Voyage Costa Rica
Entre volcans et océans, l'or vert du Costa Rica

Randonnée Costa Rica - Parc national Corcovado - Tortuguero Costa Rica

L'aventure

Trois semaines ne sont pas de trop pour découvrir le Costa Rica, pays-modèle en matière d'écotourisme. De parcs nationaux en réserves, d'une côte à l'autre nous découvrons toute une palette d'écosystèmes, de la forêt sèche du Guanacaste à la forêt brumeuse de San Gerardo en passant par celle, tropicale, du magnifique Corcovado. Les paysages se suivent et ne se ressemblent pas : volcans, cascades, rivières, plages sauvages et jungle… Ce voyage est aussi l'occasion d'aller à la rencontre de la population : les Bribris, une ethnie de la côte caraïbe, une famille à Turrialba, des cultivateurs de café, de cœurs de palmier ou d'ananas biologiques. Notre découverte débute par la côte pacifique, que l'on descend jusqu'à sa merveille la mieux préservée, le parc national du Corcovado. Puis nous laissons la mer pour la forêt nuageuse et tentons d'apercevoir le fameux quetzal. Du volcan Turrialba nous passons à Barra de Pacuare, où l'on circule en bateau sur des canaux. L'occasion d'observer la mangrove et la forêt tropicale luxuriante, les tortues et autres espèces animales. Nous rejoignons ensuite le sud de la côte caraïbe et partons à la rencontre d'une ethnie indigène, les Bribris, qui nous reçoivent dans leurs huttes traditionnelles. A Sarapiquí, nous sommes immergés en pleine forêt tropicale avant de rejoindre le volcan Arenal, cône majestueux autour duquel nous randonnons. Enfin, nous finissons avec le Cerro Escondido, un coin de paradis où il fait bon regarder un coucher de soleil sur le golfe. Un voyage pour se reconnecter à la nature et revenir à l'essentiel ! lire la suite Découvrir le pays

7 bonnes raisons de faire ce voyage

  1. Un circuit complet, du Pacifique aux CaraĂŻbes
  2. Un retour aux sources avec des hébergements en pleine nature
  3. Des Ă©tapes communautaires, hors sentiers battus
  4. L'immersion chez les Bribris, une ethnie de la cĂ´te caraĂŻbe
  5. La découverte des cultures (cacao, ananas et cœurs de palmier)
  6. Un petit groupe de 12 personnes maximum
  7. Un guide spécialiste de la faune et de la flore

En savoir plus DĂ©couvrir le programme complet et les tarifs

Le programme de la rando

  • Jour 1 Vol pour San José

    Vol pour San José. Accueil à l'aéroport et transfert dans un hôtel de la capitale. Dîner libre.

  • Jour 2 San José - baignade à Manuel Antonio - Dominical (côte pacifique)

    Nous prenons la route en direction de la côte pacifique, jusqu'au parc national de Manuel Antonio. S'il est très prisé des locaux, surtout en fin de semaine, ce parc a l'avantage d'offrir de très belles plages aux eaux tranquilles, idéales pour se baigner. Il abrite également des troupes de singes, des crabes colorés, des paresseux, des iguanes et de nombreux oiseaux. Déjeuner dans un restaurant local avant de continuer la route jusqu'à Dominical. Nous nous installons dans l'hôtel et profitons du lieu et de son environnement. Dîner à l'hébergement. Notes - pour les jours 3&4, nous vous conseillons de laisser à votre chauffeur l'essentiel de vos bagages afin de les protéger de l'humidité (en particulier de juin à novembre), et de préparer un petit sac pour le Corcovado (voir rubrique bagages).- dans le parc national il est interdit de nourrir les animaux.

  • Jour 3 Dominical - parc national de Corcovado, en bord de mer

    Nous roulons jusqu'à Sierpe, point d'embarquement pour le parc préservé du Corcovado, qui s'atteint après avoir traversé en bateau (1h15 environ) la mangrove de la rivière Sierpe et un morceau du Pacifique. Nous débarquons sur la baie de Drake et prenons possession de nos chambres à l'hôtel. Après le déjeuner, il est possible d'explorer les sentiers alentour qui mènent à la plage. Retour à l'hôtel pour le dîner.

