Voyage Éthiopie
Grand trek du simien et lalibela

Ethiopie, aux origines du monde

Un trek sportif de sept jours, avec en point d'orgue l’ascension du Ras Dashen (4543 m), ainsi que la visite des églises rupestres de Lalibela.

L'aventure

L'Ethiopie exerce depuis l'Antiquité une véritable fascination. Aux amoureux de grande nature, elle offre des paysages de montagne parmi les plus spectaculaires de la planète. Le trek dans le massif du Simien, forteresse volcanique sillonnée de profondes gorges, permet d'aller à la rencontre de cette Afrique sauvage et préservée. Les richesses culturelles de l'ancien royaume d'Abyssinie ne sont pas en reste, avec les trésors d'architecture que sont les cités de Lalibela et Gondar, patrimoine mondial de l'Unesco.

3 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Sept jours de trek dans le Simien, avec l’ascension du Ras Dashen (4543 m).
  2. La visite d'Addis Abeba et des sites classés Unesco à Lalibela et Gondar.
  3. Trois vols intérieurs et des hôtels en ville pour plus de confort.

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 France - Addis-Abeba

    Vol pour Addis-Abeba.


    Repas libre.

  • Jour 2 Addis-Abeba - cité impériale de Gondar

    Arrivée à l’aéroport le matin du J2 ou en fin de journée du J1*, en fonction de la compagnie aérienne. Accueil par votre guide sur le parking de l’aéroport, situé à l’extérieur et légèrement en contrebas du hall des arrivées. En fonction de l’heure d’arrivée, transfert à l’hôtel pour la nuit ou début de la visite de la ville. Vol pour Gondar dans l’après-midi et installation à l’hôtel pour la nuit. *En cas d'arrivée le J1, une nuit supplémentaire vous sera proposée (supplément à partir de 50€/personne).


    1 Ă  2 h de visite. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : midi, soir. Repas libre : matin. Transfert : 1 h 15 de vol.

  • Jour 3 Gondar - Parc national du Simien : Sankaber (3230 m)

    Découverte de Gondar, l’une des plus prestigieuses capitales de l’Éthiopie aux XVIe et XVIIe siècles : visite des châteaux de la cité impériale, témoins d’une époque glorieuse où chaque souverain construisait son palais. Puis découverte des bains de Fasilidas avant le transfert dans le massif du Simien, à Debark, puis Sankaber. Dîner et nuit en campement. Le trekking dans le massif du Simien Sans doute parmi les plus belles montagnes d’Afrique, le massif du Simien est né de l’érosion d’immenses couches de lave basaltique, dont l’épaisseur atteint parfois 3000 mètres. Le parc du Simien est classé au patrimoine mondial par l’Unesco. Au milieu de ces montagnes, l’eau a creusé de profonds canyons tourmentés qui évoquent parfois le Grand Canyon du Colorado. Traversée de sept jours au cœur des paysages très sauvages, entre 3000 et 4500 mètres d’altitude, où, tout au long du trekking, nous croisons des familles de babouins Géladas (espèce endémique).  


    2 Ă  3 h de marche. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 3 h environ.

  • Jour 4 Premiers pas le long des falaises du Simien

    Depuis Sankaber (3230 m), marche le long de l’escarpement, puis descente dans les gorges formées par la rivière Wazla. Les haltes pour s’habituer à l’altitude lors de cette première journée permettent de profiter de vues spectaculaires sur les profonds canyons et les cimes élancées qui nous dominent. Remontée vers le village de Geech, puis jusqu’au campement un peu plus haut (3580 m), magnifique belvédère sur l’ensemble de la vallée.


    Dénivelée positive : 870 m. Dénivelée négative : 510 m. 5 à 7 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 5 Belvedère d'Imet Gogo sur les à-pics vertigineux

    Poursuite vers le nord, en direction du sommet d’Imet Gogo (3926 m), par une magnifique steppe herbeuse plantés de lobelis. Un endroit idéal pour croiser les célèbres babouins Géladas. Ici, le panorama est éblouissant entre l’aridité des pics et les prairies jalonnées de bruyères arborescentes, un tableau aux couleurs magiques. Continuation vers Chenek (3620 m) par le sommet de Inatye (4070 m). La descente le long d’un escarpement entre abysse et pitons rocheux jusqu'au camp de Chenek est de toute beauté. Ne reste plus qu'à profiter d'une boisson réconfortante, tranquillement installé dans son fauteuil, tout en regardant le soleil se coucher à l'horizon.


    Distance : 14 à 15 km - Dénivelée positive : 885 m. Dénivelée négative : 865 m. 7 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 6 Randonnée le long des falaises en surplomb des villages de la vallée

    Dans ce secteur, il est probable que des ibex et des groupes de babouins géladas accompagnent notre montée au col de Bwahit (4200 m). Un nouveau panorama s’offre à nous au sommet. Puis descente vers la rivière Mesheha, traversée, puis remontée jusqu’au camp de Hambikwa (3200 m) situé au pied du sommet du Ras Dashen. Dîner et nuit en campement.  


