Voyage France
Au coeur de la vanoise

Un itinéraire original et sauvage de refuge en refuge pour découvrir les paysages grandioses du parc de la Vanoise.

L'aventure (Alpes du Nord)

Une immersion douce en Vanoise, plus ancien parc national de France rendu célèbre pour l'observation du bouquetin et pour sa flore, l'une des plus diversifiées des Alpes. Des alpages verdoyants aux neiges éternelles, parmi des sommets dépassant les 3 000 mètres, voici un itinéraire original sur lequel les randonnées avec portage sont limitées.

5 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. La richesse de la flore et de la faune du parc national de la Vanoise. 
  2. Un circuit hors sentier, plus sauvage et sans difficulté technique.
  3. Une logistique optimisée pour randonner léger. 
  4. Un groupe limité à 12 participants.
  5. Ce séjour bénéficie de la marque Esprit parc national pour la préservation et la promotion des parcs nationaux de France.

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 Pralognan-la-Vanoise - petit Mont Blanc - refuge de Repoju

    Rendez-vous à 09 h 00 devant l’office de tourisme de Pralognan-la-Vanoise, le “petit Chamonix” de la randonnée. Rapide transfert jusqu'aux Prioux, nous en profitons pour déposer nos affaires au refuge. Journée consacrée à l'ascension du petit Mont Blanc (2 680 m), exceptionnel belvédère sur les dômes glaciaires de la Vanoise et sur la Grande Casse. Il doit son nom au gypse blanc de son sommet arrondi.


    Dénivelée positive : 950 m. Dénivelée négative : 950 m. 5 h 30 de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : midi, soir. Repas libre : matin. Transfert : environ 15 minutes.

  • Jour 2 Refuge de Repoju - les Planettes - refuge de Peclet-Polset

    Nous rejoignons le hameau de Montaimont puis, traversons un vaste plat jusqu’à l’alpage de Ritort réputé pour son fromage. Nous entrons alors le cœur du parc national et poursuivons par un bon sentier en direction du glacier du Rosoire, qui descend de la pointe de Labby et de la plus grande calotte glaciaire de France. De Rosoire, la seconde partie de la journée se déroule sur un itinéraire inédit. Par un petit sentier, nous rejoignons le col des Planettes à 2 430 mètres sous la pointe de Rosoire (2776 m), avant de redescendre dans la vallée. Une dernière courte montée nous amène au refuge de Peclet-Polset.


    Dénivelée positive : 950 m. Dénivelée négative : 200 m. 5 h 30 de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 3 Refuge de Peclet-Polset - col du Souffre - refuge du Saut

    Par des chemins détournés au travers de la pelouse alpine, nous rejoignons le col du Souffre (2819 m), royaume du seigneur emblématique du parc de la Vanoise, le bouquetin. Univers minéral lors de la descente qui suit la vallée creusée par le gigantesque glacier de Gébroulaz. Nous arrivons ensuite un plateau verdoyant, écrin du refuge du Saut (2126 m), notre prochaine étape.


    Dénivelée positive : 500 m. Dénivelée négative : 700 m. 4 h 30 de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 4 Refuge du Saut - pointe des Fonds - refuge du Saut

    Une belle journée de randonnée en boucle au départ du refuge. Nous explorons le petit coin de paradis qu’est le “massif” du mont Coua et sa multitude de petits lacs d’altitude où se reflète du haut de ses 3 024 mètres la pointe des Fonds, point d’orgue de notre journée.


    Dénivelée positive : 900 m. Dénivelée négative : 900 m. 5 h 30 de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 5 Refuge du Saut - col du Râteau - refuge des lacs Merlet

    Sous l’œil espiègle des marmottes et, si l’on est chanceux, de quelques hermines, nous gagnons le col de Chanrouge (2531 m). Nous quittons peu après le sentier pour nous rendre au col du Râteau (2689 m), minéral, où le silence de ces lieux désertiques n’est troublé que par quelques chamois qui détalent à notre approche. Lors de la descente pour le refuge du Grand-Plan, nous pouvons observer quelques pêcheurs venus “taquiner” truites et saumons de fontaine aux lacs du Râteau et des Merlets ! Derniers efforts pour atteindre “l’intimiste” refuge des lacs Merlet (2410 m).


    Dénivelée positive : 850 m. Dénivelée négative : 600 m. 5 h 30 de marche. Hébergement : refuge. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 6 Refuge des lacs Merlet - crêtes du mont Charvet - Pralognan-la-Vanoise

    Cette dernière journée ne manque pas de nous étonner par sa diversité ! Tout d’abord, la profonde vallée des Avals où paissent les tarines, reines de ces prairies fleuries, puis la montée en direction des dents de la Portetta, déchiquetées par l’érosion et les tempêtes hivernales. Au col de la Grande-Pierre (2403 m) s’ouvre un tout autre panorama, celui des crêtes du mont Charvet aux étonnants cônes de dissolution du gypse, propices au développement d’une flore rare ! Nous voilà au col du Golet, nous n’avons plus qu’à descendre à travers pins et épicéas pour rejoindre le paisible hameau de La Croix (1390 m). Séparation prévue à Pralognan-la-Vanoise, vers 17 h.


    Dénivelée positive : 600 m. Dénivelée négative : 1450 m. 5 h de marche. Repas inclus : matin, midi. Repas libre : soir.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en France

Ce séjour en France est proposé par Allibert Trekking.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)