Voyage Chili
Du salar d'Atacama au salar d'Uyuni

Voyage Chili Bolivie - Trek Atacama - Trek Salar d'Uyuni

L'aventure (Atacama)

Parcourir les hauts plateaux boliviens et chiliens, c'est entrer dans un monde oublié de volcans sacrés et de gigantesques salines. En 4x4, nous nous laissons happer au cœur de cet univers minéral, où les villages aymaras et atacameños dressent leurs émouvantes chapelles, et où les plaines et vallées s'étendent à perte de vue. En fidèles compagnons de voyage, flamants et condors veillent sur ces terres volcaniques.A peine arrivés au pied de l'Altiplano, nous découvrons le célèbre site des geysers du Tatio, puis partons marcher dans la vallée de la Lune. A San Pedro de Atacama, où le ciel est d'une pureté sans égale, nous avons la possibilité de participer à une observation astronomique. Les Lagunas Miscanti et Miñiques, perles de l'Altiplano chilien, étalent leurs eaux azur dans un écrin désertique. Arrivés dans le Lipez, en terre bolivienne, le spectacle s'intensifie : lagunes multicolores, volcans, geysers et sources d'eau chaude…Les plateaux désertiques s'étirent à l'infini, parsemés de touffes d'herbe dorée, jusqu'à atteindre le mythique salar d'Uyuni. Repassant au Chili, nous poursuivons en beauté dans le parc de Lauca, dominé par les volcans Parinacota et Pomerape, coiffés de neige.Nous terminons par la visite de la superbe ville coloniale de Valparaiso, en bord de mer. lire la suite

4 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Une acclimatation en douceur
  2. Les 2 plus beaux salars de l'Altiplano
  3. Les balades Ă  pied ponctuant le parcours
  4. La baignade dans les sources chaudes

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vol pour Santiago

    Vol pour Santiago.

  • Jour 2 Santiago (600m)

    Accueil à l’aéroport dans la matinée par notre guide francophone. Court transfert (30mn) à l’hôtel situé au cœur de la capitale, à deux pas de l’avenue O’Higgins qui traverse la ville d’est en ouest. Santiago regroupe plus d’un tiers de la population nationale et confirme son rôle central dans l’activité du pays. Selon l'heure d'arrivée, nous en visitons les principaux lieux d’intérêts comme la plaza de Armas, la cathédrale, le palais de la Moneda et le Cerro San Cristobal. Ce dernier nous offre une vue panoramique privilégiée sur la ville et les Andes lorsque les conditions sont favorables. Le Cerro Plomo (5424m) surplombe la ville qui s’étale dans l’immense vallée.NB : il y a de nombreux bureaux de change dans le centre-ville pour convertir vos devises au meilleur taux du Chili.

  • Jour 3 Santiago - Calama - Chiu-Chiu (2500m)

    Notre vol du matin (durée 2h) nous emmène au nord du Chili dans la ville de Calama, célèbre pour ses activités minières. Le village, maintenant disparu, de Chuquicamata a donné son nom à l'une des plus grandes mines de cuivre à ciel ouvert. Depuis le minibus nous apercevons les terrils alors que nous roulons déjà vers Chiu-Chiu, village important au XIXe, dont nous visitons l’église construite en 1611 et monument national. Nous déjeunons à côté de la forteresse atacameña du Pukara de Lasana, que nous visitons. Nous concluons l'après-midi par la visite avec la découverte des peintures rupestres de Taira, un témoignage émouvant de la préhistoire. Nous rentrons sur Chiu-Chiu pour la soirée. Après le dîner, en fonction des conditions météorologiques, nous visitons l'observatoire astronomique et participons à une soirée sur la cosmovision andine.

  • Jour 4 Geysers du Tatio - vallée de la Lune - San Pedro de Atacama (2438m)

    Lever aux aurores pour arriver sur le site du Tatio un peu avant le lever du soleil. C’est à ce moment que l’activité des geysers est la plus intense. Nous évoluons dans une ambiance de feu et de glace, le sol gronde en bruits sourds, les fumerolles s’élèvent haut dans le ciel et l’eau bouillonne sans cesse. Après notre petit déjeuner, la piscine d’eau chaude attend les plus vaillants pour un bain à 4321m d’altitude. Sur le trajet qui nous mène à San Pedro de Atacama, nous observons nos premiers oiseaux andins (oie andine, canards, tagua cornuda). Une fois installés dans notre auberge de cette oasis de l’Atacama, nous partons marcher dans les canyons de sel cristallisé et le sable noir de la vallée de la Lune.Option : observation des étoiles. Le désert d’Atacama, grâce à son air très pur, est l’un des meilleurs sites au monde pour observer le ciel nocturne et les étoiles. Nous vous proposons une excursion de 2h30 environ pour découvrir, grâce à des télescopes de haute qualité, planètes, étoiles, galaxies et autres corps célestes. En plus de l’observation, nous découvrons comment les astronomes contemporains voient le ciel et l’univers et quelles sont les découvertes récentes.Attention, cette activité ne peut pas être organisée 2 jours avant et après la pleine lune. A réserver et régler sur place (environ 30€ par personne). Excursion en service regroupé sans possibilité de privatisation, en français, espagnol ou anglais selon disponibilité. Il est possible que l'observation ne puisse se faire pour des raisons climatiques.

