Voyage Russie
Grande traversée hivernale du Baïkal

Voyage Sibérie - Voyage Russie - Voyage lac Baïkal - Randonnée hiver

L'aventure (Lac BaĂŻkal)

C'est parti pour une grande randonnée hivernale au lac Baïkal. Cap au nord, puis traversée à pied d'ouest en est de ce lac légendaire dans sa zone plus large ! En petit groupe, vous vivrez une aventure inédite dans la nature sauvage de Sibérie, au cœur de ses grandioses paysages glacés.A pied, vous traverserez la réserve naturelle de Baïkal-Lena, avec ses montagnes majestueuses et sa taïga enneigée à la riche vie animalière. Vous passerez par la cabane de Sylvain Tesson et vivrez une expérience insolite avec 2 nuits sur sa glace translucide et vivante au cœur même du Baïkal. Les beaux paysages de la péninsule du Nez Sacré et une baignade dans ses sources chaudes vous attendront sur la côte est du grand lac. Avant de rentrer à Irkoutsk par l'île d'Olkhon, vous explorerez l'archipel spectaculaire des îles Ouchkani, l'endroit préféré des phoques, et son chaos de glaces hors normes. lire la suite

6 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Un défi glacial dans la nature sauvage: la grande traversée du lac Baïkal
  2. 10 jours de randonnée et 2 nuits sur la glace vive du Baïkal
  3. Les montagnes, les glaces, la taïga sibérienne et la faune de la région isolée nord
  4. Les accompagnateurs d'exception, guide francophone local pour une vraie immersion
  5. La cabane de Sylvain Tesson et les sources chaudes
  6. L'ambiance du petit groupe et les rencontres avec les habitants

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 France - Sibérie

    Vol Paris/Moscou/Irkoutsk. Nuit dans l'avion.

  • Jour 2 Cap au nord. Première rencontre avec le Baïkal

    Arrivée à Irkoutsk le matin. Accueil par votre guide local et départ en direction du nord. En chemin, déjeuner avec dégustation de la cuisine bouriate. Puis la route goudronnée devient une piste 4x4, votre destination est un petit chalet à 300 mètres de la côte du Baïkal. Après essai des crampons, vous faites une balade sur la glace au coucher du soleil. Nuit en cabane.

  • Jour 3 Sur la glace de la Petite Mer. Direction la réserve naturelle de Baïkal-Lena

    Ce matin votre véhicule tout-terrain descend sur la glace du Baïkal : vous traversez le détroit qui sépare l’île d’Olkhon de la côte ouest du lac, qui porte le nom de Petite Mer, par opposition à la Grande Mer du Baïkal. Depuis le sommet de la petite île rocheuse d'Ogoï, s'ouvre une vue panoramique sur les glaces transparentes de la Petite Mer balayées par les vents, les montagnes de la côte ouest et les steppes de l’île d’Olkhon. En suivant la route d'hiver, nous découvrons la beauté et diversité de la glace bleu profond, décorée par de fines fissures représentant une toile magique, chaque mètre ayant un motif unique. Après les instructions de sécurité pour circuler sur la glace, une première balade sur la glace, avec et sans crampons, nous servira de mise en jambes.Notre destination est la maison des gardes à la limite sud de la réserve de Baïkal-Lena, dont le territoire est difficilement accessible, non seulement parce qu'il se trouve à l'écart des zones habitées ou de routes praticables, mais aussi à cause de l’accès très limité à cette zone naturelle protégée. Ici, nous sommes face au Grand Baïkal, à l’endroit le plus large du lac, où 80 kilomètres nous séparent des montagnes de la côte est. Bania (sauna traditionnel russe à vapeur) et nuit dans une isba.

