Voyage Mexique
Les monarques du Mexique

Trek Mexique - Observation Papillons monarques - Voyage Guanajuato - Randonnée Teotihuacán

L'aventure

Ce voyage dans le plateau central du Mexique est une plongée dans le cœur historique du pays ! Il articule avec habileté histoire, nature et culture, sur les traces des routes de l'argent et de l'Indépendance, de Diego Rivera et de Frida Kahlo, passant des villes coloniale aux ranchs traditionnels. Notre périple démarre dans les forêts de l'Etat du Michoacán, où se donnent rendez-vous des millions de papillons monarques lors de leur migration, et dont nous observons le joyeux ballet à pied ou à cheval. Puis, nous visitons deux villes des plus agréables et pourtant méconnues : Morelia, typique avec sa cathédrale en pierre rose et Pátzcuaro, toute d'adobe et de pavés. Le voyage se poursuit au nord du plateau central, dans l'Etat du Guanajuato, connu pour sa gastronomie, ses villes coloniales au riche passé minier et son rôle dans l'Histoire de l'Indépendance. Nous passons des ruelles de Guanajuato, ville classée au patrimoine de l'UNESCO qui a vu naître le célèbre Diego Rivera, à un véritable ranch, parcourant à cheval un décor de western et campant au coin du feu le soir. Puis, c'est San Miguel de Allende, charmante, et Querétao. Témoins architecturaux de la rencontre des cultures indigène et espagnole, les villes coloniales du centre du Mexique comptent parmi les splendeurs culturelles du pays. L'aventure s'achève par la visite de Tula, capitale toltèque et de la trépidante Mexico, d'influence aztèque. La découverte de ces régions moins connues du Mexique et la visite d'autres sites surprenants, comme la passionnante cité de Tula, font de ce voyage une aventure originale, tournée vers la nature et la rencontre mais également les civilisations et l'architecture coloniale. lire la suite

6 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Un voyage dans le cœur historique d'un Mexique peu fréquenté
  2. L'observation de colonies de papillons monarques
  3. La visite de 6 "villages magiques" du Mexique
  4. Une nuit dans un ranch et la cavalcade dans un canyon
  5. Des villes coloniales colorées, classées à l'UNESCO
  6. Les sites archéologiques de Teotihuacán et Tula

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vol pour Mexico

    Vol pour Mexico.

  • Jour 2 Mexico : excursion au site archéologique de Teotihuacán

    Accueil à l'aéroport et transfert au quartier de Tlatelolco. Nous visitons la place des Trois Cultures, indissociable de l’Histoire du Mexique, et poursuivons avec la basilique de Guadalupe. De nombreux pèlerins venus de tout le pays la visitent chaque année, la Vierge de Guadalupe constituant un ciment de la société mexicaine. Route pour Teotihuacán et déjeuner avant la visite de ce site dont les origines restent mystérieuses, même si les archéologues situent son apogée autour de 450 après J.-C. A cette époque, Teotihuacán, dominée par l’immense pyramide du Soleil, rayonnait sur une grande partie de la Mésoamérique et comptait plus de 200000 habitants. Retour à Mexico en fin d’après-midi et temps libre avant le dîner.Note : si le vol international arrive le J1, transfert à l'hôtel (environ 30mn) et dîner libre. La nuit vous est alors offerte.

  • Jour 3 Mexico - sanctuaire des Monarques - Valle de Bravo

    Départ matinal pour le sanctuaire Piedra Herrada où nous assistons au spectacle extraordinaire offert par les papillons monarques. Ces derniers se distinguent par leur grande migration encore inexpliquée à ce jour : ils quittent la région des Grands Lacs à l’automne pour trouver un refuge hivernal dans les forêts tempérées des montagnes mexicaines, à quelque 4500km de leur habitat. Nous randonnons dans le sanctuaire, à la rencontre des papillons qui couvrent les arbres de leur ton orangé et forment de véritables nuées dans les airs. En fonction de la position des colonies, nous atteindrons l’altitude maximum de 3150m. Déjeuner sur place et poursuite de la route en début d’après-midi jusqu’au village de Valle de Bravo. Son charme et le cadre naturel qui l'entoure lui valent de figurer parmi les "pueblos mágicos" du pays. Découverte de cette bourgade pittoresque bâtie au bord d’un lac et entourée de montagnes. Dîner en ville. Note : la randonnée dans le sanctuaire peut se faire à cheval, moyennant supplément.

