Voyage Ethiopie
Trek en territoire surma et chakchako !

Trek et rencontres des peuples isolés « pygmées éthiopiens » et peuple surma, avec Philippe Frey, membre de la SEF

L'aventure

C'est un véritable « rendez-vous en terre inconnue » que Philippe Frey, membre de la société des explorateurs français et ethnologue de renom, vous propose dans cette aventure unique !Vous partez au cœur de la forêt équatoriale où pas moins d'une journée de marche d'accès sera nécessaire pour arriver aux villages du peuple des Chakchako, les "pygmées ethiopiens" nichés au cœur de la forêt. Cette tribu vraiment incroyable est inconnue du monde et n'a jamais été répertorié ! Puis, c'est un trek de 4 jours en plein cœur du pays Surma qui vous attend, accompagné par les meilleurs guides locaux, issus des villages traversés, pour faciliter les échanges et vous mettre à l'aise pour une expérience hors du temps. Ce trek à travers les paysages magnifiques du Sud Ouest éthiopien permet de partager des temps forts avec le peuple Suma, tribu aujourd'hui la plus authentique des tribus de l'Omo. Alors ne rêvez plus et partez à l'aventure !

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

2 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Le trek de 4 jours de vallées en villages isolés du pays surma
  2. La journée de trek pour accéder à un village chakchako isolé de la forêt équatoriale: rencontre avec le peuple "pygmée", totalement inconnu des ethnologues
Image Trek en territoire surma et chakchako !

Le programme de la rando

  • Jour 1 Paris - Addis AbĂ©ba

    Vol de nuit au départ de Paris (départ de province possible et sur demande)


    HĂ©bergement : Ă  bord

  • Jour 2 D'Addis AbĂ©ba jusqu'Ă  Jimma, dans les hauts plateaux

    A notre arrivée à l'aéroport d'Addis-Abéba, nous prenons la route en direction de l'Ouest et des hauts plateaux. Nous traversons le pays et le pays Gouragé parsemé de magnifiques villages typiques et croisons les paysans dans leurs plantations de café. Nous poursuivons jusqu'à la ville de Jimma où nous passons la nuit. Addis-Abéba est la capitale de l'Ethiopie et est la capitale la plus élevée d'Afrique et la 5ème mondiale, en culminant à une altitude comprise entre 2 300 et 2 600 mètres. Les volcans surplombant la ville quant à eux, culmine à plus de 4000 mètres. Transfert: 357 Km, environ 8h de route


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 3 Jimma - Zone du Bench Maji - TĂ©pi

    Après le petit déjeuner, nous prenons la route vers la zone du Bench Maji, faisant partie de la région des nations, nationalités et peuples du Sud. Plus on s'approche de la frontière su Soudan sud, plus la forêt équatoriale gagne du terrain. Beaucoup moins connue que la forêt équatoriale d'Afrique centrale, la forêt équatoriale éthiopienne est coincée entre les zones plus arides du Soudan Sud et du Kenya. Nous profitons de ce paysage inattendu et visitons une chute d'eau somptueuse au coeur de la jungle et rencontrons nos premiers habitants locaux, de la tribu des Chakchako, qui signifie "les habitants de la forêt". Ce sont des « pygmées éthiopiens » jamais approchés et inconnus des ethnologues. Ils sont petits de taille, cultivent un peu de manioc et de tabac sous la grande forêt équatoriale éthiopienne et vont chasser buffles ou antilopes au Soudan.Après la visite, nous reprenons la route jusqu'à la ville de Tépi, où nous passons la nuit. Transfert: 227 Km: environ 8h de route, puis de piste


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 4 TĂ©pi - Lac d'altitude

    Après le petit déjeuner, visite de Tépi où nous faisons quelques achats, puis nous prenons la piste et nous dirigeons vers un lac d'altitude perdu au milieu de la forêt équatoriale. C'est au bord de ce lac qu'à élu domicile, une colonie de babouins. Une église orthodoxe surplombe le lac et ceux qui le désirent peuvent s’y rendre Préparation de la logistique pour le trek.Contrairement à ce que tout le monde pense, ce n'est pas au Yémen, mais bien dans cette zone qu'a été découvert et identifié, la première souche de café sauvage. Nuit en bivouac aux abords du lac. Transfert: 120 Km environ, 4h à 5h de pisteBonne piste au départ pour quitter Tépi vers Gambela. Puis petites pistes de forêt lorsqu’on s’avance vers la frontière du Soudan sud.


