Voyage Ethiopie
Des montagnes du Simien Ă  Lalibela

Circuit Ethiopie - Trek Simien Mountains - Voyage Gondar

L'aventure

L'Ethiopie traditionnelle, peuplée, selon la légende, par les descendants du roi Salomon et de la reine de Saba, donna naissance à une civilisation chrétienne déroutante, dont nous rencontrerons l'expression fascinante à Lalibela. Avant cela, nous aurons effectué 6 jours de randonnée dans les montagnes du Simien, un haut plateau septentrional qui se dresse telle une monumentale forteresse et forme les paysages spectaculaires les plus méconnus d'Afrique. Ce voyage est la combinaison rare d'une célèbre route historique et d'un trek sur une montagne classée patrimoine mondial par l'Unesco. lire la suite

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

4 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. La traversée à pied du parc national du Simien durant 6 jours
  2. Les églises de Lalibela et découverte de ses environs hors des sentiers battus
  3. Les châteaux de Gondar, site inscrit au patrimoine mondial par l'Unesco
  4. Le confort des vols intérieurs entre les étapes.

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vol pour Addis-Abeba

    Vol de nuit pour Addis-Abeba.

  • Jour 2 Addis-Abeba - Lalibela (vol)

    Arrivée à Addis-Abeba ("nouvelle fleur" en amharique), capitale située sur un plateau d'une altitude comprise entre 2300 et 2600 mètres. Cette particularité lui vaut d'être la capitale la plus élevée d'Afrique et la quatrième au niveau mondial. Petit déjeuner et découverte de la ville le matin : visite du musée national dont la pièce maîtresse est bien sûr le squelette (ou du moins sa réplique) de Lucy, dinknesh ou "la merveilleuse" pour les Ethiopiens. Transfert à l’aéroport et vol pour Lalibela (2400m) et visite du premier groupe d'églises monolithes l'après-midi.Au cœur de l’Ethiopie, dans une région montagneuse, onze églises médiévales monolithiques ont été creusées dans la roche. Leur construction est attribuée au roi Lalibela qui, au XIIe siècle, entreprit de bâtir une "Nouvelle Jérusalem" après que les conquêtes musulmanes eurent mis un terme aux pèlerinages chrétiens en Terre Sainte. Les églises n’ont pas été édifiées de manière traditionnelle, mais creusées dans la roche en blocs monolithiques. Dans ces blocs, on a ensuite dégagé des portes, des fenêtres, des colonnes, différents étages, des toits, ... Ce travail de titan a ensuite été complété par un vaste système de fossés de drainage, de tranchées et de passages pour les processions avec, parfois, des ouvertures vers des grottes d’ermites ou des catacombes.

  • Jour 3 Lalibela

    Le matin, rando dans les montagnes environnantes de Lalibela qui sont aussi le lit de nombreuses églises médiévales et nombreux monastères rarement visités à cause de leur emplacement éloigné. Rando jusqu'au monastère Asheton Maryam, situé au-dessus de Lalibela sur le mont Abuna Yosef à près de 4000 mètres. Les églises semi-monolithiques ont été taillées sur la face verticale de la falaise, et la qualité de la surface de la roche est plus rugueuse que la plupart des églises de Lalibela. Le monastère Asheton Maryam détient de nombreux trésors et un époustouflant panorama qui valent la peine d’être vus (visite facultative et en option).L'après-midi, suite de la visite du deuxième groupe d'églises monolithes.

  • Jour 4 Lalibela - Axoum (vol)

    Le matin, transfert à l'aéroport de Lalibela et vol pour Axoum. Découverte des ruines de la ville ancienne, marquant l'emplacement du cœur de l'Éthiopie antique, lorsque le royaume d'Axoum était l'État le plus puissant entre l'Empire romain d'Orient et la Perse. Les ruines massives, qui datent du Ier au XIIIe siècle, comprennent des obélisques monolithiques, des stèles géantes, des tombes royales et les ruines de châteaux anciens. Longtemps après son déclin politique vers le Xe siècle, les empereurs d'Éthiopie vinrent se faire couronner dans cette ville.En fin d'après-midi, depuis la colline des tombeaux de la famille royale, une petite randonnée d’une heure vers le petit monastère de St Pantaléon. Magnifique coucherde soleil sur les hauts plateaux tigréens. Transfert à l'hôtel. Dîner.Entre 1h et 1h30 de marche. Nuit en hôtel.