  • Jour 4 Du mysterieux cap Rytyi à la station météo Solnetchnaia

    Première grande journée de randonnée. Nous longeons la côte ouest du lac à quelques centaines de mètres du bord, pour avoir un meilleur aperçu des impressionnantes montagnes et observer d’éventuels animaux avant de les effrayer par le bruit de nos pas et nos voix. Le territoire côtier de la réserve naturelle de Baïkal-Lena porte le nom de "côte des ours bruns", on peut les observer fin mai - début juin. Lors de ce voyage, les ours hibernent, mais il est tout à fait possible de voir de grands cerfs de Sibérie et des chevreuils sur les pentes exposées au soleil. Les loups s’approchent parfois aussi de la côte car les ongulés deviennent une proie facile sur le lac gelé. Sur la glace, on peut trouver des restes du festin de ces prédateurs.Notre itinéraire passe par le cap Rytyi ("creusé"), l’endroit probablement le plus mystérieux du lac Baïkal avec de majestueux sommets de plus de 2000m au-dessus du cap Anutkha. Nous passons par le pittoresque cap Chartlaï et arrivons le soir à la station météo Solnetchnaia ("ensoleillée") pour profiter de l'accueil chaleureux de ses habitants. Dîner, bania et nuit dans une vielle isba chauffée au poêle.

  • Jour 5 Les montagnes et glaces de la baie Zavorotnaia

    Une nouvelle journée de randonnée au cœur des paysages montagneux grandioses du Baïkal. La glace est un phénomène en soi, la diversité de ses formes, structures et teintes inventées par la nature dépasse l'imagination humaine. Soyez rassuré notre itinéraire ne sera jamais monotone, chaque étape sur la glace est différente en termes de paysages et d'impressions. Nous rencontrerons des failles, petites et grandes, qui parcourent des kilomètres à travers la glace, des ''torosses'' (hummocks). Ces plaques de glaces s’enchevêtrent de façon spectaculaire, en créant des zones non abordables à pied, ainsi que des champs de glace lisse d'un bleu incroyable, totalement transparente, où l'on craint de poser le pied. Enfin, nous passerons par d'énormes piles de neige et des endroits où la glace est toujours fine en raison des sources thermales sous-marines.En fin de journée, la voiture nous conduira jusqu'à la baie de Zavorotnaia. Nuit dans une maison en bois chauffée au poêle.

  • Jour 6 ''Dans les forêts de Sibérie'' : la cabane de Sylvain Tesson

    La randonnée continue le long de la côte ouest, vers la cabane connue localement comme étant ''la cabane de Sylvain Tesson'', au cap des Cèdres. C'est là où l'écrivain français passionné de Russie, a passé six mois de solitude, de février à juillet, et a écrit son livre "Dans les forêts de Sibérie". Pendant la période hivernale, Sylvain Tesson a fait plusieurs grandes sorties à pied, et rendu visite à ses voisins distants de quelques dizaines de kilomètres, comme les stations météo de Solnetchnaia et Zavorotnaia, au cap Yelokhine et aux îles Ouchkani, que nous visiterons plus tard.Une belle crête de montagnes découpées nous accompagnera ce jour-là. Nous revenons en voiture pour un bon bania et une nuit dans une maison en bois de la baie de Zavorotnaia.

  • Jour 7 En raquettes entre montagnes et taïga

    Aujourd'hui, c'est une journée à l'intérieur des terres, en raquettes dans les montagnes. Partant de la côte, notre piste monte en ligne droite pendant quelques centaines de mètres à travers une magnifique forêt de pins, sapins et mélèzes. Après la traversée d’un ruisseau, nous commençons à zigzaguer sur le flanc de la montagne pour quitter la zone de taïga et avoir une vue époustouflante sur le Grand Baïkal, l’archipel des îles rocheuses d’Ouchkani et la majestueuse péninsule du St Nez sur la côte est du lac. Retour dans la baie de Zavorotnaia en fin d’après-midi en voiture, repos, bania et nuit dans une maison en bois à la station météo de Solnetchnaia.

  • Jour 8 Départ de la grande traversée du Baikal

    Départ pour la traversée du lac Baïkal d'ouest en est, de la station météo jusqu'à l’extrémité nord de la péninsule du St Nez et la baie de Tchivirkouille. En trois jours, avec deux nuits sous tente chauffée au poêle sur la glace du Baïkal, nous traversons à pied cette énorme ''mer sacrée''. Grande distance et grands paysages hivernaux ce jour. La première nuit sous tente au milieu du désert de glace est une expérience insolite et mystérieuse que vous n'oublierez jamais : le Baïkal est bien présent et vif toute la nuit, avec ses craquements et bruits, faibles, effrayants et envoûtants à la fois.

