criques où il fait bon se prélasser en admirant et en repensant à tout le chemin parcouru depuis Vernet… ou Hendaye !

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

3 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Les paysages contrastés des derniers reliefs des Pyrénées jusqu’à la mer.
  2. Les panoramas somptueux depuis les balcons du Canigou.
  3. La douceur du climat méditerranéen.

Le programme de la rando

  • Jour 1 Villefranche-de-Conflent - Mariailles - refuge des Cortalets

    Accueil à 9 heures à la gare de Villefranche-de-Conflent. Transfert au refuge de Mariailles, site splendide qui domine de spectaculaires gorges au cœur des forêts sauvages du bassin de Cadi. L’itinéraire suit alors un joli sentier en balcon sur les flancs du massif du Canigou. Vous arrivez ensuite dans les prairies des Cortalets par l’Estanyol, duquel la légende voit sortir des dragons entre les brumes…


    Dénivelée positive : 910 m. Dénivelée négative : 480 m. 5 h 30 de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : midi, soir. Repas libre : matin. Transfert : 30 min.

  • Jour 2 Refuge des Cortalets - Batère

    Quittant le refuge centenaire des Cortalets, vous suivez le balcon du Canigou une bonne partie de la journée. Pas après pas, vous découvrez un panorama saisissant. La vue s’étend du Roussillon à la Méditerranée jusqu’à la Cerdagne et au Capcir ; et des Corbières à la Montagne Noire jusqu’à Sète et aux Cévennes. En fin de journée, vous parcourez la “route du fer”, les sites miniers du Canigou jadis réputés pour la qualité de leur minerai.


    Dénivelée positive : 270 m. Dénivelée négative : 970 m. 5 h de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 3 Batère - Montalba-d'Amélie

    Journée de descente par la vallée du Riuferrer. Peu à peu, le Canigou s’éloigne derrière vous, mais c’est pour mieux le revoir les jours suivants ! Tout ici évoque l’exploitation de ce massif ferrugineux : mine de Batère, col de la Descarga, La Fargue, Riuferrer… Vous atteignez Arles, logée dans un méandre du Tech, et le Vallespir. Ce petit bourg médiéval abrite l’abbaye bénédictine Sainte-Marie, fondée au VIIIe siècle, et un cloître du XIIIe siècle. D’Arles, le sentier monte vers le col de Paracolls et le hameau de Montalba-d’Amélie à l’isolement et au charme incomparables. Petit transfert et nuit à l’hôtel à Arles-sur-Tech.


    Dénivelée positive : 810 m. Dénivelée négative : 1720 m. 6 h 15 de marche. Hébergement : hôtel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 25 min.

  • Jour 4 Arles-sur-Tech - Las Illas

    Petit transfert à Montalba-d’Amélie. Sortant des bois de hêtres et de châtaigniers, le col de Cerda s’offre à vous pour une pause bienvenue au pied du singulier roc Sant Salvador. Puis c’est au tour de la crête du roc de Frausa de vous émerveiller avec son large panorama sur la plaine catalane de l’Empordà. Après une belle descente dans les bois, arrivée dans le hameau de Las Illas.


    Dénivelée positive : 1100 m. Dénivelée négative : 1070 m. 5 h 45 de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 25 min.

  • Jour 5 Las Illas - col de l'Ouillat

    Un itinéraire de maquis et de forêts entre deux pays. Vous découvrez les ruines romaines de Panissars : trophée de Pompée et via Domitia. Le col du Perthus vite oublié, le chemin grimpe vers le col de l’Ouillat par le hameau de Saint- Martin-de-l’Albère et ses belles bâtisses en pierre. Nuit au chalet de l’Albère.


    Dénivelée positive : 950 m. Dénivelée négative : 560 m. 6 h 30 de marche. Hébergement : gîte. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 6 Col de l'Ouillat - Banyuls-sur-Mer

    Le pic Neulos, point culminant du massif des Albères, dont les flancs abritent un ancestral puits à neige, marque la frontière entre France et Espagne. Les senteurs de thym, de lavande, de sauge vous accompagnent jusqu’au pied de la vigie Madeloc, avant de descendre au milieu des vignes vers Banyuls et la mer.


    Dénivelée positive : 780 m. Dénivelée négative : 1720 m. 6 h 15 de marche. Hébergement : hôtel. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 7 Fin du séjour Banyuls-sur-Mer

    Après le petit déjeuner séparation et fin du séjour à Banyuls.


    Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en France

Ce séjour en France est proposé par Allibert Trekking.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)