  • Jour 5 Axoum - parc national du Simien : Debark - camp de Sankaber (3236m)

    Départ très matinal pour Débark. Nous rejoignons le parc national du Simien vers 14h, après les formalités au village de Debark (2800m), route pour le lieu-dit Mitchibin (3200m, 1h15 de transfert) où nous commencerons une randonnée de 2h pour gagner le camp de Sankaber. Rencontre avec les premiers babouins geladas, ces singes possèdent une épaisse fourrure qui ressemble à une crinière et qui leur vaut l’appellation de singe lion. Parc national du Simien :Une érosion massive au cours des ans a formé sur le plateau éthiopien l'un des paysages les plus spectaculaires au monde, avec des pics, des vallées, et des précipices atteignant jusqu'à 1500m de profondeur. Le parc est le refuge d'animaux extrêmement rares, comme le babouin gelada, le renard du Simien ou le walia ibex, sorte de chèvre qu'on ne trouve nulle part ailleurs.

  • Jour 6 Camp de Sankaber - camp de Geech (3617m)

    Petit déjeuner, puis départ pour notre premier jour de trekking. Le chemin est facile. La nécessité de faire des pauses pour s’habituer à l’altitude est un bienfait car nous profitons ainsi pleinement de ce splendide paysage. Jolie journée de rando qui débute par un sentier en ligne de crête permettant d’admirer les paysages étourdissants du Simien : escarpements sur des abysses de près de 1000m, canyons et pitons rocheux qui sculptent la montagne.Nous croisons les troupeaux de brebis avec leurs bergères. Possibilité d’apercevoir le klipspringer (le chamois éthiopien) et le bushbuck (l’antilope de montagne) au départ de Sankaber. Paysages de causse avec passages en forêt d’Erica (bruyère arborescente). Il ne faut pas hésiter à se rendre dans les villages que l’on aperçoit au nord de la rivière qui nous sert de halte. Les femmes vous solliciteront pour l’achat d’œufs (tous bios…) qui rehausseront les futures pauses de midi. Pour les plus courageux, allez jusqu’à Kedadit après avoir posé votre sac et bu un thé au camp de Geech. Possibilité, à partir du bivouac et en aller-retour, d'aller au sommet Kedadit (+170m) voir le coucher de soleil, compter 2h.

  • Jour 7 Camp de Geech - Imet Gogo (3888m) - Inatyé (4052m) - camp de Chenek (3615m)

    Nous quittons Geech de bonne heure pour Imet Gogo et sa vue fantastique : sommets déchiquetés et à-pics vertigineux sur fond de vallées fertiles. Champs de lobélies, prairie et babouins sont au rendez-vous pour cette matinée. Après un pique-nique sur un promontoire, Inatyé, une descente en bordure de l’escarpement nous permettra de surprendre les walia ibex. C’est un lieu privilégié pour les découvrir. Les vues splendides de toute cette falaise seront une récompense de tous les instants avant de rejoindre les bruyères arborescentes et le camp de Chenek.Très beau campement à Chenek avec vue pour un coucher de soleil wagnérien.NB : sentiers faciles avec quelques passages où il faut s’aider des mains.

  • Jour 8 Camp de Chenek - col à 4200m - camp de Sona (3451m)

    Encore des ibex et des hordes de babouins geladas pour accompagner le début de la rando. Nous longeons une immense falaise qui domine les patchworks de champs des villages en contrebas. Passage d'un col à 4200m. Selon la saison, une activité agricole est toujours intense dans ces lieux. Nous atteindrons en fin d’après-midi le village de Sona.