  • Jour 9 Objectif côte est : la péninsule de St Nez

    Notre destination sur la côte est est la baie de Tchivirkouille, l'un des plus beaux endroits du lac Baïkal. Peu à peu, nous nous approchons de la péninsule du St Nez, où une belle chaîne de montagnes se dressera devant nous. Cap à l’extrémité nord de cette péninsule, derrière laquelle se cache la pittoresque baie de Tchivirkouille. Plus on progresse vers l'est, plus la neige est présente ; c’est le vent du nord-ouest "Gornaia" qui balaye la glace vers la côte est. Ce vent, dominant sur le Baïkal en hiver, souffle plus fort dans les parties du centre et sud du lac. Nuit sous la tente sur la glace du Baïkal.

  • Jour 10 Baie de Tchivirkouille et les sources chaudes de Zmeinaia

    Aujourd'hui nous entrons dans la baie de Tchivirkouille. Dans la baie il y a de grandes chances de rencontrer des pêcheurs locaux, qui pêchent l'ombre, omoul. Les derniers kilomètres de notre randonnée peuvent être les plus difficiles car cet endroit, tel un entonnoir, accumule souvent une grande quantité de neige. En cas de besoin, notre voiture pourra nous venir en aide. En récompense de nos efforts, une baignade dans les eaux thermales des sources chaudes de Zmeinaia ("baie du serpent") nous attend ! Après la visite d’une des petites îles de la baie de Tchivirkouille et la découverte de pittoresques grottes de stalactites et de stalagmites, notre voiture nous conduira dans un village. Dîner de cuisine locale, copieux et délicieux, bania et nuit à Katoun ou Monakhovo.

  • Jour 11 L'archipel d'Ouchkani et ses ''torosses'' démesurés

    Après le tour du village, il est temps de quitter la baie de Tchivirkouille, pour nous diriger vers les îles Ouchkani dont l’archipel se trouve à 10-15km de la côte ouest de la péninsule du St Nez. Transfert en voiture à la fin de la zone enneigée et randonnée à pied jusqu’aux îles. Les îles Ouchkani sont exposées aux vents et aux tempêtes automnales, et on y trouve les plus gigantesques blocs de glace et des champs de "torosses" démesurés. Balade aux alentours d’une des îles pour profiter de la belle lumière du soleil couchant. Bania, dîner et nuit à la station météo, dans une maison en bois ou dans un petit wagon au bord du lac.

  • Jour 12 Vers le cap sacré de Khoboï et la station météo Ouzouri

    Aujourd'hui nous traversons en voiture la partie la plus large du Baïkal vers l'île d'Olkhon. Après 2-3 heures sur la glace, nous parvenons à l'extrémité nord-est de l’île, au cap Khoboï, un lieu sacré et protégé par les esprits du lac, d'une beauté extraordinaire. Ici les courants marins se rencontrent, et tout au long de l'hiver on peut s’émerveiller devant les nombreuses fissures gigantesques dans la glace. Balade près des falaises de Khoboï, entre les impressionnantes crevasses et les torosses.Après la pause déjeuner, randonnée au cap Khoboï à la station météo d'Ouzouri, où un accueil chaleureux nous attend, avec un bania brûlant, un bon dîner et des lits confortables.

  • Jour 13 Ouzouri - village Khoujir - retour à Irkoutsk

    Transfert matinal à Khoujir, le village principal de l’île d'Olkhon. Visite du Rocher au Chaman, un site pittoresque, l'un des neuf lieux sacrés des chamanistes et bouddhistes de toute l'Asie, emblématique du lac Baïkal. Départ pour Irkoutsk. Nous retrouvons la "grande terre" où nous échangeons notre véhicule 4x4 pour un bus local. Déjeuner dans un café bouriate au bord de la route. Retour en ville en fin d’après-midi et installation chez l’habitant. Possibilité d'une balade en centre-ville d'Irkoutsk, dans le quartier des maisons en bois et le long du quai de l'Angara. Nuit à Irkoutsk.

  • Jour 14 Retour en France

    Après le petit déjeuner, transfert à l'aéroport et vol retour.

Ce voyage m'intéresse

Nom de famille obligatoire
Prénom obligatoire
Préciser votre email.
Préciser un numéro de téléphone.
OK :)

Combien font 3 + trois ?

L'agence de voyage pour ce circuit en Russie

Ce séjour en Russie est proposé par Terres d'aventure.