    HĂ©bergement : en bivouac

  • Jour 5 Trek Ă  la rencontre des pygmĂ©es Chakchako

    Aujourd'hui, notre journée nous mène à travers la forêt équatoriale éthiopienne, à la rencontre des Chakchako ( qui signifie "les habitants de la forêt"), les pygmées locaux, inconnus des ethnologues. Après environ 8h de marche à travers une forêt dense et parfois humide, nous arrivons dans le village Chakchako où nous passons la nuit. Nous vivons moment de partage exceptionnel avec cette tribu isolée.


    HĂ©bergement : en bivouac

  • Jour 6 Village des Chakchako - Mizan Teferi

    Aujourd'hui, après nos derniers moments de partage avec cette fabuleuse population, nous retrouvons nos véhicules et arpentons les pistes pour nous rendre jusqu'à la ville de Mizan Teferi.Nous en profitons pour récupérer nos autorisations pour la suite du séjour et ravitailler le 4x4. Nous passons la nuit à Mizan Teferi.C’est une petite ville à la population majoritairement des plateaux (d’ethnies Kaffa ou Madji). Nous pouvons bien sûr nous promener en ville ou boire un café éthiopien dans Hotel qui est de bonne catégorie (le seul à des centaines de kilomètres). Transfert : environ 220 km de petite piste... puis de piste nationale. Soit 4-5h de piste


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 7 Mizan Teferi - ForĂŞt de BĂ©bĂ©ka - Kibbish ( Pays Surma)

    Aujourd'hui, nous nous apprêtons à rejoindre le pays Surma. Nous traversons tout d'abord la forêt de Bébéka, nous quittons la forêt équatoriale et arrivons sur l'une des plus belles zones de la région, faite de savane, entrecoupée de maquis et roulons de vallée en vallée. Il nous faut environ 7h sur les pistes pour rejoindre la ville de Kibbish, le chef lieu Surma. En soirée, au moment de rentrer les vaches pour la nuit, on croise parfois les immenses troupeaux de bovins menés par les bergers suri, le plus souvent nus et armés de lances. Nuit à Kibbish. Moment de rencontre avec les Suri (pluriel de Surma). Car c’est une population très attachante et très spectaculaire. Soomsoon, notre guide local est avec nous et fait le lien. Il possède un terrain au bord de la rivière Kibbish – à 2-3 km et les tribus viennent d’elles-mêmes à notre rencontre. Ou simplement pour se laver à la rivière. Nous y dormons... donc beaucoup de contacts le soir et le matin suivantNB: En fonction de la saison ou des éventuelles tensions ethniques, on choisit entre 2 itinéraires: soit par Tum et Maji. Soit par Bébéka. Si tout va bien, on choisit ce 2ème itinéraire (Environ 250 km. environ 7h de piste)


    HĂ©bergement : en bivouac

  • Jour 8 Kibbish et trek dans le pays Surma

    Au matin, pendant que les derniers détails pour notre trek se règlent, nous visitons la ville (chef lieu des Suri) ou prolongeons nos échanges avec les villageois rencontrés la veille. Dès que tout est prêt, nous entamons notre trek de 4 jours à travers le pays Surma. Pour notre première journée, nous gravissons les montagnes qui bordent la vallée de Kibbish. Nous passons la nuit chez les habitants d'un petit village. Pour ce trek, nous marchons entre 7 et 8 heures chaque jour, à notre rythme, de nombreuses haltes à la rencontre des nomades Suri viennent ponctuer notre marche.


