Voyage Equateur
Cotopaxi (5897m) et Chimborazo (6268m)

Trek Equateur - Ascension Cotopaxi - Ascension Chimborazo

L'aventure

Les volcans équatoriens imposent au regard leurs énormes cônes sombres de lave et de cendres, coiffés comme par magie de neige et de glace. Ils se déploient en deux cordillères parallèles, de part et d'autre d'une vallée centrale fertile où se regroupe la population indienne, dans des petits villages andins accrochés aux flancs de la montagne. Ce sillon verdoyant, cœur de l'Equateur, est à ce point dominé de toutes parts de pics et de sommets qu'Alexander Von Humboldt, célèbre explorateur scientifique allemand, l'a surnommé "l'Avenue des Volcans" en 1802. Une randonnée d'acclimatation dans la région indienne d'Otavalo, conclue par l'ascension du Fuya Fuya (4279m), de l'Imbabura (4621m) et de l'Illiniza Norte (5105m), sera une bonne préparation avant d'entamer l'assaut du Cotopaxi (5897m) et du Chimborazo (6268m), le sommet le plus distant du centre de la terre, gravi pour la première fois par Whymper en 1880! Ce voyage, axé sur la conquête des sommets Équatorien, permet aussi une bonne découverte du pays, sa campagne et ses villages indiens. lire la suite

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

4 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Une acclimatation optimisée avec 4 sommets entre 4200 et 5100m
  2. L'ascension du Cotopaxi (5897m), plus haut volcan actif au monde
  3. L'ascension du Chimborazo (6268m), point culminant du pays
  4. Toutes les nuits en "dur", gage de confort

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vol vers Quito (2850m)

    Vol vers Quito, en général le matin avec arrivée à Quito (2850m) en fin de journée. Transfert à l'hôtel.Dîner libre.

  • Jour 2 Quito - Cuicocha (3400m) - Otavalo (2530m)

    Nous prenons la route pour le nord du pays et la région d'Otavalo. Après une première découverte du village d'Otavalo et un déjeuner en ville, nous poursuivons en direction de la lagune Cuicocha (3400m), énorme lac de cratère du volcan Cotocachi (4944m). Randonnée sur un petit sentier qui permet d’apprécier le paysage et la végétation variée autour de la lagune. Retour à Otavalo en fin d'après-midi.

  • Jour 3 Ascension du Fuya Fuya (4279m) - La Esperanza (2985m)

    Transfert jusqu'à la lagune de Mojanda (3750m) : ascension lente du Fuya Fuya (4260m). Découverte des trois lagunes depuis le sommet. Cette ascension constitue une première acclimatation nécessaire pour la suite du séjour. Nous partons pour une courte marche d’environ 1h30 de montée, à travers la puña, steppe d’altitude aux touffes d’herbes jaunies. Après l'ascension, retour à Otavalo et visite des villages d'artisans avant de se rendre à la cascade de Peguche. En fin d’après-midi, nous rejoignons l'une des communautés indiennes de la région où nous passons la nuit.

  • Jour 4 Ascension de l'Imbabura (4621m) - La Esperanza (2985m)

    Transfert de 40 minutes pour se rendre au début de la randonnée. Ascension de l'Imbabura (4621m) par la voie est. Montée dans une ambiance de végétation type paille appelée "pajonal" avant de rejoindre des passages minéraux où il faudra utiliser les mains pour de la varappe très facile, sans difficulté majeure. Du sommet, vue splendide sur toute la région. Retour à La Esperanza.

  • Jour 5 La Esperanza - Otavalo - Mitad del Mundo - El Chaupi

    Court transfert à Otavalo. Matinée consacrée à la découverte du marché d'Otavalo, le marché "indien", le plus fameux du pays. Otavalo est la capitale des Otavaleños, le groupe indien le plus prospère, mais aussi l'un des plus traditionnels d'Equateur. Nous assistons au marché de cette communauté, le plus important des Andes équatoriennes : tissus, fruits et légumes, artisanat. Dès l'aube, les paysans apportent des différents villages légumes, fruits, volailles, tissus, poteries... extraordinaire déballage composant une véritable symphonie de couleurs. Déjeuner en centre ville.Dans l'après-midi, nous prenons la route en direction de El Chaupi en empruntant la panaméricaine et en traversant l’avenue des volcans qui parcourt la Cordillère des Andes. Cette immense allée déroule des sommets brumeux aux neiges éternelles, des vallées luxuriantes peuplées de villages colorés et des panoramas à couper le souffle.Sur la route, arrêt au petit monument de "la Mitad del mundo" (la moitié du monde) dont la latitude est de : 0° 0' 0'. En effet, à cet endroit précis, vous êtes sur la ligne exacte de l'équateur, qui coupe le monde en deux hémisphères. Continuation pour le village de El Chaupi.

