Voyage Djibouti
Les pistes du sel

PlutĂ´t Djibouti ?

Immersion engagée en terre Afar, à la découverte des paysages étonnants de la dépression du Grand Rift.

L'aventure

L'immense dépression du grand Rift africain ne s'arrête pas aux frontières de l'Ethiopie. Djibouti abrite également des paysages apocalyptiques aux couleurs les plus diverses. D'abord les sculptures calcaires du lac Abbé, l'immense lac salé Assal, puis plein nord vers les régions reculées pour remonter la dépression des Allols. Un trekking à Djibouti sur la route des anciennes caravanes de sel afares, dont la tradition est toujours perpétuée par les grands peuples nomades venus des hauts plateaux éthiopiens.

2 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Un trekking en immersion dans les terres profondes aux côtés des nomades afars.
  2. L’extraordinaire variété des paysages : de la banquise de sel du lac Assal à la forêt primaire du Day, en passant par la dépression des Allols et les fonds marins de la mer Rouge.

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 9 : France - Djibouti - lac AbbĂ©
    1 Ă  2 h environ de marche. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : midi, soir. Repas libre : matin. Transfert : 3 Ă  4 h environ.

    Vol pour Djibouti. En fonction de la compagnie aérienne, arrivée en fin de journée du J 1 ou dans la matinée du J 2. Accueil par notre guide à l’aéroport, transfert à l’hôtel pour la nuit ou déjeuner en ville, selon le jour d’arrivée. L’après-midi, route vers le sud en 4 x 4. Traversée du petit Bara, grande étendue d’argile blanche où l’on peut voir — outre les mirages fréquents… — des antilopes et des gazelles. Arrivée au lac Abbé, situé dans la dépression de l’Afar, à cheval sur la frontière entre l’Ethiopie et Djibouti. Balade autour du lac gorgé de sources chaudes riches en calcium et entre les aiguilles calcaires alentour : pouvant atteindre jusqu’à 50 mètres, elles prennent des formes surprenantes dans la lumière du soleil couchant. Nuit dans un campement afar.

  • Jour 3 : Lac AbbĂ© - Yoboki - GagadĂ©
    3 h environ de marche. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Les premières lueurs du jour sont comme une invitation à l’aventure dans cet univers géologique unique. Les cheminées ruiniformes d’où s’échappent parfois des fumerolles aux senteurs de soufre surgissent du fond du lac, qui se situe à proximité d’un volcan aujourd’hui endormi, le Dama Ali. Il n’est pas rare de voir des colonies de flamants roses qui se regroupent sur les berges du lac.

  • Jour 4 : GagadĂ© - lac Assal
    5 h environ de marche. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Départ tôt le matin pour éviter la chaleur. Le parcours remonte un oued ouvrant les portes du lac Assal. Le sentier suit le lit de la rivière asséchée où végétation et blocs de pierres gigantesques se disputent les lieux. Pique-nique de midi à l’ombre, dans un  canyon, près d’un point d’eau. Continuation avec la descente vers le lac Assal. Peu à peu, le spectacle du lac Assal, véritable banquise de sel, prend toute son ampleur. Situé dans une zone d’effondrement à 150 mètres sous le niveau de la mer, il est bordé d’une “banquise” de sel et de gypse d’une éblouissante blancheur qui contraste avec le paysage des falaises et volcans de laves noires environnants. Bivouac sur cette banquise de sel à quelques pas des caravanes de sel si la chance nous sourit.

  • Jour 4 : Lac Assal - plaine de Wassi - Hari Allol - Saki Allol - Doda
    5 Ă  6 h environ de marche. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

    La piste du sel est une des plus anciennes et des plus importantes pistes caravanières de la région : elle relie la dépression du lac Assal aux montagnes d’Ethiopie, où le sel s’échange contre du sorgho. Notre caravane sera bien entendu encadrée par des nomades afars, qui connaissent parfaitement la région. Peut-être aurons-nous la chance d’assister au chargement du sel sur la banquise du lac Assal ou de croiser d’autres caravanes en provenance d’Ethiopie.

