Voyage BĂ©nin
Trek sur la route des esclaves

Randonnée guidée et voyage mémoriel sur les pistes suivies par les esclaves mais aussi voyage d'imme

L'aventure

"Il faut marcher doucement sur cette route. Il faut marcher doucement car elle est sacrée", conseillait Gabin Djimassé, historien béninois et conservateur des palais royaux, au reporter du Monde qui s'apprêtait à se mettre en route. Marcher doucement, afin de s'imprégner de l'histoire et de pénétrer la vie des villages, tel sera en effet notre attitude sur cette randonnée vraiment pas comme les autres. De la cité royale d'Abomey - dont vous découvrirez les étonnants palais - à la "porte du non-retour", peu après la ville de Ouidah, en passant par la Place des Enchères et l'Arbre de l'Oubli mais aussi des lieux oubliés, vous mettrez en effet vos pas dans ceux des quelque deux millions d'esclaves qui ont traversé la région avant d'embarquer pour le Nouveau Monde. Suivant un itinéraire utilisant souvent des pistes inconnues et permettant une véritable proximité avec la population locale, entre villages authentiques et paysages typiques du sud béninois, vous prendrez aussi une grande leçon sur l'histoire et l'humanité. Une semaine riche en dépaysement et en émotions, au cœur d'un des principaux témoignages d'une époque qui a profondément marqué l'histoire du pays... mais aussi du monde.

5 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Suivre un itinéraire historique et émouvant du royaume d’Abomey à Ouidah
  2. Etre encadré par le guide francophone ayant accompagné le reporter du Monde
  3. Découvrir un peuple chaleureux et une culture riche à travers des villages et des sites dépaysants
  4. Vous entretenir avec un roi de village
  5. Goûter à la cuisine locale grâce au talent de votre cuisinier

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Image Trek sur la route des esclaves

Le programme de la rando

  • Jour 1 DĂ©part en direction de Cotonou

    Départ de Paris avec Vol direct Arrivée à Cotonou en soirée Prise en charge par votre guide francophone, transfert en véhicule privé et nuit à l’hôtel.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 2 ArrivĂ©e Ă  Cotonou - Abomey

    Petit déjeuner puis transfert en véhicule privé vers Abomey. Arrivée à Abomey, où vous ferez avec votre guide un point historique, une introduction à l’aventure que vous êtes sur le point de commencer. Avant d’entamer une nouvelle route, il est indispensable de connaître les fondamentaux de votre itinéraire. Abomey, ancienne capitale du Dahomey, l’un des royaumes les plus puissants de la côte occidentale, présente à travers ses palais le témoignage d’une époque marquante pour l’actuel Bénin. 12 rois ont contribué au développement de cet héritage de 1625 à 1900. Au centre de la ville d’Abomey, découvrez les 10 palais des rois ainsi que le musée historique. Inscrits par l’UNESCO au patrimoine de l'humanité, les palais sont ornés de bas reliefs et présentent des sculptures et œuvres témoignant de l’art et de l’artisanat traditionnel béninois.