  • Jour 4 Parc national du Corcovado : randonnée et baignade

    Les forêts humides tropicales qui composent la péninsule d'Osa et sa région renferment la plus riche variété d'espèces d'Amérique centrale. Le magazine National Geographic a désigné le parc national Corcovado comme "l'endroit le plus biologiquement intense sur terre". Plusieurs centaines de milliers de sentiers sillonnent le parc jusqu'à ses endroits les plus reculés. Nous partons en bateau à la station La Sirena (1h30) et randonnons dans la forêt pluviale tropicale, à l'affût des animaux, perroquets et autres espèces animales. Nous pique niquons au cours de la marche dans le Corcovado ou sur une plage. Retour à l'hébergement en bateau (1h30), balade dans les environs et dîner.Note : la mer étant assez agitée, nous vous recommandons de rester prudent.

  • Jour 5 Corcovado - forêt nuageuse de San Gerardo de Dota

    Il est temps de quitter notre coin de paradis... Nous prenons le bateau pour Sierpe (1h15) où nous retrouvons nos affaires et le bus, et mettons le cap pour la forêt nuageuse de San Gerardo. Nous marquons un court arrêt pour observer les mystérieuses sphères taillées dans la pierre qui font la réputation du parc Palmar Sur, et sont classées depuis peu au patrimoine de l'Unesco. Déjeuner en cours de route, dans un restaurant local, et visite du marché local de San Isidro. Arrivée à San Gerardo, une zone d’une verdure inégalable qui se situe dans les hauteurs des montagnes de la région de Los Santos. Balade sur les sentiers proches de l'hôtel et dîner.

  • Jour 6 San Gerardo de Dota : randonnée dans la forêt de nuages

    Réveil matinal avec le chant des oiseaux et départ en bus jusqu'au sommet de la vallée (3450m), le Cerro de la Muerte, ainsi nommé en souvenir des nombreux paysans morts en essayant de le traverser lorsqu'il était encore à l'état sauvage. Nous sommes au-dessus de la canopée, prisonnière des nuages de la forêt brumeuse. De là, nous entamons une descente à pied jusqu'au lodge (2200m) afin d'observer le changement d'aspect de la forêt primaire à mesure que nous perdons de l'altitude. D'une végétation composée de petits arbustes espacés, nous passons à un paysage plus humide et touffu avec de grands arbres qui s'élèvent vers le ciel. Un peu plus bas, les lichens accrochés aux arbres donnent parfois, la brume aidant, l'impression de se retrouver dans une forêt mystérieuse. Nous marquons une pause pique-nique, avant de finir la marche dans une végétation luxuriante qui rappelle la jungle tropicale. Retour à l'hébergement et dîner. Note : la randonnée n'est pas difficile, mais le chemin peut s'avérer glissant avec l'humidité et la pluie. Son intérêt réside dans l'observation des différentes végétations selon l'altitude.

  • Jour 7 San Gerardo de Dota - Turrialba

    Tôt le matin, nous tentons notre chance et essayons d'apercevoir le splendide quetzal, l'oiseau sacré des Mayas. Puis, petit déjeuner et départ pour la région de Turrialba, dont le volcan éponyme crache de temps en temps des nuages de fumée. Le transfert étant long, nous coupons la route avec un déjeuner dans un restaurant local, puis avec la visite de la basilique Nuestra Señora de los Angeles, un lieu saint qui reçoit chaque année des milliers de fidèles en pèlerinage. Ces derniers rendent gloire à La Negrita, la Sainte patronne du Costa Rica. Continuation de la route jusqu'au village de Turrialba et installation à la finca Dikla située en pleine nature. C'est l'occasion de rencontrer la famille Fuentes-Duran, des Costaricains qui ont décidé de se lancer dans un projet de "ferme intégrale", en accord avec l'environnement. Deux de leurs enfants ont étudié en France, et ce sont eux qui ont ramené le concept de maison d'hôtes que développe aujourd'hui leurs parents ! Dîner à la finca avec la famille ; ici on cuisine de bons produits et on pose les plats sur la table, comme à la maison !