  • Jour 5 Salar d'Atacama - Lagunas Miñiques et Miscanti

    Notre minibus file le long du salar d’Atacama, sur la route bordée de tamarugos (arbres typiques de cette zone aride). Nous passons cette plantation artificielle de 24000 hectares, avant d’arriver au village de Toconao, réputé pour ses constructions en liparite (lave blanche de faible densité), dont la petite église est pittoresque et charmante. Le volcan Lascar vous indique de ses fumerolles qu’il est l’un des plus actifs du Chili et que c’est là précisément que nous coupons la ligne imaginaire du tropique du Capricorne. Déjà la route grimpe en pente douce vers les 4300m. Là haut, les volcans Chiliques (5778m), Miscanti (5622m) et Miñiques (5910m) abritent dans leur écrin volcanique la beauté céleste des deux lagunes. Cadre idéal pour marcher en toute sérénité. Le voyage retour se fait dans les lumières chaudes de la fin d’après-midi.

  • Jour 6 Bolivie - Laguna Verde - Laguna Colorada (4300m)

    Les démarches d’immigration faites au poste de San Pedro d’Atacama, nous empruntons la route internationale du paso Jama afin de rejoindre le poste frontière bolivien à l’Hito Cajon. L’aventure sur l’Altiplano commence ici avec le changement de véhicule pour nos jeeps. Les 5916m du volcan Licancabur trônent fièrement en toile de fond des Lagunas Blanca et Verde aux contrastes saisissants. Plus loin, nous prenons un bain dans les thermes de Polques à 4200m, avant de marcher au milieu des fumerolles des solfatares de Sol de Mañana à 4850m. La féérie des couleurs et paysages nous accompagne jusqu’à notre refuge pour la nuit, proche de la Laguna Colorada. Les nombreux flamants roses nous offrent un spectacle unique et plein de grâce pour un coucher de soleil inoubliable.NB : nous franchissons un col à 4900/5000m.

  • Jour 7 Désert des Tartares - salar de Chiguana

    Notre piste remonte plein nord en longeant la Laguna Colorada en direction de l’Arbol de Piedra. Nous traversons la Pampa Siloli, où les roches volcaniques brulées composent un véritable tableau. Les troupeaux de vigognes (Vicugna vicugna), dont la laine est l'une des plus fines au monde, et les viscaches (Lagidium viscacia) plus discrètes, sont présents sur notre trajet. Les lagunes peuplées de flamants roses se succèdent entre les volcans aux sommets enneigés. Nous traversons le salar de Chiguana et la ligne de chemin de fer "Calama - Uyuni". Selon les disponibilités nous logeons à San Juan de Rosario ou Atulcha sur les bords du salar d’Uyuni, où nous passons la nuit à 3650m d'altitude.NB : du J7 au J9, l'altitude fluctue entre 3700 et 4000m avec des nuits à 3700m.

  • Jour 8 Salar d'Uyuni (3660m) - île d'Incahuasi - Coquesa (3650m)

    C’est à Puerto Chuvica que nous rentrons sur le salar d’Uyuni. Devant nous, 12000km² de sel s’étendent à perte de vue. Notre chauffeur expérimenté nous emmène droit vers l’île d’Incahuasi invisible à nos yeux. C’est une des quelque 72 îles que compte le salar et assurément la plus connue. Cette réserve abrite une quantité impressionnante de cactus candélabres qui peuvent dépasser les 6m. Nous avons tout le temps pour admirer le panorama incroyable depuis le sommet et marcher sur les polygones de sel. Au pied du volcan Tunupa que nous apercevons au loin, se trouve le village de Coquesa où nous passons la nuit.

  • Jour 9 Volcan Tunupa - salar de Coipasa - Colchane (3695m)

    Ce volcan emblématique nous réserve une sublime randonnée, alors que nous progressons doucement entre les parcelles de quinoa, le panorama s’ouvre subitement au belvédère du Tunupa, vers 4300m d’altitude. En face de nous les roches de couleurs rouge, jaune et ocre annoncent la splendeur du sommet. Derrière nous l’immensité du salar s’étale, immaculée, à perte de vue. En fonction de la condition physique du groupe nous pouvons décider de continuer un peu la montée en direction du sommet. La descente s’effectue sans peine. L’après-midi est consacré à la double traversée du salar d’Uyuni et de son petit frère le salar de Copaisa. Ils furent il y a des dizaines de milliers d’années, un seul et même lac. Nous faisons les démarches d’immigration entre les frontières bolivienne et chilienne pour rallier notre destination du jour, le village de Colchane à 3695m.