    HĂ©bergement : Ă  l'auberge

  • Jour 3 DĂ©but de votre randonnĂ©e – d’Abomey Ă  Houansougon

    Nous quittons Abomey ce matin et, depuis la maison Houinato, ancienne prison pour esclaves et captifs de guerre, nous nous rendons devant le palais royal d’Abomey. Ce premier arrêt est indispensable avant d’entamer notre aventure. Découvrir l’histoire du royaume, sa création, ses douze rois ainsi que son rôle dans l’esclavage vous permettra de mieux comprendre l’aventure que vous entamez. C’est le carrefour où étaient choisis les esclaves et où, autour d’une case surnommée METAGO, se déroulait la cérémonie d’attachement et de détachement. Au cours de cette cérémonie, les captifs devaient faire 3 tours dans le sens gauche afin de perdre tout repère et ceux destinés à la vente effectuaient à nouveau 3 tours dans le sens opposé afin de reprendre leurs esprits. Nous passons ensuite par HOUDOSSOU LEGBA, lieu de sacrifice encore sollicité aujourd’hui par les locaux pour y trouver protection divine. A l’époque, on y faisait des sacrifices afin d’implorer le bon déroulement des enchères des esclaves. Nous poursuivons vers Zounzonmè pour nous arrêter devant le monument EGOUN KLOUTO, statue de bois représentant un esclave enchainé, installée sur les rebords de la route. Pause à Kinta, et passage par son marché. Au programme, balade et découverte de toute l’activité qui se regroupe dans ce village essentiellement agricole. Promenade au milieu de plantations et palmeraies jusqu’à Houansougon et son parc aux esclaves. C’est ici que les captifs passaient leur première nuit et soupaient. Explorez le parc avant de vous installer sur place pour un diner de cuisine locale pendant lequel vous vous laisserez emporter par une musique traditionnelle entrainante et joyeuse. Goûtez au « amiwo », une pâte de maïs assaisonnée d’une sauce et accompagnée le plus souvent de poulet braisé. Ou laissez vous tenter par le « Ablo », gâteau de riz délicieux s’accompagnant de sauce tomate et de poisson frit.


    HĂ©bergement : sous tente

  • Jour 4 J4: Houansougon – Tchito – Parc Ă  esclaves de Toffo

    Deuxième jour de marche, cap vers Tchito. Nous nous arrêterons à Akiza, les esclaves y marquaient une pause pour reprendre des forces. De là, nous marchons jusqu’à Denou, où une douane a été installée. Ici, ils étaient approvisionnés en nourriture et en eau. Nous traversons à pied des marais en passant derrière la forêt de la Lama pour un stop à Tchito, où nous attend une pause déjeuner bien méritée. Après le déjeuner, nous faisons un arrêt à Toffo, où a été installé un parc d’esclaves. Un parc à esclave est le nom donné au lieu de rassemblement de ces derniers soit pour déjeuner ou reprendre des forces, soit pour passer la nuit. La route de Tchito à Toffo longe un ancien chemin de fer. La vie autour y est très active et variée, vous y croiserez des habitants et leurs maisons construites le long du chemin. Avec votre guide, vous visiterez un monastère tenu par des sœurs catholiques. Dans le jardin du monastère, discutez avec les sœurs, promenez-vous et goutez à la délicieuse confiture qui y est préparée. Diner de cuisine locale sur place.


    HĂ©bergement : sous tente

  • Jour 5 Toffo – Palais royaux de Hinvi et Allada

    Ce matin, nous traversons des plantations de palmiers à huile pour arriver à Hinvi. Son palais royal construit au début du XVIIème était le siège du pouvoir politique au 18eme siècle. Si vous avez de la chance, vous pourrez assister à une audience tenue par le représentant du roi qui est assisté par ses notables. S’il n’y a pas d’audience, il reste possible d’organiser un moment avec lui pendant lequel vous pourrez échanger et poser des questions. Après le déjeuner au village, nous prenons la route pour Allada, capitale de la culture Vaudou. De Hinvi à Attogon, nous empruntons la route nationale, rencontrons les locaux et les centaines de zems circulants entre Cotonou et Abomey. La vie y est dense, bruyante, soyez prêts pour des moments de partage et des arrêts impromptus le long du chemin, entre restaurants, bars et commerces, sans oublier le sourire et l’accueil des béninois. Arrivés à Allada, nous pourrons y découvrir son Palais, ses arbres sacrés, ses temples vaudous et sa statue de Toussaint Louverture. Diner et nuit à Allada