  • Jour 8 Turrialba : randonnée et tour de café

    Nous rencontrons Manuel, notre guide local pour la journée, et partons marcher dans la vallée de Turrialba sur le couloir biologique Balalaica, situé entre les parcs nationaux de Tapanti et de Barbilla. Manuel est conservateur de la faune sauvage ; il est à l'origine d'un petit projet de réintroduction de sangliers et d’agoutis. C'est aussi un grand spécialiste des tarentules ! Au cours de la randonnée nous observerons différentes plantations locales de canne à sucre, de café et des arbres ligneux. Si le temps est dégagé, un mirador nous offre une vue magnifique vue sur la volcan de Turrialba. La balade s'achève par un déjeuner chez Manuel. L'après-midi, nous visitons la finca Monteclaro, tenue par un couple franco-costaricain et qui produit du café organique afin de réduire l’impact environnemental. Nous apprenons tous les processus de fabrication du café bio et tous les challenges de ces cultures encore marginales. Pour finir, nous dégustons une bonne tasse de café. Retour à la finca Dikla et temps libre jusqu'au dîner. Il est possible d'observer des oropendulas et des toucans depuis la maison.

  • Jour 9 Turrialba - parc national de Tortuguero

    Nous changeons de région en mettant le cap sur la Caraïbe et le magnifique parc de Tortuguero, connu pour être préservé des moteurs (seuls les bateaux naviguent sur ses canaux) et attirer de nombreuses tortues pour leur ponte. Pour rejoindre notre lodge, il nous faut naviguer 1h30 sur des canaux. L'occasion idéale pour sortir ses jumelles et observer la faune et la flore ! Déjeuner au lodge avant d'aller faire un tour au petit village de Tortuguero. Après la visite, nous pouvons prendre une eau de coco tout en profitant de la vue sur le canal principal. Nous rentrons à l'hébergement et profitons de sa tranquillité et de sa piscine avant le dîner. Transferts : Véhicule privatisé, environ 2h30, 69kmBateau collectif, environ 1h30

  • Jour 10 Tortuguero : navigation et randonnée

    La journée est consacrée à la visite en bateau du parc national, avec deux excursions prévues. Tout d'abord, une promenade en bateau à moteur sur les canaux naturels et artificiels nous permettra d'observer les oiseaux et les mammifères qui peuplent cette forêt tropicale (tortues, crocodiles, singes, paresseux, perroquets et aras, toucans et autres oiseaux). Une petite randonnée autour de l’hôtel complétera notre découverte de l’exubérante flore de la région. Retour au lodge, temps libre et dîner. Le déjeuner est également servi au lodge.

  • Jour 11 Tortuguero - Cahuita, côte caraïbe

    Nous quittons le paradis tropical de Tortuguero et gagnons le sud de la côte caraïbe pour une ambiance totalement différente ! Une courte balade (2km) nous mène à notre hébergement situé au cœur de la forêt tropicale de Talamanca. Ce projet est né en 1993 dans le but de protéger la biodiversité de la région et d’inciter aux bonnes pratiques pour la conservation de l’environnement et l’amélioration des conditions de vie des agriculteurs de la région. Dîner à l’auberge. Transferts :Bateau collectif : entre 1h et 1h30, 50kmVéhicule privatisé : environ 4h, 140km

  • Jour 12 Excursion à Cahuita : marche et baignade

    Nous partons randonner dans le parc national de Cahuita sur la côte caraïbe, entre végétation tropicale et mer des Caraïbes (2h). Nous pouvons observer différentes sortes de plantes médicinales et d'orchidées, mais c'est surtout la faune qui est riche ici : serpents, paresseux, plusieurs races de singes, tatous, agoutis (rongeurs) et fourmiliers, sans oublier les célèbres toucans. Déjeuner dans un restaurant local. Puis nous visitons le refuge Gandoca Manzanillo, qui abrite les espèces de faune et de flore menacées de la région. C'est également un lieu de nidation des tortues luth (de mars à mai). Dîner à l'auberge.Note : le soir, nous préparons un petit sac à emmener chez les Bribris, avec nos affaires pour la journée et la nuit du J13. Notre grand sac restera avec le chauffeur.