  • Jour 10 Colchane - salar de Surire (4245m) - Guallatire (4300m)

    Nous sommes de nouveau sur les pistes carrossables du Chili, notre premier arrêt de la journée se fait à Isluga, qui porte le nom du volcan actif en arrière-plan du village, réputé pour les charmes de son église. Une succession de pampas et de bofedals (prairies humides de l’Altiplano) nous amène jusqu’au salar de Surire, à 4245m, site classé Monument Naturel. Le vent soulève très souvent d’immenses nuages blancs de poussière de borax extrait du salar. A l’autre extrémité, nous nous baignons dans les eaux chaudes des piscines naturelles en observant les paisibles flamants roses. La route de notre après-midi nous dévoile les cônes enneigés des volcans du parc national Lauca au loin. Nous arrivons au pied du volcan actif Guallatire qui culmine à 6065m, dans le petit village éponyme, situé lui à 4300m.NB : la majeure partie de la route est une piste mal entretenue. La journée se déroule au bord du salar, à 4300m environ, en terrain plat donc sans dénivelé.

  • Jour 11 Guallatire – Parinacota – lac Chungara - Putre (3500m)

    L’activité des fumerolles du volcan Guallatire s’intensifie au matin. Nous traversons l’immense plaine de la Pampa Misitune avant de rejoindre la route internationale Arica - La Paz qui traverse le parc national Lauca. Les volcans Parinacota (6342m) et Pomerape (6282m) nous accueillent fièrement. Au village de Parinacota, nous visitons la fameuse église du XVIIe siècle. Si le gardien qui a les clés est présent, nous avons la possibilité de rentrer à l’intérieur pour admirer les fresques peintes sur les murs. Le déjeuner nous attend après une courte marche le long du magnifique lac Chungara. Les contrastes nous surprennent encore une fois. Ce soir à Putre nous sommes à 3500m, en dessous de la limite de l’Altiplano, la descente s’amorce, l’enchantement continue.

  • Jour 12 Putre - vallée d’Azapa - Arica

    La végétation change, ce matin nous entrons en marchant au milieu des cultures en terrasses du village perché de Socoroma. Entre senteurs d’origan et plantations typiques de maïs et pommes de terre découpées en carrés harmonieux, le décor aride qui entoure le prochain village de Poconchile, tranche nettement. La vallée de Lluta fut un lieu de passage très important durant l’époque préhispanique pour le commerce entre les peuples de l’Altiplano et ceux de la côte pacifique. C’est dans la verte et riche plaine de la vallée d’Azapa que nous sommes maintenant. Nous prenons le temps de visiter le musée archéologique, réputé pour ses collections de l’ethnie Chinchorro. Ce peuple semi-nomade occupait toute la frange littorale depuis le sud du Pérou jusqu’à la zone d’Arica. Nous atteignons en fin d'après-midi Arica et nous installons à l'hôtel.NB : en fonction des horaires de vol du lendemain matin, il se peut que nous prenions un vol en fin de journée pour Santiago où nous passerons la nuit.

  • Jour 13 Arica - Santiago - Valparaiso

    Très tôt nous partons pour l'aéroport afin de prendre un vol pour Santiago et continuons en descendant progressivement la route jusqu’au Pacifique, serpentant dans les vallées fertiles et viticoles. Valparaiso nous accueille, soit dans la Baguada, la brume marine si fréquente, soit sous un soleil radieux inondant la baie au bleu profond. Dans tous les cas, c’est avec le cœur que “El Puerto“ vous offre de déambuler dans ses rues pittoresques du Plan (la partie basse de la ville) ou dans ses Cerros (collines qui forment l’amphithéâtre de la ville). Les Cerros Concepcion et Alegre sont classés au patrimoine mondial par l’Unesco depuis 2003. Les poèmes et les romans nous ont raconté la ville, les marins et les artistes nous ont chanté ou peint sa vie, sa grandeur et le mythe de Valparaiso. Même en une journée, Valparaiso fascine. Repas libres

  • Jour 14 Valparaiso - Santiago

    Nous complétons ce jour la visite de Valparaiso en déambulant dans les ruelles de la ville pour savourer l’ambiance si particulière entre ses maisons colorées et les démonstrations de street art. Nous ne manquons pas de visiter le musée de La Sebastiana, qui n'est autre que la maison de Pablo Neruda qui retrace sa vie et ses œuvres. Nous débouchons sur le port et retrouvons notre véhicule pour repartir en direction de la capitale. Arrivée à Santiago dans l’après-midi et fin de journée libre. Repas libres

  • Jour 15 Santiago - vol de retour

    En fonction de l'heure du vol international, transfert pour l'aéroport et vol pour l'Europe. Repas libres.

  • Jour 16 Arrivée à destination

    Fin de nos services.

Ce voyage m'intéresse

Nom de famille obligatoire
Prénom obligatoire
Préciser votre email.
Préciser un numéro de téléphone.
OK :)

Combien font 3 + trois ?

L'agence de voyage pour ce circuit au Chili

Ce séjour au Chili est proposé par Terres d'aventure.