  • Jour 9 : Doda - Day
    2 h environ de marche. HĂ©bergement : hutte. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Nous retrouvons les 4 x 4 pour rejoindre la forêt du Day. Traversée du massif du Makarassou, véritable verrou minéral au nord de l’ouverture du golfe. Les paysages se métamorphosent et la vie reprend ses droits, découverte de nombreux villages verdoyants de moyenne altitude dans le massif du Goda. Il faudra terminer les 8 derniers kilomètres à pied pour rejoindre le campement, car la piste n’est pas praticable pour les véhicules. Ce sera l’occasion de découvrir ces nouveaux paysages de montagnes, royaume des aigles.  Nuit dans la forêt du Day, à 1 700 mètres d’altitude dans des toukoul ou daboïta (huttes traditionnelles des nomades afars).

  • Jour 10 : ForĂŞt du Day - Bankouale
    4 Ă  5 h environ de marche. HĂ©bergement : tente. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Changement de décor pour cette journée de trek dans les monts Goda, qui abritent la forêt du Day, forêt primaire témoignant de la végétation du Sahara avant les grandes perturbations climatiques (aujourd’hui il ne reste que quelques arbres clairsemés). La marche, au rythme des découvertes botaniques, permet de gagner le village de Bankouale, à 600 mètres d’altitude, depuis la forêt du Day (1700 m). Découverte des différents étages de cette forêt primaire, avec haltes dans les campements nomades afars pour découvrir leur mode de vie et surtout leurs jardins. Pique-nique en route. Nuit en campement.

  • Jour 11 : Bankouale - Tadjourah
    2 Ă  3 h environ de marche. HĂ©bergement : bungalow. Repas inclus : matin, midi, soir.

    Derniers pas dans les monts Goda, puis départ en 4 x 4 pour Tadjourah, la ville blanche aux sept mosquées, aujourd’hui encore centre culturel et siège du sultanat afar. Halte incontournable pour se rendre en Abyssinie, Tadjourah a vu séjourner de nombreux explorateurs français au début du siècle dernier (Henri de Monfreid, Arthur Rimbaud…) mais la ville a perdu de sa splendeur avec le temps. Découverte du vieux port où les pêcheurs et les déchargements du khat rythment la vie, puis déjeuner dans un petit restaurant local. En début d’après-midi, départ à pied (8 km) le long de la côte pour rejoindre la plage de sable blanc située sur l’autre rive du golfe de Tadjourah, où nous passons la fin de journée ; baignade possible, et même conseillée pour admirer la richesse des fonds marins de la mer Rouge. Installation en bungalow sur la plage et dîner au soleil couchant (spécialités de la mer conseillées).

  • Jour 12 : Tadjourah - volcan du Ghoubet
    2 h environ de marche. HĂ©bergement : bungalow. Repas inclus : matin, midi, soir.

    En fin de matinée, après avoir profité d’une dernière plongée dans les eaux turquoise ou d’une randonnée le long de la côte, appareillage du bateau en direction de Tadjourah. Puis route pour le Ghoubet pour une randonnée dans cette région volcanique qui sépare le lac Assal des volcans du Goubet. Cette zone tectonique exceptionnelle est truffée de failles et de volcans, témoins de l’orogenèse. Marche sur les flancs de l’Ardoukoba, dernier-né des volcans (novembre 1978) dans la zone, jusqu’au front de mer, face à la petite île du Diable… Petit transfert en direction du lac Assal pour un dernier bivouac dans ce lieu magique. Nuit en campement.

  • Jour 13 : Djibouti - France
    Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir.

    … Transfert à l'aéroport. Arrivée en France en fin de journée.

Plus d'informations sur ce circuit

Ce circuit est proposé par l'agence de voyage Allibert Trekking. Pour connaitre les prix, faire une réservation ou poser une question, rendez-vous direction sur le site internet de l'agence de voyage :

Allibert Trekking

Plus d'informations (programme détaillé, photos et tarifs)

Circuit eau vive au Djibouti de 13 jours

Ce séjour itinérant de 13 jours dans le pays Djibouti est un voyage de type voyage eaux vives. Il s'effectue en groupe sur une durée de 13 jours. Le niveau indiqué de difficulté est de 4 sur 6.

Quand partir faire ce voyage ?

Il est conseillé de partir au Djibouti pendant les mois de Janvier, Février, Mars, Avril, Octobre, Novembre et Décembre. Ce sont les meilleurs mois pour voyager au Djibouti en terme de météo et climat.

L'agence de voyage pour ce circuit au Djibouti

Ce séjour au Djibouti est proposé par Allibert Trekking.

En savoir plus (programme détaillé et dates de départ)