    HĂ©bergement : sous tente

  • Jour 6 Allada – Rivière Adahuin - Savi

    Départ après le petit déjeuner vers Tori Bossito. Nous marchons à travers plusieurs petits villages traditionnels où la journée commence dès l’aube, c’est donc une occasion de faire des petits arrêts pour rencontrer les habitants et découvrir la vie locale. Tori Bossito est un ancien royaume hissé sur une colline dont les ruisseaux servent à la production d’eau minérale. Ici, après un bain dans la rivière Adahuin, les esclaves prenaient leur déjeuner dans le marché Bossitoxi. Nous repartons après le déjeuner pour Savi. Le village de Savi abrite le poste douanier du village où étaient déterminées les taxes sur les produits d’échanges commerciaux. Marche à travers la forêt sacrée, découverte de l’arbre sacré d’Agadja, planté par le roi du même nom. Roi du Dahomé, cet arbre est un témoignage de sa victoire lors de la conquête du royaume de Savi. Diner et nuit à Savi.


    HĂ©bergement : sous tente

  • Jour 7 Savi – Kpassè – Route des esclaves de Ouidah

    Dernière journée de marche en direction de Ouidah, centre du commerce des esclaves et port de départ. Ces derniers kilomètres sont historiquement les plus intenses et éprouvants. Vous arriverez à la forêt sacrée de Kpassé avant de continuer votre périple vers la porte de non-retour en empruntant la route des esclaves de Ouidah. Arrêt au carrefour du marché KPASSE, porte d’entrée des esclaves à Ouidah. Nous visiterons le quartier des colonisateurs Fon, puis marquerons des arrêts aux différents forts: portugais, français, anglais. En effet, chaque commerçant disposait d’un fort près du palais royal afin d’y organiser ses échanges et activités commerciales. Arrêt à la place Chacha où se tenaient les enchères publiques. Nous arrivons ensuite à l’arbre de l’oubli: aujourd’hui remplacé par une statue de sirène, il constituait un arrêt rituel autour duquel les esclaves devaient faire 9 tours pour les hommes et 7 pour les femmes. Ils perdaient ainsi leurs repères géographiques et leur identité culturelle avant le départ. Nous arrivons ensuite au village Zoungbodji. Ici, on retrouve l’ancien emplacement de la case Zomai où étaient entassés les esclaves pendant une semaine, sans eau ni nourriture et ce afin d’éliminer les plus faibles. Le parcours nous conduit ensuite à l’arbre du retour ; ici, on effectuait une cérémonie permettant à l’esprit des esclaves de revenir sur leur terre natale. Vous arrivez enfin à la plage de Djegbadji, dernière étape des esclaves. Vous serez émus devant la porte de non retour, où les esclaves découvraient la mer. C’est aussi un moment de recueillement et de réflexion sur l’humanité. Pour terminer votre soirée, vous pourrez vous reposer autour d’un diner traditionnel dans un restaurant à la plage tout en écoutant un concert de musique locale.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

  • Jour 8 Ouidah – Visite de Cotonou

    Petit déjeuner puis transfert à Cotonou. Visite de la fondation Zinsou, créée en 2015, c’est un lieu d’exposition des artistes africains contemporains mais aussi un centre de mise en valeur du patrimoine culturel africain. Vous pourrez aussi faire un tour au Centre de Promotion de l’Artisanat, où se regroupent artistes et œuvres de la région. Vous y trouverez masques, bijoux, sculptures ou peintures d’artistes béninois et aussi d’Afrique de l’Ouest. Ensuite, visite du Marché Dantokpa, très grand, vous pourrez y acheter de nombreux souvenirs, gouter aux délices béninois et surtout vous immerger dans son ambiance dépaysante. Déjeuner libre En fin de journée, transfert à l'aéroport de Cotonou pour votre vol retour.EN OPTION : Visite du village lacustre de Ganvié.


    HĂ©bergement : Ă  l'hĂ´tel

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Nomade Aventure. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Nomade Aventure

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit au BĂ©nin

Ce séjour au Bénin est proposé par Nomade Aventure.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)