  • Jour 13 Cahuita, côte caraïbe - communauté bribri

    Journée consacrée à la rencontre de familles bribris, une ethnie indigène vivant à la frontière du Panamá, au cœur de la cordillère de Talamanca. Nous roulons jusqu'au petit village de Bambu, point de départ de la randonnée qui nous mènera chez nos hôtes. Un guide bribri, membre de la communauté, nous accompagne durant la marche. Nous traversons le río Yorkin en barque et débutons la randonnée dans une forêt ombragée, où nous pouvons observer des oiseaux et des amphibiens. Nous découvrons également la flore environnante et l’importance que revêt l’agriculture pour la population locale. La balade se poursuit ensuite hors de la forêt, à travers les villages bribris et la vallée ; nous sommes alors plus exposés au soleil. Nous arrivons à Yorkin et marchons jusqu’à la maison où nous sommes accueillis avec une boisson préparée par les Bribris, l'une des huit ethnies indigènes du Costa Rica. Les Bribris ont conservé leur langue orale et utilisent l’alphabet latin et un certain nombre de caractères de phonétique internationale pour le transcrire à l’écrit. Notre guide nous présente les codes culturels de la communauté et ses activités quotidiennes : agriculture (cacao, banane, maïs, haricots et tubercules), élevage de cochons, chasse d’oiseaux, pêche, artisanat (vannerie et fabrication d’instruments musicaux avec des matières naturelles), tissages avec des fibres et des pigments naturels. Déjeuner typique, à base de produits cultivés dans la communauté. En guise de dessert, on nous enseigne à préparer le cacao de façon traditionnelle. Nous passons une journée hors des sentiers battus, riche en émotions et en partage. Nuit dans une "auberge" très simple, gérée par la communauté.

  • Jour 14 Communauté bribri - Sarapiquí

    Matinée libre avec la communauté et déjeuner bribri avant de lui faire nos adieux. Nous empruntons une pirogue (30mn, 5 personnes par bateau) pour rejoindre le village de Bambu et le bus. Départ à destination de la région de Puerto Viejo de Sarapiquí, dont les forêts constituent le refuge des tapirs, paresseux, coatis et singes variés. La région de Sarapiquí est délimitée au nord par la rivière San Juan, à l’ouest par la vallée de Santa Cruz, au sud par les volcans Barva et Poás et à l’est par la région caraïbe. Nous arrivons à l'hébergement où nous nous installons. Temps libre jusqu'au dîner puis balade nocturne dans la forêt de Tirimbina, une réserve privée qui a pour but de préserver l'environnement. Avec un peu de chance, nous croiserons grenouilles, serpents, insectes et mammifères nocturnes ! Note : lorsque le niveau du río est bas, il arrive que nous devions descendre de la pirogue pour la pousser un peu !

  • Jour 15 Sarapiquí - visite de plantations de cĹ“ur de palmier et d'ananas - Arenal

    Après le petit déjeuner, nous visitons une plantation de cœurs de palmier, aliment bien connu pour sa richesse en fibres, calcium et vitamines et pourtant méconnu chez nous. Le Costa Rica est actuellement le principal exportateur mondial de conserves de cœur de palmier avec 55% du marché. Doña Maria nous présente sa plantation, devenue une activité économique très importante pour sa famille, une option de développement à travers une activité agricole. Elle nous explique tout sur le cœur de palmier, de la plantation à la collecte, avant de nous servir un déjeuner à base de cœurs de palmier. Nous reprenons ensuite la route jusqu'à la région d'Arenal, parfait cône volcanique qui domine le paysage. En chemin, nous visitons la plantation "organic paradise", une plantation d'ananas issus de l'agriculture biologique. En tracteur et à pied, nous découvrons les techniques de récolte et l'histoire qu'ont joué les indigènes dans la production de ce fruit. Le Costa Rica produit les meilleurs ananas au monde ! Nous poursuivons le chemin et visitons cette fois une plantation avant de continuer jusqu'au pied de l'Arenal. Si ce dernier est en sommeil depuis 2011, nous privant de ses coulées de lave magiques, il n'en reste pas moins un cône parfait agréable à admirer. Installation à l'hôtel, temps libre et dîner libre. La Fortuna, le village d'à côté, regorge de petits restaurants ! EN OPTIONBaignade aux Paradise Hot Springs Il est possible de se baigner dans les différentes piscines d’eau thermale entourées de jardins tropicaux. Entrée : 30$ par personne (sans le dîner, plus cher avec le buffet).