  • Jour 4 Valle de Bravo - papillons monarques - Angangueo

    Transfert matinal au site d’hivernation de Cerro Pelón, situé dans la réserve de biosphère du Michoacán. Arrivée à El Capulín, point de départ de notre randonnée à travers le Cerro Pelón, le sanctuaire le mieux préservé de la réserve. Peu fréquenté, il se compose de montagnes couvertes d’une forêt quasiment intacte aux immenses conifères ; du haut de leurs 3000m, elles offrent de splendides points de vue. Nous observons ici les plus grandes colonies de papillons monarques de la réserve ainsi qu’une surprenante transition végétale liée à la différence d’altitude. Nous commençons la randonnée à 2350m et atteignons une altitude maximale de 3100m, sur des sentiers plus escarpés et plus difficiles que ceux de la veille. Pique-nique en cours de balade. L'après-midi, nous reprenons la route en direction d'Angangueo, notre étape dans la réserve. Installation à l’hôtel et dîner dans le village. Note : la randonnée au Cerro Pelón peut se faire à cheval, moyennant supplément.

  • Jour 5 Angangueo - Morelia (visite de la ville) - Pátzcuaro

    Départ pour Morelia, capitale de l'Etat du Michoacán. Non content d'être un refuge hivernal des papillons monarques grâce à ses paysages montagneux, boisés et parsemés de lacs, l'État est également chargé d’Histoire puisque les études archéologiques révèlent une présence humaine vieille de 10000 ans. Plus récemment, la région a abrité la civilisation P'urhépecha (ou Tarasque) qui rivalisait au XVe siècle avec les Aztèques, ses voisins de l’actuelle ville de Mexico. Morelia compte de nombreux monuments historiques construits avec une pierre rose caractéristique de la région, ainsi que l'une des plus anciennes universités d’Amérique, le collège San Nicolas Hidalgo. Découverte du centre-ville (patrimoine de l'UNESCO) avec ses églises et cloîtres de style Renaissance, ses palais baroques et ses somptueux hôtels particuliers de style colonial. Puis transfert à Pátzcuaro, ville coloniale située sur les hautes terres du Michoacán et faisant elle aussi partie des "pueblos mágicos". Installation à l'hébergement et dîner en ville.

  • Jour 6 Pátzcuaro, ville tarasque - Guanajuato, la route de l'Indépendance

    Le matin, nous parcourons Pátzcuaro, qui fut un grand centre religieux et politique tarasque de 1325 à 1400 environ. La ville doit sa splendeur coloniale à l'arrivée en 1536 du premier évêque du Michoacán, Vasco de Quiroga, dont l’évangélisation se traduisit notamment par la transformation des lieux de culte et de pouvoir. En résulte un métissage, aussi bien dans l'architecture que dans la société ou l'artisanat. Nous remarquons par exemple que l’actuel musée d’arts populaires est bâti sur une ancienne plateforme de pyramide. La forte identité tarasque, rendue possible par l’effacement progressif du pouvoir espagnol au profit de sa voisine Morelia, le charme des rues pavées et des maisons blanches couvertes de tuiles, la place centrale ombragée par d’immenses frênes rendent la ville mystérieuse et envoûtante. Départ pour Guanajuato, l'une des principales étapes sur la route de l’Indépendance avec Dolores Hidalgo et San Miguel de Allende. Nous marquons un arrêt à Tzintzuntzan pour déjeuner face au superbe lac de Pátzcuaro et arrivons à Guanajuato en fin d’après-midi. Installation dans un hôtel du centre et temps libre avant le dîner.

  • Jour 7 Guanajuato, ville patrimoine de l'UNESCO

    Guanajuato a vu naître Miguel Hidalgo y Costilla, le père de l'indépendance du Mexique. C’est aussi une ancienne ville minière prospère, à l'époque dominée par les colons espagnols qui exploitaient les mines d'argent - et les populations indiennes. Devenue vibrante, colorée et pleine de charme avec sa forte présence étudiante, ses petites places pavées et ses terrasses de café qui lui confèrent une saveur européenne, la ville peut également s’enorgueillir d'un centre historique inscrit au patrimoine de l’UNESCO. Un système de tunnels unique en son genre l’épargne de la circulation automobile et permet de découvrir, en toute tranquillité, le Callejón del Beso, l'Alhóndiga de Granaditas, la maison-musée du célèbre Diego Rivera et le théâtre Juarez. Soirée et dîner libres. Note : il est possible d'assister à une callejoneada, la grande tradition nocturne de Guanajuato. Des musiciens et chanteurs en costume traditionnel cheminent de place en place en clamant des légendes mexicaines.