  • Jour 6 Ascension de l'Illiniza Norte (5105m) - El Chaupi

    Départ à l'aube pour un transfert jusqu'à un parking à 3980m. De là, nous montons le long d’une superbe forêt de polylepis ("l’arbre de papier"), puis nous attaquons la moraine avec une très belle vue sur le Cotopaxi et sur l'Illiniza Sur (5245m). Puis nous montons sur la partie rocheuse, sans grande difficulté technique, même s'il faut utiliser les mains de temps en temps. Retour par le même chemin pour rentrer à notre auberge pour un repos bien mérité.Note : en cas de grosses chutes de neige, la partie finale de l'ascension peut être délicate. En fonction des conditions du jour, le guide prendra les décisions qui s'imposent afin d'assurer la sécurité du groupe en stoppant l'ascension pour tout ou partie du groupe.

  • Jour 7 Ascension de Rumiñahui (4630 m) – Parc National Cotopaxi

    Nous entrons dans le parc national du Cotopaxi pour découvrir le grand plateau volcanique de Limpiopungo au pied du plus haut volcan actif du monde, dont le cône couvert de neiges éternelles culmine à 5897m. Ascension du volcan le Rumiñahui (4630m - sommet central). La randonnée se déroule dans le páramo avant d’attaquer des pentes d’éboulis jusqu’aux crêtes du Rumiñahui, d’où nous pouvons avoir une très belle vue sur l’Allée des Volcans (si le ciel est dégagé) et surtout sur le Cotopaxi. Descente, puis transport à notre auberge Tambopaxi située dans le Parc National Cotopaxi.

  • Jour 8 Refuge José Ribas (4860m)

    Départ en fin de matinée et traversée du parc du Cotopaxi et de ses étendues d'herbe rase et ses chevaux sauvages. Montée en véhicule jusqu'au parking (4600m) avant de partir pour 1h de marche jusqu'au refuge José Ribas qui domine le parc du Cotopaxi, situé à flanc de montagne.Ensuite, marche d'une heure environ depuis le refuge à travers des éboulis pour atteindre le glacier afin d’effectuer des exercices de cramponnage pour s’économiser au mieux lors de l’ascension du lendemain et réagir correctement en cas de chute. Les exercices dépendent bien sûr des conditions de neige et de glace et peuvent donc être annulés.

  • Jour 9 Ascension du Cotopaxi (5897m) - Lasso (3030m)

    De tous les volcans d'Equateur, le Cotopaxi fut le plus dangereux et ses éruptions terrifiantes ont marqué la mémoire de la population indienne. Avec ses 5897m, il est le volcan actif le plus haut du monde. Un énorme cratère couvert de neige, de 700m de large, en occupe le sommet.Il fut gravi pour la première fois en 1872 par le géologue Wilhem Reiss, puis Edward Whymper défraya la chronique en passant une nuit au sommet en 1880 ! Nous nous contenterons d'en tenter l'ascension par la voie normale (face nord) : une longue course glaciaire sans difficulté importante, mais que les conditions du glacier et des crevasses peuvent rendre très longue. Le départ s'effectue de nuit (lever vers minuit, départ vers 1h du matin). Par une montée assez pénible dans une pente d'éboulis pendant une heure environ, nous atteignons le glacier. Nous nous encordons (2 par guide - obligatoire) et après avoir contourné d'importantes crevasses et contourné par la droite une énorme barre rocheuse (appelée "Yanasacha") nous rejoignons des pentes plus raides qui conduisent au cratère (6h depuis le refuge). Depuis la fermeture en 2015 et sa réouverture en Octobre 2017, les conditions du glacier ont évolué et l'ascension est devenue plus technique que les années précédentes.Retour au refuge puis au parking et retour à notre auberge de Lasso.Note : le nombre de participants par cordée est primordial à nos yeux. En termes de sécurité avant tout, mais aussi pour une meilleure flexibilité dans le niveau et la forme physique de chaque participant. Les cordées pourront se reformer durant l'ascension, en fonction de l'état de forme de chacun et des différentes vitesses de progression. Ceci est un gage de sérieux, de sécurité, mais aussi de confort. Ce nombre d’alpinistes par cordée est donc un atout pour la réussite du sommet.