  • Jour 16 Arenal : randonnée dans la région (baignade en cascade)

    Après le petit déjeuner, nous partons pour la randonnée du "Burrito". Nous explorons la forêt tropicale qui a pris racine sur les sentiers de montagne des Cerros Los Perdidos, juste à côté du célèbre volcan Cerro Chato. Nous marchons à une altitude de 600 mètres, à l'affût de tout mouvement de la faune locale (singes, oiseaux et petits mammifères), observant sur le chemin diverses plantes et plantations, des sources et deux belles chutes d'eau, El Burrito et Horacio. Les plus courageux pourront se rafraîchir ! Certains points de vue permettent d'apercevoir les plaines du nord et la face sud du volcan Arenal. Déjeuner pique-nique au cours de la randonnée, dans le patio d'une finca tenue par un Costaricain. Retour à l'hôtel, temps libre et dîner dans un restaurant local. Note - en cas de pluie, le chemin peut devenir glissant. - selon la forme du groupe, il est possible de marcher 12km et de voir 3 cascades.

  • Jour 17 Arenal - Cerro Escondido

    Nous quittons la région de l'Arenal pour la péninsule de Nicoya, sur la côte pacifique. Nous arrivons au village de San Ramon et déjeunons au restaurant. Puis, nous continuons à pied jusqu'au Cerro Escondido (la "montagne cachée"). Nous profitons de l'hébergement, installé au milieu de la forêt, dans la réserve Karen Mogensen et pouvons sillonner librement les sentiers alentour. À la tombée de la nuit nous partons explorer la forêt tropicale, quand la majorité des animaux s’éveillent et prennent possession des lieux. Accompagnés d’un guide naturaliste, nous croiserons sans doute de nombreux insectes, des grenouilles, certains mammifères nocturnes et peut-être même des serpents. Dîner et présentation de la réserve et de sa fondation.Note : selon l'heure d'arrivée à la réserve, nous pourrons planter un arbre pour participer à la reforestation.

  • Jour 18 Réserve Karen Mogensen : marche et baignade en cascade

    Excursion matinale pour observer les oiseaux dans la forêt primaire. Nous découvrons la forêt pluvieuse puis, après avoir déjeuné, partons pour une randonnée d'une heure à la cascade du "Velo de la Novia" (le voile de la mariée). Le retour se fait sur un chemin qui grimpe dans la montagne. Déjeuner typique du Costa Rica avant de visiter la station bioclimatique (environ 2h, ouverte tous les jours). Nous retournons au lodge à pied et courte randonnée en direction d'un mirador (1h30 pour monter et 1h pour descendre, sur le même sentier). Temps libre et dîner.

  • Jour 19 Réserve Karen Mogensen - San José

    Après le petit déjeuner, nous faisons une dernière balade jusqu’à Montaña Grande (la "grande montagne") qui offre une jolie vue sur le golfe de Nicoya. Déjeuner chez une famille locale. Départ en début d’après-midi en ferry public jusqu’à Puntarenas (1h15) puis route vers San José. Arrivée en fin d'après-midi et dîner dans un restaurant local.

  • Jour 20 San José - vol retour

    Temps libre selon vos horaires de vol. Pour les achats des derniers souvenirs, rendez-vous au "mercado central", à une quinzaine de minutes à pied de l'hôtel Rosa del Paseo. Sinon, vous pouvez visiter rapidement la capitale : son théâtre national (fermé le dimanche), construit par l’oligarchie du café à la fin du XIXe siècle et inspiré des théâtres français, et son musée de l’or qui renvoie aux origines du pays et aux rêves des conquistadors. Puis transfert à l'aéroport international et assistance aux formalités d'embarquement. Vol retour. Repas libres.Note : le check out de l’hôtel est à midi, les valises peuvent néanmoins être confiées à la réception de l’hôtel avant le transfert pour l’aéroport.

  • Jour 21 Arrivée à destination

    Fin du voyage.

Ce voyage m'intéresse

Nom de famille obligatoire
Prénom obligatoire
Préciser votre email.
Préciser un numéro de téléphone.
OK :)

Combien font 3 + trois ?

L'agence de voyage pour ce circuit au Costa Rica

Ce séjour au Costa Rica est proposé par Terres d'aventure.