Voyage France
La Chaîne des Aravis en raquettes

Au pays du reblochon et des clochers à bulbe, dans la vallée de Thônes, c'est ici que l'on peut situer le renouveau de la raquette en France. Il y a quarante ans, un constructeur commençait à fabriquer des raquettes plastique directement inspirées de leurs homologues canadiennes, tandis que les Accompagnateurs en Montagne emmenaient d'étranges skieurs pour de petites balades. Après avoir traversé le majestueux plateau des Glières, nous explorons le Val Sulens, sauvage et préservé, puis franchissons la chaîne des Aravis pour basculer côté Mont-Blanc. En balcon sur le Val d’Arly, le final face au Mont-Blanc est inoubliable !

3 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Accès facile depuis Paris avec transfert le premier et le dernier jour
  2. Panorama sur le Mont Blanc le J5 et J6
  3. L’architecture typique des chalets montagnards

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Image La Chaîne des Aravis en raquettes

Le programme de la rando

  • Jour 1 ArrivĂ©e

    Rendez-vous en gare d'Annecy TGV (sortie principale) à 11 h 30 mn. Transfert pour le Plateau des Glières (1460 m). Nous rejoignons Les Mouilles (1544 m) pour le pique-nique. Pour le premier pique-nique en commun et en plus de nos préparations, il est apprécié que chacun des participants apporte une des spécialités de sa région d'origine, afin de commencer la randonnée par des échanges culturels fructueux. Puis nous poursuivons cette première balade sur le plateau, en montant sur la Montagne des Auges (1800 m). En descendant, nous cheminons dans les thalwegs particulièrement ludiques et parcourons l’histoire du site. Haut lieu de la résistance en mars 1944, le plateau abrita également la Constance, la « Dame de Haute Savoie » chantée par Francis Cabrel.


    Hébergement : Gîte de montagne. Distance : 8 km. Heures de marche : 3h30. Dénivelé + : 390 m. Dénivelé - : 390 m

  • Jour 2 Plateau des Glières – Le CrĂŞt du Loup (1601 m) – ThĂ´nes (600 m)

    Nous traversons la plaine de Dran jusqu’à la chapelle Notre Dame des Neiges. Nous pénétrons ensuite dans l’une des forêts dont le Plateau des Glières a le secret : un relief tourmenté sur lequel poussent des arbres centenaires. Rapidement nous en sortons pour profiter d’une vue magnifique : à l’ouest, au-delà du vallon d’Ablon, s’étend l’une des zones les plus sauvages des Alpes du Nord. Le loup ne s’y est pas trompé, onze bêtes étaient dénombrées en 2009 ! Descente sur La Balme de Thuy puis parcours en fond de vallée vers Thônes, capitale du massif et terme de notre étape.


    Hébergement : Hôtel**. Distance : 14 km. Heures de marche : 6h00. Dénivelé + : 180 m. Dénivelé - : 1000 m

  • Jour 3 ThĂ´nes – Montagne de Sulens – Le Bouchet (935 m)

    Transfert (10 mn) au Col du Marais (837 m). Par un astucieux cheminement de clairières en alpages, nous découvrons les contreforts de la Montagne de Sulens jusqu’aux Gay (1245 m). Selon les conditions, votre accompagnateur pourra vous emmener plus haut en altitude. Face à nous, la Tournette nous domine avec son impressionnant versant Est où nous pouvons imaginer de multiples itinéraires à raquettes (pour une prochaine randonnée !). Nous sommes au cœur du pays du reblochon, dans l’un des secteurs les moins touristiques du massif. Descente sur le village du Bouchet – Mont Charvin.


    Hébergement : Hôtel**. Distance : 9 km. Heures de marche : 5h00. Dénivelé + : 400 m. Dénivelé - : 310 m

  • Jour 4 Le Bouchet – Pointe d’Orsieres (1750 m) – Manigod (930 m) – Col de La Croix Fry (1467 m)

    Il n’est pas rare d’observer le matin les chamois qui viennent chercher l’herbe apparue dans les « lanches » orientées au sud et trop raides pour conserver la neige. Notre itinéraire en balcon nous offre des points de vue remarquables sur la Chaîne des Aravis que nous longeons. C’est d’abord la pyramide du Mont Charvin (2409 m), puis, du sommet d’Orsières, nous découvrons la Mandallaz (2277 m) et l’Etale (2483 m). Descente en face nord jusqu’au ravissant village de Manigod. Transfert au Col de la Croix Fry (1467 m).


    Hébergement : Hôtel. Distance : 15 km. Heures de marche : 6h30. Dénivelé + : 880. Dénivelé - : 920

  • Jour 5 Col de La Croix Fry - Manigod – Col des Aravis (1730 m) – La Giettaz (1070 m)

    Au départ du Col de la Croix Fry (1467 m), nous contournons le massif de l’Etale pour remonter la vallée conduisant au Col des Aravis (1486 m), seul passage pour franchir la chaîne, qui nous permet de quitter l'agitation des stations de ski pour gagner la quiétude du Val d'Arly. Par un petit vallon, nous accédons à une petite crête (1730 m), au pied des grands à-pics du massif de l'Etale. Par bonnes conditions, nous pouvons poursuivre la randonnée et atteindre le Chalet du Curé (1652 m), lieu tranquille s'il en est et observatoire privilégié sur la chaîne des Aravis. Nuit au petit village de La Giettaz.


    Hébergement : Hôtel***. Distance : 12 km. Heures de marche : 5h30. Dénivelé + : 520. Dénivelé - : 940

  • Jour 6 La Giettaz – Col du Jaillet (1723 m) – Sallanches (500 m)

    Nous commençons la journée par un petit transfert qui nous permet de gagner la Station de ski de La Giettaz et ainsi nous avancer sur notre parcours. Après avoir remonté la vallée, nous effectuons notre dernière ascension, celle de l'Eperon (1778 m). Nous finissons ainsi en beauté car plus aucune chaîne de montagnes ne nous sépare du Mont-Blanc. Le Col du Jaillet (1723 m) marque le début de la longue descente sur Sallanches. Arrivée prévue à la gare vers 18 heures.


    Distance : 13 km. Heures de marche : 6h15. Dénivelé + : 700. Dénivelé - : 1360

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Grand Angle. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Grand Angle

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

L'agence de voyage pour ce circuit en France

Ce séjour en France est proposé par Grand Angle.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)