Voyage Nicaragua
Le Nicaragua au fil de l'eau

Voyage Nicaragua - Volcan Masaya

L'aventure

Le Nicaragua possède l'un des plus grand lac d'Amérique latine, de nombreux lacs de cratère et lagunes aux eaux cristallines et un fleuve, le río San Juan, qui trace en partie la frontière avec son voisin du sud, le Costa Rica. Quoi de plus normal alors que d'organiser un voyage autour de l'eau ? Nous découvrons ainsi les diverses facettes de ce pays méconnu, ses villes coloniales et ses volcans. lire la suite

6 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Un voyage original sur le thème de l'eau
  2. La communauté de Bartola, en pleine forêt primaire
  3. La ville coloniale de Granada, vivante et colorée
  4. La fontaine de lave du volcan Masaya
  5. L'archipel de Solentiname et son artisanat
  6. Un petit groupe de 12 personnes maximum

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vol pour Managua - Granada

    Vol pour Managua, capitale du Nicaragua. Accueil à l'aéroport et transfert à Granada, jolie ville coloniale. Dîner libre.Note : dans certains cas, il est possible de passer la nuit à Managua.

  • Jour 2 Granada - Tisma (balade à cheval) - baignade au lac - Juigalpa

    Nous partons en direction d'un joli ranch en bois, situé en pleine nature. Nous visitons l'élevage et les installations qui fonctionnent encore selon un mode d'exploitation datant de l'époque coloniale. Puis nous montons à cheval pour une randonnée de 2 heures dans des paysages de forêt, de savane et de marécage. La balade se termine sur une plage lacustre où nous attend notre véhicule. Nous pouvons chevaucher un peu le long de la plage et nous baigner avant de prendre la route pour la région de Chontales. Arrivée à la ville de Juigalpa et installation dans un petit hôtel. Si nous avons le temps, visite de cette ville de province et du petit musée d'art précolombien qui donne un éclairage intéressant sur les civilisations passées.Notes :- à certains moments, il arrive que le marécage de Tisma soit totalement sec.- le soleil tape fort dans cette région, surtout de février à mai, il faut impérativement bien se protéger pour la balade à cheval.

  • Jour 3 Juigalpa - Santo Domingo - Juigalpa

    Route pour le village de Santo Domingo à l'est, dans un paysage de Far West avec des garçons vachers, des éleveurs, des mineurs et... des chercheurs d'or ! Nous commençons notre "tour de l'or" avec la visite du centre du village et la rencontre de groupes de mineurs au travail devant des puits de mines artisanales, utilisant des ustensiles hérités du XIXe siècle et des premières ruées vers l'or. Des cavaliers au pas dans les rues nous rappellent que la population vit de l'élevage autour des mines, tandis que des restes de grandes machines à vapeur évoquent une époque révolue. Déjeuner au village et retour à Juigalpa avec une pause en chemin dans l'atelier d'un bijoutier local. Dîner à Juigalpa et nuit dans le même hébergement que la veille. Balade à pied : 3h environ

  • Jour 4 Juigalpa - río San Juan - Sábalos (bateau)

    Accompagnés d'un archéologue, nous partons sur le site d'un village précolombien, découvert récemment et encore inexploité. Peu à peu apparaissent, à travers champs, les traces de l'organisation du village et de l'habitat d'antan. Déjeuner vers Acoyapa et poursuite du voyage en direction du port de San Carlos plus au sud. Selon le temps dont nous disposons, parcours à pied de cette petite ville qui fut fondée stratégiquement pour verrouiller la route des pirates venant des Caraïbes, défendant l'accès au lac et à Granada depuis le fleuve San Juan. Puis nous embarquons sur une lancha (bateau public) et parcourons les 48km qui nous séparent de Boca de Sábalos, notre étape pour la nuit. Installation dans des cabanes de bois surplombant le río San Juan, dans une jungle épaisse et bruissante du concert de milliers de chants nocturnes. Transfert en bateau : 1h30

  • Jour 5 Sábalos - El Castillo (kayak) - communauté de Bartola (bateau)

    Les plus matinaux pourront explorer la forêt autour des cabanes à la recherche d'oiseaux, avant le petit déjeuner. Puis, nous reprenons la "lancha" et continuons la descente du fleuve jusqu'au village d'El Castillo, dominé par une forteresse de pierre. Visite de cette dernière, construite par les Espagnols pour veiller aux invasions des pirates anglais. Après le déjeuner, nous partons pour une expédition de 2 jours et 2 nuits dans une épaisse forêt primaire. Nous prenons des kayaks et descendons le río San Juan à la force des bras (8km, environ 2 heures). A Boca de Bartola nous troquons les kayaks pour des cayucos, des canoës creusés dans un seul tronc d'arbre, et remontons la rivière Bartola pendant près de 2 heures, guettant papillons, singes et oiseaux. Nous débarquons à la communauté Bartola, un ensemble de familles qui vivent à la limite de la réserve protégée Indio-Maïz. Nous logeons dans un campement aménagé sur une colline, résultat d'un projet touristique rural communautaire qui a pour but d'allier l'agro-éco-foresterie et le tourisme afin de stopper la déforestation. Dîner avec un responsable de l'organisation communautaire et nuit en pleine nature. Note : nous laissons nos grands sacs à l'hôtel à El Castillo et ne partons qu'avec nos sacs à dos et les affaires pour 2 jours et 2 nuits.