  • Jour 8 Guanajuato - Dolores Hidalgo - canyon du Coyote

    Sous l’influence des Lumières, les idées révolutionnaires se propagent au Mexique et de nombreuses sociétés secrètes voient le jour dès le début du XIXe siècle. Issu d’une de ces sociétés, le prêtre Miguel Hidalgo sonna le tocsin de l’église de Dolores Hidalgo et lança le cri de l’indépendance pour appeler la population à l’insurrection contre les Espagnols. Le fameux "grito" du 15 septembre 1810 aboutira quelques années plus tard à la naissance du Mexique... Visite rapide de cette petite ville emblématique et poursuite vers le canyon du Coyote où nous attendent Javier et sa famille de rancheros. Nous découvrons la ferme et préparons les tortillas du déjeuner sur le "comal" avant de choisir une monture et partir explorer le canyon. Nous évoluons dans un authentique décor de western, le long du ruisseau puis sur les flancs du canyon avant d'atteindre un plateau où nous pourrons galoper au milieu du bétail, dans un spectaculaire paysage aride parsemé de cactus. Retour au ranch dans l’après-midi et détente au campement : promenade, baignade dans le río… Possibilité de poursuivre la découverte des environs à cheval. Repas au coin du feu et veillée sous les étoiles.Entre 2 et 5h de cheval.

  • Jour 9 Canyon du Coyote - San Miguel de Allende - Querétaro

    Petit déjeuner au campement avant de retrouver la civilisation à San Miguel de Allende, la troisième ville de la route de l'Indépendance. Idéalement située entre les mines d’argent de Zacatecas et Mexico, la ville est devenue au fil de la période coloniale un important relais sur la route de l’argent. Son essor économique se reflète dans ses magnifiques parcs fleuris ornés de fontaine, ses patios et ses maisons décorées avec de délicats détails architecturaux. La visite de cette ville bohème, inscrite au patrimoine de l'UNESCO, nous plonge dans une autre époque passionnante de l’Histoire mexicaine, quand les mines d’argent alimentaient les bateaux qui partaient enrichir l’Europe. Déjeuner typique au marché municipal et temps libre pour parcourir à son rythme les charmantes ruelles pavées. Ici et là, de nombreux ateliers, studios et galeries témoignent d’une scène artistique florissante. Transfert à Querétaro en fin d’après-midi et installation dans un hôtel du centre-ville.

  • Jour 10 Querétaro - site toltèque de Tula - Mexico

    L’aura de Querétaro n’a cessé de s'étendre ces dernières années, jusqu'à devenir l'un des principaux pôles universitaires et économiques du pays. Son architecture, son riche passé et son dynamisme en ont fait la ville candidate à l’Exposition universelle de 2010. Conquise par les Espagnols en 1531, c’est ici qu’a été signé le traité de l'Indépendance mexicaine en 1821 et une grande partie de la Constitution de 1917 y a été rédigée. Grâce à sa récente restauration, le centre de Querétaro, constitué de rues piétonnes encadrées d’élégantes demeures des XVIIe et XVIIIe siècles, a retrouvé son lustre d’époque. La visite de la ville passe inévitablement par le Cerro de las Campanas où l’empereur Maximilien Ier fut fusillé le 19 juin 1867. Départ en fin de matinée pour Tula et visite de la légendaire capitale toltèque. Moins connue que les sites aztèques ou mayas, Tula n’en est pas moins passionnante et son héritage immense. En effet, la culture toltèque et sa religion chamanique furent à l'origine de la prépondérance de Quetzalcóatl, le serpent à plumes, une importante divinité aztèque. Transfert à Mexico City et dîner d'adieu dans la magnifique Casa de los Azulejos.

  • Jour 11 Mexico City (visite des ruines aztèques) - vol retour

    Dernière journée consacrée à la visite de Mexico City. Ancienne capitale aztèque puis centre de domination espagnole, la ville est aujourd’hui la vitrine du Mexique contemporain, dynamique et exubérant. Départ en métro/bus pour la place de la Constitution. Souvent le théâtre de manifestations populaires, le Zócalo regroupe les principaux édifices religieux et politiques du pays, avec notamment la cathédrale et le palais national qui renferment les prodigieuses fresques de Diego Rivera. Nous découvrons également, en cours de visite, les ruines du Templo Mayor, derniers vestiges aztèques de la ville. Le déjeuner et l’après-midi libres en ville donnent la possibilité, en fonction de l'horaire du vol retour, d’aller visiter le musée d’anthropologie et d’histoire (fermé le lundi), le quartier de la Roma ou celui très charmant de Coyoacán, où se trouve la fameuse Casa Azul de Frida Kahlo. Rendez-vous à l’hôtel pour le transfert à l’aéroport et vol international. Repas libres.

  • Jour 12 Arrivée à destination

    Fin du voyage.

Ce voyage m'intéresse

Nom de famille obligatoire
Prénom obligatoire
Préciser votre email.
Préciser un numéro de téléphone.
OK :)

Combien font 3 + trois ?

L'agence de voyage pour ce circuit au Mexique

Ce séjour au Mexique est proposé par Terres d'aventure.