  • Jour 10 Lasso - Baños

    Nous prenons la route pour Baños, petite ville située à 1800m au pied du volcan Tungurahua (5023m, toujours en activité), est réputée pour la qualité de ses eaux thermales. Cette agréable petite ville offre également de grandes possibilités pour la randonnée. Nous visitons la ville et ses environs (cascades Pailon del diablo et Manto de la Novia) où de magnifiques chemins nous conduisent à des miradors qui nous offrent une vue panoramique inoubliable... Nous pourrons aussi profiter de cette journée pour nous baigner dans des piscines d'eau chaude naturelle qui font la réputation de la ville.

  • Jour 11 Baños - Refuge Carrel (4800m)

    Transfert en véhicule (2h30 de route) jusqu’au pied du Chimborazo à 4800 mètres, altitude à laquelle s’arrête la route, puis nous poursuivons à pied jusqu’au refuge Edward Whymper (5000m), situé sur le versant sud-ouest du Chimborazo. Ce refuge de 40 places est l'un des refuges de montagne les plus hauts du monde. Pour ceux qui ont des fourmis dans les jambes, possibilité de monter vers les aiguilles Whymper (5300m). ). Retour au refuge Carrel, ce refuge de 35 places est l'un des refuges de montagne les plus hauts du monde. Pour les autres, repos au refuge avant l'ascension du lendemain.

  • Jour 12 Ascension du Chimborazo (6268m) - Riobamba

    Départ du refuge vers minuit pour celles et ceux qui se sentent en pleine forme. En effet, l'ascension du Chimborazo est une entreprise sérieuse qu'il ne faut surtout pas sous-estimer : 1470 mètres d'ascension le tout au-dessus de 5000m ! Il faut compter entre 8 et 9h d'ascension entre le refuge et le sommet. Descente par le même itinéraire jusqu'au refuge puis au parking et transfert à Riobamba où nous passons la nuit.Important : depuis quelques années les conditions d'ascension sont de plus en plus difficiles. Présence fréquente de glace dure sur des pentes à plus de 40° qu'il faut monter et descendre. Une bonne expérience du cramponnage est indispensable pour avoir des chances de réussir cette ascension. Nous vous rappelons que le guide reste l'unique décisionnaire pour effectuer ou renoncer à cette ascension en fonction des conditions d'ascension et/ou du niveau des participants qu'il aura pu évaluer lors des ascensions précédentes.

  • Jour 13 Marché de Guamote - Quito

    Court transfert pour la visite du marché indien de Guamote. C’est un des plus importants marchés indiens de légumes, d’animaux et de textiles. Nous continuons ensuite notre route pour retourner à Quito. Dîner libre.

  • Jour 14 Quito - vol retour

    En fonction des horaires de vol, visite de la capitale, historique, authentique et pleine de charme colonial. Quito est une des plus belles capitales d’Amérique du Sud. Visite de la ville et de ses principaux quartiers. Découverte du "El Panecillo" ("petit pain"), colline dominant la ville, et où se trouve à son sommet, la statue de la Vierge de Quito.El Panecillo peut être aperçu à l'extrémité sud de la rue du Venezuela, une des plus longues de la vieille ville. De son sommet, nous pouvons voir le champ de bataille historique où le maréchal Sucre a vaincu les Espagnols dans la bataille décisive pour l'indépendance en 1822. Transfert à l'aéroport puis vol retour.

  • Jour 15 Arrivée à destination

    Arrivée à destination.

Ce voyage m'intéresse

Nom de famille obligatoire
Prénom obligatoire
Préciser votre email.
Préciser un numéro de téléphone.
OK :)

Combien font 3 + trois ?

L'agence de voyage pour ce circuit en Equateur

Ce séjour en Equateur est proposé par Terres d'aventure.