    Dénivelée positive : 695 m. Dénivelée négative : 1000 m. 8 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 7 Ascension du Ras Dashen (4543 m)

    Journée consacrée à l’ascension du plus haut sommet d’Éthiopie (4543 m) et à la découverte d’un panorama exceptionnel. Descente jusqu’au campement de Menta Ber. Les participants qui ne réalisent pas l’ascension du sommet se déplacent au camp de Menta Ber et font une balade dans les environs. Dîner et nuit en campement.


    Distance : 14 à 15 km - Dénivelée positive : 1650 m. Dénivelée négative : 1650 m. 10 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 8 Traversée de rivières et villages

    Descente vers la rivière Mesheha, puis montée jusqu’au village d’Atgeba. Les villages présents dans ce secteur ont été déplacés lors de la création du parc national. Selon la saison, il est possible d’observer une intense activité agricole. Traversée à flanc de montagne au milieu des champs jusqu’à Arkwaziye (3675 m), avant de descendre jusqu’au campement de Sona (3450 m) posé délicatement sur un plateau a bord des abysses. Dîner et nuit en campement.


    Dénivelée positive : 1165 m. Dénivelée négative : 1280 m. 8 à 9 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 9 Des hauts plateaux vers les vallées verdoyantes

    Longue descente (de 3450 m à 2050 m) qui nous permet de rejoindre le lit de la rivière Ansiya. La pause fraicheur de midi au bord de la rivière est une vraie bénédiction (possibilité de baignade non surveillée). Puis le décor change littéralement, on marche au milieu des champs cultivés du lowland, passant de villages en villages jusqu’au campement de Mekarebya. Dîner et nuit en campement.


    Dénivelée positive : 340 m. Dénivelée négative : 1480 m. 6h à 6h30 de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 10 Derniers pas au Simien entre villages, rivières et pitons rocheux

    Dernière journée de marche : descente puis randonnée dans le lit de la rivière Ansiya. Nous poursuivons jusqu’à la rivière de Chilchil (possibilité de baignade), avant d’entamer une remontée au village de Hawza. La montée est un peu raide et au soleil en fin de matinée, si bien que l’ombre du grand sycomore trônant sur la place du village et une petite boisson fraîche seront les bienvenues à la pause déjeuner. Puis direction le camp de Mulit (2050 m) au pied de superbes monolithes rocheux qui se dressent telles des sentinelles au pied du massif du Simien. Dîner et nuit en campement.


    Dénivelée positive : 550 m. Dénivelée négative : 450 m. 5 h de marche. Hébergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

  • Jour 11 Route panoramique jusqu'à Gondar

    Petite marche matinale pour rejoindre le bourg d’Adi Arkay. Après les adieux à l’équipe, transfert à Gondar par une route panoramique traversant les contreforts du Simien. Installation à l’hôtel et fin de journée libre. Possibilité d'aller découvrir la piazza construite par les italiens et qui regroupent tout un tas de petits commerces. Dîner et nuit à l’hôtel ou dans un restaurant traditionnel.


    Dénivelée négative : 500 m. 2 h à 2 h 30 de marche. Hébergement : hôtel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 3 h 30 .

  • Jour 12 Lalibela, la “Jérusalem noire”

    Vol dans la matinée pour Lalibela, site classé au patrimoine mondial de l’Unesco pour ses églises chrétiennes des XIIe et XIIIe siècles taillées dans le tuf rouge. Découverte de la ville, un gros bourg traditionnel avec ses cases aux toits de chaume et ses petites boutiques alignées le long d’une longue rue pavée. Visite des églises de Lalibela : un dédale de fossés et de tunnels permet de passer d’une église à l’autre. Au sein de ce magnifique site, impressionnant, on remarque plus encore l’église Saint-Georges, taillée dans un seul bloc ! Dîner et nuit à l’hôtel.


    3 Ă  4 h de visite. HĂ©bergement : hĂ´tel. Repas inclus : matin, midi, soir. Transfert : 45 min de vol et 30 minutes de transfert.

  • Jour 12 Lalibela - Addis-Abeba - France

    En fonction de l’horaire du vol domestique, possibilité de retourner près des églises rupestres et d’aller à la rencontre des fidèles qui viennent prier au sein de ce site millénaire. Transfert à l’aéroport et vol de retour vers Addis-Abeba, avec un dernier temps libre dans la ville pour se rendre au marché artisanal. Quelques chambres restent à disposition pour profiter de la douche ou d’un moment de détente. Dîner au restaurant puis, en début de soirée, transfert à l’aéroport et vol pour la France.  


    Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en Éthiopie

Ce séjour en Éthiopie est proposé par Allibert Trekking.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)