  • Jour 6 Communauté Bartola : réserve Indio-Maïz, baignade & cacao

    Matinée de randonnée sur un sentier de la forêt tropicale humide, auquel on accède en cayuco. Après avoir atteint une petite cascade pour une douche rafraîchissante, nous rebroussons chemin et retournons au camp pour le déjeuner. L'après-midi, nous nous rendons chez une famille et participons à la fabrication de chocolat maison. Les graines de cacao sont issues des nouvelles plantations alentour. Second dîner et nuit dans la communauté.

  • Jour 7 Communauté Bartola - El Castillo (bateau)

    Matinée au camp : petit tour d'observation des oiseaux avant le petit déjeuner et découverte des techniques de reforestation et d'agro-sylvo-pastoralisme durable. Après le déjeuner, nous quittons la communauté et descendons le Bartola en cayuco, toujours à l'affût des singes et autres habitants de la réserve de biosphère Indio-Maïz, que nous longeons pendant près de 2 heures. De retour à El Castillo, balade avec un guide du village pour en explorer les ruelles, l'église, le port, le cimetière, les collines du "mariposario" (dont la hauteur permit à Nelson de prendre la forteresse) et, si nous avons du temps, un acopio de cacao (collecte, fermentation et séchage du cacao). A la tombée de la nuit, tour en bateau afin d'observer les caïmans du río San Juan. Dîner et nuit au bord de l'eau.

  • Jour 8 El Castillo - archipel de Solentiname (bateau)

    Départ matinal d'El Castillo, car la lancha publique part à 7h du matin. Nous arrivons vers 10h au port de San Carlos et montons immédiatement à bord d'un bateau privé. Navigation sur le lac Nicaragua, le troisième plus grand lac d'Amérique latine, jusqu'à l'archipel de Solentiname à l'ouest. Au bout d'une heure environ, nous voici face à l'île aux oiseaux. Nous y observons des milliers de volatiles avant de rejoindre l'île de San Fernando où nous posons nos sacs et déjeunons. Dans l'après-midi, nous nous rendons sur l'île voisine de Mancarrón, la plus grande de l'archipel et la plus riche en Histoire. Le Père Ernesto Cardenal, qui joua un rôle clé dans la résistance à la dictature et fut ministre de la Culture dans les années 80, y avait établi sa communauté et développé les talents artistiques des habitants. Ces derniers ont ainsi participé à la formation d'une école d'art naïf, conjuguant leurs activités de pêcheurs et d'agriculteurs à celles d'artistes ou artisans. Nous visitons quelques ateliers et découvrons la sculpture et la peinture sur bois léger, le balsa. Nous aurons même l'occasion de travailler notre propre pièce ! Retour à San Fernando et dîner à l'hôtel face au lac. Note : nous passons 3h en bateau public et 1h en bateau privé.

  • Jour 9 D'île en île : de Solentiname à Ometepe (bateau)

    Réveil matinal car il nous faut peindre notre sculpture de la veille ! Temps libre pour une promenade sur les quelques sentiers de l'île ou pour contempler le lac majestueux. Nous larguons les amarres avant midi et pique-niquons à l'arrivée. Nous retrouvons le minibus pour 2 heures de route le long de la côte pittoresque du lac puis sur la Panaméricaine jusqu'au port de San Jorge. Nous empruntons le ferry pour une traversée du lac jusqu'à Ometepe, une île formée de 2 volcans pointus. Transfert à Ojo de Agua, un ensemble de bains naturels de source volcanique dans lesquels on peut se baigner. Balade en fin de journée sur les plages de Santo Domingo, San Fernando et Santa Cruz (6km). Dîner à mi-chemin ou après la marche à l'hôtel.Transfert en bateau privé : 1h30Transfert en ferry : 1h15