  • Jour 9 Camp de Sona - rivière Ansiya - camp de Mekarebya (1890m)

    Le matin après 1h de marche sur le petit plateau, nous entamerons une descente de 1300m vers la rivière Ansiya que nous atteindrons après 3h30 de marche. La pause de midi en bord de rivière est un vrai bonheur, et il est possible de se baigner. L’après-midi nous passerons sur des hauts plateaux, domaine des bouquetins et des babouins geladas, à une zone rurale avec ses villages et champs de blé et d’orge dans un premier temps, puis de sorgho et de teff un peu plus bas. Les montagnes déchiquetées composent notre proche horizon, soulignant par contraste l’aspect ordonné des champs de céréales. Bivouac au village de Mekarebya.

  • Jour 10 Mekarebya - hameau d'Hawaza (1980m) - Mulit (1974m)

    La marche du jour nous fait changer de vallée, tout en restant au contact du monde rural du Simien. Le paysage évolue subtilement vers d’autres formes de reliefs, moins élevés et plus minéraux que les jours précédents, venant ponctuer la mosaïque des champs cultivés.Nous traversons le lit de la rivière (1551m) avant de d'entamer la remontée vers le hameau d'Hawaza. Il ne faut pas trop traîner au démarrage, la montée est facile mais très vite au soleil. Une fois sous le figuier sycomore du village, c’est une grande joie de passer du temps avec les écoliers et partager à nouveau un café aux arômes incomparables. La vue est splendide sous ces pitons rocheux, dressés comme d’ultimes repères avant les pentes du Simien. Un large sentier plat (il faut tout de même compter sur une courte descente…) nous permet d’atteindre Mulit, un campement situé à 2h de marche du village d'Adi Arkay.

  • Jour 11 Mulit - Adi Arkay (1710m) - Gondar (transfert)

    Randonnée le matin de 2h pour rejoindre le village d'Adi Arkay où nous quittons nos muletiers, puis en bus, descendons des hauts plateaux en direction de Gondar. Tout le long de la route, nous découvrons les contre forts du Simien. Récupération de vos gros sacs de voyage et déjeuner au restaurant à Debark.Dans l'après-midi, transfert pour Gondar et visite de l'église Debré Berhan Sélassié, "mont de la lumière de la Trinité", une ancienne et très célèbre église éthiopienne orthodoxe, puis visite du château de l'empereur éthiopien Fasilidès. La ville fortifiée de Fasil Ghebbi regroupe à l'intérieur d'une enceinte de 900m : palais, églises, monastères, bâtiments publics et privés d'un style très particulier, marqué d'influences indiennes et arabes, et métamorphosé par l'esthétique baroque transmise au Gondar par les missionnaires jésuites.

  • Jour 12 Vol Gondar - Addis-Abeba - vol retour

    Le matin, vol pour Addis-Abeba. Visite du musée ethnologique d’Addis-Abeba. Ce musée se situe dans l’ancien palais de l’empereur, Haïlé Sélassié, le Négus (roi des rois). Vous y découvrirez des salles réservées, d’une part, aux objets des tribus de la vallée de l’Omo et d’autre part, à une collection d’icônes et de croix orthodoxes très anciennes. Découverte d'un atelier coopératif de poterie artisanale tenu par des femmes. Cette coopérative s’adresse à des personnes sans formation et en extrême difficulté. Elles créent de magnifiques poteries, soit traditionnelles (noires), soit plus au goût du jour avec des créations superbes qui ont fait leur renommée dans la capitale. En début de soirée, dernier dîner dans un restaurant traditionnel, soirée authentique ! Transfert à l'aéroport et vol retour de nuit.

  • Jour 13 Arrivée en France

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Terres d'aventure. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Terres d'aventure

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en Ethiopie

Ce séjour en Ethiopie est proposé par Terres d'aventure.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)