    HĂ©bergement : en bivouac

  • Jour 9 Trek dans le pays Surma

    En forme pour notre deuxième jour, aujourd'hui, nous nous rendons jusqu'à la vallée suivant, inaccessible en voiture. Notre journée de randonnée est ponctuée de haltes à la rencontre des suri, avec lesquels nous passons un moment. Nuit dans un village suri.


    HĂ©bergement : en bivouac

  • Jour 10 Trek dans le pays Surma

    Aujourd'hui nous passons notre journée à découvrir tous les petits villages isolés sur ce territoire. Nous passons du temps avec des habitants Suri et nous pourrions rencontrer également leurs voisins, les Mursis et les Bumé. La première ethnie, les mursis, est une ethnie voisine de celle des Suri. A trois avec les Me'en, ils forment les Suri, ils parlent la même langue. La seconde quant à elle, les Bumé de Nyangatom, est l'ennemie traditionnelle et ancestrales des Suri. Chaque territoire est marqué et délimité, on retrouve également quelques nomanslands pour les séparer. Nous passons la nuit dans un village Surma.


    HĂ©bergement : en bivouac

  • Jour 11 Trek dans le Pays Surma

    Aujourd'hui marque le dernier jour de ce magnifique trek rempli de rencontres. Nous profitons des derniers instants et échanges avec les Suri au fil des villages et rejoignons la limite du Parc National de l'Omo. Le P.N de l'Omo est l'un des 9 parcs nationaux d'Ethiopie, il est situé dans l'un des lieux les plus reculés et pittoresques du pays. Il contient la basse vallée de l'Omo qui fait partie des sites du Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1980, après la découverte des fragments fossiles d'Homo Sapiens vieux de 195 000 années.C'est ici que nous retrouvons nos véhicules 4X4.


    HĂ©bergement : en bivouac

  • Jour 12 Parc national de l'Omo - Jinka

    Aujourd'hui, nous quittons le territoire des Suri et rejoignons Nyangatom par la piste, situé au bord de la rivière Omo. Il y a là l'un des rares ponts qui enjambent le fleuve.La piste vient d'être refaite et en principe, elle est empruntable plus facilement qu'avant. Si tout va bien, nous pouvons atteindre Jinka et dormir en hotel, sinon, nuit en bivouac.NB: la piste dans le parc de l’Omo est “bonne”: 60 km environ jusqu’au fleuve en 2h. Puis la nouvelle route goudronnée devrait nous permettre de rejoindre Nyangatom rapidement: 120 km en 2h. Un pont existe à la sortie du parc national de l’Omo, mais il est interdit. Par contre, le pont de Nyangatom est en fonction depuis 3 ans environ. De Nyangatom, piste de 90 km environ jusqu’à Turmi (3h). Puis piste nationale de Turmi à Jinka: 90 km de piste puis 50 km de goudron (3h)Soit au total 410 km. En environ 10h. Certes, c’est une longue étape. Mais le nouvel état des pistes et des ponts le permet. C’est surtout qu’il n’existe pas de bonne possibilité de logement à Nyangatom et qu’on ne passe pas à Turmi, sans faire un détour


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 13 Jinka - Arba Minch

    Après le petit déjeuner, nous prenons la route, goudronnée cette fois et nous rendons à Arba Minch, la ville aux "quarante sources". Nuit à Arba Minch.Arba Minch est la plus grande ville de la région du Woreda, au sud de l'Ethiopie et tient son nom des nombreuses sources souterraines qui coule sous la ville, elle offre un point de vu magnifique sur le lac Abaya et le lac Chamo. Le lac Abaya est plutôt jaune et limoneux tandis que le lac Chamo est plutôt bleu et accueille les plus gros crocodiles du monde. Transfert: 366 Km: environ 6 h de route


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 14 et 15 Arba Minch - Addis AbĂ©ba - Paris

    Tôt le matin nous reprenons la route vers Addis Abéba. Transfert à l'aéroport et vol de retour vers Paris. Arrivée le J15. Transfert: 435 KM, environ 7h30 de route


    HĂ©bergement : Ă  bord

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Nomade Aventure. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Nomade Aventure

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en Ethiopie

Ce séjour en Ethiopie est proposé par Nomade Aventure.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)