  • Jour 10 Ometepe : cascade San Ramón et kayak au rio Istian

    Randonnée en aller-retour à la cascade San Ramón, dans une dense forêt habitée par les singes hurleurs. Si le niveau de l'eau au pied de la cascade est suffisant, nous pouvons nous rafraîchir un peu. De retour au bord du lac nous roulons en direction de l'hacienda Mérida. Déjeuner et baignade optionnelle. Le propriétaire de l'hacienda nous explique son engagement face au problème de déchets sur l'île et son projet éducatif et environnemental. Il a en effet créé une école primaire bilingue anglais, dont les murs sont construits en bouteilles recyclées. En fin d'après-midi, nous partons explorer la rivière Istian à bord de kayaks (simples ou doubles, 2h environ). C'est l'occasion de voir une multitude d’espèces d’oiseaux aquatiques et lacustres et une flore unique. La vue sur les deux volcans, Concepción et Maderas, et le coucher du soleil sont également des moments forts. Pour finir la journée, nous filons à l'autre bout de l'île pour expérimenter une nuit chez l'habitant. Dîner chez nos hôtes.

  • Jour 11 Ometepe - volcan Mombacho - lagune Apoyo (baignade)

    Petit déjeuner à l'aube et adieux à nos familles respectives. Court transfert au port et traversée du lac en ferry. Nous rejoignons la terre ferme pour de bon cette fois ! Route pour le volcan Mombacho, surnommé "le volcan vert" pour son épaisse végétation. Balade dans la forêt de nuages et poursuite de la route pour le "volcan bleu" (Apoyo), ainsi nommé pour son immense lagune de cratère (6km de diamètre) à l'eau cristalline. Petite marche de la lagune jusqu'aux "pueblos blancos", les villages pittoresques de Catarina et de San Juan de Oriente. Nous nous installons au fond du cratère d'Apoyo, au bord de la lagune et nous baignons jusqu'à la fin du jour. Dîner au doux son des clapotis et nouvelle nuit au bord de l'eau.Transfert en ferry : 1h15

  • Jour 12 Lagune d'Apoyo - ville coloniale de Granada

    Départ pour la magnifique ville de Granada et son marché local bigarré et animé, installé dans une enceinte coloniale de 1898. Balade entre les échoppes de menuisiers, éleveurs de coqs, cordonniers et autres réparateurs de montres… Nous déjeunons au "restaurant du Sourire", qui emploie de jeunes sourds-muets. Ces derniers suivent une formation de fabrication de hamacs : le pape Jean-Paul II s'en est procuré un ici-même ! En début d'après-midi, tour en calèche (1h) qui se termine chez un fabricant de chaussures. Fin d'après-midi libre (bicyclettes en option gratuite pour se rendre au vieux cimetière ou voir un élevage de papillons à la sortie de la ville, ou bien flâner dans les rues en roue libre). Dîner surprise dans un quartier un peu reculé de la ville.En option, tour en bateau dans l'archipel des "Isletas de Granada", formé de 300 îlots. Baignade possible.Balade à pied dans la ville : environ 3hNote : afin de profiter une dernière fois de la lagune et de ses eaux tièdes, il faudra se lever tôt car le départ pour Granada est prévu vers 9h/9h30.

  • Jour 13 Granada : fontaine de lave au Masaya

    Début de matinée libre dans la belle Granada. En milieu de matinée, départ pour Masaya, son marché municipal et sa section d'artisanat. Visite d'un fabricant de selles de chevaux, de la cathédrale et d'une église. Après un déjeuner typique, nous nous rendons au parc national du volcan Masaya et découvrons, au fond d'un immense cratère à 300m de profondeur, une fontaine et un lac de lave. Le spectacle est magique et observable en toute sécurité. Retour à Granada et dîner libre, afin de profiter des multiples possibilités de restauration qu'offre la ville.Notes : - depuis le début de 2016, le fond du cratère du Masaya est "hyper-actif" et, de jour comme de nuit, laisse entrevoir une fontaine de lave permanente. Pour l'apprécier dans toute sa spendeur, il est préférable d'avoir des jumelles. - la fréquentation touristique est désormais importante et la visite de nuit, limitée à 15 minutes au-dessus du cratère en ébullition, ne laisse pas la possibilité de voir le centre de vulcanologie ni découvrir les alentours du cratère. Nous préférons ainsi maintenir la visite de jour. Pour les personnes intéressées, il est possible de prolonger avec une visite en soirée (à réserver sur place, 10$ environ).

  • Jour 14 Granada - Managua - vol retour

    Transfert à l'aéroport international de Managua, aide aux formalités et vol de retour. Repas libres.

  • Jour 15 Arrivée à destination

    Fin du voyage.

Ce voyage m'intéresse

Nom de famille obligatoire
Prénom obligatoire
Préciser votre email.
Préciser un numéro de téléphone.
OK :)

Combien font 3 + trois ?

L'agence de voyage pour ce circuit au Nicaragua

Ce séjour au Nicaragua est proposé par Terres d'aventure.